Vous êtes ici : Accueil > ECOLO RUBRIK > ECOLOMIAM

ECOLOMIAM

mascotte-ecolomiam-50écolomiam

 

La ChouetteL'écolomag 56


 

Trio de patates rôties à l’ail
et au romarin

 

Christine-Ruszkowski

Christine vit en province, dans l’ouest de la France. Pendant ses 20 premières années, elle a mené une vie qu’on qualifierait aujourd’hui d’écolo, au milieu d’un potager familial et au contact permanent de la nature. Devenue jeune adulte, elle a quitté le monde dans lequel elle avait évolué pour celui de la consommation et de l’industriel. Mais les scandales alimentaires, les problèmes de santé publique et environnementaux ont participé à une prise de conscience qui l’ont amenée à redéfinir ses priorités et à changer son style de vie. En 2015, elle crée un blog dédié à l'univers de la cuisine bio, à un mode de vie plus responsable, et sur lequel elle partage également sa passion pour le fait maison. Rendez-vous sur http://lecarnetsurletagere.blogspot.fr

par Christine Ruszkowski

 

Pour 4 pers. - Bon marché - Préparation : 15 mn - Cuisson : 1 h - Difficulté : 1

  • Trio-de-patates800 g de pommes de terre
  • 1 patate douce violette moyenne
  • 2 patates douces orange moyennes
  • 8 à 10 gousses d’ail
  • 1 c. à s. de romarin séché et moulu
  • De l’huile d’olive
  • Sel, poivre du moulin

Préchauffez le four à 200 °C (th. 6/7). Lavez les pommes de terre et les patates douces sous l’eau froide. Épluchez-les et coupez-les en gros cubes (les pommes de terre bio peuvent être consommées avec leur peau ; dans ce cas, il faut les nettoyer avec une brosse à légumes pour retirer les résidus de terre). Épluchez les gousses d’ail et laissez-les entières. Placez les cubes de pommes de terre et de patates douces dans un saladier avec les gousses d’ail. Salez, poivrez, ajoutez le romarin et versez suffisamment d’huile d’olive pour bien enrober l’ensemble. Versez la préparation dans un plat à gratin et enfournez. Laissez rôtir entre 50 mn et 1 h, en retournant les patates régulièrement avec une cuillère en bois au début de la cuisson (pendant les 15 premières minutes). Dégustez chaud.

Photo : © Christine Ruszkowski

 

Tartelettes au chocolat et à la clémentine

Pour 12 tartelettes - Assez cher - Préparation : 3 h 30 - Cuisson : 16 mn - Difficulté : 3

Pour la pâte :

  • Tartelettes-chocolat80 g de cacao maigre en poudre non sucré Kaoka
  • 140 g de farine type 65 ou 80
  • 140 g de beurre doux à température ambiante
  • 170 g de sucre en poudre complet
  • 1/2 c. à s. de sel gris non raffiné
  • 1/2 c. à c. de vanille Bourbon liquide
  • 1 oeuf

Pour la garniture à la crème :

  • 400 g de ricotta
  • 100 g de sucre en poudre complet
  • 1/2 gousse de vanille Bourbon

Pour l’assemblage et la décoration :

  • 12 c. à s. bombées de confiture de clémentine
  • 4 clémentines
  • 150 g de chocolat dessert Kaoka à 55 % de cacao
  • 2 c. à s. d’eau

Matériel :

  • un robot + un grand saladier, ou deux saladiers de taille moyenne si vous n’utilisez pas de robot
  • un blender
  • 3 petits bols
  • une petite assiette
  • un rouleau à pâtisserie
  • un pinceau à pâtisserie
  • un moule rectangulaire
  • une petite casserole
  • une spatule de glaçage
  • une spatule triangle
  • 12 petits moules à tartelettes démontables

Pour la pâte : Séparez le blanc du jaune d’oeuf dans 2 bols et réservez. Dans un grand saladier, mélangez les ingrédients secs (farine, poudre de cacao et sel) et réservez. Dans le bol du robot (ou un saladier si vous n’utilisez pas de robot), mélangez le beurre et le sucre en pommade. Ajoutez la vanille, puis le jaune d’oeuf. Mélangez bien l’ensemble. Ajoutez petit à petit les ingrédients secs (farine, cacao et sel) dans le bol du robot, et mélangez jusqu’à obtenir une pâte dense et homogène, d’une belle couleur marron foncé. Sortez la boule de pâte du bol et placez-la sur une assiette. Recouvrez d’un torchon propre, puis réfrigérez pendant environ 30 mn. Après les 30 mn de réfrigération, étalez la pâte avec un rouleau sur une surface légèrement farinée, sur une épaisseur d’environ 3 mm. Préparez les moules à tartelettes : foncez-les avec la pâte, sans les huiler ni les beurrer au préalable. Coupez la pâte en appuyant juste avec le pouce le long des bords des moules. Réfrigérez les moules pendant environ 1 h. Sortez-les du réfrigérateur et piquez le fond avec une fourchette. Préchauffez le four à 190 °C (th. 6/7) et, lorsqu’il est chaud, enfournez les moules et laissez cuire les fonds de pâte pendant 14 mn. Pendant que les fonds de pâte cuisent, battez le blanc d’oeuf avec une fourchette. Lorsque les fonds de pâte sont cuits, sortez les moules du four et laissez-les refroidir environ 2 mn. Avec le pinceau, badigeonnez le fond et les côtés de chaque tartelette avec le blanc d’oeuf, et replacez les moules au four (à la même température que précédemment), pendant encore 2 mn. Sortez les moules du four et laissez- les refroidir complètement.

Pour la garniture à la crème : Coupez la gousse de vanille en 2 dans le sens de la longueur. Retirez les grains avec la lame d’un couteau. Dans le bol d’un blender, mixez la ricotta avec le sucre et les grains de vanille jusqu’à obtention d’une crème. Versez la crème dans un bol et réservez.

Assemblage et décoration : Versez 1 c. à s. bombée de confiture de clémentine au fond de chaque tartelette (sans les sortir de leur moule). Ajoutez délicatement la crème à la vanille pour remplir chaque tartelette à ras bord à l’aide d’une petite cuillère ou, mieux, d’une poche à douille. Placez les moules au réfrigérateur jusqu’au moment de servir. Puis lavez un moule rectangulaire, séchez-le et placez-le au congélateur pendant au moins 20 mn. Faites fondre le chocolat à dessert dans la casserole avec 2 c. à s. d’eau. Lorsque le chocolat est fondu, sortez le moule du congélateur, retournez-le sur le plan de travail et versez le chocolat fondu dessus. Avec une spatule de glaçage, étalez le chocolat sur toute la surface du moule de manière à former une pellicule lisse d’environ 2 mm d’épaisseur. Placez le moule au réfrigérateur pendant au moins 1 h. Au bout de ce temps, sortez-le et raclez le chocolat avec une spatule triangle en repoussant le chocolat d’avant en arrière pour former des copeaux. Placez-les dans un petit récipient et gardez-les au réfrigérateur. Un peu avant de servir, épluchez les clémentines et retirez les petites peaux blanches. Placez 3 quartiers de clémentine sur chaque tartelette et ajoutez quelques copeaux de chocolat.

Photo : © Christine Ruszkowski

 


 

Rubrik-a-trucs-orange

Conserver les aliments durablement

Il existe plusieurs astuces permettant de ralentir le dessèchement de certains aliments, de retarder le flétrissement des légumes ou encore de les empêcher de germer. Nos grands-mères les utilisaient déjà, et elles sont toujours autant d’actualité !

conserver

 

pommes-de-terrePommes de terre

Le souci des pommes de terre est qu’elles germent vite si elles ne sont pas bien entreposées. L’idéal est de les stocker dans une pièce sombre, avec des pommes à proximité.

 

herbesHerbes fraîches

Pour profiter durablement des herbes fraîches, une technique de congélation peut être employée. Il suffit de déposer les herbes finement lavées et hachées dans un bac à glaçons, avant de les recouvrir d’huile d’olive jusqu’aux 3/4 de l’empreinte. Il faudra ensuite les mettre au congélateur durant 12 heures minimum, pour ensuite s’en servir en préparation de fonds de sauce pour des plats cuisinés. Grâce à ce procédé, le goût des herbes sera préservé, tout en aromatisant l’huile.

 

painsPain moelleux

Pour que le pain garde sonmoelleux, il est conseillé de disposer un aliment à proximité, qui l’empêchera de dessécher, une pomme idéalement. On peut également placer une pomme de terre, une branche de céleri ou un carré de sucre, en remplacement de la pomme. Il suffit de changer cet aliment chaque semaine.

 

fruits

Des fruits frais

Vos fruits flétrissent trop vite ? Dans votre panier ou corbeille à fruits, posez un bouchon de liège, que vous couperez en 2 auparavant. De cette façon, les fruits mûriront moins vite.

 

saladeSalade préservée

Toute belle sur l’étal du marché, la salade ne survit pas longtemps dès qu’elle se trouve dans le réfrigérateur. Pour la préserver, il suffit de la laver puis de l’essorer, avant de l’envelopper délicatement d’un linge propre et humidifié et de la ranger au frais.

 

Source : www.grands-meres.net

 


 

Boulgour à la courge façon risotto,
noisettes et épinards
vegetarien

 

Marine-DurandMarine a 26 ans et vis à Paris. Après un diplôme de design d’espace et de décoration, elle s’oriente vers la photographie et le stylisme culinaires et ouvre son blog de cuisine en novembre 2015 pour partager ses recettes et affiner son univers. Passionnée par la cuisine « healthy » et par la nature, Marine crée essentiellement des recettes végétariennes. Toute collaboration est bienvenue ! N’hésitez pas à la contacter pour des réalisations de projets, du consulting, ou juste pour partager quelques mots ! 06 59 09 37 93 - marinedurand.gr@gmail.com - http://marinedurand.com Page Facebook : Mis Ojos Gitanos

par Marine Durand

Pour 4 pers. - Assez bon marché - Préparation : 1 h-  Difficulté : 1

  • boulgour1/2 courge
  • 1 oignon rouge
  • 2 verres de boulgour
  • 2 poignées de pousses d'épinards
  • 2 poignées de noisettes
  • 15 cl de crème liquide
  • 50 g de parmesan
  • 3 c. à s. d'huile d'olive
  • 1 l de bouillon végétal
  • Sel, poivre

Faites revenir l'oignon haché et le boulgour sec dans l'huile. Une fois que la préparation est « nacrée », ajoutez la courge pelée et coupée en petits dés et 1/4 du bouillon. Remuez bien et couvrez jusqu'à absorption du liquide. Renouvelez l'opération 3 fois. Une fois le boulgour imbibé de la totalité du bouillon, ajoutezy la crème, le parmesan et faites réduire quelques minutes. Hors du feu, mélangez délicatement aux feuilles d'épinards. Salez, poivrez. Parsemez sur chaque assiette quelques noisettes hachées et servez bien chaud.

Photo : © Marine Durand

 

Tarte végétalienne
aux noix et châtaignes
vegan

Pour 6 à 8 pers. - Assez bon marché - Préparation : 1 h 30 - Repos : 1 h - Difficulté : 1

  • tarte-noix250 g de farine
  • 125 g de sucre glace
  • 125 g d'huile de coco
  • 5 g de levure chimique
  • 50 g d'eau
  • 70 g de sucre roux + 4 c. à s.
  • 200 g de lait de coco
  • 1 gousse de vanille
  • 140 g de noix
  • Une dizaine de marronscuits

Préparez la pâte sablée : Dans un grand bol, tamisez la farine avec le sucre glace et la levure. Ajoutez l'huile de coco et sablez. Ajoutez l'eau et mélangez brièvement. Formez une boule, filmez-la et réfrigérez au minimum 1 h. Pour la confiture de lait de coco : Dans une casserole, faites bouillir le lait, 70 g de sucre roux et la gousse de vanille coupée en 2 et grattée. Une fois à ébullition, baissez le feu et laissez réduire en remuant régulièrement jusqu'à épaississement (environ 30 mn). Ôtez la gousse de vanille. Laissez refroidir et réservez. Étalez la pâte au rouleau et déposez-la dans un moule à tarte huilé et fariné. Piquez-la et faites-la cuire à blanc 20 mn à 170 °C (th. 5/6), en la couvrant d’un papier cuisson et de légumes secs (ou de billes de verre). Dans une poêle, faites griller les noix et les marrons à sec. Ajoutez ensuite 4 c. à s. de sucre roux et un petit verre d'eau. Laissez totalement s'évaporer. Répartissez la confiture en couche homogène sur le fond de tarte et disposez régulièrement par-dessus le mélange noix-châtaignes. Dégustez !

