Vous êtes ici : Accueil > ECOLO RUBRIK > ECOLOMIAM

ECOLOMIAM

mascotte-ecolomiam-50écolomiam

 

La ChouetteL'écolomag 59


 

Les fleurs dans votre assiette

 

Amandine Geers

what's for dinnerAuteurs de livre cuisine bio, chroniqueurs en écologie, Amandine et Olivier ont créé il y a 10 ans What's for dinner, une association engagée privilégiant les échanges sur les questions d'alimentation et d'écologie. Pour découvrir les programmes et les dates des prochains ateliers de cuisine bio d'Amandine rendez-vous sur : whats-for-dinner.info et Facebook (Amandine Geers).

Par Amandine Geers et Olivier Degorce

livre-pommes

Recettes extraites du livre
Je cuisine les fleurs
50 recettes inattendues
Éditions Terre vivante
32 pages - 12 €

La palette des fleurs comestibles est vaste : capucine, violette, glycine, ornithogale des Pyrénées… Manger des fleurs satisfait non seulement notre sens esthétique ou nos envies ludo-culinaires, mais profite aussi à notre santé. En effet, les fleurs possèdent de nombreuses vertus, qu’Amandine Geers et Olivier Degorce décrivent dans cet ouvrage. Ils présentent 24 fleurs des champs et des jardins, pour préparer entrées, salades, soupes, plats, desserts, boissons et assaisonnements. Pour chacune, ils indiquent les moyens d’identification, les lieux et saisons de cueillette, les parties comestibles, leurs propriétés et les modes de préparation ou de conservation. Un livre pour fleurir les papilles !

 

Bourgeons d’hémérocalles
à la japonaise
sans-gluten2-60

Les hémérocalles sont cultivées au Japon pour la consommation alimentaire. Tout se mange dans cette magnifique plante au port altier : bulbe, jeunes pousses, bourgeons, fleurs épanouies… Elle est cuisinée ici avec une réduction de miel et de sauce soja, comme un clin d’oeil au Japon.

Pour 2 pers. - Bon marché - Préparation : 5 mn - Cuisson : 10 mn - Difficulté : 1

  • 15 bourgeons d’hémérocalles
  • 2 c. à s. d’huile Bourgeons-d-hemerocallesd’olive ou de sésame
  • 1 c. à s. de sauce soja
  • 1 c. à soupe de miel
  • 1 c. à c. de graines de sésame
  • Quelques inflorescences de fenouil sauvage avant éclosion (facultatif)

Faites griller les graines de sésame à sec dans une poêle à feu vif pendant quelques secondes. Réservez. Lavez les bourgeons d’hémérocalles à l’eau. Faites-les cuire dans une poêle avec quelques cuillerées d’eau pendant 8 mn environ. Réservez dans les assiettes. Conservez le jus restant dans la poêle. Mélangez la sauce soja, l’huile et le miel, puis faites-les réduire rapidement dans la poêle à feu vif. Saupoudrez les graines de sésame dans les assiettes. Arrosez de sauce et ajoutez les inflorescences de fenouil. Servez aussitôt.

Photo : © Olivier Degorce

 

Risotto aux fleurs
de capucines et courgettes
vegetarien sans-gluten2-60

Pour 4 pers. - Bon marché - Préparation : 20 à 25 mn - Cuisson : 1 h - Difficulté : 2

  • Risotto-aux-fleurs10 feuilles de capucine
  • 8 fleurs de capucine
  • 4 à 8 fleurs de courgettes
  • 700 ml de bouillon de légumes
  • 300 g de riz à risotto
  • 50 g de parmesan (facultatif)
  • 3 belles tomates
  • 3 échalotes
  • 1 gousse d’ail
  • 5 c. à soupe d’huile d’olive
  • Sel, poivre

Passez les fleurs délicatement sous l’eau et égouttez-les sur du papier absorbant. Pelez et épépinez les tomates. Pelez, dégermez et émincez l’ail. Faites revenir doucement les tomates et l’ail dans une casserole avec 1 cuillerée à soupe d’huile d’olive. Au bout de 30 mn environ, elles doivent être légèrement confites. Salez, poivrez, ajoutez les fleurs de courgettes et réservez hors du feu. Faites chauffer le bouillon. Émincez les échalotes. Ciselez les feuilles de capucine. Faites fondre les échalotes doucement dans un faitout avec 3 ou 4 cuillerées à soupe d’huile d’olive. Ajoutez le riz et faites-le revenir 5 mn en mélangeant régulièrement. Lorsqu’il est nacré, ajoutez une louche de bouillon et les feuilles de capucine. Faites cuire à feu moyen en remuant constamment avec une cuillère en bois. Une fois que le bouillon est absorbé, ajoutez une nouvelle louche. Poursuivez la cuisson de cette façon, pendant environ 20 mn, jusqu’à cuisson parfaite du riz. Il doit être légèrement lié, les grains encore un peu fermes à l’extérieur et moelleux à coeur. Ajoutez le parmesan (si souhaité). Mélangez vigoureusement. Réchauffez légèrement les tomates. Servez le risotto dans chaque assiette en ajoutant les tomates et les fleurs de capucine fraîches.

Photo : © Olivier Degorce

 

Mousse au chocolat flower power sans-gluten2-60

Pour cette mousse, j’ai utilisé un mélange de fleurs séchées contenant des soucis et des capucines. Ces dernières apportent un côté piquant, poivré et irrésistible. Vous pouvez remplacer le piment d’Espelette par du poivre.

Pour 6 pers. - Bon marché - Préparation : 15 mn - Cuisson : 5 mn - Réfrigération : 4 h à 1 nuit - Difficulté : 1

  • Mousse-au-chocolat250 g de chocolat 100 % cacao
  • 6 blancs d’oeufs
  • 4 jaunes
  • Quelques gouttes de jus de citron
  • 100 ml de café corsé
  • 50 g de sucre complet
  • 3 c. à s. bombées de fleurs de soucis et de capucine séchées + quelques-unes pour la déco
  • 1 pincée de poivre ou de piment d’Espelette

Faites fondre le chocolat avec le café au bain-marie. Montez les blancs en neige. Un peu avant la fin, ajoutez le sucre et quelques gouttes de jus de citron pour une meilleure fermeté. Ajoutez les jaunes d’oeufs au chocolat. Incorporez une petite louche de blancs au chocolat pour détendre la préparation. Incorporez maintenant délicatement le reste des blancs au chocolat, à l’aide d’une spatule. Ajoutez le poivre ou le piment d’Espelette, ainsi que les pétales en plusieurs fois. Répartissez la préparation dans des ramequins individuels ou dans un saladier. Saupoudrez de pétales de fleurs. Couvrez et placez au frais au minimum 4 h, idéalement jusqu’au lendemain.

Photo : © Olivier Degorce

 


 

Marie-ChiocaMarie Chioca est blogueuse, auteur d'une trentaine d'ouvrages de cuisine bio et photographe. Flexitarienne (avec un palais de gourmet sachant apprécier les bons mets du terroir !), passionnée par les questions de diététique et de santé naturelle, elle aime concilier gourmandise et équilibre dans des recettes mettant à l'honneur la qualité des produits utilisés. Retrouvez d'autres recettes sur son blog : www.saines-gourmandises.fr

Recettes proposées par Marie Chioca pour le Phare D'Eckmühl www.pharedeckmuhl.com

 

Plus doux que les anchois au sel, les anchois entiers à l’huile d’olive Phare d’Eckmühl se révèlent d’une grande délicatesse en bouche. Inspirée des cuisines niçoise, provençale et italienne, cette recette fera l’unanimité à l’apéritif ou en entrée. Elle associe une tapenade « express » maison, une compotée d’oignons au vinaigre balsamique, du thym, un soupçon de piment d’Espelette et les anchois entiers à l’huile d’olive. Léger et gourmand, l’ensemble peut être accompagné d’une salade de mesclun.

 

Crostinis à la tapenade,
compotée d’oignons et anchois entiers

 

Pour 6 crostinis - Bon marché - Préparation : 10 mn - Cuisson : 10 mn Difficulté : 1

  • Crostinis6 petits pains grillés suédois
  • 2 oignons
  • 3 c. à s. d’huile d’olive
  • 100 g d’olives noires dénoyautées à la grecque
  • 1 c. à c. rase de thym séché (ou 3 brins de thym frais effeuillé)
  • 1 boîte d’anchois entiers à l’huile d’olive Phare d’Eckmühl
  • 1 c. à s. de vinaigre balsamique
  • 30 g de câpres
  • Sel, piment d’Espelette

Émincez assez finement les oignons et faites-les dorer à feu moyen, dans une petite cocotte, avec l’huile d’olive, un peu de sel et le thym (les oignons doivent être bien tendres et dorés, mais sans que leurs sucs ne brûlent). Pendant ce temps, réalisez la tapenade en mixant grossièrement les olives et les câpres. Quand les oignons sont tendres et bien dorés, ajoutez la cuillerée de vinaigre balsamique pour déglacer les sucs, puis mélangez et éteignez le feu. Tartinez les pains grillés de tapenade, puis de compotée d’oignons. Déposez 1 anchois égoutté sur chaque crostini, puis une bonne pincée de piment d’Espelette. Servez aussitôt, quand les oignons sont encore tièdes et les pains bien croustillants.

Photo : © Marie Chioca

 

Pâtes fraîches aux anchois,
parmesan et persillade

 

Facile et rapide, ce plat, inspiré de la cuisine sicilienne, met en scène les anchois à l’huile d’olive Phare d’Eckmühl autour d’ingrédients simples, tels que la persillade, l’origan et le parmesan.

Pour 4 pers. - Bon marché - Préparation : 10 mn - Cuisson : 10 mn - Difficulté : 1

  • Pates-aux-anchois400 g de tagliatelles fraîches
  • 2 oignons
  • 3 c. à s. d’huile d’olive (+ un peu pour les pâtes)
  • 2 boîtes d’anchois entiers à l’huile d’olive Phare d’Eckmühl
  • 1 gousse d’ail
  • 1/2 bouquet de persil plat bien frais
  • 1 c. à c. d’origan séché
  • 100 g de parmesan râpé
  • Sel, poivre du moulin

Mettez les tagliatelles à cuire al dente dans un grand faitout d’eau salée. Pendant ce temps, détaillez les oignons en petits cubes, puis faites-les revenir à l’huile d’olive dans une petite cocotte avec un peu de sel et l’origan jusqu’à ce qu’ils soient tendres et bien dorés. Hachez l’ail et le persil. Égouttez les anchois, puis ajoutez-les dans la cocotte avec les oignons et la persillade. Poivrez, puis mélangez avec une cuillère en bois, juste ce qu’il faut pour réduire les anchois en gros morceaux. Égouttez les tagliatelles, ajoutez-y un peu d’huile d’olive. Mélangez, puis servez bien chaud avec la garniture aux anchois, en parsemant les assiettes de parmesan au dernier moment.

Photo : © Marie Chioca

 


 

Apéritifs festifs sans gluten ni lactose

 

Christine CalvetFormée à l'Institut Méditerranéen de Documentation, d'Enseignement et de Recherches sur les Plantes Médicinales de Montpellier (IMDERPLAM), Christine Calvet est une conseillère de santé spécialisée dans les techniques de soins naturels et de prévention. À l'issue de cette formation, elle a choisi d'approfondir ses connaissances en diététique et en phytonutrition, pour accompagner notamment des personnes intolérantes au gluten et au lait ainsi que d’autres souffrant de surpoids et de diabète. Son objectif est d'enseigner « l'art de se soigner et de manger autrement » par des méthodes naturelles de prévention santé et une nutrition choisie, synthèse des travaux des Prs Henri Joyeux et David Servan-Schreiber, des Drs Catherine Kousmine et Jean Seignalet et du naturopathe Daniel Kieffer. Elle est installée à Perpignan, où elle consulte et anime des ateliers culinaires. Christine Calvet est également auteur culinaire. Pour la contacter : 06 86 44 91 96 calvet-christine@orange.fr - site web de son association : http://www.harmovie.world/ et son blog : www.saisonsdemets.fr

par Christine Calvet

 

La pratique de l'apéritif, qui, au 19e siècle, se rencontrait surtout dans les milieux aisés, se popularise au 20e siècle, dans les années 40.

Considéré aujourd’hui comme un temps festif privilégié, l’apéritif serait partagé par 77 % des Français au rythme d'une fois par semaine environ.

Prélude aux déjeuners de famille, aux repas entre amis, aux « repas-partages » associatifs, l’apéritif, reconnu comme un joyeux moment convivial, peut s’avérer problématique tant pour les intolérants au gluten et/ou au lactose que pour les personnes présentant des troubles métaboliques. En effet, l’apéritif est encore trop souvent constitué de chips, cacahuètes grillées salées, biscuits apéritifs trop gras et trop salés, charcuteries… décorés de quelques tomates cerises parfois hors saison, sans qualité gustative ni qualitative !

Alors, comment allier plaisir et santé sans faire l’impasse sur cet incontournable temps de partage chaleureux ?

En supprimant, par exemple, l'entrée du repas, lequel peut se résumer alors à un plat unique convivial, et en la remplaçant par des préparations « maison » saines et savoureuses :

1- À vos tartines !

