Vous êtes ici : Accueil > COMMUNIQUES – «LE CRIME VACCINAL » Le dernier ouvrage de Michel Dogna et Anne Françoise L’Hôte

COMMUNIQUES

«LE CRIME VACCINAL » Le dernier ouvrage de Michel Dogna et Anne Françoise L’Hôte

28.06.2017

 

Publi-rédactionnel

«LE CRIME VACCINAL »

Le dernier ouvrage de Michel Dogna et Anne Françoise L’Hôte
Un pavé dans la mare des omertas

le-crime-vaccinal-img1

Tout le monde admet maintenant qu’il y a un risque à courir pour se faire vacciner, et surtout laisser vacciner les enfants. Mais comme c’est obligatoire, chacun concède à se mettre en règle en priant le ciel que « le pépin » ne tombera pas sur sa maison. Michel Dogna et Anne Françoise L’Hôte ne faisant pas partie du corps médical peuvent se permettre de braver l’omerta du grand mensonge vaccinal, et de contester frontalement, sans détour, cette politique d’épouvante irraisonnée, savamment entretenue depuis si longtemps pour contrôler les peuples.

 

LE TITRE « CRIME VACCINAL » EST–IL EXAGERE ?

Evidemment, dans l’ambiance générale sous le contrôle de la « police de la pensée », l’on pourrait avoir l’impression de donner dans un blasphème équivalent à cracher sur la Bible. Pourtant, combien savent que plus de 40 ouvrages en français et de 200 en anglais dénoncent, certains depuis près d’un siècle, les multiples catastrophes vaccinales dans le monde – ceci à l’appui de statistiques très au-dessous de la réalité puisque l’on compte que seulement 10% des victimes ont fait un rapport avec les vaccins reçus.

Un certain nombre de pays ne connaissent aucune obligation vaccinale, et c’est justement chez eux que les épidémies ont régressé le plus vite. La sagesse est sans aucun doute que la meilleure façon pour échapper aux épidémies est d’entretenir et renforcer préventivement nos défenses immunitaires par les multiples moyens sans danger que nous offre la pharmacopée naturelle.
(Ce n’est pas la documentation qui manque)

Ce qui est incroyable, c’est que l’on sait parfaitement contrôler efficacement depuis longtemps, en particulier, les épidémies infantiles. Alors on nous fait croire que ces maladies sont très graves alors que c’est faux, du moins lorsqu’elles sont correctement accompagnées (avec autre chose que des antibiotiques). Tous les praticiens en médecines alternatives dignes de ce nom sont censés connaître cela, soit avec les méthodes anciennes, soit avec des remèdes modernes.

Curieusement, alors que tous les animaux, même naturellement craintifs deviennent agressifs quand ils veillent sur leurs progénitures, il semble qu’une grande partie du genre humain y fasse exception, ayant perdu l’instinct de conservation par l’emprise de la peur qui est très mauvaise conseillère.

 

QUELQUES RAPPELS SELECTIONNES DONT ON NE PARLE JAMAIS 

En 1957, The New York Times a signalé que près de 50% des cas de polio chez des enfants âgés de 5 à 14 ans se produisaient chez des enfants qui avaient été vaccinés… contre la polio (!).

En 1972, au cours d’une audition devant le Sous Comité du Sénat, l’inventeur du vaccin anti polio, Jonas Salk, devait témoigner que presque toutes les poussées de polio depuis 1961 étaient le résultat ou avaient été  provoquées par le vaccin polio oral (un vaccin qui donne la maladie !).

En 1976,
The Lancet a signalé que les vaccins ne protégeaient pas contre la coqueluche, et que près d’un tiers des personnes qui avaient fait une coqueluche avaient bel et bien été complètement vaccinées… (l’efficacité avait été scientifiquement prouvée !).

En 1977, la revue Science a signalé que 26% des enfants qui recevaient la vaccination contre la rubéole développaient de l’arthrite.

Savez-vous que 1/50 : c’est le taux d’autisme actuellement chez les enfants aux USA ; il était de 1 sur 25 000 dans les années 70, de 1 sur 2500 dans les années 80 et de 1 sur 250 dans les années 90.

Savez-vous que 49 : c’est le nombre de doses de 14 vaccins que les jeunes Américains ont reçu une fois atteint l’âge de 6 ans, contre 36 doses de 10 vaccins administrés aux enfants belges jusqu’à leurs 6 ans.

Savez-vous que 21% : c’est le pourcentage des enfants américains (qui sont les plus vaccinés du monde) qui souffrent de handicaps mentaux et neurologiques à des degrés divers et plus de 50% d’entre eux souffrent de maladies chroniques !

Savez-vous que 34.240 : c’est le nombre d’effets secondaires rapportés aux USA avec les vaccins HPV sur les adolescentes jusque fin mars 2014 dont 162 décès, 11.428 visites aux urgences, 4.732 effets graves et 1.093 jeunes filles handicapées.