Photo : © Marine Durand

 


 

Cuisine végétarienne

 

Ingrid-Bernard

Végétarienne depuis sa naissance, Ingrid se passionne pour la photographie et aime cuisiner simplement. Créatrice culinaire, elle partage ses recettes saines et gourmandes sur son blog Bidule & Cocotte, qu’elle anime en famille. Ingrid est également auteur et photographe du livre Cuisine Végétarienne (dans la collection Super facile parue aux éditions Solar). Retrouvez-la sur son blog : biduleetcocotte.com

par Ingrid Bernard

livre-cuisine-vegetarienne

Recettes extraites du livre
Cuisine végétarienne
Éditions Solar - 192 pages
6,95 €

 

Sur le thème d'une cuisine familiale et du quotidien, retrouvez 90 recettes toutes photographiées pour les végétariens. Cette collection, servie par une maquette claire, permet d'accéder à l'essentiel avec peu d'ingrédients : une réalisation imparable et sans faille pour se régaler sans complexe d'une cuisine simple, saine et savoureuse. Ingrid Bernard vous amène à découvrir des recettes réjouissantes et végétariennes.

 

Étoiles aux 2 olives vegan

Pour 4-6 pers. - Bon marché - Préparation : 20 mn - Cuisson : 20 mn - Repos : 1 h - Difficulté : 1

  • etoiles140 g de farine T65
  • 25 g de farine de sarrasin
  • 50 g de beurre végétal à température ambiante
  • 8 olives vertes dénoyautées
  • 8 olives noires dénoyautées
  • 1/2 c. à c. de sel de Guérande

Tamisez les farines dans un saladier, puis salez. Ajoutez le beurre, mélangez, puis incorporez les olives coupées en rondelles. Travaillez la pâte jusqu’à ce qu’elle soit bien homogène. Réservez au frais, dans un récipient hermétique au minimum 1 h. Préchauffez le four à 150 °C (th. 5). Étalez la pâte entre 2 feuilles de papier cuisson pour l’amincir facilement. Retirez le papier cuisson et découpez des étoiles à l’aide d’un emporte-pièce. Disposezles sur une plaque tapissée de papier cuisson et enfournez pour 20 mn. Laissez refroidir avant de servir. À noter : Vous pouvez réaliser des formes différentes, au gré de vos emporte-pièce.

Photo : © Ingrid Bernard

 

 

vegetarien Quiche verte

Pour 4-6 pers. - Bon marché - Préparation : 20 mn - Cuisson : 40 mn - Difficulté : 1

  • quiche-verte1 pâte brisée
  • 300 g d’épinards
  • 1 brocoli
  • 3 petits poireaux
  • 1 oignon
  • 1 c. à s. d’huile d’olive
  • 60 ml d’eau de source
  • 2 oeufs
  • 3 c. à s. de parmesan
  • 4 c. à s. de crème de soja semi-épaisse
  • 1 c. à c. de cumin
  • Sel de Guérande

Préchauffez le four à 200 °C (th. 6-7). Étalez la pâte dans un moule à tarte avec son papier cuisson. À l’aide d’une fourchette, percez la surface de petits trous. Placez par-dessus une autre feuille de papier de cuisson, recouvrez-la de légumes secs et enfournez pour 10 mn. Faites revenir l’oignon avec l’huile d’olive dans une grande poêle. Ajoutez les épinards (après en avoir retiré les tiges centrales), le brocoli détaillé et les poireaux émincés. Versez par-dessus 60 ml d’eau de source et faites cuire pendant 20 mn. Fouettez les oeufs, la crème de soja, le cumin et 2 c. à s. de parmesan dans un grand saladier. Salez, ajoutez les légumes et mélangez bien. Déposez le mélange dans le fond de tarte. Saupoudrez du reste de parmesan et enfournez pour 20 mn, toujours à 200 °C. Servez chaud avec une salade verte. Cette quiche vous fera aimer les épinards !

Photo : © Ingrid Bernard

 


 

Un menu anti-constipation

 

Christine CalvetFormée à l'Institut Méditerranéen de Documentation, d'Enseignement et de Recherches sur les Plantes Médicinales de Montpellier (IMDERPLAM), Christine Calvet est une conseillère de santé spécialisée dans les techniques de soins naturels et de prévention. À l'issue de cette formation, elle a choisi d'approfondir ses connaissances en diététique et en phytonutrition, pour accompagner notamment des personnes intolérantes au gluten et au lait ainsi que d’autres souffrant de surpoids et de diabète. Son objectif est d'enseigner « l'art de se soigner et de manger autrement » par des méthodes naturelles de prévention santé et une nutrition choisie, synthèse des travaux des Prs Henri Joyeux et David Servan-Schreiber, des Drs Catherine Kousmine et Jean Seignalet et du naturopathe Daniel Kieffer. Elle est installée à Perpignan, où elle consulte et anime des ateliers culinaires. Christine Calvet est également auteur culinaire. Pour la contacter : 06 86 44 91 96 calvet-christine@orange.fr - site web de son association : http://www.harmovie.world/ et son blog : www.saisonsdemets.fr

par Christine Calvet

Affection très courante, épisodique ou « chronique », la constipation est souvent vécue péniblement car, non seulement, elle est source de douleurs abdominales, de ballonnements, d'une désagréable sensation de « trop plein », mais, de plus, elle envahit les pensées.

Tout d'abord, à quelle fréquence devrions-nous aller à la selle ?

N'en déplaise à la « médecine officielle » qui diagnostique la constipation à partir de moins d'1 selle tous les 3 jours, un bon rythme est au minimum 1 fois par jour, voire après chaque repas, afin de bien évacuer les matières consécutives à la digestion.

Les causes de la paresse intestinale sont variées et souvent complexes, mais 7 axes principaux sont à considérer :

une insuffisance hépatique : parmi ses nombreuses fonctions, le foie fabrique 1 litre de bile par jour. Connue pour digérer les graisses qu'elle émulsionne, elle stimule également le péristaltisme intestinal – contractions musculaires qui assurent la progression du contenu des intestins – et lubrifie ces derniers. Une quantité de bile insuffisante engendrera donc de la constipation. Le recours à des plantes cholérétiques (artichaut, romarin, radis noir…) s'avère alors indispensable, ainsi qu'à la bouillotte chaude car le foie a besoin de chaleur pour travailler ;

la sédentarité, qui ralentit le métabolisme et le péristaltisme ;

le stress : la sérotonine (neurotransmetteur régulant l'humeur, la satiété, l'émotivité et le sommeil) présente dans la muqueuse intestinale constitue environ plus de 80 % de la sérotonine totale de l'organisme et « circule » de l'intestin vers le cerveau. C'est donc bien l’intestin qui « parle » au cerveau ! Relaxez-vous et recentrez-vous en pratiquant sophrologie, qi gong, shiatsu, yoga…

une alimentation trop peu riche en fibres : nous consommons de moins en moins de fibres – environ 16 grammes par jour –, alors que les chercheurs recommandent d’en ingérer 30 grammes. Les fibres sont des sucres complexes d'origine végétale, qui ne sont ni digérées ni absorbées par l'intestin, mais ont un rôle important dans l’action mécanique de la digestion. En effet, elles augmentent le volume des selles, stimulent le transit et ralentissent l’absorption du glucose. Elles sont présentes dans les légumes secs, céréales complètes, fruits, légumes, tubercules, oléagineux. La plupart des végétaux contiennent à la fois des fibres solubles et insolubles. Les fibres insolubles accélèrent le transit et la fréquence des selles, favorisent l'élimination de substances cancérogènes, comme les pesticides. On les trouve essentiellement dans la peau des fruits et des légumes, des oléagineux (surtout les amandes), le son des grains entiers (surtout du blé), certaines légumineuses (pois chiches, entre autres), les petits pois, les navets, certains choux, les dattes… Les fibres solubles se dissolvent dans l'intestin avec les liquides en formant un gel. Elles ont une action bénéfique sur la santé cardiovasculaire, le diabète, la flore intestinale et jouent un rôle de régulateur hormonal en contrôlant les niveaux d’oestrogènes. Les meilleures sources sont les fruits riches en pectine comme la pomme, les flocons et le son d'avoine, les pruneaux, les figues, les haricots, les carottes, toutes les courges, la patate douce, les châtaignes, les champignons, les poireaux, certains choux comme les brocolis, les épinards… et, bien sûr, le psyllium, les graines de lin et de chia. Au quotidien, remplacez céréales et pains raffinés par leurs versions complètes et bio, mangez une poignée d'oléagineux secs et plus de 5 portions de fruits et légumes. Et supprimez le sucre raffiné, qui, outre ses méfaits bien connus, ne contient plus du tout de fibres !

une alimentation trop riche en graisses saturées et trop pauvre en « bons gras végétaux » : les matières grasses végétales monoet polyinsaturées (huiles d'olive, de colza, de sésame, de noix…), fruits oléagineux et graines, ainsi que les oméga 3 des poissons gras, stimulent la production et l'évacuation de la bile ; tandis que les graisses saturées (viande, charcuterie, fromages) et les fritures ralentissent la digestion, encouragent la croissance de bactéries, dont certaines peuvent produire des toxines qui encombrent le côlon et aggravent le constipation. Au quotidien, étalez plutôt de la purée d'amandes, de noisettes, de cacahuètes ou de sésame sur vos tartines du petit déjeuner que du beurre, arrosez vos légumes cuits vapeur d'une bonne huile de première pression à froid et optez plutôt pour un poisson gras que pour une entrecôte !

une mauvaise hydratation : l'augmentation de l'apport en liquide lutte contre la constipation. Mais ne buvez pas n'importe quoi : pas de sodas ni autres boissons sucrées, pas d'alcool… De l'eau, essentiellement, des tisanes de plantes, du thé vert. Commencer par un verre d'eau tiède additionné d'un jus de citron à jeun le matin est un bon réflexe. Répartir ensuite les diverses boissons entre les repas tout au long de la journée assure une bonne hydratation ;

une flore intestinale déficiente : n'hésitez pas à avoir recours à des pré- et probiotiques aux 2 changements majeurs de saison (printemps et automne) et à consommer régulièrement des probiotiques naturels, comme les légumes lacto-fermentés (1 à 2 cuillères par jour pour les adultes), le pollen…

 

À vos fourneaux ! (menu pour 4 personnes bon marché)

 

Velouté de châtaignes et poireaux
aux éclats de noisettes

Veloute-chataignesPréparation : 15 mn - Cuisson : 15 mn - Difficulté : 1

  • 500 g de poireaux
  • 250 g de châtaignes entières cuites
  • 2 échalotes
  • 1 l de bouillon de légumes « maison » ou reconstitué avec 1 cube
  • 1 c. à s. de graines de fenouil
  • 60 g de poudre de noisettes + 1 poignée de noisettes entières
  • 2 c. à s. d'huile de coco vierge

Lavez les poireaux et coupez-les (blanc et vert) en rondelles. Émincez les échalotes. Dans une cocotte, faites revenir les échalotes dans l'huile, sans les colorer, puis ajoutez les poireaux et les châtaignes. Laissez cuire encore quelques minutes en remuant. Versez le bouillon, ajoutez les graines de fenouil et laissez mijoter à couvert une dizaine de minutes. Mixez avec la poudre de noisettes et rectifiez l'assaisonnement si nécessaire. Répartissez dans des bols et décorez avec des copeaux de noisettes réalisés à l'aide d'une râpe à fromage (à tambour). Dégustez bien chaud.