S’il est préférable de ne pas se contenter d'ouvrir un paquet de chips bien grasses ou un sachet de cacahuètes trop salées et de transvaser leur contenu dans des bols, il n’est pas nécessaire pour autant de se mettre à l'ouvrage la veille (sauf à mettre à tremper des graines de tournesol, ce qui prend à peine quelques petites minutes !) pour réaliser de délicieuses préparations.

La solution ? Des pâtes à tartiner gourmandes et saines, élaborées à partir de produits frais (dans l’idéal) ou de conserves de légumes et de légumineuses de bonne qualité, auxquels on ajoute des herbes aromatiques fraîches, des épices, de bonnes huiles végétales… et qu'on sale très modérément avec du gomasio ou du tamari. Pour les intolérants au lactose, les crèmes à tartiner à base de tofu, auquel il suffit d’ajouter herbes fraîches, épices et autres condiments pour obtenir un savoureux fondant, sont une excellente alternative aux fromages frais utilisés habituellement.

Quel support ? Oubliez le pain de mie sans gluten à index glycémique élevé (même signalé comme complet) et choisissez un pain à base de farines complètes (sarrasin, riz, millet…) et, petit plus, riche en graines, ou des tartines craquantes au sarrasin style Pain des fleurs.

2- Mettez les mains dans la farine !

Pour les inconditionnels des cakes et autres gâteaux, pas de frustration... Il est possible de s'adonner à sa gourmandise en respectant ses intolérances et, de plus, en toute légèreté.

Si la farine de pois chiches est particulièrement adaptée, goûteuse et donnant de la tenue (à associer avec de la farine de riz pour une saveur plus douce ou avec de la farine de sarrasin pour un parfum plus corsé), toutes les fantaisies sont permises : farines de teff, de soja, de lupin, de souchet... avec la possibilité de remplacer une part de farine par son poids de graines de courge ou d'amandes moulues.

Une astuce ? Ne pas croire que l'on peut convertir la quantité de farine de blé nécessaire dans une recette en son poids d'une seule farine sans gluten. À chacun de trouver sa formule, sachant que, pour obtenir un résultat satisfaisant en matière de saveur et de texture (tenue et élasticité), il est nécessaire de mélanger au moins 2 farines différentes et, parfois, d'y ajouter un liant sous forme d'amidon ou de fécule (arrow root, par exemple).

3- Les « accros » au grignotage et au
« trempage » respecteront quelques règles...

Plutôt que des chips et autres biscuits salés industriels, proposez à vos invités des fruits secs oléagineux à haute densité énergétique (noix de cajou, amandes, noisettes…), riches en acides gras insaturés, protéines et fibres, dont la consommation favorisera la satiété et permettra une réduction des apports alimentaires pendant le buffet apéritif et le repas qui s'ensuivra.

Offrez à croquer de jolis légumes de saison colorés : radis, jeunes carottes, mini-concombres, tomates cerises. Et, plutôt qu'une mayonnaise classique un peu lourde à digérer, confectionnez des sauces trempettes parfumées, onctueuses et digestes.

 

Tartinade de tofu au fenouil et aux câpres sans-lactose2-60 sans-gluten2-60

Pour 1 bol - Bon marché - Préparation : 10 mn - Difficulté : 1

  • Tartinade-de-tofu1 gros bulbe de fenouil et son plumet de feuilles
  • 1 bloc de 200 g de tofu lactofermenté
  • 1 c. à s. de câpres
  • Le jus d’1/2 citron
  • 4 c. à s. d’huile de cameline
  • Tamari

Pour la décoration :

  • Radis rose coupés finement, graines germées

Mixez finement le bulbe de fenouil cru dans un mini-hachoir. Ajoutez le tofu coupé en dés, les câpres, le jus de citron et l’huile de cameline jusqu’à obtenir une consistance crémeuse mais un peu grumeleuse. Salez légèrement avec le tamari, puis incorporez le plumet ciselé. Décorez de lamelles de radis et de graines germées.

Photo : © Christine Calvet

 

Tartinade d’aubergines sans-lactose2-60 sans-gluten2-60

Pour 1 bol - Bon marché - Préparation : 10 mn - Cuisson : 20 mn - Difficulté : 1

  • Tartinade-aubergines3 jeunes aubergines
  • 1 oignon rouge
  • 1 c. à s. de grains de cumin
  • 1 c. à c. de cumin moulu
  • 3 c. à s. d'huile d'olive fruitée
  • 3 c. à s. de graines de sésame
  • 1 grosse gousse d’ail dégermé
  • Thym, sel aux herbes, baies roses

Faites cuire à la vapeur les aubergines lavées non pelées, coupées en épaisses rondelles, saupoudrées de grains de cumin, de thym et de sel aux herbes, avec l’oignon grossièrement émincé (les aubergines doivent être bien moelleuses). Mixez-les avec l’ail pressé, l'huile, les graines de sésame et le cumin moulu, jusqu’à obtention d’une texture bien crémeuse.

Photo : © Christine Calvet

 

Madeleines bicolores aux 2 olives sans-lactose2-60 sans-gluten2-60

Pour 18 madeleines (2 plaques de 9) - Bon marché - Préparation : 15 mn - Cuisson : 15 mn Difficulté : 1

  • Madeleines-bicolores70 g de farine de sarrasin 50 g de farine de teff (ou autre farine de son choix)
  • 1/2 sachet de levure sans gluten
  • 1 oeuf (ou 1 c. à c. de graines de chia + 1 c. à s. d'eau)
  • 4 c. à s. d’un mélange de graines (pavot, amarante, sésame, lin...)
  • 5 c. à s. bombées de pesto (fait maison ou acheté)
  • 1 c. à s. bombée de concentré de tomates
  • Une vingtaine d'olives vertes aux poivrons
  • Une vingtaine d'olives vertes aux anchois
  • Eau tiède

Préchauffez le four à 180 °C (th. 6). Dans un saladier, mélangez les farines, la levure, les graines et l’oeuf entier (ou le mucilage formé par les graines de chia et l'eau). Incorporez le pesto puis les olives coupées en fines rondelles, en mélangeant soigneusement. Ajoutez un peu d'eau tiède jusqu'à obtention d'une pâte épaisse souple. Répartissez la moitié de cette pâte dans les moules à madeleines. Incorporez
le concentré de tomates dans la pâte restante, puis répartissez-la dans les moules à madeleine de la 2e plaque. Enfournez les 2 plaques pour une quinzaine de minutes.

Photo : © Christine Calvet

 

Sauce trempette aux graines de tournesol
germées et au curcuma
sans-lactose2-60 sans-gluten2-60

Pour 1 bol - Bon marché Préparation : 10 mn + trempage la veille au soir Difficulté : 1

  • Sauce-trempette100 g de graines de tournesol
  • 1 grosse gousse d'ail dégermé
  • 4 c. à s. d'huile de colza
  • 1 c. à s. de jus de citron
  • 1 c. à s. de tamari
  • 1 c. à c. de curcuma frais râpé
  • Eau

La veille au soir, mettez les graines de tournesol décortiquées à tremper dans un bol d'eau. Le lendemain, versez les graines égouttées dans un petit mixeur. Ajoutez la gousse d'ail épluchée et écrasée, l'huile, le curcuma, le jus de citron et le tamari, et mixez le tout. Incorporez petit à petit un peu d'eau en continuant à mixer, jusqu'à obtention d'une sauce de la consistance de la mayonnaise.

Photo : © Christine Calvet

 


 

Découvrez un tout nouveau condiment :
les Cristaux d’Huiles Essentielles !

Faciles d’utilisation et pratiques, les Cristaux d’Huiles Essentielles vous apportent toutes leurs vertus en cuisine ! Pour des recettes originales et pleines de saveurs grâce à la puissance aromatique des huiles essentielles !

Les Cristaux d’Huiles Essentielles sont pratiques à utiliser et économiques. Composés de pulpe d’agave cristallisée imprégnée d’huiles essentielles, ils sont 100 % biologiques. Quelques versées suffisent pour vous saisir d’une incroyable sensation en bouche. Apportez de la créativité à vos préparations culinaires. 25 saveurs sont à découvrir en magasin et sur www.aromandise.com

 

Roulés de courgettes au fromage frais et Cristaux
d’Huiles Essentielles Mélange Provençal
vegetarien

Cristaux-Melange-ProvencalPour 4 pers. - Préparation : 20 mn - Difficulté : 1

  • Roules-courgettes2 courgettes
  • Du fromage de chèvre frais
  • 4 versées de Cristaux d’Huiles Essentielles Mélange Provençal
  • Huile d’olive

Coupez les courgettes en tranches fines dans le sens de la longueur à l’aide d’une mandoline. Dans un petit bol, mélangez le fromage de chèvre frais avec les Cristaux d’Huiles Essentielles. Saisissez les tranches de courgettes à la poêle avec un peu d’huile d’olive, puis tartinez-les de fromage frais aux Cristaux d’Huiles Essentielles. Roulez les tranches, et voilà ! Un apéritif frais et plein de goût !

Photo : © Aromandise

 

Pétillant d’agrumes
aux Cristaux d’Huiles Essentielles de Verveine

Cristaux-VerveinePour 2 pers. - Préparation : 5 mn - Difficulté : 1

  • Petillant-agrumes300 ml d’eau pétillante
  • 300 ml de jus de pamplemousse
  • 2 citrons verts
  • 1 c. à c. de sirop d’agave
  • 3 versées de Cristaux d’Huiles Essentielles Verveine

Versez l’eau pétillante, le jus de pamplemousse, le jus d’1 citron vert, le sirop d’agave et les Cristaux d’Huiles Essentielles Verveine dans une carafe. Mélangez bien, puis servez dans 2 grands verres. Coupez le 2e citron vert en quartiers pour la décoration. Et voilà !

Photo : © Aromandise

 

vegan-60 Asperges saisies
aux Cristaux d’Huiles Essentielles Ronde d’Agrumes

Cristaux-Ronde-AgrumesPour 2 pers. - Préparation : 15 mn - Cuisson : 10 mn - Difficulté : 1

  • Asperges-saisies1 botte d’asperges
  • 1 filet d’huile d’olive
  • 3 versées de Cristaux d’Huiles Essentielles Ronde d’Agrumes
  • Sauce soja

Lavez et retirez le pied des asperges, puis coupez-les en 2 ou 3. Faites chauffer l’huile dans une poêle, puis saisissez les asperges 10 mn. Versez par-dessus un filet de sauce soja, puis les Cristaux d’Huiles Essentielles Ronde d’Agrumes. Dégustez !

Photo : © Aromandise

 

Papaye fraîche
aux Cristaux d’Huiles Essentielles de Cannelle

Cristaux-CannellePapaye-fraichePour 2 pers. - Préparation : 5 mn - Difficulté : 1

  • 1 papaye fraîche
  • 2 versées de Cristaux d’Huiles Essentielles Cannelle

Lavez la papaye, puis coupez-la en quartiers. Saupoudrez de Cristaux d’Huiles Essentielles Cannelle et dégustez !

Photo : © Aromandise

 


 

Le chanvre,
un concentré de protéines végétales

par Maeli Latouche de L’Chanvre

spécialiste du chanvre alimentaire
biologique - www.lchanvre.com

À l'ère de la malbouffe et de l'avènement du végétarisme, la tendance est aux modes de consommation alternatifs. On cherche sans cesse de nouvelles façons de cuisiner, de nouveaux aliments, pour prendre soin de soi et de la planète, et on a bien raison !

Dans le domaine de la nutrition, le chanvre fait encore une fois parler de lui : outre pour leurs apports parfaitement équilibrés en oméga 3 et 6, les graines de chanvre sont aussi prisées pour leur teneur particulièrement importante en protéines. En effet, on trouve dans la graine entière environ 20 à 25 % de protéines, 30 % dans la graine décortiquée, et jusqu’à 50 % dans la farine de chanvre.

La farine de chanvre

Lorsque la graine entière est pressée, on en récolte d’une part l’huile et, d’autre part, un coproduit appelé le tourteau de chanvre : un mélange de la coque et de l’amande partiellement déshuilée. C’est à partir de ce tourteau qu’est extraite la farine de chanvre – ou, plus exactement, la poudre d’amande de chanvre, puisqu’elle est issue d'un akène (petite noisette) et non pas d'une céréale, comme le blé par exemple. Elle est fabriquée en séparant l’amande de chanvre de la coque de la graine. En enlevant la coque, on concentre les éléments nutritifs contenus dans l’amande de chanvre, et ses qualités organoleptiques en sont enrichies. Si les goûts et les couleurs ne se discutent pas, au niveau nutritif, en revanche, tout le monde est unanime : la farine de chanvre est une vraie petite bombe ! En effet, la graine de chanvre contient les 8 acides aminés essentiels : le tryptophane, la lysine, la méthionine, la phénylalanine, la thréonine, la valine, la leucine et l'isoleucine, indispensables au bon fonctionnement de notre organisme. Ces nutriments ne pouvant être synthétisés directement par le corps (ou pas en quantité suffisante), c’est l’alimentation qui doit les fournir. C’est grâce aux acides aminés que se renouvellent les muscles, les tendons, les organes, les glandes, les ongles et les cheveux, et que le corps se protège contre les maladies et les toxines.