Nota : Je parle toujours des USA par la force des choses, puisqu’en France on n’arrive à rien savoir.

 

QUI CONNAIT LA COMPOSITION REELLE DES VACCINS ?

¤ De l’hydroxyde d’aluminium : 650 microgrammes par vaccin alors qu’il est admis que 60 microgrammes par litre de sang est dangereusement toxique pour la cellule nerveuse (Concours Médical, février 1997). Ce sel attaque le cerveau et peut entraîner autisme, chorée, Alzheimer, Creutzfeldt-Jakob...

¤ Des sels de mercure (thiomersal), dont l’extrême dangerosité neurologique a été officialisée par la FDA américaine depuis 1997. Chaque nouveau vaccin cumule les doses d’une façon irréversible.

¤ Des virus OGM (vaccins viraux), obtenus à partir de matériel génétique séquentiel du SV40, précurseur du HIV, et que l’on retrouve dans de nombreux cancers du cerveau et mésothéliomes.

¤ Du sérum de veau fœtal, (liquide nutritif) alors que tout extrait d’origine bovine est strictement interdit dans tout médicament depuis 1994.

¤ De l’enzyme Tdt, dangereux mutagène reconnu.

¤ Du formaldéhyde – interdit dans les jouets… mais autorisé dans les vaccins !

¤ Du borate de sodium, (c’est de la mort aux rats) dans le Gardasil anti HPV.

¤ Du Squalène MF 59, responsable du syndrome des soldats US de l’Irak.

Mais il y a aussi des nouveaux éléments difficilement détectables qui sont :

¤ Des nanotechnologies qui sont entr'autres, capables de programmer des actions handicapantes pour le cerveau et la santé globale des enfants. Ce dernier point vient d’être mis en évidence et validé par une étude visant à rechercher des nano-particules dans les vaccins, qui a été réalisée par les docteurs Antonietta M Gatti et Stefano Montanari pour le Conseil National de Recherche d’Italie. Les résultats de leurs nano-diagnostics ont été publiés en détail dans « l’International Journal of Vaccines » le 23 Janvier 2017.

 

UNE COMPARAISON QUI INTERPELLE

Que diriez-vous si pour entrer dans une réunion de 200 personnes, on vous imposait de prendre un bonbon obligatoire sachant que 4 d’entre eux dans le paquet, sont toxiques ? A moins que d’être convaincu de la protection totale de la Sainte Vierge, vous n’accepteriez pas. Et bien c’est ce même contrat pourri que l’on nous impose pour nos chers petits, sous le couvert d’un énorme mensonge de prétendue protection. Selon le rapport ci-dessus, parmi 200 vaccinés, 4 enfants deviendront autistes dans la foulée, et 42 seront atteints à vie de troubles neurologiques ou de maladies chroniques.

Mais la cerise sur le gâteau, c’est l’incroyable loi que les grands labos fabricants de vaccins - aux pouvoirs politiques exorbitants, grâce aux mannes d’argent qu’ils génèrent - et lassés de devoir indemniser des milliers de victimes, ont réussi à faire voter une loi leur garantissant une immunité internationale face aux accidents vaccinaux éventuels (aussi graves soient-ils, c'est-à-dire même mortels !). Or qui accepterait d’acheter une voiture ou un quelconque appareil sans garantie ? Personne ! Dans le cas des vaccins, ni le médecin vaccinateur, ni l’établissement exploitant, ni l’académie, ni la préfecture, ni le ministère de la santé, ni le labo fabricant ne sont responsables devant la loi. Nous sommes donc tenus d’accepter de force l’inadmissible, particulièrement lorsqu’il s’agit de vaccins obligatoires !

 

LES VACCINS SONT TOUS EXPERIMENTAUX

Il faut savoir qu’aucun médicament, et même aucun cosmétique ne seraient légalement autorisés à la vente avec un cahier des charges aussi laxiste.

Voici les quatre raisons majeures qui permettent d’affirmer cela :                                                 

1 - JAMAIS on ne compare l’effet des vaccins avec celui d’un vrai placebo (substance neutre), opération basique pour toute expérimentation médicamenteuse.

2 - Il n’y a jamais aucune étude sur les effets secondaires des vaccins à long terme.

3 - Contrairement aux autres médicaments, les vaccins sont dispensés de la moindre analyse pharmacocinétique.

4 - Plus grave encore, les vaccins sont dispensés (là encore, contrairement aux autres médicaments) de tests destinés à évaluer leurs potentiels cancérogène, mutagène et tératogène.

Il est clair que pour les grands labos, il est infiniment plus rentable, à l’échelon mondial, de vendre des vaccins qui concernent à titre préventif la grande majorité de bien portants que des médicaments ne concernant qu’une minorité de malades. Si nous prenons l’exemple banal des épidémies de grippes hivernales, nos grands-mères géraient parfaitement l’affaire avec de simples tisanes, ce que les médecines naturelles savent faire maintenant encore mieux en quelques jours. Tous les scientifiques sérieux dénoncent la nullité et la dangerosité des vaccins antigrippe ce qui m’a amené à faire un article titrant : « un vaccin anti retraités »...