Photo : © Christine Calvet

 

Tajine de légumes d'hiver au saumon

Préparation : 30 mn - Cuisson : 20 à 25 mn - Difficulté : 2

  • Tajine-legumes800 g d’un mélange de : céleri branche, fenouil, panais, carottes et patate douce
  • 4 pavés de saumon sauvage
  • 1 gros oignon
  • 2 gousses d’ail
  • Huile d’olive bien fruitée
  • Le jus d’1 grosse orange
  • Mélange d’herbes séchées pour poisson
  • Gingembre et curcuma frais (1 c. à c. de chaque)
  • Mélange d’épices curry pour poisson
  • Graines de sésame
  • Coriandre fraîche
  • Gomasio

Préparez une marinade avec l'huile d'olive, le jus d'orange, les gousses d'ail écrasées, les herbes pour poisson, le gingembre, le curcuma et 2 bonnes c. à s. de graines de sésame. Arrosez-en les pavés de saumon et laissez-les macérer ½ h. Brossez et lavez les divers légumes. Émincez le fenouil et l'oignon, débitez la cote du céleri en petits tronçons et hachez grossièrement les feuilles. Coupez la patate douce, les carottes et les panais en cubes. Versez tous les légumes dans un plat à tajine. Arrosez-les de marinade et d'1 c. à c. d'épices curry pour poisson. Mélangez, puis ajoutez les pavés de saumon par-dessus. Posez le couvercle et faites cuire à feu doux sur le gaz sur un diffuseur, 20 à 25 mn environ (selon la taille des légumes). Veillez à ce que ça n'attache pas, ajoutez éventuellement un peu d'eau. Servez parsemé de coriandre ciselée et de gomasio.

Photo : © Christine Calvet

Et si un dessert vous est indispensable, une compote de pommes maison, sans sucre ajouté mais adoucie avec des petits morceaux d'abricots secs et parfumée à la cardamome, ravira vos papilles !

 


 

Et si, cette année, Noël était veggie ?

soyDécouvrez 4 recettes 100 % végétales, festives et inventives, pour un réveillon gourmand réussi !

SOY vous propose bien d'autres recettes veggie sur www.soy.fr

 

 

Terrine végétale

Pour 1 bocal - Préparation : 20 mn - Cuisson : 10 mn - Repos : 1 h - Difficulté : 1

  • Terrine-vegetale125 g de Tofou fumé Soy
  • 20 cl de Biosoy nature Soy
  • 100 g de champignons
  • 50 g de margarine
  • 5 cl de vin blanc
  • 3 c. à s. d'huile d'olive
  • 2 g d'agar-agar
  • 1 c. à s. de mélange 4 épices
  • 1 c. à c. de poivre
  • 1/2 c. à c. de sel

À feu moyen, faites revenir les champignons émincés 5 mn dans une poêle avec 1 c. à s. d'huile. Mixez le Tofou fumé avec les champignons, la margarine, le sel, 2 c. à s. d'huile et le vin blanc. Dans une casserole, portez l’agar-agar, le Biosoy et les épices à ébullition pendant 1 mn. Déposez ce mélange dans le bol d’un mixeur et mixez de nouveau jusqu'à obtenir une préparation lisse. Versez le tout dans un bocal et placez au frais. Attendez 1 h minimum avant de servir (afin que la préparation se gélifie).

Photo : © Angélique Roussel - La gourmandise selon Angie

 

Cappuccino de champignons

Pour 4 pers. - Préparation : 10 mn - Cuisson : 15 mn - Difficulté : 1

  • Cappuccino-champignons20 cl de Soya Cuisine Soy
  • 250 g de champignons
  • 2 échalotes émincées
  • 3 c. à s. d'huile d'olive
  • 20 cl de bouillon de légumes
  • Herbes fraîches au choix (ciboulette, persil, etc.)
  • Sel et poivre

Lavez, nettoyez et coupez grossièrement les champignons. Dans une poêle à feu doux, chauffez l'huile et faites revenir les échalotes. Quand elles deviennent translucides, ajoutez les champignons et poursuivez la cuisson pendant environ 10 mn. Salez et poivrez. Mixez le tout avec 10 cl de Soya Cuisine et le bouillon, jusqu'à consistance souhaitée. Versez la préparation dans des verres ou des tasses. Fouettez vigoureusement la Soya Cuisine restante jusqu’à émulsion, puis disposez sur la crème aux champignons. Servez immédiatement avec un peu d’herbes hachées.

Photo : © Angélique Roussel - La gourmandise selon Angie

 

Truffes au chocolat et noix de coco

Pour environ 15 truffes Préparation : 15 mn Cuisson : 10 mn Difficulté : 1

  • Truffes-chocolat5 cl de Riz Cuisine Soy
  • 200 g de chocolat noir pâtissier
  • 150 g de noix de coco râpée
  • 2 c. à s. d'huile de coco

Au bain-marie, faites fondre le chocolat avec l'huile et la Riz Cuisine. Hors du feu, ajoutez 60 g de noix de coco. Mélangez, laissez refroidir à température, puis placez au frais 15 mn. Formez des petites boules dans la paume de vos mains. Enrobez chaque truffe avec la coco restante, puis placez au frais jusqu'au moment de servir.

Photo : © Angélique Roussel - La gourmandise selon Angie

 

 

 

Crème brûlée au chocolat

Pour 4 pers. - Préparation : 15 mn - Cuisson : 10 mn - Repos : 1 h - Difficulté : 1

  • Creme-brulee-chocolat120 g de Tofou Soyeux Soy
  • 25 cl de Boisson au soja Chocolat Soy
  • 10 cl de Soya Cuisine Soy
  • 50 g de chocolat pâtissier
  • 20 g de cassonade + un peu pour caraméliser la surface
  • 2 g d'agar-agar

Dans une casserole, faites fondre le chocolat pâtissier avec la boisson. Mixez le Tofou Soyeux avec la Soya Cuisine et la cassonade. Ajoutez la préparation au chocolat, puis mixez à nouveau. Versez le tout dans une casserole, ajoutez l'agar-agar et portez à ébullition pendant 1 mn. Disposez la préparation dans des ramequins. Laissez tiédir, puis placez au frais au minimum 1 h. Avant de servir, saupoudrez de cassonade, puis caramélisez au chalumeau.

Photo : © Angélique Roussel - La gourmandise selon Angie

 


 

La courge
dans votre assiette

 

Stephanie-FaustinNiçoise trentenaire, Stéphanie est passionnée de cuisine et d’écologie. Son blog Tomate sans graines allie ainsi une cuisine bio – surtout végétalienne –, de préférence locavore et toujours de saison, à des articles consacrés à la fabrication de produits maison (cosmétiques, entretien…), à la présentation de concepts ou lieux green, à des balades nature, à des trucs et astuces écolos et minimalistes… Bref, un chouette petit monde vert et gourmand ! Elle est auto-entrepreneur, n’hésitez pas à lui envoyer des propositions de collaboration ! E-mail : setf-nanie@hotmail.fr
Blog : http://tomatesansgraines.blogspot.fr/ - Page Facebook : https://www.facebook.com/tomatesansgraines/

par Stéphanie Faustin

 

Soupe de potimarron à la châtaigne vegan

 

Pour 4-6 pers. - Bon marché - Préparation : 30 mn - Cuisson : 35 mn - Difficulté : 1

  • soupe-potiron300 g de châtaignes cuites et épluchées
  • 600 g de potimarron
  • 1 oignon
  • 2 branches de céleri (sans feuilles)
  • Sel, poivre
  • Huile d’olive

Décoration :

  • Quelques feuilles de céleri
  • Huile adaptée à la cuisson
  • Piment d’Espelette

Effilez le céleri et émincez-le. Émincez l'oignon. Dans une grande casserole à fond épais, faites revenir le céleri et l'oignon dans un peu d'huile d'olive, jusqu'à légère coloration. Coupez le potimarron en petits morceaux en l'épépinant. Il est inutile de retirer la peau (s’il est bio), qui deviendra fondante à la cuisson. Ajoutez le potimarron dans la casserole et couvrez d'eau à hauteur. Salez, poivrez et laissez cuire à couvert jusqu'à ce que le potimarron soit fondant (env. 20 mn). Ajoutez ensuite les châtaignes et laissez encore 5 mn sur le feu. Mixez. Rectifiez l'assaisonnement et ajoutez un peu d’eau si nécessaire.

La décoration : Lavez quelques feuilles de céleri et séchez-les bien. Faites chauffer un peu d'huile dans une petite casserole. Il est inutile d'en mettre beaucoup. Quand l'huile est bien chaude, plongez-y les feuilles de céleri quelques instants. Retirez-les et égouttez-les sur du papier absorbant. Dressez la soupe dans des bols ou assiettes creuses, saupoudrez de piment d'Espelette et déposez une belle feuille de céleri croustillante au milieu, un peu à la verticale si possible, afin que la feuille ne ramollisse pas trop vite au contact de la soupe. Je vous conseille d'ailleurs de ne pas faire frire les feuilles de céleri à l'avance mais bien au dernier moment pour conserver leur croustillant.

Photo : © Stéphanie Faustin

 

Butternut farcie au boulgour
de sarrasin et girolles
vegan

 

Pour 2 pers. - Assez bon marché - Préparation : 25 mn - Cuisson : 90 mn - Difficulté : 1

  • Butternut1 petite courge butternut (+/- 600 g)
  • 60 g de boulgour de sarrasin cru (Moulin des Moines)
  • 1/2 oignon
  • 1 gousse d’ail
  • 15 cl d’eau
  • 1 belle poignée de girolles auxquelles vous aurez préalablement fait rendre l’eau
  • 20 noisettes décortiquées
  • 1 petit bouquet de persil
  • Huile d’olive
  • Sel, poivre

Coupez la butternut en 2, dans le sens de la longueur, et retirez les graines. Badigeonnez les 2 moitiés de courge d'un peu d'huile d'olive pour ne pas qu'elles se dessèchent à la cuisson et faites-les cuire, face vers le haut, dans un four préchauffé à 180 °C (th. 6) pendant environ 45 mn, plus ou moins selon le four. Pendant ce temps, émincez l'oignon, coupez les champignons en brunoise et hachez l'ail préalablement dégermé. Faites revenir l'oignon et les champignons quelques instants dans un peu d'huile d'olive. Ajoutez ensuite l'ail. Poursuivez la cuisson 1 mn, puis versez le boulgour, 15 cl d'eau. Salez et poivrez. Cuisez le tout jusqu'à absorption complète de l'eau (2 à 3 mn), puis couvrez et laissez gonfler le boulgour 15 mn. Concassez les noisettes et faites-les torréfier dans une poêle à sec. Ciselez le persil. Ajoutez ces 2 ingrédients au boulgour en mettant de côté une partie des noisettes. Quand la courge est cuite, sortez-la du four et évidez-la, en faisant attention à ne pas percer la peau qui est très fine... et à ne pas vous brûler ! Écrasez la chair et mélangez-la au boulgour. Rectifiez l'assaisonnement. Garnissez les coques de butternut de cette farce et enfournez 20 mn à 180 °C (th. 6). Décorez de quelques girolles juste revenues dans un peu d'huile, salées et poivrées, et de quelques noisettes concassées. Note : Vous pouvez laisser la courge refroidir un peu avant de l'évider si vous avez du mal à le faire dès sa sortie du four. Lorsque vous la ré-enfournerez, ajoutez alors éventuellement quelques minutes de cuisson en plus que le temps indiqué pour que tout soit bien chaud.

Photo : © Stéphanie Faustin

 

 

Spaghetti de courge, sauce bolognaise
au tempeh et au curry
vegan

 

Pour 3 pers. - Bon marché - Préparation : 25 mn - Cuisson : 70 mn - Difficulté : 1

  • Spaghetti-courgeUne grosse courge spaghetti (+/- 1,5 kg)
  • 200 g de tempeh
  • 50 cl de coulis de tomate (acheté ou maison)
  • +/- 10 cl d’eau
  • 1 carotte
  • 1 oignon
  • Quelques champignons de Paris frais ou surgelés
  • 2 gousses d’ail
  • 2 c. à c. de curry
  • Une pincée de sucre
  • Huile d’olive
  • Persil
  • Sel, poivre

Émiettez le tempeh à la fourchette. Émincez l’oignon et la carotte, ainsi que les champignons s’ils sont frais. Dans une sauteuse, faites chauffer un peu d’huile d’olive, puis ajoutez le tempeh, l’oignon, la carotte et les champignons. Faites revenir le tout 5 mn. Ajoutez l’ail haché préalablement dégermé et laissez cuire encore 1 mn. Puis ajoutez le coulis de tomate, l’eau, le sucre et le curry. Salez, poivrez. Laissez mijoter une bonne vingtaine de minutes à feu doux (si cela réduit trop, versez un peu d’eau en cours de cuisson). À la fin de la cuisson, ajoutez un peu de persil ciselé. Réservez. Coupez la courge spaghetti en 2 dans le sens de la longueur. Retirez les graines à l’aide d’une cuillère. Placez les 2 demi-courges sur la plaque du four, chair vers le haut. Passez un peu d’huile à la surface à l’aide d’un pinceau. Salez (suffisamment car la courge est assez fade), poivrez. Faites cuire dans un four préchauffé à 180 °C (th. 6) pendant environ 45 mn. Vérifiez la cuisson avec la pointe d’un couteau. Quand la courge est cuite, réchauffez la sauce au tempeh. Raclez la chair de la courge à l’aide d’une cuillère : celle-ci se défait en filaments, ressemblant à des spaghetti (d’où son nom !). Servez sans attendre avec la sauce bolognaise végane.