La protéine

chanvreL’intérêt majeur de la farine est sa teneur en protéine végétale, directement assimilable par l’organisme : elle est d’ailleurs aussi appelée protéine de chanvre, un terme un peu galvaudé, car cette protéine n’est pas extraite de la graine (comme c’est le cas pour la protéine de soja, par exemple), mais uniquement concentrée par la séparation de l’amande, de la coque et de l’huile.

Le taux de protéines de la farine de chanvre peut varier en fonction des lots de grains et du procédé utilisé. Selon la méthode de pressage, on obtiendra un tourteau plus ou moins déshuilé : plus le tourteau est riche en huile, moins le taux de protéines sera important en proportion. Or, afin d’obtenir un tourteau très sec et donc concentré, la graine doit être écrasée si fort que la pression à froid devient très difficile, voire impossible selon la graine et le matériel mis en oeuvre.

En acceptant une perte de rendement en huile (de 5 % environ), Christophe Latouche a pris le parti de favoriser la qualité de ses produits, tant d’un point de vue nutritionnel que gustatif. Il privilégie une huile dont les propriétés sont parfaitement respectées, et une farine plus riche en huile (environ 15 %) mais qui contient tout de même jusqu’à 48 % de protéines !

En matière d’apports, 100 g de farine de chanvre fournissent à eux seuls les quantités journalières recommandées en oméga 3 (3 grammes) et 6 (9 grammes), ainsi que 45 g de protéines (à ce taux, 100 g de farine équivalent à environ 300 g de boeuf cru), sans parler du reste !

La farine de chanvre présente l’avantage de contenir une protéine qui est directement assimilable par le système digestif humain, même en grande quantité. À l’inverse, les protéines animales (viande, oeuf, poisson) requièrent beaucoup d’énergie lors de la digestion et ont des propriétés acidifiantes qui peuvent créer des problèmes rénaux, musculaires, digestifs, ainsi qu’un déséquilibre de la flore intestinale lorsqu’elles sont consommées à haute dose.

La farine de chanvre se garde très bien sur la durée car, si elle est fragile à la lumière, elle peut tout de même être conservée 8 à 9 mois au réfrigérateur.

Tout comme les protéines animales, il est conseillé de manger la protéine de chanvre autant que possible crue, afin d’éviter que ses acides gras se saturent à la cuisson, devenant des radicaux libres à des températures importantes, qui auront un effet néfaste sur notre organisme. Dans certaines préparations, cependant, notamment les pâtes (à pain, à brioche, les pâtisseries, etc.), le produit reste majoritairement en milieu humide et la température à coeur n'atteint pas un niveau trop élevé : dans ces cas, la détérioration des acides gras seras moindre, voire inexistante.

Comment consommer la protéine de chanvre ?

S’il s’agit sans aucun doute d’un superaliment aux qualités nutritives exceptionnelles, il ne faut pas pour autant oublier que ce produit reste de la nourriture et non un complément alimentaire.

La confusion est aisée lorsqu’on l’appelle protéine de chanvre, mais la farine de chanvre n'en reste pas moins un aliment qui doit être apprécié et savouré, et intégré dans les repas. C’est un apport particulièrement intéressant pour les personnes âgées, les malades, les vegan, les sportifs ou encore les jeunes enfants. Consommée en début de journée, la farine aide à la récupération car elle contient du tryptophane, qui va se transformer en prostaglandine, puis en sérotonine, être assimilée par l’organisme en fin de journée et procurer au corps décontraction, relaxation, et donc de meilleures conditions de sommeil.

Utilisée en farine, la protéine de chanvre s’intègre à toutes vos recettes en se substituant aux farines que vous utilisez habituellement, à hauteur de 5 à 20 % du poids total des farines. Il faut prendre en compte que la cuisson va altérer les oméga 3. Mais l’attrait principal de la farine étant la protéine, l’apport nutritionnel reste très intéressant. Elle peut également être consommée crue, pour encore plus de bienfaits : ajoutez-la simplement à vos jus, smoothies, sauces, soupes, sauces, etc.

Pour les sportifs, elle est un allié de taille dans les shakes, ou encore en pâte à tartiner, mélangée à du miel ou des fruits secs : c’est un stimulant plein d'énergie !

 

Shake protéiné au chanvre
sans sucres ajoutés

Shake-chanvrePour 2 pers. - Bon marché - Préparation : 10 mn - Difficulté : 1

  • 1 banane (environ 150 g)
  • 35 cl soit (350 g) de lait de chanvre
  • Farine de chanvre (4 c. à s., soit 40 g)
  • Vanille ou cannelle (à doser selon les envies)

Faites votre lait de chanvre (avec extracteur à jus ou blender et tamis : 400 g de graines décortiquées pour 1 litre d'eau). Mixez la banane au blender avec le lait de chanvre. Ajoutez la farine de chanvre et la vanille (ou cannelle), puis mixez jusqu'à obtention d'un liquide homogène. Vous pouvez ajouter du lait de chanvre pour rendre la boisson plus liquide. À ajuster selon les envies.

Photo : © L’Chanvre

 

Valeurs nutritionnelles pour ce produit :
Pour 100 grammes de shaker  
Valeur énergétique (kcal) 160,8
Valeur énergétique (kJ) 670,2
Graisses 10,2
Dont acides gras saturés 1,1
Glucides 7,3
Dont sucres 4,5
Fibres 4,1
Protéines 9,5

 

Le « 3 quarts 1/2 » de chanvre sans-gluten2-60 sans-lactose2-60

Pour 1 cake - Bon marché - Préparation : 10 mn - Difficulté : 1

  • 1/4 d’oeufs (3 oeufs)
  • 1/4 de farine (30 % chanvre, 70 % farine de riz)
  • 1/4 d’huile
  • 1/8 de sucre

Pesez les 3 oeufs et servez-vous du poids total en référence pour mesurer les quantités des autres ingrédients, sauf le sucre (comptez moitié moins). Battez les oeufs et le sucre ensemble jusqu’à obtenir un mélange mousseux. Incorporez ensuite l’huile et les farines. Versez dans un moule à cake et enfournez le tout à 180 °C (th. 6) pendant 30 à 35 mn. Piquez avec un couteau pour vérifier la cuisson (la pointe doit ressortir sèche).

 

Vinaigrette au chanvre

Pour 2 pers. - Bon marché - Préparation : 5 mn - Difficulté : 1

  • 2 c. à s. d’huile d’olive
  • 1 c. à s. d’huile de chanvre
  • 1 c. à s. de farine de chanvre
  • 1/2 citron pressé ou du vinaigre

Mélangez l'ensemble des ingrédients À savourer sur toutes vos salades !

 


 

Verrine de fraises et de kiwis
aux graines de chia

 

Berengere-FoyardBérengère Foyard est crusinière, herbaliste et formatrice à l'École Lyonnaise des Plantes Médicinales. Elle propose des activités autour du soin au naturel : ateliers et stages de cuisine végétale et sans cuisson, ateliers cosmétique naturelle, conseils et formation en alimentation saine et naturelle. Loin de tout dogme, elle présente avant tout une nourriture simple, saine, créative et bonne pour les papilles. Retrouvez recettes et conseils de saison pour vivre en harmonie et se soigner naturellement sur le site Croc’la vie: www.croclavie.org

par Bérengère Foyard

 

Pour 4 verrines - Bon marché - Préparation : 15 mn - Cuisson : 30 mn Difficulté : 1

  • Verrine-fraisesFraises et kiwis coupés
  • 1 c. à s. de nectar d’agave ou de miel
  • 1 c. à c. de vanille en poudre
  • 1 tasse (250 ml) de lait végétal maison (amande ou souchet)
  • 45 g de graines de chia entières
  • Quelques feuilles de menthe fraîche

Mélangez les graines de chia entières avec le lait végétal, le nectar d’agave (ou le miel) pendant 5 mn pour éviter que les graines ne collent ensemble. Elles gonflent rapidement. Réservez au réfrigérateur 30 mn pour que la préparation épaississe suffisamment. Le pudding au chia se conserve très bien 24 h au réfrigérateur. Tranchez les fraises et les kiwis à la dernière minute. Pour la présentation, déposez dans les verrines une couche de pudding en alternant avec une couche de fruits. Ajoutez la menthe ciselée.

Bon à savoir : Les propriétés des graines de chia sont semblables à celles des graines de lin. Elles sont mucilagineuses, riches en fibres solubles, en oméga 3 et en protéines. Contrairement aux graines de lin, elles ont toutefois l’avantage d’avoir une saveur neutre et il n’est pas essentiel de les moudre pour en retirer tous les bénéfices nutritionnels, ce qui les rend très simples à utiliser en cuisine. Simplement mélangées à un liquide, elles gonflent et donnent un pudding.

Photo : © Bérengère Foyard

 

Pour 1 l de lait d’amande
ou de souchet
  • 150 g d’amandes ou de souchet (1 tasse)
  • 1 l d’eau (4 tasses)
  • Mixeur/blender et filtre à lait
Faites tremper les amandes ou le souchet pendant 8 heures ou 1 nuit. Puis, rincez bien pour éliminer toute l’eau de trempage. Au mixeur, broyez les amandes ou le souchet dans l’eau pendant quelques minutes, jusqu’à l’obtention d’un liquide blanc et crémeux. Filtrez le lait obtenu avec un sac à lait. Réservez la pulpe pour d’autres recettes. Elle se conserve 5 à 7 jours au réfrigérateur ou peut également se congeler. Le lait se garde 2 à 3 jours au froid.

 

Pesto de plantes sauvages
100 % végétal
vegetarien

Ce délicieux pesto de plantes sauvages est idéal pour accompagner vos assiettes de printemps !

Pour 1 petit pot - Très bon marché - Préparation : 10 mn - Difficulté : 1

  • Pesto-plantes-sauvages1 poignée de jeunes pousses d’orties
  • 1 poignée de feuilles de pissenlits
  • 1 poignée de feuilles de plantain
  • 2 pommes pelées et épépinées
  • 1/2 tasse de graines de tournesol décortiquées (préalablement trempées dans de l’eau pendant 4 h)
  • 1 c. à s. d’huile d’olive
  • 1 c. à c. de vinaigre de cidre
  • Sel de mer

Lavez les herbes sauvages. Coupez les pommes en gros morceaux et rincez les graines de tournesol. Broyez tous les ingrédients à l’aide d’un mixer ou d’un hachoir pour obtenir la consistance souhaitée, de crémeuse à grossièrement hachée.

Photo : © Bérengère Foyard

 


 

Rouleaux de printemps
radis noir et pomme
vegetarien sans-gluten2-60

 

Betty

Betty, « Une Végétarienne presque Parfaite », propose, depuis plus de deux ans, à travers son blog une cuisine à son image, qu’elle qualifie de pimpante, gourmande et généreuse ! Si, pour certains, la gourmandise se résume à une explosion de leur quota de glucides, pour sa part, elle aime la dénicher dans les fruits et légumes de saison, et français bien évidemment. Pas question pour elle de se lancer dans la diète, elle aime la générosité dans l’assiette et, pour elle, le meilleur des modes de vie reste celui du plaisir des papilles ! www.unevegetariennepresqueparfaite.com - unevegetariennepresqueparfaite@gmail.com

par Betty - Une végétarienne presque parfaite

 

Pour 10 rouleaux de printemps - Bon marché - Préparation : 20 mn - Difficulté : 1

  • Rouleaux-de-printemps10 feuilles de riz
  • 1 pomme de type Golden
  • 1 radis noir de 200 g environ
  • 1/2 bouquet de ciboulette
  • 20 g de vermicelles de riz

Disposez les vermicelles de riz dans un saladier et recouvrez-les d’eau bouillante. Laissez-les ainsi une dizaine de minutes jusqu’à ce qu’ils gonflent. Puis égouttez-les et disposez-les dans un saladier. Épluchez la pomme et le radis noir, puis râpez-les finement. Essorez-les dans vos mains de façon à en extraire un maximum d'eau. Ajoutez-les aux vermicelles de riz. Ciselez finement la ciboulette et mélangez-la à la préparation. Humidifiez une feuille de riz en la plongeant rapidement dans un saladier d’eau tiède, puis déposez-la sur un torchon sec et propre. Disposez 1 bonne c. à s. du mélange sur la partie inférieure de la feuille, près du bord mais en laissant une marge de quelques centimètres. Refermez le bas de la feuille sur la préparation en la recouvrant, puis rabattez les côtés pour obtenir une forme rectangulaire. Enfin, roulez la feuille sur elle-même en serrant suffisamment pour que la farce soit bien maintenue dans le rouleau. Renouvelez jusqu’à épuisement des ingrédients. Dégustez aussitôt avec une vinaigrette.