 

A NOTER QUE :

¤La plupart des médecins ne sont aucunement informés officiellement concernant toutes ces infractions graves, le Vidal n’en faisant pas mention.

¤ De nombreuses sommités médicales indépendantes sont en accord total sur le fait que chaque nouveau vaccin intoxique et fragilise un peu plus les enfants, leur entraînant à terme divers handicaps de santé - souvent à vie - tels allergies, fatigue chronique, douleurs inflammatoires, etc...

¤ A-t-on déjà oublié le scandale de l’hépatite B qui n’était en fait que l’arbre qui cache la forêt ? Il est clair que nous devrions refuser toute vaccination sur nous-mêmes et surtout sur nos enfants, tant que les fabricants de vaccins n’ont pas clarifié leurs fabrications et leurs responsabilités.

¤ Enfin, la nouvelle mode illégale des cocktails pentavalents et hexavalents appliqués sur les enfants provoque une véritable déflagration immunitaire ! Les dégâts n’étaient pas encore suffisants, et la nouvelle ministre de la santé porte l’estocade à 11 vaccins simultanés ! Comment savoir quelles vont être les conséquences de cette nouvelle attaque expérimentale de masse sur nos enfants ? Et jusqu’où les parents  vont encore confier leurs progénitures à des bourreaux qui prétendent les protéger ?

¤ L'étude KIGGS relève 2% d'effets secondaires GRAVES repérés en relation directe avec des vaccins - concrètement, cela signifie que quand on vaccine 40 MILLIONS d’individus, il y a au moins 800 000 effets collatéraux gravissimes... sans compter ceux qui sont juste handicapants ! Un enfant sur 50 sacrifié, est–ce admissible ? Il ne reste aux parents que de prier le ciel pour que la catastrophe tombe plutôt chez le voisin…

Cette petite poignée d’informations jetée à la volée n’est évidemment qu’une pâle vitrine des 200 pages de l’ouvrage dont l’accumulation de dossiers - aussi incontournables que consternants et de contre-preuves scientifiques irréfutables - ne peuvent laisser indifférent.

L’ignorance n’a plus d’excuse à notre époque,
 mais elle est confortable parce qu’elle dispense de la responsabilité

le-crime-vaccinal-img3

Michel Dogna, né en 1940, ingénieur chimiste de formation, naturothérapeute Heilpraktiker de l’université de Sarrebruck, est journaliste d’investigation thérapeutique et éditeur du journal bimensuel en ligne CONTR’INFOS.  Auteur d’une vingtaine d’ouvrages depuis 1979 sur les médecines alternatives, il est connu pour sa pugnacité dans ses écrits et ses discours sans détour en tant que défenseur de la vie humaine, animale et végétale.

 

Pour commander LE CRIME VACCINAL – Irélia éditions :
Version papier : 17,80 €     Version e-book : 9,80€

Aller sur: www.irelia-editions.com   ou   www.irelia-mu.com

 

Agenda
salon-bien-etre-tous-03-img1-min
Terre-vivante-img1-min
Veggie-World-img1-min
NB17-ECLMG-160X230pxl
SalonBEBT-2017-Bordeaux
salon-bien-etre-Prevessin-Moens-2017-img1-min
BAN-VINIBIOGOURMET-17-160X230
BioHarmonie-160
noel-en-bio-paris-2017-img1-min
Salon-Villeneuve-img1-min
asphodele-pau-2017-img1-min
Very-bio-img1-min
vivez-nature-paris-2018-img1-min
salon-du-survivalisme-img3-min
Rencontres-cinema-nature-img1-mi

 

Rechercher
bioharrmonies160px-780px-Ecolomag-BH17
bd1-ban-ecolomag-vinibio17-160X780
ecolomag17vertical
cristaux_ecolomag_banniere_octobre_aromandise
silicium-WEB-ECOLOMAG-160X780
Nature & Cie Nouveautés 2017
2017_01_hildegarde_meilleur_produit_bio_2017
CURCUMAXX-160-780
clubbio-780-160
Pural-banniere-160x780
noria-160x780
Ballot-flurin-160x780
che-160x780
Kuvings
Ecolo Régions
Bons Plans
RSS

Communiqués

21.11.2017
20.11.2017
18.11.2017
18.11.2017
18.11.2017
17.11.2017
17.11.2017
17.11.2017
17.11.2017
17.11.2017
17.11.2017
17.11.2017
17.11.2017
17.11.2017
17.11.2017
17.11.2017
17.11.2017
16.11.2017
15.11.2017
15.11.2017
15.11.2017
15.11.2017
15.11.2017
15.11.2017
15.11.2017
14.11.2017
14.11.2017
14.11.2017
14.11.2017
14.11.2017
Liste des communiqués