Photo : © Stéphanie Faustin

 


 

Tartare de patate douce
au gingembre

 

Chef-BriantDiplômé de l’école hôtelière St-Louis en 2000, le Chef Briant maîtrise les techniques et les recettes classiques. Bien qu’issu de la cuisine traditionnelle d'Escoffier, il n’hésite pas à sortir des sentiers battus pour se consacrer à la cuisine végétale et fonde Vegga Bio en 2011. Vegga Bio est aujourd’hui le premier e-traiteur végétarien/vegan certifié AB par Écocert à Paris. Enrichi par une formation en phytothérapie et macrobiotique, le Chef Briant associe les bienfaits naturels du monde végétal en combinant toutes ses connaissances pour donner une identité à sa cuisine. Depuis 2014, le Chef Briant est consultant pour des entrepreneurs de la restauration dans le cadre de projets de création ou de reconversion à la cuisine éthique et végétale. www.vegga-bio.com E-mail : veggabio@gmail.com - Tel : 06 60 93 20 55 - Instragram et Facebook : Vegga Bio

par par Chef Briant

 

Le moelleux de la patate douce contraste avec le croquant du radis. La douceur s'équilibre avec la saveur amère et minérale du cresson. Le gingembre et le zeste de citron relèvent et mettent en appétit.

Pour 4 pers. - Bon marché-  Préparation : 10 mn - Cuisson : 30 mn-  Difficulté : 1

  • Tartare-patate-douce200 g de patate douce
  • 80 g de radis
  • 4 g de zestes de citron
  • 12 g de persil
  • 16 g de jus de citron
  • 20 g d’huile d’olive corsée
  • 4 g de gingembre
  • 4 pincées de sel
  • 4 tours de moulin de poivre

Décoration :

  • 60 g de fenouil émincé à la mandoline
  • 4 tranches de betterave très fines
  • Quelques feuilles de cresson
  • 4 feuilles de rougette
  • 8 noix concassées

Faites cuire la patate douce entière au four à 200 °C (th. 6/7), environ 20 à 30 mn selon le calibre du légume. Pendant ce temps, détaillez les radis en petits cubes, hachez finement le persil et le gingembre, prélevez les zestes de citron et hachez-les. À l'aide d'un couteau, piquez la patate à coeur pour vérifier la cuisson. Si le couteau entre et ressort facilement, c'est cuit. Épluchez la patate douce, puis détaillez-la en petits cubes. Mélangez patate douce, persil, radis, zestes, gingembre, huile et jus de citron dans un saladier. Salez et poivrez. Dressez le tartare à l'emporte-pièce au milieu de chaque assiette. Disposez sur le côté la salade et la betterave, ainsi que le fenouil. Ciselez finement le cresson et déposez-le sur le tartare avec les noix concassées.

Photo : © Chef Briant

 


 

Petits pains aux graines sans-oeufs sans lactose sans-huile-de-palme

8 petits pains - Préparation : 60 mn - Cuisson : 25 mn - Difficulté : 1

  • Petits-pains-graines500 g de mix pain Nature et Cie
  • 40 cl d’eau tiède
  • 100 g de graines
  • 1 c. à c. de sucre de canne
  • 1 c. à c. de sel

Préparation de la pâte : Mélangez le mix pain, l’eau tiède, le sucre et le sel. Ajoutez les graines et incorporez-les à la préparation. Séparez la pâte en 8 parts égales, que vous disposerez dans des moules (à minicakes, par exemple). Laissez reposer 30 mn à température ambiante. Cuisson : Préchauffez le four 10 mn à 210 °C (th. 7) et ajoutez un récipient d’eau en bas du four (la vapeur permettra aux petits pains de ne pas être secs). Enfournez pour 25 mn. Retirez le récipient d’eau 10 mn avant la fin de la cuisson pour faire dorer les pains.

Photo : © Nature et Cie

Source : www.nature-et-cie.fr

 


 

Un p’tit déj’
pour un matin tonique
sans-soja sans-huile-de-palme sans lactose
  • ptit-dej5 doses de Mati’Mande La Mandorle
  • 75 ml d’eau
  • Des cranberries séchées
  • Des myrtilles fraîches
  • Des copeaux de chocolat
  • Des graines de chia

Mati’Mande est une préparation pour petit déjeuner au lait d’amande et aux céréales germées, sans gluten, complétée en algue lithothamne naturellement riche en calcium. Elle peut être consommée au petit déjeuner ou en collation chaude ou froide. 1 bol de 5 doses vous apporte 40 % des besoins journaliers en calcium.

Photo : © La Mandorle

www.lamandorle.com

 


 

Les recettes de Delphine

 

Delphine Pocard

Blogueuse, auteur et photographe culinaires, Delphine Pocard a toujours baigné dans un univers où la cuisine saine est essentielle. Elle partage sa passion depuis plus de 3 ans, et toujours avec autant d'enthousiasme, sur son blog www.cuisipat.com.

par Delphine Pocard

 

Crème pois chiches et légumes
d’hiver au miso blanc

Pour 4 bols - Bon marché - Préparation : 15 mn - Cuisson : 15 mn - Difficulté : 1

  • Creme-pois-chiches300 g de courge butternut (non épluchée)
  • 200 g de panais
  • 200 g de pois chiches cuits
  • 1 c. à s. d’huile d’olive ou d’huile de coco
  • 2 c. à s. de miso blanc
  • 2 c. à s. de sauce soja
  • 20 cl de crème végétale d’avoine
  • 1 gousse d’ail

Lavez et essuyez la courge butternut et les panais, auxquels vous aurez coupé la base et les radicelles. Inutile de retirer la peau de la courge, qui se mange sans problème. Coupez les 2 légumes en dés. Épluchez, coupez en 2 et dégermez la gousse d’ail. Faites chauffer l’huile dans une casserole. Jetez les dés de légumes, l’ail et faites cuire le tout pendant 15 mn avec la sauce soja, jusqu’à ce que les légumes deviennent tendres. N’hésitez pas à baisser le feu pour éviter qu’ils accrochent et grillent dans le fond. Remuez régulièrement. Ajoutez la crème végétale, les pois chiches cuits, le miso blanc et passez le tout au mixeur afin d’obtenir une crème lisse et soyeuse. Cette crème se déguste chaude ou à température ambiante en guise d’entrée ou en apéritif dans des petites verrines.

Photo : © Delphine Pocard

 

Coupe de kakis en chantilly,
coulis de chocolat noir

Pour 2 pers. - Bon marché - Préparation : 20 mn - Réfrigération : 15 mn minimum - Difficulté : 1

  • coupe-kakis2 kakis très mûrs

Pour le coulis :

  • 50 g de chocolat noir en tablette
  • 5 cl de lait (d'origine végétale ou animale)
  • ½ c. à c. de vanille en poudre

Pour la chantilly :

  • 25 cl de crème liquide à 30 % de matière grasse
  • 15 g de sucre glace ou de sucre de canne
  • Une belle pincée de cannelle ou de vanille moulue

Préparez le coulis au chocolat en portant le lait à ébullition. Retirez-le du feu aussitôt et ajoutez le chocolat en petits carrés. Tournez régulièrement jusqu’à faire fondre complètement le chocolat, puis ajoutez la vanille. Mettez le coulis au frais. Placez la crème liquide au congélateur, ainsi que les fouets du batteur et un grand bol, pour une quinzaine de minutes. Retirez le pédoncule des kakis et épluchez-les délicatement. Coupez-les en morceaux et répartissez-les dans 2 coupes à dessert. Versez sur les kakis le coulis de chocolat noir sorti du froid, même s'il est encore un peu chaud. Versez la crème fraîche dans le grand bol. Ajoutez un peu de sucre glace ou de canne, et l’épice. Fouettez la crème en augmentant progressivement la vitesse, jusqu’à obtenir une chantilly. Introduisez-la dans une poche à douille cannelée et déposez-la généreusement en formant des volutes sur le kaki au coulis de chocolat. Mangez aussitôt ou placez au frais. À déguster le jour même idéalement.

Bon à savoir : une chantilly maison se conserve au frais pendant 3 jours dans un récipient hermétique. Pour une version totalement végétale, il est possible de réaliser une chantilly à partir de lait de coco à condition de le choisir avec au moins 60 % d'extrait de coco.

Photo : © Delphine Pocard

 

 

Muffins orange et pavot sans-huile-de-palme

Pour 6 à 8 muffins - Bon marché - Préparation : 15 mn - Cuisson : 20 à 25 mn - Difficulté : 1

  • Muffins-orange40 g de farine de coco
  • 50 g de farine sans gluten : quinoa, riz…
  • 2 oeufs
  • 90 g d’huile de pépins de raisin
  • 2 c. à s. de graines de pavot
  • 100 g de sucre de canne
  • Le jus d’1 belle orange + le zeste d'½
  • 1 c. à s. d’eau de fleur d’oranger
  • 1 pincée de sel
  • ½ sachet de levure

Préchauffez le four à 180 °C (th. 6). Dans un grand bol, mélangez les 2 farines. Ajoutez les graines de pavot, le sel, la levure et le sucre. Battez les oeufs dans un autre bol. Ajoutez-y l’huile, la fleur d’oranger, le jus d’une belle orange et le zeste prélevé. Versez ce mélange dans le premier bol. Mélangez rapidement pour obtenir une pâte homogène. Versez la pâte soigneusement dans des moules à muffins ou à cupcakes. Enfournez pour 20 à 25 mn environ.

En version végétale, c’est facile !

Remplacez les 2 oeufs de la recette par 200 g de tofu soyeux battu.

Photo : © Delphine Pocard

 


 

éco livres

 

Cuissons alternatives
de Sarah Bienaimé

livre-cuisson-alternative40 recettes véganes et sans gluten pour cuire autrement

Ce livre de recettes célèbre les cuissons alternatives : douces, saines et gourmandes. Cuisson au diable, au four solaire, sur le poêle à bois, à la vapeur, avec un peu d'eau chaude, en marmite norvégienne... et même « pas de cuisson » du tout ! Rien n'est trop beau. De la simplicité, de l'astuce, un peu d'organisation, des ustensiles qui durent toute la vie, certains à fabriquer soi-même, des techniques de cuisson à la portée de tous, des recettes aux petits oignons… Voici, en quelques mots, le programme de ce livre de recettes. Et comme une bonne nouvelle n'arrive jamais seule, on cuisinera sans viande et sans produits d'origine animale, on découvrira quelques épices extraordinaires, on enverra balader le gluten, on profitera du soleil et on invitera tous les copains pour dîner.

Éditions Gallimard - 144 pages - 14,90 €

 

Le guide des jus de santé
de Martina Krcmàr

livre-jus-de-santeÀ chaque affection son jus !

Unique en son genre, cet ouvrage de thérapie par les jus vous permettra de créer facilement des jus adaptés à vos besoins.

- Du jus de chou pour guérir un ulcère de l’estomac, un jus de pêche pour retrouver une bonne mine ou d’abricot pour la bonne humeur, un jus de persil ou de bleuet pour soulager les yeux, ou encore un jus de carotte contre l’acidité gastrique, etc.

- Jus du sommeil, de la fièvre, du diabète, contre l’ostéoporose, l’obésité, le cholestérol ou pour soulager les rhumatismes, et surtout combler toutes nos carences nutritionnelles au fil des saisons.