Photo : © Betty – Une végétarienne presque parfaite

 


 

Navets farcis au persil
et tofu soyeux
vegetarien sans-gluten2-60

 

Camille-DaussyPassionnée de cuisine saine et gourmande, Camille Daussy a d’abord été animatrice en centre social, où elle a commencé par animer des ateliers de cuisine. Elle partage depuis quelques années ses recettes à dominante végétarienne/bio, et parfois sans gluten et végétaliennes, sur son blog de cuisine kmillesaveurs.canalblog.com. Grâce à son expérience, elle a obtenu son CAP de cuisine. Camille vient de s'implanter dans le Tarn, où elle souhaite se consacrer à sa passion en développant une activité d'animation d'ateliers de cuisine, de traiteur bio pour les événements et de fabrication de pains d'épices bio. Pour la contacter: kmillesaveurs@gmail.com et sur Facebook : kmillesaveurs

par Camille Daussy

 

Les légumes nouveaux arrivent. Voici une recette originale et saine pour déguster les navets.

Pour 3 navets - Bon marché - Préparation : 20 mn - Cuisson : 30 mn - Difficulté : 1

  • Navets-farcis3 navets nouveaux
  • 1 gousse d'ail
  • 1 petite échalote
  • Du persil (environ 5 tiges)
  • 4 c. à s. de tofu soyeux (environ 75 g)
  • Sel, poivre
  • 1 pincée de curcuma (facultatif)

Coupez le plus gros des tiges des navets nouveaux. Si les fanes sont belles, vous pouvez les garder pour en faire une bonne soupe. Coupez la racine. Passez-les sous l'eau. Avec un couteau pointu, coupez les chapeaux à 1,5 cm du haut. Puis, avec une cuillère à café, creusez les navets en gardant suffisamment d'épaisseur pour ne pas les casser. Ôtez la chair, que vous pourrez déguster telle quelle, ou bien utilisez-la dans une soupe. Faites cuire les navets et leurs chapeaux 10 bonnes minutes à la vapeur. Pendant ce temps, épluchez et dégermez l'ail, épluchez l'échalote. Lavez et équeutez le persil. Dans le robot mixeur : mixez le persil, avec l'ail, l'échalote. Puis ajoutez le tofu soyeux, le sel, le poivre et le curcuma (si souhaité). Quand les navets sont cuits prenez les délicatement et posez les dans un plat à four. Remplissez les navets de la préparation au tofu soyeux. Remettez le chapeau et mettez à cuire dans un four préchauffé à 180 °C (th. 6) pour 30 mn. Dégustez chaud, accompagné de riz, par exemple, et d'une petite salade.

Photo :© Camille Daussy

 


 

Tarte sablée au citron
et à la mangue fraîche
sans-gluten2-60

 

Anaelle-DuchenePassionnée de cuisine et de sport, Anaelle réalise des recettes saines et diététiques. Persuadée que la santé se trouve dans l’assiette, elle s’intéresse aux bienfaits des aliments qu’elle utilise dans ses recettes. Cela passe par une consommation plus raisonnée et responsable de la nourriture. Elle a créé, il y a bientôt 2 ans, le blog recettehealthy.com, dans lequel elle partage ses recettes, mais également des conseils sur la nutrition et la cuisine.

par Anaelle Duchêne

 

Pour 4 personnes - Bon marché - Préparation : 40 mn - Cuisson : 15 mn - Repos : 2 à 3 h - Difficulté : 2

Pâte à tarte :

  • Tarte-citron55 g de poudre d’amande
  • 70 g de farine de coco
  • 2 oeufs
  • 1 pincée de sel

Garniture :

  • 40 ml de sirop d’agave
  • 25 ml d’eau tiède
  • 3 ml d’arôme de vanille
  • 145 g de mangue fraîche
  • 2 oeufs
  • 10 g d’arrow root
  • Jus et zeste d’1 citron

Préchauffez le four à 170 °C (th. 5/6).
Pour la pâte : Mixez la poudre d’amande et la farine de coco pour obtenir une poudre bien fine et homogène. Versez ensuite le tout dans un récipient en y ajoutant les oeufs légèrement battus et la pincée de sel. Mélangez jusqu’à ce que la pâte soit bien homogène. Abaissez-la entre 2 feuilles de papier sulfurisé. Puis placez-la sur un moule à tarte de 16 cm de diamètre chemisé avec un des papiers sulfurisés. Faites cuire la pâte sablée seule pendant 15 mn. Pour la garniture : Pendant ce temps, coupez la mangue en dés et versez-les dans une poêle à feu doux. Une fois que la mangue commence à fondre, mixez-la pour obtenir une compote. Versez-la ensuite en couche uniforme sur la pâte à tarte cuite. Versez le jus et le zeste du citron dans une casserole. Ajoutez l’arôme de vanille et le sirop d’agave, puis chauffez à feu doux. En même temps, battez 2 oeufs dans un bol et diluez l’arrow root dans l’eau tiède. Versez ensuite ces ingrédients dans la préparation au citron. Fouettez énergiquement l’appareil jusqu’à ce qu’il soit bien homogène et surtout crémeux, sans faire bouillir. Une fois la crème de citron prête, versez sur la compote de mangue et étalez de manière uniforme avec une spatule souple. Lorsque la garniture est à température ambiante, mettez la tarte au réfrigérateur pendant 2 à 3 h pour que la crème se fige. Cette tarte douce et acidulée accompagnera vos instants gourmands autour d’un bon thé.

Photo : © Anaelle Duchêne

 


eco-livre-orange

Mes beaux goûters de fête
de Marie Chioca

livre-mes-beaux-gouters45 recettes pour régaler les enfants

45 recettes pour régaler les papilles et les yeux des bambins, organisées en 12 thèmes : pirates, chevaliers, printemps, savane… Marie Chioca revisite les goûters d’enfants avec des ingrédients sains et bio. De très belles photos illustrent l’ouvrage. Des recettes festives pour recevoir les copains !

Éditions Terre vivante 120 pages - 12 €

 

Je craque pour le cru
de Sarah Bienaimé

livre-je-craque-pour-le-cru40 recettes un peu, beaucoup, complètement crue

Les aliments crus conservent toutes leurs saveurs et leurs bienfaits. Cet ouvrage invite à les (re)découvrir en les intégrant un peu, beaucoup ou complètement aux repas quotidiens. En version salée ou sucrée, ces délicieuses recettes sont végétaliennes et sans gluten.

Éditions Terre vivante 120 pages - 12 €

 

Apéro veggie
de Clea - Conseils oenologiques de Claire Brachet - Photographies d’Émilie Gaillet

livre-apero-veggieAvec les accords mets et vins vegan

La meilleure solution pour recevoir à dîner en version 100 % vegan ? C’est l’apéro en version dînatoire. Couvrez la table de gaufres à l’avocat, de toasts de patates douces ou de bretzels fourrés au pesto de roquette… et suivez les conseils d’une experte en oenologie pour accorder ces 30 mets avec des vins vegan. 30 recettes et des variantes :
• Boulange et pâtisseries salées : babka aux herbes, bretzels-buns fourrés, green gaufres à l’avocat, fougasse…
• Petites bouchées : boulettes de pois chiches, bouchées de tofu, dosas roulés…
• Mini-bocaux : chips de chou, mini-layer salade, panna cotta à la tomate…
Et, inédit en cuisine vegan : chaque recette est accompagnée de propositions d’accords mets-vins dispensées par Claire Brachet, conseillère oenologique et spécialiste des vins vegan.

Éditions La Plage - 72 pages - 9,95 €

 

Pâtisserie vegan
de Bérénice Leconte
livre-patisserie-veganPhotographies de Laura VeganPower

Bérénice Leconte, ex-chef pâtissière au Gentle Gourmet et aux commandes de VG Pâtisserie (ouverture printemps 2017), réinvente les grands standards de la pâtisserie française à la mode vegan.

Cet ouvrage de référence exhaustif, didactique et technique nous guide pas à pas dans des leçons de pâtisserie, photographiées en détails par Laura VeganPower.

On y retrouve les tours de main, ustensiles, ingrédients et techniques indispensables pour réussir ses pâtisseries vegan comme un pro !

Éditions La Plage - 252 pages - 24,95 €

 

Manger & cuisiner éco-responsable
de François Pasteau

livre-manger-cuisiner-eco-responsableSauver la planète à coups de fourchette !

Que veut dire manger et cuisiner éco-responsable ? Comment notre alimentation joue-t-elle un rôle sur l’empreinte carbone ? Quels sont les bons comportements à adopter pour la réduire ?

Cet ouvrage vous permettra de comprendre tous les enjeux d’une alimentation et d’une cuisine durables.

La première partie, avec des explications claires, expose toutes les bases de la cuisine éco-responsable : le tri, les transports, le bio, la saisonnalité, la façon de faire ses courses...

La seconde partie est composée de 50 recettes. Pour chacun des 20 produits traités (fenouil, pomme, canard, mulet...), le chef François Pasteau vous propose une déclinaison en 2 ou 3 recettes.

Emmanuelle Jary, journaliste spécialisée dans la gastronomie durable, a collaboré à cet ouvrage.

Éditions Hachette Cuisine - 192 pages - 19,95 €

 


 

Au bistrot vegan !

Soy vous propose 3 nouvelles spécialités 100 % vegan, riches en protéines, faibles en acides gras saturés, sans arômes et fabriquées en France : un Steak, des Nuggets et une Escalope tomate et basilic ! Voici quelques idées de recettes gourmandes pour accompagner ces nouveautés, disponibles au rayon frais de votre magasin bio. Pour plus de recettes, rendezvous sur www.soy.fr/recettes

 

Nuggets croustillants et
ketchup de betterave maison
vegan-60

Pour 1 pers. - Préparation : 5 mn - Cuisson : 4 à 6 mn - Difficulté : 1

  • Nuggets-croustillants1 barquette de Nuggets vegan Soy
  • 250 g de betteraves cuites
  • 3 c. à s. de sirop d’érable
  • 3 c. à s. de vinaigre balsamique
  • 1 pincée de piment d’Espelette

Coupez les betteraves en morceaux puis les mixer avec les autres ingrédients de façon à obtenir une texture lisse. Dégustez avec les nuggets préalablement dorés à la poêle 2 à 3 mn de chaque côté.

Photo : © Simon Abiker

 

Steak façon bolognaise vegan vegan-60

Pour 4 pers. Préparation : 20 mn Cuisson : 10 mn Difficulté : 1

  • Steak-vegan4 Steaks vegan Soy
  • 500 ml de concassé de tomates
  • 2 carottes
  • 1 oignon
  • 1 feuille de laurier
  • Quelques feuilles de basilic frais
  • 2 c. à s. d’huile d’olive
  • Sel, poivre

Épluchez, coupez l’oignon et faites-le revenir dans une sauteuse à feu doux avec 1 c. à s. d’huile d’olive. Réservez. Épluchez et coupez les carottes en brunoise, puis faitesles revenir dans 1 c. à s. d’huile d’olive jusqu’à ce qu’elles soient tendres. Hachez les steaks et réchauffez-les à la poêle, puis ajoutez les carottes, l’oignon, le concassé de tomates, le laurier et le basilic. Assaisonnez et laissez mijoter quelques minutes. Servez chaud avec des spaghetti.

Photo : © Simon Abiker

 

Burgers « healthy » vegan-60

Pour 4 pers. - Préparation : 20 mn - Cuisson : 10 mn - Difficulté : 1

  • Burgers-healthy4 pains à burger
  • 4 Steaks vegan Soy
  • 1 avocat
  • 1 betterave rouge crue
  • 2 petites courgettes
  • 3 c. à s. de Soya Cuisine Soy
  • 1 pincée de curry
  • 2 c. à s. de graines germées
  • 4 c. à s. d’huile d’olive
  • 1 c. à c. de moutarde
  • 3 c. à c. de citron pressé
  • Sel et poivre
  • Graines germées

Épluchez et râpez la betterave. Préparez la vinaigrette en mélangeant la moutarde, l’huile, la Soya Cuisine, le curry et 2 c. à c. de jus de citron. Salez, poivrez, assaisonnez les betteraves et réservez au frais. Retirez la peau et le noyau de l’avocat et coupez-le en lamelles. Versez 1 c. à c. de jus de citron et réservez au frais. Épluchez les courgettes, puis à l’aide d’un économe, formez des tagliatelles dans le sens de la longueur. Faitesles revenir dans un filet d’huile d’olive 2 mn à feu moyen, puis réservez. Dorez les steaks vegan à la poêle quelques minutes de chaque côté. Coupez en deux les pains à burger puis disposez dans chacun d’eux : quelques tagliatelles de courgettes, un steak, un peu de betterave, des tranches d’avocat et des graines germées.

Photo : © Simon Abiker

 

Escalope croustillante
et jolie salade composée
vegan-60

Pour 2 pers. - Préparation : 15 mn - Difficulté : 1

  • Escalope-croustillante2 Escalopes vegan Soy
  • 1 salade verte
  • 1 grenade
  • 2 endives
  • 1 poignée de cerneaux de noix
  • Tomates cerises
  • Huile d’olive
  • Vinaigre balsamique
  • Quelques radis
  • Graines de courge
  • Sel, poivre

Lavez les légumes et préparez la grenade. Coupez les endives, les tomates et les radis. Dans un saladier, préparez une vinaigrette en mélangeant le vinaigre et l’huile. Salez et poivrez. Ajoutez la salade, les endives, les tomates, les radis et la grenade, puis mélangez le tout. Disposez un peu de salade dans chaque assiette et parsemez de cerneaux de noix et de graines de courge (grillées, si vous préférez). Dorez les escalopes à la poêle et servez sans attendre.