- Plus de 150 jus aux vertus incontestées.

- Des conseils, des recettes, des jus adaptés à chaque âge.

Éditions Guy Trédaniel - 310 pages - 19,90 €

 

Les recettes secrètes et gourmandes d’une végétarienne presque parfaite
de Betty et d’Alix Lefief-Delcourti

livre-vegetarienneVous pensez encore qu’être végétarien se résume à manger du tofu et des carottes râpées ? Ce livre va vous prouver le contraire ! Que vous soyez un jeune converti ou végétarien depuis des années, vous trouverez toutes les clés pour préparer une cuisine équilibrée, saine et délicieuse, qui ravira petits et grands au fil des saisons.

Coécrit par la pétillante Betty et illustré avec humour par Scarlatine, vous découvrirez dans ce livre : - le mode d’emploi de la cuisine végétarienne : pourquoi manger végétarien, les règles d’or d’une alimentation végétarienne équilibrée, comment manger végétarien en famille, les aliments-clés à utiliser...

- plus de 100 recettes classées selon les saisons, avec des versions sans gluten, sans lait ou vegan, pour mêler créativité et plaisir toute l’année !

- retrouvez en prime, pour chaque recette, les astuces secrètes de Betty et craquez pour des mariages de saveurs originaux, comme les gaufres à la betterave ou les sablés lin coco !

Éditions Leduc.s - 224 pages - 16 €

 

Mangez la ville !
de Maurice Maggi

livre-manger-la-villeRecettes végétariennes à base de plantes sauvages urbaines

Pissenlit, primevère, rose trémière, aubépine, prunellier, tilleul, hêtre, sureau... Nous ne le voyons pas et, pourtant, la ville nous offre une profusion de plantes sauvages comestibles, dont nous pouvons nous régaler ! Maurice Maggi, cuisinier « guérillero » dans l’âme, nous guide ainsi à travers les rues et au fil des saisons, pour un voyage gustatif, à la découverte de ces trésors gourmands, et nous révèle le secret de quelques plats délicieux, simples à préparer.

Plus de 70 recettes végétariennes nous font accéder à ce monde oublié, tout en nous révélant la vaste palette de saveurs et d’épices qui se trouvent véritablement à notre porte. Ces plantes comestibles nous proposent un tout autre regard sur la nature en ville, et nous incitent à faire des expériences culinaires étonnantes et ludiques. À travers cette cuisine réellement créative, les saveurs et les fragrances d’ingrédients souvent insignifiants se révèlent et s’épanouissent.

Éditions Plume de Carotte - 304 pages - 17 €

 


 

Préparez vos repas à l’avance

 

Amandine Geers

what's for dinnerAuteurs de livre cuisine bio, chroniqueurs en écologie, Amandine et Olivier ont créé il y a 10 ans What's for dinner, une association engagée privilégiant les échanges sur les questions d'alimentation et d'écologie. Pour découvrir les programmes et les dates des prochains ateliers de cuisine bio d'Amandine rendez-vous sur : whats-for-dinner.info et Facebook (Amandine Geers).

Par Amandine Geers et Olivier Degorce

livre-repas-a-l-avance

 

Recettes extraites du livre
Je prépare mes repas à l’avance
50 mélanges secs à réhydrater -
Éditions Terre vivante - 120 pages - 12 €

 

« Qu’est-ce qu’on mange ? » : question récurrente et problématique… Entre le manque de temps, l’absence d’idées et le refus de céder aux plats industriels, les repas relèvent parfois du défi. Amandine Geers et Olivier Degorce détiennent la solution : les mélanges secs prêts à cuire ! Un bon nombre de repas peuvent ainsi être préparés d’avance en version saine et équilibrée. Les recettes présentent divers mélanges d’ingrédients secs, auxquels on ajoute au dernier moment un oeuf, de l’eau ou du lait. On obtient ainsi des soupes, risottos, galettes, omelettes, desserts, boissons… En une demi-journée, on peut confectionner 50 plats ! Sans emballage superflu et facilement transportables, ils se conservent plusieurs mois. Une réponse écologique, économique et pratique pour les déjeuners au travail, les dîners de dernière minute ou les repas itinérants.

 

Soupe à l’oignon

Retrouver le bon goût de la soupe à l’oignon en version déshydratée, c’est possible ! Tout se joue au moment où l’on fait dorer le mélange. Le résultat est tout à fait bluffant !

Pour 1 bocal de 50 cl (soit 12 à 15 portions). - Bon marché - Temps de réhydratation : 5 à 10 mn - Cuisson : 20 mn - Conservation : 1 an - Difficulté : 1

Pour le bocal de conservation :

  • soupe-oignon120 g d’oignon séché
  • 8 g de persil séché
  • 4 pincées de zeste de citron séché (ou d’écorce de citron en poudre)

Pour la mise en oeuvre (1 pers.) :

  • 3 c. à s. bombées du mélange
  • 1 c. à s. d’huile d’olive
  • 30 cl d’eau
  • 1/3 de cube de bouillon de volaille

Au moment de servir :

  • du gruyère ou de la levure de bière, des croûtons, sel (facultatif, car le cube de bouillon est déjà salé)

Prélevez la qualité du mélange nécessaire. Versez dans une casserole, ajoutez l’huile et faites dorer très rapidement. Surveillez de très près : les oignons doivent être à peine colorés. Versez l’eau et laissez reposer 5 à 10 mn (pour permettre la réhydratation complète). Ajoutez le cube de bouillon de volaille et laissez cuire à feu modéré pendant 20 mn. Pendant ce temps, préparez des croûtons de pain dur. Servez avec les croûtons et le gruyère (ou la levure de bière), salez éventuellement.

Photo : © Olivier Degorce

 

Cake au persil et au citron vegetarien

Pour 1 bocal de 50 cl (pour 1 cake pour 6 à 8 pers.) - Bon marché - Cuisson : 35 mn - Conservation : 6 mois - Difficulté : 1

Pour le bocal de conservation :

  • cake-persil180 g de farine de blé complet
  • 10 g de courgette séchée
  • 5 g d’arrow-root
  • 5 g de persil séché
  • 4 g de zeste de citron séché (ou d’écorce de citron en poudre)
  • 5 g de persil séché
  • Sel et poivre
  • 1 sachet de poudre à lever (conservez-la dans son emballage)

Pour la mise en oeuvre :

  • Tout le bocal
  • 2 oeufs
  • 10 cl de lait
  • 1 yaourt nature
  • 5 cl d’huile d’olive

Si l’on fait l’impasse sur la pesée des ingrédients, les cakes sont souvent trop secs ou trop humides. Lancez-vous dans les mix cuisine pour cake et offrez-en à vos amis qui ne sont pas à l’aise avec ce type de recettes. Ils n’auront presque plus rien à faire pour obtenir un cake moelleux et pétillant de saveurs, et réviseront leur jugement sur leurs qualités de cuisinier ! Préchauffez le four à 180 °C (th. 6). Fouettez les oeufs. Ajoutez le lait, le yaourt et l’huile d’olive. Versez le contenu du bocal et ajoutez la poudre à lever. Mélangez intimement. Versez dans un moule graissé et enfournez pour environ 35 mn. Dégustez tiède ou froid.

Astuce : si vous n’avez pas de courgette déshydratée, remplacez par 120 à 150 g de courgette crue râpée, que vous ajouterez au mélange humide. Vous pouvez également ajouter le jus d’1 citron frais.

Photo : © Olivier Degorce

 

sans-oeufs vegan Flan au chocolat intense sans oeufs

Pour 1 pot de 25 cl (12 à 15 flans individuels) - Bon marché - Cuisson : 5 à 8 mn - Temps de réfrigération : 2 h - Conservation : environ 1 an - Difficulté : 1

Pour le bocal de conservation :

  • Flan-chocolat150 g de sucre
  • 15 g de 100 % cacao en poudre
  • 60 g de lait d’amande ou de noisette en poudre
  • 2 g d’agar-agar
  • 5 g d’arrow-root

Pour la mise en oeuvre (2 pers.) :

  • 30 g de mélange
  • 30 cl d’eau

Que diriez-vous d’un petit flan vite fait bien fait et fort en chocolat ? Sa préparation ne vous prendra que quelques minutes le matin pour avoir, le soir, un dessert présentable et savoureux. De plus, il sera très apprécié de vos amis végans, puisque ce mix se passe d’oeufs et ne contient que du lait végétal en poudre. Seul un peu d’eau sera nécessaire à la réalisation. Prélevez la quantité du mélange selon le nombre de flans que vous souhaitez réaliser, après avoir homogénéisé le contenu du bocal. Dans une casserole, fouettez la poudre avec l’eau froide et faites chauffer doucement. Laissez cuire en mélangeant pendant 5 à 8 mn. Versez dans des ramequins et placez au frais pendant 2 h.

Photo : © Olivier Degorce

 


 

Mini-flans de potimarron aux noix vegetarien

 

Christine Spohn

À 45 ans, Christine Spohn se passionne pour la cuisine et suit une formation au lycée hôtelier d’Illkirch, en Alsace, où elle obtient son CAP de cuisinier. À la recherche de « sens », elle devient formatrice en arts culinaires et utilise la cuisine comme support de rencontre, de partage, de créativité, de cohésion, d’éveil… dans le respect du vivant. Formée aux plantes sauvages comestibles auprès de l’ethnobotaniste François Couplan, elle se passionne pour la rencontre spirituelle avec la matière, le vivant et l’humain, et souhaite partager son enthousiasme pour une nourriture saine, équilibrée, créative et savoureuse. D'ailleurs, elle a ouvert des chambres d'hôtes dans une maison écologique à la campagne en Haute-Saône, où elle anime également des ateliers de cuisine. Pour la contacter : Tél. 06 33 52 75 28, mail : christine@les-gourmandises.bio.fr et son site : www.les-gourmandises-bio.fr

par Christine Spohn

 

Pour 20 mini-flans - Bon marché - Préparation : 20 mn - Cuisson : 40 mn - Difficulté : 1

  • mini-flans1 kg de potimarron
  • 3 oeufs
  • 4 c. à s. de cassonade (ou de sucre roux)
  • 2 c. à s. de fécule de maïs
  • 3 c. à s. de semoule de blé dur
  • 1 c. à c. de cannelle
  • 1 pincée de noix muscade
  • 1 pincée de sel
  • 12 cerneaux de noix

Lavez le potimarron et coupez-le en gros cubes après avoir enlevé les graines. Faites-le cuire dans un fond d'eau légèrement salée, pendant 15 mn environ. Au terme de la cuisson, égouttez-le et réservez. Battez les oeufs dans un saladier et ajoutez la cassonade, la fécule de maïs, la semoule de blé dur, la cannelle et la muscade. Salez selon votre goût. Écrasez le potimarron à la fourchette et incorporez-le à la préparation. Remplissez des petits moules individuels et décorez avec les cerneaux de noix. Enfournez pour 40 mn environ dans un four préchauffé à 185 °C (th. 6).

Photo : © Christine Spohn

 


  

Courge rôtie aux épinards,
au cresson et aux cacahuètes
vegan

 

Betty

Betty, « Une Végétarienne presque Parfaite », propose, depuis plus de deux ans, à travers son blog une cuisine à son image, qu’elle qualifie de pimpante, gourmande et généreuse ! Si, pour certains, la gourmandise se résume à une explosion de leur quota de glucides, pour sa part, elle aime la dénicher dans les fruits et légumes de saison, et français bien évidemment. Pas question pour elle de se lancer dans la diète, elle aime la générosité dans l’assiette et, pour elle, le meilleur des modes de vie reste celui du plaisir des papilles ! www.unevegetariennepresqueparfaite.com - unevegetariennepresqueparfaite@gmail.com

par Betty - Une végétarienne presque parfaite

 

Pour 2 pers. - Bon marché - Préparation : 20 mn - Cuisson : 30 mn - Difficulté : 1

  • courge-rotie1 petite courge Butternut
  • 1/2 botte de cresson
  • 200 g d’épinards frais
  • 1/4 de piment rouge
  • 1 oignon
  • 1 gousse d’ail
  • Des cacahuètes salées
  • De l’huile d’olive
  • Du sel et du poivre

Coupez la courge en 2, ôtez les graines et creusez-la légèrement de façon à créer un réceptacle pour la farce. Réservez. Dans une sauteuse à feu moyen, versez un filet d’huile d’olive et faites revenir 2 mn l’oignon pelé et émincé, la gousse d’ail pelée, dégermée et hachée, et le piment mixé. Ajoutez le cresson haché et les épinards et prolongez la cuisson jusqu’à ce que les légumes soient tendres. Salez et poivrez. Déposez les légumes dans la courge, puis badigeonnez-la d’huile d’olive à l’aide d’un pinceau. Saupoudrez de cacahuètes salées grossièrement concassées. Enfournez à 200 °C (th. 6/7) pendant une trentaine de minutes et dégustez dès la sortie du four avec un bon pain de campagne.

Photo : © Betty – Une végétarienne presque parfaite

 


 

Tourte courge et chocolat vegetarien

 

Lina Charlot

par Lina Charlot

Chargée d'enseignement en cuisine gastronomique végétarienne, Lina possède une forte expérience dans le domaine des métiers de bouche et de la diététique. Depuis 29 ans, Lina organise des stages et des cours de cuisine diététique et bio sur près de 100 thèmes différents ! Renseignez-vous : 05 49 48 67 01 ou 06 89 43 11 08 - biolina@orange.fr

 

Pour 6 pers. - Bon marché - Préparation : 15 mn - Cuisson : 35 mn - Repos : 12 h - Difficulté : 1

  • Tourte-courge3 oeufs
  • 4 c. à s. de miel d'acacia
  • 1 c. à s. de rhum (facultatif)
  • 180 g de beurre ou de margarine
  • 300 g de chair de courge crue de votre choix
  • 180 g de farine d'épeautre bise
  • 1 sachet de levure à gâteau sans phosphates
  • 1/2 c. à s. de cannelle en poudre
  • 1 pincée de sel fin
  • 100 g de chocolat noir
  • 1 orange bio
  • Amandes en poudre
  • 50 g de pignons de pin ou de graines de courge
  • 2 c. à s. de sucre complet

Râpez la courge et le chocolat séparément. Clarifiez les oeufs et battez les blancs en neige avec la pincée de sel. Préchauffez le four à 210 °C (th. 7). Graissez et farinez le moule à manqué et recouvrez le fond de poudre d'amandes. Mélangez la farine avec la poudre à lever, la cannelle, le chocolat et le zeste d'orange. Fouettez les jaunes en mousse avec le miel et l'alcool. Ajoutez la courge râpée et le beurre fondu. Puis, alternativement, la farine et les blancs en neige. Versez dans le moule. Lissez, et saupoudrez de graines de courge et de sucre. Mettez au four durant 35 mn. Pour vérifier la cuisson, piquez avec une lame de couteau fin, qui doit ressortir propre. À préparer la veille.

 


 

N’attendez plus l’été pour assaisonner toutes vos envies ! Vivez un hiver plein de saveurs et de vitalité avec des vinaigrettes comme vous n’en avez jamais goûté !

quintesens-bio-img1Vous pensez sûrement que les vinaigrettes toutes prêtes sont rarement saines et bonnes ! Et c’était vrai avant que Quintesens ne conçoive les Assaisonnettes, la première gamme de vinaigrettes qui allie plaisir, santé et naturalité !

3 délicieuses recettes élaborées par la créatrice culinaire bio Valérie Cupillard, à partir d’ingrédients bruts 100 % bio de nos cuisines (donc, sans aucun additif ).

Des recettes plus saines encore que du fait maison puisque chacune associe des huiles sélectionnées pour leurs apports en oméga 3, oméga 6 et vitamine E à des ingrédients reconnus pour leurs vertus santé (thym, ail, curcuma, gingembre, citron…).

Beaucoup plus que des vinaigrettes, ces assaisonnements gourmands, pratiques et bienfaisants ne subliment pas uniquement vos salades et crudités. Ils s’utilisent aussi sur du riz, des pâtes, des pommes de terre, des lentilles, des légumes vapeur, du poisson, en marinade pour des brochettes de poulet ou de tofu…

Avec les Assaisonnettes, vous pouvez désormais varier les plaisirs et donner une signature saine et gourmande à tous vos plats !

Disponibles en magasins Bio et diététiques :

« L’Intense » (moutarde à l’ancienne, ail, paprika)
« La Provençale » (balsamique, tomate séchée, thym)
« La Tonique » (gingembre, curcuma, citron)

Infos et points de vente : www.quintesens-bio.com - 04.13.57.03.92

 


 

3 recettes
avec l’huile Quintesens 50 +

 

Chou rouge braisé, noisettes et raisins secs

Pour 4 pers. - Préparation : 15 mn - Cuisson : 30 mn - Difficulté : 1

  • chou-rouge1 chou rouge 2 gousses d'ail
  • 40 g de noisettes
  • 80 g de petits lardons
  • 2 c. à s. de vinaigre de cidre
  • 20 cl de bouillon de légumes
  • 60 g de raisins secs
  • 3 c. à s. d’huile Quintesens 50+
  • Quelques brins de persil frais
  • 1 c. à c. de sucre de canne
  • Poivre moulu

Émincez le chou rouge en lanières. Épluchez les gousses d'ail, dégermez-les et émincez-les finement. Torréfiez les noisettes à sec dans une poêle, puis concassez-les grossièrement. Mettez les lardons et le chou émincé dans un faitout. Faites cuire à feu moyen pendant 2 à 3 mn en remuant régulièrement avec une cuillère en bois. Baissez à feu doux. Ajoutez ensuite l'ail, le bouillon de légumes, l'huile 50 +, le vinaigre de cidre, le sucre de canne et une pincée de poivre moulu. Faites mijoter la préparation pendant une vingtaine de minutes. Ajoutez ensuite les raisins secs et le persil préalablement ciselé. Continuez la cuisson pendant une dizaine de minutes. En fin de cuisson, incorporez les noisettes concassées et torréfiées, puis servez aussitôt. Ce plat peut être préparé à l'avance, puis réchauffé le jour même ou le lendemain.

Astuce : les lardons peuvent être remplacés par des aiguillettes de dinde pour une version plus « light ».

Photo : © Delphine Pocard

 

Tagliatelles aux sardines

Voici un plat complet et gourmand, qui apportera des nutriments essentiels au bon fonctionnement de votre organisme, notamment du DHA, présent dans les sardines et dans l'huile Quintesens 50 +.

Pour 4 pers.-  Préparation : 15 mn - Cuisson : 20 mn - Difficulté : 1

  • Tagliatelles-sardinesUne vingtaine de tomates cerise ou une dizaine de tomates cocktail (ou des tomates séchées selon la saison), ou encore tomates rôties, poivrons grillés, aubergines grillées, courgettes grillées, selon la saison.
  • 1 oignon
  • 1 filet d'huile d'olive ou 1 c. à c. d'huile de coco
  • Une pincée de piment de Cayenne
  • 500 g de tagliatelles
  • Sel non raffiné
  • 24 olives noires
  • 300 g de sardines au naturel en boîte (entières ou en filet)
  • 4 c. à s. d’huile Quintesens 50+
  • Quelques feuilles de basilic
  • Parmesan en copeaux

Lavez les tomates (ou autres légumes choisis) et coupez-les éventuellement en 2 selon leur taille (pour les tomates séchées ou autres légumes confits, vous pouvez les utiliser tels quels). Épluchez et émincez finement l'oignon. Chauffez l'huile d'olive ou de coco, et faites revenir l'oignon pendant quelques minutes en remuant régulièrement avec une cuillère en bois. Ajoutez ensuite les légumes, une pincée de piment de Cayenne et continuez la cuisson quelques minutes. Retirez du feu. Dans un faitout, faites cuire les tagliatelles al dente dans un grand volume d'eau salée. Égouttez. Ajoutez les légumes, les oignons, les olives noires, les feuilles de basilic ciselées et réchauffez 2 à 3 mn. Ajoutez l'huile 50 + en fin de cuisson et les sardines coupées en 2 ou 3. Servez aussitôt avec des copeaux de parmesan.

Photo : © Delphine Pocard

 

Coupes de pêches et chantilly coco, coulis de chocolat noir

Ces coupes aux fruits rôtis à la poêle, garnies de chantilly à base de lait de coco et de coulis de chocolat noir à l'huile Quintesens 50 +, seront du plus bel effet sur votre table pour terminer en beauté un repas de fêtes sain et gourmand.

Pour 2 belles coupes - Préparation : 20 mn - Repos : 3 h - Difficulté : 2

La chantilly coco (à préparer idéalement 3 h à l’avance) :

  • Coupes-peches30 cl de lait de coco
  • 20 g de sucre de canne
  • ½ c. à s. de vanille moulue

Le coulis de chocolat noir :

  • 2 c. à s. de poudre de cacao non sucré
  • 6 c. à s. de sirop d'érable
  • 6 c. à s. d’huile Quintesens 50+

Les pêches :

  • 5 pêches blanches ou jaunes (ou au sirop selon la saison), pouvant être remplacées par 1 mangue
  • 1 c. à s. de sucre de canne
  • 1 noix de beurre
  • 1/2 c. à s. de cannelle moulue

Pour bien réussir la chantilly,versez le lait de coco bien frais sorti du réfrigérateur dans le bol. Au batteur, fouettez en ajoutant progressivement le sucre, puis la vanille lorsque la crème est déjà bien montée. Réservez au frais pendant environ 3 h afin qu'elle se solidifie. Coupez en petits quartiers les pêches une fois épluchées et dénoyautées (ou égouttées si vous utilisez des pêches au sirop). Mettez-les dans une casserole avec le sucre de canne, la cannelle et le beurre. Laissez cuire pendant quelques minutes en mélangeant régulièrement avec une cuillère en bois. La cuisson des pêches n’est pas nécessaire si elles sont au sirop. Vous pouvez alors les couper directement en petits quartiers et les saupoudrer de cannelle moulue. Préparez le coulis au chocolat en mélangeant vivement à la cuillère ou au fouet la poudre de cacao, l'huile 50 + et le sirop d'érable. Pour le dressage, commencez par remplir une poche à douille cannelée de chantilly coco. Versez un fond de coulis au chocolat dans 2 coupes à dessert. Ajoutez quelques quartiers de pêches, une couche de chantilly coco, à nouveau quelques quartiers de pêches, puis terminez par une couche de chantilly. Ajoutez le coulis de chocolat noir en traits fins et en zigzag à l'aide d'une cuillère à café. Décorez d'amandes effilées, de noisettes concassées ou de petites billes chocolatées… Dégustez ce dessert bien frais !

Photo : © Delphine Pocard

 


 

Les Fleurs d’épices
aux saveurs de l’hiver

Parfaites pour donner des couleurs et aromatiser vos plats grâce aux mélanges originaux d’épices et de fleurs !

Un petit coup de pouce pour passer l’hiver ? Les Fleurs d’épices sont là pour vous aider ! Des mélanges savoureux et pratiques de fleurs et d’épices, pour une touche d’originalité dans votre cuisine, à chaque plat. Découvrez-les sans plus tarder !