Photo : © Simon Abiker

 


 

Tartelettes moelleuses de polenta aux asperges sans-gluten vegan

 

Mlle PigutMelle Pigut est une ingénieuse auteur culinaire et consultante en alimentation bio végétale. Elle est également la créatrice de La Parenthèse Végétale, l'atelier bio très prisé où elle anime des cours de cuisine créative dans le 20e, à Paris. Melle Pigut pense que bien se nourrir doit être un plaisir. Elle oeuvre avec passion pour rendre plus accessible une cuisine éthique, simple et saine, qui n'oublie pas d'être savoureuse, gourmande et... pleine de surprises ! Laissez-vous tenter. Informations sur les cours de cuisine et recettes vegan : http://LaParentheseVegetale.fr

par Mlle Pigut

Vous connaissez la polenta ? Cette semoule de maïs très facile à utiliser permet de préparer mille et un petits plats sans gluten. Je vous propose une recette saine, où la polenta, toute moelleuse, joue les fonds de tarte, recouverte d'une garniture à tomber. On y glisse des champignons et des asperges, pour profiter au maximum de la saison !

Pour 3 pers. - Bon marché - Préparation : 5 mn - Cuisson : 30 mn - Difficulté : 1

Garniture :

  • Tartelettes-polenta100 g de champignons de Paris frais
  • 1 petit oignon
  • 2 petites asperges blanches
  • Huile d’olive pour la cuisson
  • 30 g de farine de riz
  • 250 ml d’eau
  • 2 c. à s. de sauce tamari
  • 1 c. à c. d’origan séché
  • Poivre au goût

Polenta :

  • 300 ml de lait de riz
  • 100 ml d’eau
  • 100 g de polenta
  • 1 c. à s. d’huile d’olive
  • 1 pincée de gros sel

Préparez la garniture : Nettoyez les champignons, épluchez l’oignon et les asperges. Hachez les champignons et les oignons. Coupez les asperges en 4 dans le sens de la longueur, puis détaillez de fines lamelles. Dans une grande poêle, faites dorer l’oignon dans un peu d’huile d’olive. Ajoutez les champignons et les asperges et faites revenir 5 mn. Ajoutez la farine de riz et l’eau en mélangeant. Faites cuire jusqu’à ce que le liquide soit absorbé et que la texture de la sauce bien onctueuse. Versez alors la sauce tamari, l’origan, poivrez, mélangez, puis réservez.

Préparer les tartelettes : Dans une casserole, à feu moyen, faites chauffer le lait de riz et l’eau avec la polenta, l’huile et le sel. Faites cuire pendant quelques minutes en fouettant jusqu’à ce que le mélange soit bien épais. Huilez de grands ramequins individuels ou des moules à tartelettes et étalez-y la polenta pour former une sorte de fond de tarte. Recouvrez de garniture. Enfournez à 180 °C (th. 6) pour environ 15 mn. Laissez tiédir avant de déguster, accompagnées d’une belle salade verte.

Photo : © Melle Pigut

 


 

Salade du pêcheur sans-gluten vegan

 

Lina Charlot

par Lina Charlot

Chargée d'enseignement en cuisine gastronomique végétarienne, Lina possède une forte expérience dans le domaine des métiers de bouche et de la diététique. Depuis 29 ans, Lina organise des stages et des cours de cuisine diététique et bio sur près de 100 thèmes différents ! Renseignez-vous : 05 49 48 67 01 ou 06 89 43 11 08 - biolina@orange.fr

 

Pour 2 pers. - Bon marché - Préparation : 20 mn - Cuisson : 20 mn - Repos : 2 h + 1 nuit + 2 h - Difficulté : 1

  • 20 g de spaghetti (ou haricots) de mer
  • 2 c. à s.de tamari
  • 1 échalote émincée
  • 1/2 chou-fleur
  • 2 poignées de petits pois frais écossés
  • 2 carottesen rondelles
  • 2 c. à s. de noix concassées légèrementgrillées
  • 150 g de champignons de Paris frais

Sauce :

  • 3 c. à s. d'huile d'olive
  • 2 c. à s. de jus de citron
  • 1/2 zeste de citron râpé
  • 1 c. à s. de gomasio
  • Le jus de macération
  • Sel

Faites tremper les spaghetti au moins 2 h dans de l'eau tiède. Égouttez-les, puis ajoutez le tamari et l'échalote. Laissez macérer toute une nuit si possible. Faites cuire à la vapeur les carottes et le chou-fleur en bouquets. Faites cuire les petits pois dans de l'eau salée, puis plongez-les dans de l'eau glacée pour garder leur couleur verte. Émincez les champignons. Dans un saladier, mettez les légumes refroidis, les champignons, les algues égouttées et coupées en morceaux d'environ 2 cm, ainsi que les noix. Préparez la sauce en mélangeant tous les ingrédients. Ajoutez-la dans le saladier et mélangez. Placez au réfrigérateur 2 h. Si vous ne trouvez pas de spaghetti de mer, vous pouvez les remplacer par du wakame, que vous pourrez tremper et couper en lamelles.

 

Pâte à tartiner noix de cajou sans-gluten vegan

 

Pour 1 pot - Bon marché - Préparation : 10 mn - Repos : 1 nuit - Difficulté : 1

  • 250 g de noix de cajou
  • 1/2 jus de citron et son 1/2 zeste râpé
  • Une pincée de piment d'Espelette
  • Sel

Faites tremper les noix de cajou durant 1 nuit. Égouttez-les et disposez-les dans un mixeur. Ajoutez les autres ingrédients et mixez pour obtenir une purée. Ceci est la base. Ensuite, vous pouvez ajouter soit : 1 échalote et 1 c. à s. de flocons d'algues de votre choix 1 c. à s. de concentré de tomate et 1 gousse d'ail 1/2 bouquet de basilic et 1 gousse d'ail 1/2 bouquet de persil et 1 gousse d'ail 1/2 bouquet d'estragon et 1 échalote.

Si vous souhaitez garder ces préparations quelques semaines, disposez-les dans de petits bocaux et recouvrez-les d'huile d'olive. Ces mélanges vous serviront pour l'apéritif ou en tartine pour agrémenter des crudités. Si vous ajoutez un peu de crème végétale pour obtenir une sauce onctueuse, elle accompagnera des bâtonnets de petits légumes nouveaux ou pourra relever une poêlée de légumes nouveaux cuits dans un wok ou à l'étouffée.

 


 

Terrine végétale
aux légumes et champignons
sans-gluten vegan

 

Chef-BriantDiplômé de l’école hôtelière St-Louis en 2000, le Chef Briant maîtrise les techniques et les recettes classiques. Bien qu’issu de la cuisine traditionnelle d'Escoffier, il n’hésite pas à sortir des sentiers battus pour se consacrer à la cuisine végétale et fonde Vegga Bio en 2011. Vegga Bio est aujourd’hui le premier e-traiteur végétarien/vegan certifié AB par Écocert à Paris. Enrichi par une formation en phytothérapie et macrobiotique, le Chef Briant associe les bienfaits naturels du monde végétal en combinant toutes ses connaissances pour donner une identité à sa cuisine. Depuis 2014, le Chef Briant est consultant pour des entrepreneurs de la restauration dans le cadre de projets de création ou de reconversion à la cuisine éthique et végétale. www.vegga-bio.com E-mail : veggabio@gmail.com - Tel : 06 60 93 20 55 - Instragram et Facebook : Vegga Bio

par Chef Briant

 

Pour 9 pers. - Bon marché - Préparation : 45 mn - Repos : 24 h - Difficulté : 2

  • Terrine-vegetale100 g de haricots azuki
  • 50 g de shiitakés
  • 100 g de haricots verts
  • 150 g de carottes
  • 150 g de brocolis
  • 20 cl de crème de riz
  • Sel et poivre
  • 9 g d’agar agar

Sauce ravigote :

  • Échalote
  • Câpres
  • Ciboulette
  • Persil
  • Estragon
  • Jus de citron
  • Vinaigre de cidre
  • Huile d'olive
  • Sel, poivre

Mise en oeuvre de la terrine : Faites tremper les azuki la veille, puis faitesles cuire 20 mn dans une cocotte minute. Faites cuire les brocolis, les carottes et les haricots verts séparément dans de l'eau salée préalablement chauffée. Émincez et poêlez quelques minutes les shiitakés. Mixez séparément azuki, carottes, brocolis avec la crème de riz et portez à ébullition séparément chaque purée avec l'agar agar (que vous aurez préalablement dilué dans un peu de liquide – eau –). Dans une terrine, versez la purée d'azuki, posez les haricots verts et les shiitakés. Versez la purée de carottes, puis la purée de brocolis. Salez, poivrez. Mettez au réfrigérateur et laissez figer. Mise en oeuvre de la sauce ravigote : Lavez les herbes. Hachez-les avec les câpres. Ciselez les échalotes. Versez dans un bol, puis ajoutez le vinaigre, le jus de citron, sans que le tout soit trop liquide. Ajoutez le sel et le poivre. Rectifiez l'assaisonnement selon votre goût. Le lendemain, coupez la terrine, posez une tranche dans une assiette et couvrez de sauce ravigote. Cette recette est vraiment rafraîchissante et sa sauce pleine de pep !

Photo : © Chef Briant

 


 

eco-livre-orange

60 desserts vegan healthy
de Rabia Combet

livre-60-recettes-vegan-healthyDes desserts gourmands, sains et éthiques

Remplacer le lait dans les desserts, c’est facile avec les laits végétaux. Mais par quoi remplacer les oeufs, le beurre, la crème ? Rabia nous donne tous ses secrets pour adapter vos recettes préférées. Hypercréative, elle nous emmène aussi à la découverte de nouvelles textures et saveurs. De quoi fondre de plaisir avec des desserts originaux.

Tarte au citron meringuée, fingers briochés au chocolat, croissant marbré, madeleines à l’orange, cheesecake chocolat-cajou, panna cotta orange-abricot, bouchées chocolat-fruits rouges... C’est gourmand, c’est sain, c’est léger... et c’est éthique.

L’auteur nous explique comment préparer soi-même les substituts de base : crèmes, beurres et laits végétaux. Elle nous apprend aussi à manier une multitude d’ingrédients magiques : agar agar, tofu, purées d’oléagineux !

Éditions Thierry Souccar - 156 pages - 14,90 €

 

L’esprit léger
de Carinne Teyssandier
Photographies de Catherine Madani

livre-l-esprit-legerMes recettes du bonheur ! Tome 2

Après le succès de son premier livre Mes recettes du bonheur, véritables témoignage et méthode pour prendre ses formes en main en soignant notamment son alimentation, Carinne Teyssandier continue d’explorer les voies de la joie et du bien-être.

À la recherche du parfait équilibre entre le corps et l’esprit, la pétillante animatrice TV présente 60 nouvelles recettes, toujours saines et conviviales, pour croquer la vie à pleines dents !

Elle nous invite, dans cet ouvrage, à mieux comprendre les liens entre notre corps, modelé par le poids de notre propre histoire, et notre esprit, siège de nos émotions et de nos pensées. Comment nos émotions, nos pensées et nos relations aux autres jouent-elles sur notre apparence ? L’auteur nous guide dans les méandres de notre environnement personnel, où la relation aux autres et le regard sur soi induisent notre rapport à la gourmandise, dont elle ne cesse de prôner les bienfaits !

Éditions de La Martinière - 160 pages - 16,90 €

 

Les épluchures
de Marie Cochard

livre-les-epluchuresTout ce que vous pouvez en faire - Cuisine, jardin, beauté, soin

Jetez-vous les noyaux d'avocats ? Feuilles et troncs d'artichauts, écorces d'agrumes... Mais soupçonnez-vous les trésors que ces déchets recèlent ?

Saviez-vous, par exemple, que les pelures d'oignons peuvent devenir une farine d'appoint ou un colorant pour votre chevelure, que les poireaux repoussent à l'infini et sans effort particulier, que la peau de concombre démaquille... et on en passe des vertes et des pas mûres !

Si leur image a longtemps été écornée, plus question de les jeter : queues de fraises et fanes en tout genre, ne glissez plus sur des peaux de bananes, mais cirez vos chaussures avec !

Dans un style résolument positif, Marie Cochard nous livre un abécédaire de recettes et astuces incongrues, appuyées par des témoignages incroyables de joyeux recycleurs. Elle nous démontre ainsi que quantités d'épluchures se recyclent, nous permettant d'économiser, de réduire nos déchets, d'améliorer notre santé, mais aussi de beaucoup nous amuser ! Épluchez ce guide et munissezvous de l'économe !

Éditions Eyrolles - 144 pages - 19,90 €

 


 

bodin-img3Bodin, hier, aujourd’hui et encore plus demain...

Le succès actuel de certaines entreprises leaders du bio remonte bien souvent à l’histoire de quelques hommes qui ont cru avant d’autres à des valeurs différentes, ce qui fait d’eux de véritables pionniers. Bodin n’échappe pas à cette règle et est ainsi une entreprise d’origine familiale qui a su s’imposer par une démarche d’amélioration continue de qualité, d’innovation et de développement durable.