 

Tourte veggie

legumes-douceurPour 6 pers. - Préparation : 35 mn - Cuisson : 1 h - Difficulté : 2

  • Tourte-veggie2 rouleaux de pâte feuilletée
  • 2 poireaux
  • 1 potimarron
  • 4 carottes
  • 1 branche de céleri
  • 2 verres de lait de soja
  • 3 oeufs
  • 1 jaune d'oeuf
  • 3 c. à s. d'huile d'olive
  • Sel, poivre
  • Beurre
  • 4 c. à s. de Fleurs d’épices Légumes Douceur

Pour 4 pers. Préparation : 20 mn Cuisson : 50 mn Difficulté : 250 g de farine de seigle 250 g de miel (de fleurs) 175 ml d’eau 1 c. à c. de bicarbonate 3 c. à s. de Fleurs d’épices Pain d’Épices Faites chauffer l’eau dans une casserole. Une fois chaude, versez-y le miel et mélangez bien pour le dissoudre. Préchauffez le four à 150 °C (th. 5). Dans un saladier, mélangez la farine de seigle, le bicarbonate et les Fleurs d’épices Pain d’Épices. Ajoutez petit à petit l’eau et le miel sans cesser de remuer, jusqu’à obtenir un mélange homogène. Versez le tout dans un moule beurré et enfournez pour 50 mn à 1 h à 150 °C. Attendez que le cake refroidisse pour le démouler. Préparez les légumes : lavez et épluchez le potimarron, les carottes, le céleri et les poireaux, puis coupez-les en petits dés. Dans une grande cocotte, faites chauffer l’huile d’olive, puis mettez les légumes à cuire doucement pendant 15 mn en remuant de temps en temps. Salez légèrement et poivrez. Laissez refroidir après avoir égoutté le surplus d’eau. Préchauffez le four à 200 °C (th. 6/7). Battez les oeufs avec le lait de soja, puis ajoutez aux légumes avec les Fleurs d’épices Légumes Douceur. Chemisez un moule à bords hauts de papier sulfurisé et beurrez-le. Placez 1 pâte feuilletée dans le fond du moule. Piquez-la avec une fourchette, puis mettez- la au four 5 mn. Ensuite, versez la préparation de légumes par-dessus, puis recouvrez-la de la 2e pâte préalablement piquée à la fourchette. Badigeonnez la tourte avec le jaune d’oeuf. Faites cuire 40 mn.

Photo : © Aromandise

 

Grignottines de poulet à la poêle

sublime-volaillePour 4 pers. - Préparation : 15 mn - Cuisson : 15 mn - Difficulté : 1

  • Grignottines-poulet1 oeuf
  • Un peu de lait
  • Sel, poivre
  • 1 c. à s. d'oignon séché
  • 100 g de farine
  • 2 gousses d’ail
  • 2 escalopes de poulet
  • 2 c. à s. d’huile d’olive
  • 4 c. à s. de Fleurs d’épices Sublimes Volailles

Réalisez la panure dans un plat en mélangeant farine, sel et poivre, ail et oignon séché et les Fleurs d’épices Sublimes Volailles. Dans une assiette creuse, versez le lait et l’oeuf, puis battez le mélange. Coupez les blancs de poulet en morceaux (type nuggets). Pour une belle panure, passez les morceaux de poulet dans la farine, puis dans le mélange oeuf/lait et de nouveau dans la farine. Faites chauffer l’huile dans une poêle, puis faites cuire les grignottines de poulet jusqu’à ce qu’elles soient bien dorées. Pour les servir, déposez-les dans un plat sur quelques feuilles de papier absorbant afin de retirer l’excédent d’huile. Dégustez chaud.

Photo : © Aromandise

 

Pain d’épices poétique

pain-d-epicesPour 4 pers. - Préparation : 20 mn - Cuisson : 50 mn - Difficulté : 2

  • Pain-epices-poetique250 g de farine de seigle
  • 250 g de miel (de fleurs)
  • 175 ml d’eau
  • 1 c. à c. de bicarbonate
  • 3 c. à s. de Fleurs d’épices
  • Pain d’Épices

Faites chauffer l’eau dans une casserole. Une fois chaude, versez-y le miel et mélangez bien pour le dissoudre. Préchauffez le four à 150 °C (th. 5). Dans un saladier, mélangez la farine de seigle, le bicarbonate et les Fleurs d’épices Pain d’Épices. Ajoutez petit à petit l’eau et le miel sans cesser de remuer, jusqu’à obtenir un mélange homogène. Versez le tout dans un moule beurré et enfournez pour 50 mn à 1 h à 150 °C. Attendez que le cake refroidisse pour le démouler.

Photo : © Aromandise

 

Vin chaud parfumé

vin-chaudPour 12 pers. - Préparation : 15 mn - Cuisson : 5 mn - Difficulté : 2

  • Vin-chaud-parfume1,5 l de vin rouge, de préférence Bordeaux, Bourgogne ou Pinot noir
  • 250 g de sucre roux
  • 1 zeste de citron
  • 2 tranches de citron
  • 2 tranches d’orange
  • 1 bâton de cannelle
  • 1 morceau de gingembre émincé
  • 3 c. à c. de Fleurs d’épices Vin Chaud

Versez le vin dans une casserole, puis ajoutez et mélangez tous les ingrédients. Portez à ébullition très lentement. Laissez frémir 5 mn. Filtrez et servez très chaud dans des verres.

Photo : © Aromandise

 


 

Du côté des bulles bio

guide-vin-bio Lilas-CariteLilas est la fille de Jean-Marc Carité et Marie Fougère, militants actifs dans le bio depuis plus de trente ans aujourd'hui, fondateurs des éditions Utovie et du guide Carité des bonnes adresses du Vin Bio et biodynamique, paraissant tous les deux ans depuis 1974. Elle s’est prise d’intérêt pour le vin bio grâce à son père qui lui transmet l'amour de la dégustation et du « bien-boire » depuis une dizaine d’années maintenant, tout en lui apprenant surtout que prendre le temps d’apprécier le vin, c’est respecter le travail du vigneron qui lui a consacré au moins un an de sa vie… Après l'enseignement bio de son père, Lilas a suivi une formation conventionnelle afin de compléter son apprentissage. Depuis, défendre le travail des vignerons bio et la place du vin bio est devenue sa passion principale, en plus de continuer de publier le guide Carité, elle anime régulièrement des dégustations et s’occupe de sélections de producteurs sur des salons bio dans toute la France. Elle participe également à la création du premier salon dédié au vin bio et biodynamique, ViniBio, qui se tiendra en décembre 2016.

par Lilas Carité

 

fleury

La Maison Fleury : une famille pionnière
de la viticulture biologique et biodynamique

Jean-Pierre Fleury cultive son vignoble champenois en biodynamie depuis 1989, conservant ainsi une qualité et une finesse constantes à ses différentes cuvées. Aujourd'hui, il a le plaisir d'être accompagné de ses 3 enfants, qui assurent la continuité du domaine : Morgane (qui tient une cave à vins sur Paris, dans le 2e arrondissement : Ma cave Fleury), Jean-Sébastien et Benoît, travaillant quant à eux dans les vignes et à l'élaboration des nouveaux champagnes. Chacun apporte sa touche propre et tient à préserver à la fois l'originalité des Champagnes Fleury et leur qualité, reconnue internationalement. Chacun des enfants a également maintenant sa propre cuvée, composante harmonieuse de la symphonie Fleury. J'ai choisi de vous présenter l'une des cuvées-phares du domaine, qui a participé à sa réputation et sa renommée : la cuvée Fleur de l'Europe, comme une ouverture festive sur le monde.

Champagne brut, nature, Cuvée Fleur de l’Europe
Pinot noir, Chardonnay (32 €)

Ouverture franche, sur une mousse abondante et légère, aux nombreuses bulles fines, d’un or brillant et soutenu. Un nez riche et agréable, brioché et sec, aux notes de fruits secs, de noisettes grillées. En bouche, il révèle une matière onctueuse et veloutée, qui enveloppe joliment le palais, sur de beaux arômes fruités de poire et de noisette. Belle persistance boulangère. Un très beau champagne mêlant onctuosité gourmande et fraîcheur, à servir frais en apéritif et tout au long du repas.

 

Parce que qui dit bulles ne dit pas forcément champagne, gros plan sur ces crémants si fins qu'ils n'ont pas à rougir de ne pas être Champenois...

vignoble-des-2-lunesAlsace :
Vignoble des 2 lunes
AOP Crémant d’Alsace (Pinot noir), 2013 (16 €)

Une mousse légère et abondante, à la collerette élégante et aux bulles fines, sur un or blanc et brillant. Un nez fin et fruité, agréablement rafraîchissant et vitaminé, d’agrumes frais aux notes d’orange sanguine et de cerise de la Barbade. En bouche, une matière souple et onctueuse, aux bulles rendant le palais aérien, sur ses très beaux arômes fruités et une vivacité minérale parfaitement équilibrée en final. Un Crémant aussi festif qu’élégant, tout en plaisir et en légèreté, à adopter comme bulles de l’été ou à servir sur un dessert fruité. Servir bien frais. À noter aussi un très bon rapport qualitéprix pour un effervescent de cette qualité ! www.vignobledes2lunes.fr

 

Domaine-Guy-ChaumontBourgogne :
Domaine Guy Chaumont
Crémant de Bourgogne, brut (9 €)

Ouverture franche sur une mousse abondante et légère, de nombreuses bulles fines et un or brillant. Un nez très riche, meunier et brioché, aux notes de fleurs de sureau. Frais et aérien en bouche, sur une matière onctueuse et de superbes arômes de pêche et d’abricot. Un Crémant avec beaucoup de finesse, à un excellent rapport qualité-prix, idéal pour les fêtes et les apéritifs. Servir frais. www.domaine-chaumont.com

 

Prochains événements à ne pas manquer !

Marjolaine (5-13 novembre)
Parc Floral de Vincennes et sa route des vins

marjolaine

Plus de 20 vignerons et producteurs seront réunis pendant 8 jours au sein du plus grand salon biologique de France, présentant des appellations diverses et nombreuses. Ne passez pas à côté des dégustations de vins commentées.
Programme sur le site du salon : www.salon-marjolaine.com

 

ViniBio (3, 4 et 5 décembre),
Carreau du Temple, Paris

ViniBio

 

Un événement à ne surtout pas manquer ! Pour cette 1ère édition du salon parisien consacré au vin bio et biodynamique, 100 producteurs vous attendent, ainsi que des animations et des stands de gastronomie bio. L'occasion de se faire plaisir et de faire plaisir juste avant les fêtes !
Renseignements et programme complet sur le site du salon : (www.salon-vinibio.com)

 

Asphodèle (9-10-11 décembre), Pau

Asphodèle

 

Le plus grand rendez-vous du bio en Aquitaine aura lieu pour la 21e édition cette année encore à Pau, avec plus de 250 exposants, artisans et producteurs, venus vous présenter le meilleur du bio et une route des vins biologiques riche et savoureuse pour préparer ses repas de fêtes et ses cadeaux de fin d'année de manière écolo ! À ne pas laisser passer, le samedi midi, dégustation commentée des vins du salon ! Programme et renseignements sur le site du salon (www.salon-asphodele.com)

 


 

Salade festive vegetarien

 

Blandine WilcoxPassionnée de cuisine bio végétarienne, Blandine anime le blog Food Moods, sur lequel elle partage des recettes de saison, simples et gourmandes. Sa cuisine allie santé et plaisir, privilégiant l’utilisation d’ingrédients non transformés et de légumes et fruits de saison. Elle aime partager ses découvertes et recettes sur son blog, mais aussi au cours de retraites de yoga, pour lesquelles elle mijote une cuisine 100 % végétale. Pour la contacter : blandine@foodmoods.net. Son site : www.foodmoods.net

par Blandine Wilcox

 

Pour 4-6 pers. - Bon marché - Préparation : 20 mn - Cuisson : 35 mn - Difficulté : 1

  • salade-festive200 g de riz noir rincé
  • 200 g de lentilles beluga rincées
  • 2 poignées de noix de pécan épluchées
  • 300 g de choux de Bruxelles
  • Jus d’1 citron
  • Sel et poivre
  • 1 c. à c. de moutarde à l’ancienne
  • 1 c. à s. de sirop d’érable
  • 2 c. à s. d’huile d’olive
  • 3 clémentines pelées et coupées en quartiers
  • 3 c. à s. de canneberges séchées

Mettez le riz dans une grande casserole d’eau bouillante et faites cuire 25 mn. Ajoutez les lentilles, et faites cuire encore 20 mn. Égouttez et réservez. Pendant ce temps, préchauffez le four sur 170 °C (th. 5/6). Mettez les noix de pécan sur une plaque à four et enfournez pour 10 à 15 mn jusqu'à ce qu’elles commencent à dorer. Réservez. Émincez les choux de Bruxelles très finement à l’aide d’une mandoline ou d’une râpe. Mettez-les dans un bol avec la moitié du jus de citron et mélangez bien avec les mains pour les imprégner. Laissez de côté pour une dizaine de minutes. Dans un petit bol, préparez l’assaisonnement en mélangeant du sel et du poivre avec la moutarde, le reste de jus de citron, le sirop d’érable et l’huile d’olive. Pour assembler la salade, mettez le riz et les lentilles dans un grand saladier. Ajoutez les choux de Bruxelles, les noix de pécan, les clémentines, les canneberges et l’assaisonnement. Mélangez et servez.

Photo : © Blandine Wilcox

 


 

Kougelhopf sans-gluten vegan

 

Emilie-Lefebvrepar Émilie Lefebvre

Émilie Lefebvre est créatrice culinaire, formatrice et consultante en cuisine et nutrition végétales. Ses recettes sont végétales, principalement sans gluten et ne contiennent pas ou peu d'huile ajoutée. Elles privilégient les aliments complets et naturels. Sur son blog, vous pourrez retrouver des recettes faciles, saines et gourmandes, ainsi que des informations sur l'alimentation végétale complète : www.kindhealthyhappy.com

 

Pour 1 grand moule ou 2 moules moyens - Bon marché - Préparation : 20 mn + 1 h de levée - Cuisson : 30 à 60 mn Difficulté : 2

  • KougelhopfUne poignée d'amandes décortiquées
  • 100 g de raisins secs
  • Du thé noir aux épices
  • 2 c. à s. de graines de lin moulues trempées + 6 c. à soupe d'eau

Ingrédients secs :

  • 200 g de farine de riz complet
  • 200 g de farine de millet
  • 75 g de fécule de tapioca
  • 25 g de farine de pois chiches
  • 2 c. à c. de gomme xanthane
  • 2 c. à c. de gomme de guar
  • 1,5 c. à s. de levure de boulanger instantanée
  • 1,5 c. à c. de poudre à lever sans gluten
  • 80 g de sucre
  • Une grosse pincée de sel non raffiné
  • Sucre glace

Ingrédients liquides :

  • 550 ml de lait de soja nature
  • 150 g de margarine végétale à température ambiante
  • 1 c. à s. de vinaigre de cidre

Graissez généreusement 1 ou 2 moules à kougelhopf avec de la margarine ou un spray pour démoulage facile. Disposez une amande au fond de chaque cannelure. Faites tremper les raisins dans le thé infusé. Réservez. Laissez tremper les graines de lin moulues dans un petit bol avec l'eau. Dans le bol mélangeur d'un robot pétrisseur muni de la pale plate, mélangez l'ensemble des ingrédients secs pendant 30 secondes. Chauffez le lait de soja sur feu doux jusqu’à atteindre 40 °C. Ajoutez les autres ingrédients liquides et les graines de lin gonflées. Pétrissez au robot pendant 5 mn à vitesse 2. Arrêtez le robot et, à l'aide d'une spatule, incorporez les raisins égouttés. Versez dans le ou les moules préparés. Laissez gonfler la pâte dans un endroit tiède pendant 1 h, jusqu'à ce qu'elle ait doublé de volume. Préchauffez le four à 180 °C (th. 6) et faites cuire le(s) kougelhopf(s) pendant 30 à 60 mn, selon leur taille. Vérifiez la cuisson en insérant un cure-dent, qui doit ressortir sec. Sortez du four et démoulez sur une grille. Saupoudrez de sucre glace.

Photo : © Émilie Lefebvre

 


 

Crêpes véganes aux champignons vegan

 

Mlle PigutMelle Pigut est une ingénieuse auteur culinaire et consultante en alimentation bio végétale. Elle est également la créatrice de La Parenthèse Végétale, l'atelier bio très prisé où elle anime des cours de cuisine créative dans le 20e, à Paris. Melle Pigut pense que bien se nourrir doit être un plaisir. Elle oeuvre avec passion pour rendre plus accessible une cuisine éthique, simple et saine, qui n'oublie pas d'être savoureuse, gourmande et... pleine de surprises ! Laissez-vous tenter. Informations sur les cours de cuisine et recettes vegan : http://LaParentheseVegetale.fr

par Mlle Pigut

Quoi de plus réconfortant que de bonnes crêpes fourrées aux champignons ? Avec son petit goût d'enfance et une texture régressive, c'est parfait pour les longues soirées d'hiver. En version végétale et faites maison, vous allez vous faire plaisir comme jamais !

Pour 2 à 4 pers. - Très bon marché - Préparation : 30 mn - Cuisson : 30 mn - Difficulté : 1

Appareil à crêpes :

  • Crepes-veganes200 g de farine de blé demi-complète T80
  • 300 g d'eau
  • 1/2 c. à c. de sel

Légumes :

  • 80 g d'oignon (1 moyen)
  • 200 g de champignons

Béchamel :

  • Huile d'olive
  • 100 g de farine de blé demi-complète T80
  • 500 g de lait végétal
  • Sel et poivre au goût
  • Muscade râpée au goût

Commencez par préparer la pâte à crêpes, en mélangeant tous les ingrédients. Laissez reposer. Pendant ce temps, épluchez l'oignon, brossez les champignons et hachez-les grossièrement. Dans une poêle, faites dorer l’oignon avec un peu d'huile d'olive. Ajoutez les champignons et faites cuire à feu moyen pendant 5 mn. Réservez. Préparez la béchamel : Versez une portion généreuse d'huile dans une casserole. Lorsqu'elle est bien chaude, ajoutez la farine, mélangez, puis arrosez de lait végétal en fouettant. Faites cuire à feu moyen quelques minutes afin que la sauce épaississe. Salez, poivrez et ajoutez une bonne dose de muscade. Ajoutez les champignons revenus et mélangez. Réservez. Dans une poêle légèrement huilée, faites cuire à feu moyen/fort environ 8 crêpes pas trop grandes. Remplissez chaque crêpe d'une bonne portion de sauce aux champignons (environ 80 g). Refermez en ramenant chaque bord un à un en vous inspirant de la méthode des rouleaux de printemps. Grillez délicatement à la poêle chaque crêpe avec un peu de matière grasse sans les retourner et servez avec une belle salade verte.

Photo : © Melle Pigut

 


 

Les recettes d'Astrid

 

Astrid Laisney

Astrid Laisney crée des petits plats depuis son adolescence. La cuisine est pour elle un cadeau que l’on offre. La cuisine bio, l’équilibre nutritionnel sont pour elle des évidences. Les produits qu’elle cuisine sont des matières imprégnées d’une rencontre, d’un coup de coeur. Les recettes créées sont un hommage à un produit, à la ou les personnes qui l’ont mis en oeuvre. Elles ont en commun d’allier la qualité, l’éthique et le gourmand. Elle crée des recettes, les photographie, collabore, entre autres, avec L Chanvre (une de ses belles rencontres !) pour qui elle a créé un blog (lchanvrebyastrid). Elle est aussi l’auteure d’un autre blog, lesrecettesdastrid.wordpress.com, qui met à l’honneur des créations variées, toujours dans le même état d’esprit.

par Astrid Laisney

 

Tarte aux bettes et au saumon fumé
(variante au fromage de chèvre)

Pour 6 pers. - Bon marché - Préparation : 15 mn - Cuisson : 20 mn + 45 mn - Difficulté : 1

  • Tarte-bettes1 pâte feuilletée ou brisée
  • 6 belles branches de bettes (tiges blanches et feuilles vertes)
  • 2 gousses d’ail
  • 125 ml de crème végétale (riz, avoine…)
  • 4 oeufs
  • 4 tranches de saumon fumé ou 2 fromages de chèvre demi-secs
  • 100 g de gruyère râpé (facultatif)
  • Sel, poivre

Séparez les tiges et les feuilles de bettes. Coupez chacune en petits morceaux. Placez-les dans un cuit vapeur en les séparant pour les récupérer plus facilement après cuisson. Comptez environ 20 mn de cuisson. Préchauffez le four à 180 °C (th. 6). Étalez la pâte dans un plat à tarte préalablement huilé. Mixez les feuilles de bettes cuites. Ajoutez les oeufs, le crème végétale, 50 g de gruyère râpé, les gousses d’ail dégermées, le sel, le poivre. Mixez à nouveau. Dans le fond de tarte, parsemez un peu de gruyère râpé, recouvrez de petits morceaux de saumon fumé et de bettes étalés harmonieusement. Versez le mélange liquide sur le tout. Si vous optez pour la version au fromage, coupez les fromages horizontalement en 3 et placez ces rondelles sur la tarte juste avant de l’enfourner. Mettez au four pendant environ 45 mn en surveillant la fin de cuisson.

Photo : © Astrid Laisney

 

Jus « pleine forme » !

Pour 1 grand verre (4 petites verrines) - Bon marché - Préparation : 5 mn - Difficulté : 1

  • jus-pleine-forme2 carottes
  • 2 grosses pommes type Boscoop
  • 1/2 c. à c. de gingembre moulu
  • 1/2 c. à c. de curcuma en poudre
  • 1 c. à c. de poudre de baobab

Pour la décoration (facultatif) :

  • 1 pomme Du curcuma en poudre Graines germées

Ôtez les extrémités des carottes et lavez-les bien. Épluchez la pomme, coupez-la en 8 et enlevez les bouts de trognon en incurvant l’intérieur des quartiers. Mettez l'extracteur de jus en marche, insérez 1 carotte, les poudres de gingembre, de curcuma et de baobab, 1 pomme, l’autre carotte et enfin la 2e pomme. Si vous n’avez pas d’extracteur, passez le tout au blender puis au tamis. Versez dans un grand verre pour un petit déjeuner, un repas ou en-cas individuel, dans des verrines pour une dégustation à plusieurs. Vous pouvez accompagner les verrines de fines tranches de pommes saupoudrées de curcuma en poudre et parsemées de graines germées. C’est un délice ! Servez sans attendre pour bénéficier de toutes les qualités nutritives de ce jus.

Photo : © Astrid Laisney

 

Biscuits crus banane,
sésame et citron

Pour 18 biscuits - Bon marché - Préparation : 10 mn - Déshydratation au four : 4 h - Difficulté : 1

  • Biscuits-banane3 bananes
  • 2 c. à c. de poudre d’amande
  • 6 c. à c. de sirop d’agave
  • 2 gouttes d’huile essentielle de citron
  • 6 c. à s. de graines de sésame grillées

Écrasez les bananes et battez-les de façon à les rendre liquides. Ajoutez le sirop d’agave, la poudre d’amande, l’huile essentielle de citron et les graines de sésame grillées. Étalez régulièrement sur une plaque préalablement huilée et placez dans le four à 40 °C (th. 1/2) pendant 4 h. Cette température déshydrate les aliments sans les cuire. Au bout de ce temps, prélevez les biscuits à l’aide d’un emporte-pièce et d’une spatule plate. Conservez-les dans un récipient fermé.

Photo : © Astrid Laisney

 


 

N° Suivant N° Précédent

 

 

Agenda
BD2-ban-ecolomag-vinibio-160X230
Asphodele-160x230
noel-en-bio-img1-min
salons-therapeutes-zen-min
STAGES-TERRE-VIVANTE-img1-min
Respire-la-vie-160x230-16112016
BAN-BE17-160x230-ECOLOMAG
Salon-Bien-etre-DINAN-2017-img1-min
ecohome-paris-img1-min
Vivez-Nature-Paris-img2-min
Salon-des-therapies-2017-img1-min
Respire-la-vie-rennes-img1-min
ASN-img3-min
Sesame-img1
vivre-autrement-img3-min
la-vie-autrement-img1-min
Univers-jardin-habitat-img1-min
Salon-bien-etre-pontivy-img1-min
salon-bien-etre-ploermel-img1-min

 

Rechercher
gayral-img1
vitalitem-160x780
ecolomag_banniere_fleurs_epices
bd3-ban-ecolomag-vinibio-160X780
clubbio-780-160
Pural-banniere-160x780
Andechser-banniere-160x780
noria-160x780
Banniere-verticale-Cerealpes-Biscuits
germline-verticale2
Ballot-flurin-160x780
che-160x780
Kuvings
EcoLoco
Ecolo Régions
Bons Plans
RSS

Communiqués

08.12.2016
08.12.2016
08.12.2016
08.12.2016
08.12.2016
08.12.2016
05.12.2016
03.12.2016
03.12.2016
03.12.2016
03.12.2016
30.11.2016
30.11.2016
29.11.2016
29.11.2016
29.11.2016
29.11.2016
29.11.2016
29.11.2016
26.11.2016
26.11.2016
26.11.2016
26.11.2016
26.11.2016
26.11.2016
26.11.2016
26.11.2016
25.11.2016
25.11.2016
25.11.2016
Liste des communiqués