LA VOLAILLE FERMIÈRE DE TRADITION FRANÇAISE SUBLIMÉE PAR LE BIO

« Quand mon père, Jean Bodin, agriculteur " avant-gardiste " a commencé en 1979 à élever et à abattre les premiers poulets bio, alors qu’il n’existait aucun cahier des charges, il est passé pour un illuminé, sourit Yves Bodin, actuellement responsable commercial. Soucieux de proposer des volailles de la plus haute qualité, il se plaisait simplement à répéter : "Je ne ferai pas manger aux autres ce que, moi, je ne voudrais pas manger." Il a commencé à travailler avec 2 ou 3 autres éleveurs vendéens, rapidement rejoints par d’autres, étant ainsi le premier en France – et sans doute en Europe – à faire de la volaille bio. Nous avons vraiment créé l’histoire de la volaille bio française. »

L’aventure a commencé de façon modeste : Jean Bodin vendait ses produits sur les marchés locaux. Le succès, fruit de la qualité, étant au rendez-vous, Yves et Nathalie Bodin, à leur arrivée dans l’entreprise, développent la commercialisation dans tout l’Hexagone dès 1984, avec la marque Le Picoreur.

bodin-img1

« Nous avons créé l’histoire de la volaille bio. »

FABRICANT DE SES PROPRES ALIMENTS POUR L'ÉLEVAGE

Dès 1982, la société s’est lancée dans la fabrication des aliments bio pour les volailles, dans le souci de maîtriser la régularité des animaux, comme l’explique Yves Bodin : « Nous sommes devenus les fabricants des aliments de nos volailles, car, dans les années 80, il n’y avait de toute façon rien. De plus, au départ, certains éleveurs faisaient eux-mêmes leurs propres aliments, avec, en définitive, une qualité de viande trop inégale. Car le problème est que les volailles sont des animaux monogastriques – contrairement aux ruminants – et que c’est vraiment l’aliment qui fait le produit final. Cela ne fut pas facile, car il a fallu mettre ces aliments au point. Dans l’élevage traditionnel, l’alimentation est souvent moins variée : blé, maïs et soja, plus des additifs, bien sûr. De notre côté, non seulement l’alimentation est 100 % végétale et bio, mais elle est très variée : maïs, blé, avoine, orge, tourteaux de tournesol, de sésame, de soja… En fait, nous achetons la plus grande partie de nos céréales en priorité à la centaine d’agriculteurs avec qui nous travaillons car ils font souvent de la polyculture – élevage dans le bocage de Vendée et des Deux-Sèvres. Les avantages sont donc multiples : nous leur garantissons un débouché à la fois pour leurs volailles et leurs productions végétales, nous avons des matières premières variées, qui – certes, au prix d’un stockage important pour garantir le même menu alimentaire toute l’année – nous permettent d’avoir une alimentation riche et régulière, et, enfin, nous avons un produit final homogène. » Il va de soi que cette collaboration avec les éleveurs de volaille, sous forme d’un contrat de partenariat exclusif, se fait en solidarité totale avec eux : « Tous nos éleveurs sont des locaux, dans un rayon maximum de 100 km, et ce depuis les années 80. Nous établissons des contrats d’un minimum de 5 ans. En 30 ans, nous n’avons pas perdu un seul partenaire. »

bodin-img2D’autant plus que leur rôle est des plus essentiel : « Nos éleveurs sont de vrais éleveurs, avec un oeil sur les volailles en permanence, matin, midi et soir, pour une surveillance continue de la santé des animaux. Car, si l’élevage conventionnel peut utiliser des traitements pharmaceutiques en cas de problème, ce n’est pas le cas chez nous. Les remèdes allopathiques – les médicaments – sont en effet interdits. Non seulement, nous avons dû élaborer les aliments bio, mais nous avons également dû mettre au point des méthodes spécifiques de prophylaxie : homéopathie, phytothérapie et, si nécessaire, isothérapie – une méthode naturelle apparentée à l’homéopathie – pour d’éventuels traitements curatifs. En outre, il faut noter que nous nous interdisons de recourir aux antibiotiques – alors que c’est pourtant autorisé dans le cahier des charges bio, il faut le savoir. Sur cet aspect aussi, nous avons été metteurs au point et pionniers ! »

C’est sur la base de cet héritage traditionnel de qualité que Bodin a construit une filière globale parfaitement maîtrisée et contrôlée, qui va de l’élevage à la vente, en passant par l’abattage et la transformation. « Même l’usine d’aliments qui travaille les céréales nous appartient, précise Yves Bodin. Élevage 100 % bio, usine d’aliments 100 % bio, abattoir 100 % bio, production 100 % bio. En France, nous sommes le seul volailler qui ne fait que du bio et pas autre chose. »

RESPONSABILITÉ SOCIÉTALE, COEUR DE NOTRE FILIÈRE

Depuis bientôt 40 ans, Bodin perpétue les espoirs et rêves que ses créateurs, pionniers, ont fondé dans la filière : produire sainement, dans une alternative au mode de fonctionnement de l’agriculture conventionnelle, avec une filière actrice du bien manger. Depuis peu, Bodin a instauré une démarche volontaire de responsabilité sociétale, qui place leur développement dans une dynamique ambitieuse, sincèrement inscrite dans l’esprit du bio.

« Nous nourrissons en effet l’ambition de faire de Bodin une filière globale, engagée et responsable, en incluant dans notre approche tous les acteurs qui participent à la fabrication d’un produit Bodin, du couvoir au consommateur final. Nous prenons ainsi tous conscience de nos responsabilités en tant que filière : vis-à-vis du bien-être de nos collaborateurs, de nos éleveurs, de nos animaux, de l’environnement… et nous engageons à en améliorer les impacts au travers de plusieurs thèmes : la pérennité de notre modèle bio, la production de qualité en toute transparence, la maîtrise du bien-être animal, la préservation de l’environnement et la responsabilité sociale et sociétale. De nombreuses actions impactent positivement notre écosystème : implantation de haies dans les parcours des volailles, favorables à la biodiversité et au bien-être animal, organisation d’événements conviviaux rassemblant l’ensemble de la filière ou promotion des races de poules de France, par exemple. »

Ainsi, la filière Bodin agit au quotidien pour la promotion d’un bio éthique, responsable et engagé, qui fasse de notre monde un monde meilleur.

DES ACTIONS POUR UNE ALIMENTATION SAINE ET BIO

Depuis le début, Bodin s’attache à développer des produits en anticipant les attentes sociétales par des alternatives pratiques et gourmandes qui ne soient pas au détriment de l’aspect santé. « Tous nos produits de charcuterie sont dorénavant sans sel nitrité. Nos panés ont été retravaillés avec une chapelure de maïs, ils sont donc sans gluten et certifiés par l’AFDIAG* ». Nourrir les consommateurs n’est pas quelque chose d’anodin, c’est un vrai métier et c’est tout le savoir-faire de Bodin depuis 1979.

* Association Française Des Intolérants Au Gluten.

 


 

Petits pains buns farcis aux légumes
(avec fanes de radis)
vegetarien

 

Delphine Pocard

Blogueuse, auteur et photographe culinaires, Delphine Pocard a toujours baigné dans un univers où la cuisine saine est essentielle. Elle partage sa passion depuis plus de 3 ans, et toujours avec autant d'enthousiasme, sur son blog www.cuisipat.com.

par Delphine Pocard

 

Ces petits pains pourront être réalisés rapidement, soit en utilisant la recette de pâte à pain express ci-dessous – très simple à préparer et très moelleuse grâce à l'ajout de lait fermenté –, soit en utilisant une pâte à pizza déjà prête à cuire.

Pour 9 petits pains - Bon marché - Préparation : 30 mn - Cuisson : 30 mn - Difficulté : 2

La pâte à pain express :

  • Petits-pains-buns300 g de farine d'épeautre ou de blé
  • 2 belles pincées de sel non raffiné
  • 1/2 c. à c. de bicarbonate de soude
  • 1 c. à s. de vinaigre de cidre
  • 1,5 c. à c. de poudre à lever
  • 4 c. à s. d'huile d'olive ou de pépins de raisin
  • 15 cl de lait fermenté

La garniture :

  • Un petit bouquet de fanes de navets ou de radis (environ 90 g)
  • 35 g de concentré de tomates
  • 160 g de petits champignons de Paris émincés (en conserve ou frais)
  • 1/2 oignon rouge
  • 1 gousse d'ail
  • 1 c. à s. de sauce de soja
  • 1/2 c. à c. d'huile de coco
  • 1 c. à s. de farine (de blé, d’épeautre…)
  • 25 g de parmesan râpé

Préchauffez le four à 200 °C (th. 6/7). La pâte à pain express : Versez la farine dans un bol. Ajoutez le bicarbonate de soude, la poudre à lever, le sel. Versez l’huile et le lait fermenté. Commencez à mélanger avec une cuillère en bois, puis continuez en pétrissant la pâte avec les mains jusqu’à ce que la pâte soit bien lisse et homogène. Laissez reposer la pâte dans un récipient couvert d’un torchon propre. La garniture : Lavez les fanes, puis égouttez-les et hachez-les. Émincez la gousse d'ail et l'oignon épluchés. Dans une casserole, chauffez l'huile de coco à feu moyen. Ajoutez l'oignon, les fanes hachées et faites-les revenir dans l'huile en remuant régulièrement pendant 5 mn environ. Baissez le feu si besoin. Ajoutez les champignons de Paris, la sauce de soja, le concentré de tomates et l'ail. Laissez mijoter pendant 10 mn en surveillant pour éviter que le mélange accroche. Incorporez une c. à s. de farine s'il reste un peu trop de jus, puis le parmesan râpé. Abaissez la pâte au rouleau sur un plan de travail fariné. À l'aide d'un bol, formez environ 9 cercles de 12 à 14 cm de diamètre. Découpez-les délicatement avec un couteau. Incorporez 1 c. à s. de farce au centre d'un cercle. Repliez les côtés et soudez les bouts en pinçant doucement avec les doigts. Posez le chausson ainsi formé sur une plaque à four chemisée, face fermée en dessous. Faites de même avec les autres cercles. Entaillez 2 fois le dessus de chaque bun avec un couteau et enfournez le tout pour 18 mn environ. Les buns sont cuits quand ils commencent à dorer.

Photo : © Delphine Pocard

 

Crackers au pissenlit et aux graines sans-gluten2-60

Les pissenlits peuvent se glisser dans nombre de recettes… Ici, dans des crackers riches en épices et en graines. Ils auront ainsi leur place au moment de l'apéritif !

Pour 20 crackers - Bon marché - Préparation : 20 mn - Cuisson : 12 à 15 mn - Difficulté : 1

  • Crackers-pissenlit100 g de farine de sarrasin
  • 100 g de farine de maïs
  • 40 g de petites graines (ici, graines de sésame, amandes concassées grossièrement, sarrasin décortiqué...)
  • 35 g d'huile d'olive
  • 1/2 oignon rouge
  • 50 g de feuilles de pissenlits
  • 2 c. à s. de vinaigre de cidre
  • 1 c. à c. de sel non raffiné
  • 1 pincée de piment de Cayenne
  • 1/2 c. à c. de curry moulu
  • 1/2 c. à c. de paprika doux moulu

Préchauffer le four à 180 °C (th. 6). Dans un saladier, mélangez les 2 farines. Ajoutez les graines, le sel, le piment, le curry et le paprika. Lavez les feuilles de pissenlits dans une eau additionnée du vinaigre. Rincez-les à l’eau claire, puis essorez-les rapidement. Mixez-les avec l'huile d'olive. Incorporez-les au mélange sec. Émincez finement l’oignon. Ajoutez-le à la préparation et émiettez le tout du bout des doigts. Formez ensuite une boule. Sur un papier sulfurisé de la taille de la plaque à four, abaissez soigneusement la pâte pour obtenir un rectangle. Coupez délicatement environ 20 carrés. Enfournez pendant 12 à 15 mn. Retirez les crackers du four quand ils commencent à dorer. Laissez refroidir complètement avant de les conserver dans une boîte métallique.

Photo : © Delphine Pocard

 


 

Smoothie aux fruits rouges

 

Clemence-Catz

 

Recettes proposées par Clémence Catz
pour Comptoirs et Compagnies

www.comptoirsetcompagnies.com

 

Smoothie-fruits-rougesPour 2 grands verres - Préparation : 5 mn - Difficulté : 1

  • 150 g de fruits rouges, frais ou surgelés
  • 400 ml d’eau de coco
  • 2 c. à c. d’açaï en poudre
  • 2 c. à s. d’huile de coco vierge Comptoirs et Compagnies

Facultatif : 1 à 2 c. à c. de miel de Manuka Comptoirs et Compagnies

Mettez les fruits, l’eau de coco, l’açaï et le miel (si souhaité) dans le bol d’un blender et mixez longuement, jusqu’à l’obtention d’une texture crémeuse et homogène. Ajoutez l’huile de coco vierge Comptoirs et Compagnies et mixez de nouveau. Servez immédiatement.

Suggestions : pour un smoothie plus riche, remplacez l’eau de coco par du lait d’amande ou de riz. Vous pouvez aussi, si vous souhaitez un smoothie froid, ajouter quelques glaçons à la préparation avant de mixer.

Photo : © Clémence Catz

 

Carrés crus gourmands caramel et chocolat

Pour une vingtaine de carrés - Préparation : 30 mn - Repos : 2 h minimum - Difficulté : 1

Fond biscuité :

  • Carres-crus60 g d’amandes non mondées
  • 40 g de flocons d’avoine
  • 40 g d’huile de coco vierge Comptoirs et Compagnies
  • 1 c. à s. de sirop de coco Comptoirs et Compagnies
  • 1 pincée de sel

Caramel végétal :

  • 4 c. à s. de pâte de sucre de coco Comptoirs et Compagnies
  • 4 c. à s. de purée d’amande blanche
  • 1 pincée de vanille en poudre
  • 1 belle pincée de sel
  • 3 c. à s. d’eau

Couverture en chocolat :

  • 140 g de chocolat pâtissier (cru si souhaité)
  • 1 grosse c. à s. d’huile de coco vierge Comptoirs et Compagnies
  • 3 c. à café de sirop de coco Comptoirs et Compagnies

Exemple de déco : Éclats de fèves de cacao Pépites de chocolat

Fond biscuité : Passez les amandes et les flocons d’avoine au mixeur pour les réduire en poudre. Faites fondre l’huile de coco vierge Comptoirs et Compagnies à feu très doux. Versez sur le mélange sec, ainsi que le sirop et le sel. Mélangez afin de former une boule de pâte souple. Étalez-la à la main dans le fond d’un plat carré d’environ 15 cm de côtés, chemisé de papier sulfurisé. Réservez au réfrigérateur.

Caramel végétal : Dans un bol, incorporez la pâte de coco avec la purée d’amande, la vanille et le sel. Allongez avec juste assez d’eau (3 c. à s. environ) pour obtenir une crème épaisse et onctueuse. Étalez sur le fond biscuité avec une spatule humide et remettez au réfrigérateur.

Couverture en chocolat : Faites fondre très doucement le chocolat en morceaux au bien-marie avec l’huile de coco vierge Comptoirs et Compagnies. Ajoutez le sirop de coco et mélangez bien. Versez sur le caramel et répartissez bien en inclinant le moule de tous les côtés. Saupoudrez, si vous le souhaitez, d’éclats de fèves de cacao, de pépites de chocolat ou d’autres petites graines. Remettez au réfrigérateur et laissez prendre 2 h minimum avant de déguster. Conservez au froid et consommez dans les 10 jours.

Photo : © Clémence Catz

 


 

Mille-feuilles d’avocat et fenouil vegan-60

 

Christine Spohn

À 45 ans, Christine Spohn se passionne pour la cuisine et suit une formation au lycée hôtelier d’Illkirch, en Alsace, où elle obtient son CAP de cuisinier. À la recherche de « sens », elle devient formatrice en arts culinaires et utilise la cuisine comme support de rencontre, de partage, de créativité, de cohésion, d’éveil… dans le respect du vivant. Formée aux plantes sauvages comestibles auprès de l’ethnobotaniste François Couplan, elle se passionne pour la rencontre spirituelle avec la matière, le vivant et l’humain, et souhaite partager son enthousiasme pour une nourriture saine, équilibrée, créative et savoureuse. D'ailleurs, elle a ouvert des chambres d'hôtes dans une maison écologique à la campagne en Haute-Saône, où elle anime également des ateliers de cuisine. Pour la contacter : Tél. 06 33 52 75 28, mail : christine@les-gourmandises.bio.fr et son site : www.les-gourmandises-bio.fr

par Christine Spohn

 

Pour 2 pers. - Bon marché - Préparation : 10 mn - Difficulté : 1

  • Mille-feuilles-avocat1 petit bulbe de fenouil
  • 1 citron
  • 1 avocat
  • 1 échalote
  • 1 bâton de citronnelle
  • 1 pincée de piment d’Espelette
  • Baies roses pour la décoration
  • Graines germées
  • Quelques brins d’aneth
  • 1 petite betterave crue ou cuite
  • Huile de sésame
  • Huile de tournesol
  • Huile de pépins de courge
  • Tamari (ou shoyu) ou fleur de sel, selon le goût

Préparez la sauce : hachez finement l’échalote épluchée, le bâton de citronnelle, les brins d’aneth et mélangez- les avec 2 c. à s. d’huile de sésame, 2 c. à s. d’huile de tournesol, 1 c. à s. d’huile de pépins de courge, le piment d’Espelette, une pincée de fleur de sel ou un filet de tamari/shoyu. Détaillez le fenouil en très fines lamelles et les moitiés d’avocat en lamelles de 2 à 3 mm d’épaisseur, sans les mélanger. Arrosez les lamelles de fenouil d’un filet de jus de citron. Dressez la sauce sur le fond des assiettes. Reconstituez les moitiés d’avocat en alternant une lamelle d’avocat et une couche de fenouil. Décorez avec les graines germées et la betterave coupée en brunoise, parsemée de baies roses.

Photo : © Christine Spohn

 


 

Assiette « green » vegan

 

Ingrid-Bernard

Végétarienne depuis sa naissance, Ingrid se passionne pour la photographie et aime cuisiner simplement. Créatrice culinaire, elle partage ses recettes saines et gourmandes sur son blog Bidule & Cocotte, qu’elle anime en famille.
Retrouvez-la sur son blog : biduleetcocotte.com

par Ingrid Bernard

 

Pour 2 pers. - Bon marché - Préparation : 20 mn - Cuisson : 20 mn - Difficulté : 1

  • Assiette-green1 avocat
  • 1 courgette
  • 1 verre de sarrasin
  • 125 g tofu nature coupé en cubes
  • Quelques feuilles de salade verte (8 à 10)
  • 2 c. à c. d’huile de colza
  • 1 c. à c. de sauce soja
  • Huile d’olive
  • Graines de courge
  • Gomasio

Assaisonnement :

  • 3/4 c. à s. de jus de citron
  • 1 petite échalote
  • 1 c. à s. d’huile d’olive
  • 1 c. à s. d’huile de colza
  • 2 pincées de sel de l’Himalaya (ou sel de Guérande)

Portez à ébullition 2 verres d’eau de source salée et versez le sarrasin préalablement rincé. Laissez cuire à feu doux et sans couvrir pendant 15 à 20 mn environ. Déposez un filet d’huile d’olive dans une poêle avant d’ajouter le tofu et faites cuire à feu vif pendant 3 à 5 mn en remuant régulièrement jusqu’à ce que le tofu dore. Hors du feu, ajoutez la sauce soja, remuez et réservez. Préparez l’assaisonnement en mélangeant bien le jus de citron, les huiles, le sel et l’échalote coupée finement et réservez à part dans un petit bocal. Émiettez 4 à 5 feuilles de salade dans chaque assiette (ou lunch box). Râpez la courgette à l’aide d’un spiraleur (ou d’un économe) afin de faire des spaghetti de courgette et déposez une moitié dans chaque assiette. Versez la moitié du soja et prélevez 5 belles c. à s. de sarrasin (par personne), assaisonné d’huile de colza. Finissez avec une moitié d’avocat. Saupoudrez d’une pincée de graines de courge et de gomasio. Emportez vos 2 lunch boxes et versez votre assaisonnement (à diviser en 2) au moment de déguster. Secouez bien le tout ! Ou versez la moitié de l’assaisonnement sur chaque part et mélangez bien.

Photo : © Ingrid Bernard

 

Salade printanière sans-gluten vegan

Pour 2 pers. - Bon marché - Préparation : 15 mn - Difficulté : 1

  • Salade-printaniere1 belle carotte ou 4 petites carottes nouvelles
  • 1 chou-rave
  • 1 grosse poignée de pissenlits (ou autre salade)
  • 3 ou 4 radis roses
  • 1/2 c. à s. de brindilles de spiruline ou de sésame grillé (optionnel)

Assaisonnement :

  • 1 c. à s. d’huile de colza
  • 1,5 c. à s. d’huile d’olive
  • 1 c. à c. de vinaigre de riz
  • 1/2 c. à s. de jus de citron bio
  • 3 pincées de sel
  • 1 petite échalote

Commencez par éplucher la ou les carotte(s) et le chou-rave et râpez-les finement – ou non, selon votre goût. Préparez l’assaisonnement dans un saladier en mélangeant les huiles, le vinaigre de riz, le jus de citron, l’échalote coupée finement, et salez bien. Ajoutez salade, carotte(s) et chourave. Mélangez bien le tout, et répartissez dans 2 assiettes. Déposez sur le dessus les radis coupés en très fines rondelles (à l’aide d’une mandoline, par exemple) et les brindilles de spiruline ou sésame grillé. Dégustez aussitôt ! Le chou-rave (si vous n’y avez jamais goûté) a le goût du chou rouge et l’odeur du chou blanc.

Photo : © Ingrid Bernard

 


 

Du côté des vins bio… utovie

 

Lilas-CariteLilas est la fille de Jean-Marc Carité et Marie Fougère, militants actifs dans le bio depuis plus de 30 ans aujourd'hui, fondateurs des éditions Utovie et du Guide Carité des bonnes adresses du Vin Bio et biodynamique, paraissant tous les 2 ans depuis 1974. Elle s’est prise d’intérêt pour le vin bio grâce à son père, qui lui transmet l'amour de la dégustation et du « bien-boire » depuis une dizaine d’années maintenant, tout en lui apprenant surtout que prendre le temps d’apprécier le vin, c’est respecter le travail du vigneron qui lui a consacré au moins 1 an de sa vie… Après l'enseignement bio de son père, Lilas a suivi une formation conventionnelle afin de compléter son apprentissage. Depuis, défendre le travail des vignerons bio et la place du vin bio est devenue sa passion principale. En plus de continuer de publier le guide Carité, elle anime régulièrement des dégustations et s’occupe de sélections de producteurs sur des salons bio dans toute la France. Elle a également participé à la création du premier salon dédié au vin bio et biodynamique, ViniBio, qui s’est tenu à Paris en décembre dernier.

par Lilas Carité

 

Adopte un cep.com
Vivez une véritable histoire d'amour avec votre vin !

Toujours plus près de la vigne, toujours plus près du vin, c'est l'objectif des sites comme celui de Gourmet Odyssey, qui offre à ses membres la possibilité d'adopter un cep de vigne, de sa culture au vin que l'on produira grâce à lui. Attention, mieux vaut ne pas être pantouflard car, au contraire des sites d'associations engagées pour l'environnement qui vous proposent d'adopter virtuellement un ours polaire afin de lutter contre la fonte de la banquise, Gourmet Odyssey vous fera mettre la main à la pâte ; car, après avoir choisi votre cep de vigne et, surtout, le domaine qui l'abrite, il faudra vous y rendre pour participer activement à son entretien et même, parfois, celui de ses congénères !

Mais, ce n'est pas tout. Toute l'année, vous serez tenu(e) régulièrement au courant, par newsletters, de la santé et de la bonne maturation de ses fruits.

Enfin, pour le rendre encore plus exceptionnel, vous pourrez bien sûr personnaliser vous-même vos étiquettes ! Et cerise sur le gâteau : tous les domaines référencés sur le site sont en bio et/ou en biodynamie ! Vous aurez le choix des appellations entre Alsace, Chinon, Côtes du Rhône, Bordeaux, Saint-Émilion, Bourgogne...

Gourmet Odyssey vous assure également un accueil chaleureux et bienveillant chez tous ses partenaires vignerons. Alors, n'hésitez plus et adoptez un cep, vous aussi !

www.gourmetodyssey.fr
(de 159 à 199 € l'expérience d'1 an)

Adopte-un-cep

 

Les vins de soif

À l'entendre pour la première fois, on pourrait – à tort – penser que l'expression « vin de soif » est plus négative qu'autre chose… Un peu comme une boisson bon marché, pas vraiment recherchée au niveau gustatif ou qualitatif, mais plutôt rafraîchissante et légère… surtout pour le porte-monnaie.

vin-bio

Mais non, le vin de soif, c'est bien autre chose. On peut aussi l'appeler le vin des potes, le vin de la pétanque, le vin de l'apéro... le vin de la visite impromptue pour laquelle on en garde toujours une bouteille au frais parce qu'on ne sait jamais...

Frais, généralement léger et joliment aromatique, le vin de soif trouve toujours sa place à table ou tout simplement pour le plaisir de trinquer ensemble. Voici une liste – absolument pas exhaustive – de quelques vins de soif ou de pétanque, à prix fort raisonnables, que vous serez enchanté(e) de déguster cet été, à l'ombre d'une tonnelle, avec votre bande de copains.

Effervescents :
Domaine Odile Weber www.odile-weber.com - Tél. : 06 21 26 50 79
AOP Crémant d'Alsace, « Auld Alliance » (10 €)
Des bulles fines et nombreuses sur un or clair scintillant, vif et minéral au nez. Particulièrement rafraîchissant en bouche, sur des notes florales et boulangères parfaitement équilibrées et élégantes. À servir frappé.

Domaine Raphaël Bartucci raphael.bartucci@libertysurf.fr
Tél. : 04 74 39 95 94
AOP Bugey Cerdon (Gamay et Poulsard) (8,20 €)
Une jolie mousse rosée comme une barbe à papa, et des bulles légères et fruitées dans ce Bugey Cerdon, aux arômes de pomme rouge et de fraise, à servir bien frais !

Blancs :
Domaine Goisot www.goisot.com - Tél. : 03 86 53 35 15
Bourgogne Aligoté, 2014 (8,20 €)
Floral et subtil au nez, aux notes d'acacia et de chèvrefeuille. Au départ souple en bouche, il se révèle ensuite minéral et vif pour exprimer ses arômes floraux avec fraîcheur et personnalité. Servir frais.

Château Saint Hilaire www.chateau-st-hilaire.com
Tél. : 05 56 67 12 12
AOP Graves blanc, sec, 2011 (Sémillon) (7,25 €)
Or clair brillant et un nez très distingué et féminin de fruits confits, d'abricot et de mangue, aux notes gourmandes de fruits secs. Rond et souple en bouche, il révèle avec élégance tous ses arômes et une finale minérale bienvenue et vive. Servir frais.

Rosé demi-sec :
Domaine Gérard Leroux www.vinsgerardleroux.fr
Tél. : 02 41 59 17 59
AOP Cabernet d'Anjou, 2015 (Cabernet Franc) (5,80 €)
Très belle couleur orangée et scintillante, au nez séduisant et acidulé de framboise et de fraise. Gourmand et frais en bouche, sur des arômes de grenadine et de fruits rouges en gelée… à servir bien frais lors d'une soirée entre copines, par exemple.

Rouge :
Domaine de la Triballe www.la-triballe.com - Tél. : 04 67 59 66 32
VDP du Val de Monferano, « Les Cinsault de la Rainette » 2015 (6 €)
Rubis brillant et limpide. Un nez appétissant et fruité de cerise et de fruits rouges acidulés. En bouche, un parfait équilibre entre rondeur fruitée et fraîcheur du terroir, sur une matièr e légère et soyeuse. Un vin rouge à servir un peu frais, pour plus de plaisir et de gourmandise encore, le vin de la pétanque, comme l'appelle son vigneron, Olivier Durand.

 

Au plus près des vignes... Devenez un(e) oenotouriste !

Cet été, profitez des beaux jours et, surtout, des vacances pour vous immerger dans le monde des vignes et de la production du vin auprès de domaines bio et de vignerons passionnés et passionnants…

livre-carite-vin-bioSi vous avez bien entendu le Guide Carité des Bonnes adresses du Vin Bio et biodynamique 2017- 2018 en poche au moment de partir sur les routes du vin de France et d'ailleurs, d'autres outils sont eux aussi particulièrement pratiques et très ludiques lorsqu'il s'agit de visiter les différentes terres viticoles.

Commençons par l'incontournable organisme Wine Tourism in France, dont André Deyrieux, créateur de ce magazine numérique, est expert en accompagnement à la labellisation oenotourisme des territoires. Il est également spécialiste des patrimoines vitivinicoles. Il conseille ainsi en marketing et en développement les différents acteurs des domaines susceptibles de s'inscrire dans le réseau oenotouristique.

Winetourisminfrance.com est un véritable filon de bonnes adresses et activités à faire au fur et à mesure de ses différentes pérégrinations dans notre beau pays pour quiconque apprécie le vin – et vous ne seriez sans doute pas arrivé(e) jusqu'à ces lignes si cela n'était pas votre cas… Il regorge d'articles rédigés avec gourmandise par l'équipe du web magazine, des bons restaurants aux vignerons et vigneronnes les plus accueillants, des dégustations animées dans les chais aux nuitées passées dans les gîtes et autres logements aussi typiques que confortables proposés par les différents châteaux et domaines.

Passons ensuite au très complet site Vino Passion, où vous accéderez à une multitude d'adresses de domaines et de gîtes viticoles, aux quatre coins de la France. De quoi déguster et voyager sans jamais se lasser... Mais pas que ! Vino Passion, c'est aussi la liste des soins à base de produits de la vigne, en spas ou en activités, ainsi qu'une foule de conseils sur les accords mets et vins à reproduire chez vous, afin de rendre le retour des vacances un peu moins brutal, par exemple...

Enfin, si vous ne souhaitez pas rester en France cet été, mais au contraire partir le plus loin possible, alors franchissez le pas, et, grâce au réseau Side Ways, partez en Afrique du Sud vivre une expérience 100 % bio et oenophile au plus près de la nature, au sein d'un domaine en biodynamie. Vivez un véritable Eco Wine Safari à travers les vignes et différentes cultures du domaine viticole Avondale. Vous aurez l'occasion de déguster leurs vins produits selon les principes biodynamiques – dont l'harmonie avec les différents cycles lunaires – et d'écouter le vigneron raconter son parcours et ses pratiques quotidiennes.

www.winetourisminfrance.com
www.vino-passion.fr
www.exploresideways.com/product/organic-biodynamicwine-tour/
Guide Carité des bonnes adresses
du vin bio et biodynamique 2017-2018, éditions Utovie, 15 €
www.utovie.com

 


 

Curry de petits pois, chou-fleur
et pommes de terre
sans-gluten vegan

 

Blandine WilcoxPassionnée de cuisine bio végétarienne, Blandine anime le blog Food Moods, sur lequel elle partage des recettes de saison, simples et gourmandes. Sa cuisine allie santé et plaisir, privilégiant l’utilisation d’ingrédients non transformés et de légumes et fruits de saison. Elle aime partager ses découvertes et recettes sur son blog, mais aussi au cours de retraites de yoga, pour lesquelles elle mijote une cuisine 100 % végétale. Pour la contacter : blandine@foodmoods.net - Son site : www.foodmoods.net

par Blandine Wilcox

 

Pour 4 pers. - Bon marché - Préparation : 15 mn - Cuisson : 30 mn - Difficulté : 1

  • Curry-petits-pois1 c. à s. d’huile de noix de coco
  • 1 oignon rouge pelé et émincé
  • 2 gousses d’ail pelées et émincées
  • Un morceau de gingembre frais de 2 cm, pelé et émincé
  • 1 piment rouge égrené et finement émincé
  • 1,5 c. à c. de curcuma en poudre
  • 1 c. à c. de coriandre en poudre
  • 1 c. à c. de paprika en poudre
  • 1 c. à c. de graines de cumin
  • 3 feuilles de citron kaffir (combawa)
  • 3 tomates émincées
  • 700 g de pommes de terre nouvelles coupées en 2
  • 1 chou-fleur séparé en petits bouquets
  • 1 boîte de lait de coco
  • 300 g de petits pois frais écossés
  • Sel

Faites chauffer l’huile dans un faitout et ajoutez l’oignon, l’ail, le gingembre et le piment et faites revenir à feu doux pendant 2 à 3 mn. Ajoutez les épices, les feuilles de citron kaffir, les tomates et faites revenir pendant 2 mn encore. Ajoutez les pommes de terre, le chou-fleur, le lait de coco. Salez au goût. Mélangez bien, couvrez et laissez cuire pendant 25 à 30 mn jusqu'à ce que les légumes soient tendres. Ajoutez les petits pois et poursuivez la cuisson pendant 2 à 3 mn. Servez avec du riz complet.

Photo : © Blandine Wilcox

 

Scones aux cerises

Pour 8 scones - Bon marché - Préparation : 10 mn - Cuisson : 20 mn - Difficulté : 1

  • Scones-cerises125 g de farine d’épeautre
  • 125 g de farine de blé complet
  • 2 c. à s. de poudre à lever
  • 50 g de sucre complet
  • 1 pincée de sel
  • 2 poignées de cerises noires dénoyautées
  • 125 g de ricotta
  • 125 ml de crème de riz

Préchauffez le four sur 220 °C (th. 7/8). Dans un saladier, mélangez les farines avec la poudre à lever, le sucre et le sel. Ajoutez les cerises, la ricotta et la crème et mélangez jusqu'à l’obtention d’une pâte. Déposez la pâte sur une plaque à four recouverte de papier cuisson et étalez-la en un cercle de 3 cm d’épaisseur. Coupez en 8 parts. Mettez au four pour 15 à 20 mn jusqu'à ce que les scones soient dorés et cuits (vérifiez avec la lame d’un couteau). Sortez du four et servez encore tièdes.

Photo : © Blandine Wilcox

 


 

Cake tomate chèvre sans-gluten

Pour petit 1 cake Bon marché Préparation : 10 mn Cuisson : 25 mn Difficulté : 1

  • Cake-tomate-chevre60 g de farine de riz Nature & Cie
  • 1/2 c. à c. de bicarbonate de soude
  • 1 pincée de gomme de xanthane Nature & Cie
  • 1 pincée de sel
  • 1 c. à c. d’huile
  • 1 oeuf
  • 4 cl de lait
  • 30 g de lardons
  • 60 g de chèvre
  • 30 g d’emmental
  • 30 g de tomate
  • Quelques feuilles de basilic

Dans un récipient, mélangez dans l’ordre suivant : l’oeuf, la farine, le bicarbonate de soude, la gomme de xanthane, l’huile, le lait et le sel. Poêlez les lardons, puis épongez-les dans du papier absorbant. Épépinez et coupez la tomate en petits morceaux. Coupez également l’emmental, le fromage de chèvre en petits dés. Ciselez le basilic. Ajoutez le tout à la préparation et mélangez. Versez l’appareil dans un moule à cake. Préchauffez le four à 210 °C (th. 7) et enfournez le cake pendant 25 mn. À déguster à l’apéritif ou avec une salade verte.

Photo : © Nature et Cie

Source : Nature et Cie

 


 

Green smoothie revitalisant
pomme kiwi au lait d’amande
sans-gluten

La Mandorle vous propose cette recette de green smoothie, à consommer de préférence au petit-déjeuner pour booster votre journée. Ce smoothie vous apportera vitamines, fer, antioxydants, fibres, nutriments alcalins et minéraux. Alors, pourquoi s’en priver ?

Pour 2 smoothies verts - Préparation : 5 mn - Difficulté : 1

  • Green-smoothie2 tasses d’épinards frais (environ 100 g)
  • 2 kiwis
  • 1 pomme
  • 1 grand verre de lait d’Amande Oméga La Mandorle
  • 1 poignée de menthe ciselée

Mixez les feuilles d’épinards avec la menthe et la moitié du lait d’Amande Oméga. Mixez à nouveau après avoir ajouté les fruits coupés en morceaux et le reste du lait d’Amande Oméga. Servez sans attendre afin de bénéficier au maximum des vitamines !

Photo:© La Mandorle

Source : www.lamandorle.com

 


 

eco-livre-orange

Faites la paix avec votre assiette
de Catherine Malpas

livre-faites-la-paix-avec-votre-assietteLe juste poids par la naturopathe des stars

Naturopathe et coach en stratégie nutritionnelle, Catherine Malpas propose une nouvelle philosophie de vie, sans frustration, pour perdre du poids durablement tout en recouvrant de la vitalité. Son approche de la santé est un art de vivre s’appuyant sur une hygiène de vie conforme à la physiologie humaine. Son protocole de santé repose sur 4 piliers : 1. Un recadrage alimentaire basé sur les aliments à l’index glycémique bas. 2. L’élimination des toxines en mettant l’organisme au repos 1 fois par semaine par des monodiètes. 3. La gestion des émotions en apprenant à écouter les signaux de son corps. 4. L’exercice physique régulier. Un livre très pratique, ludique et interactif. Sur un ton complice et décomplexé, Catherine Malpas décrypte les mécanismes physiologiques de notre corps et accompagne le lecteur dans sa progression.

Parution le 18 mai - Éditions de La Martinière - 256 pages - 19,90 €

 


 

N° Suivant N° Précédent

 

Agenda
salon-bien-etre-tous-03-img1-min
Terre-vivante-img1-min
Veggie-World-img1-min
Journees-QI-GONG-img3-min
APIdays-img1-min
festival-biozen-img1-min
SalonBEBT-2017-Toulouse
Salon-Bien-Etre-Ploermel-2017-2-img1-min
salon-mieux-etre-img1-min
salon-zen-20-img1-min
Les-rendez-vous-du-bien-etre-img1-min
SalonBEBT-2017-Bordeaux

 

Rechercher
silicium-WEB-ECOLOMAG-160X780
Nature & Cie Nouveautés 2017
2017_01_hildegarde_meilleur_produit_bio_2017
CURCUMAXX-160-780
clubbio-780-160
Pural-banniere-160x780
noria-160x780
Ballot-flurin-160x780
che-160x780
Kuvings
Ecolo Régions
Bons Plans
RSS

Communiqués

25.06.2017
25.06.2017
25.06.2017
25.06.2017
22.06.2017
22.06.2017
22.06.2017
22.06.2017
22.06.2017
22.06.2017
22.06.2017
22.06.2017
22.06.2017
22.06.2017
22.06.2017
20.06.2017
20.06.2017
20.06.2017
20.06.2017
20.06.2017
20.06.2017
20.06.2017
20.06.2017
20.06.2017
20.06.2017
20.06.2017
20.06.2017
20.06.2017
18.06.2017
17.06.2017
Liste des communiqués