Vous êtes ici : Accueil > ECOLO RUBRIK > ECOLOMIAM

ECOLOMIAM

ecolomiam

 

La ChouetteL'écolomag 54

 


 

Préparez vos repas à l’avance

Amandine Geers

what's for dinnerAuteurs de livre cuisine bio, chroniqueurs en écologie, Amandine et Olivier ont créé il y a 10 ans What's for dinner, une association engagée privilégiant les échanges sur les questions d'alimentation et d'écologie. Pour découvrir les programmes et les dates des prochains ateliers de cuisine bio d'Amandine rendez-vous sur : whats-for-dinner.info et Facebook (Amandine Geers).

Par Amandine Geers et Olivier Degorce

livre-repas-a-l-avance

 

Recettes extraites du livre
Je prépare mes repas à l’avance.

50 mélanges secs à réhydrater
Éditions Terre vivante

 

« Qu’est-ce qu’on mange ? » : question récurrente et problématique… Entre le manque de temps, l’absence d’idées et le refus de céder aux plats industriels, les repas relèvent parfois du défi. Amandine Geers et Olivier Degorce détiennent la solution : les mélanges secs prêts à cuire ! Un bon nombre de repas peuvent ainsi être préparés d’avance en version saine et équilibrée. Les recettes présentent divers mélanges d’ingrédients secs, auxquels on ajoute au dernier moment un oeuf, de l’eau ou du lait. On obtient ainsi des soupes, risottos, galettes, omelettes, desserts, boissons… En une demi-journée, on peut confectionner 50 plats ! Sans emballage superflu et facilement transportables, ils se conservent plusieurs mois. Une réponse écologique, économique et pratique pour les déjeuners au travail, les dîners de dernière minute ou les repas itinérants. Éditions Terre vivante - 120 pages - 12 €


 

Carrot cake

Nous avons choisi la farine complète de grand épeautre pour plusieurs recettes de ce livre. Découvrez la saveur unique de cette céréale essentielle. Puisque déshydrater des carottes est un jeu d’enfant, avec ou sans matériel, laissez-vous séduire par ce cake à la carotte simplissime et hyper bon. Vous pouvez choisir de réduire les carottes en poudre pour une couleur homogène et même en doubler les proportions.

Pour 1 pot de 50 cl (6 à 8 pers.) - Bon marché - Conservation : 1 an - Cuisson : 35 mn - Difficulté : 2

  • Carrot-cake180 g de farine complète de grand épeautre
  • 80 g de sucre blond
  • 20 g de carotte séchée
  • 5 g d’arrow-root
  • 1 g de zeste d’orange séché
  • 1 c. à c. de cannelle en poudre
  • 1 pincée de sel

À part dans son emballage :

  • 1 sachet de poudre à lever

Pour la mise en oeuvre : Tout le bocal

  • 3 oeufs
  • 10 cl de lait végétal (riz, amande ou vanillé)
  • 1 yaourt (vanillé) 5 cl de purée d’amande blanche

Carrot-cake-2

Préchauffez le four à 180 °C (th. 6). Fouettez les oeufs. Ajoutez le lait, le yaourt et la purée d’amande. Versez le contenu du bocal et ajoutez la poudre à lever. Mélangez. Versez dans un moule graissé et enfournez pour environ 35 mn. Dégustez tiède ou froid. Variante : Ce cake n’est pas très sucré, mais, si vous le souhaitez, vous pouvez ajouter 20 g de sucre sans problème et troquer la farine d’épeautre par de la farine de blé demi-complète.

Photos : © Olivier Degorce

 

Mix-cuisine pour farce de légumes

Vous recevez des amis à l’improviste, vous avez tout simplement envie de vous faire plaisir ? Le légume farci est la solution. N’hésitez pas à préparer jusqu’à 1 l de ce mélange bien goûteux, car vous pouvez également l’utiliser gratiné au four en intercalant couches de céréale cuite et couches de ce délicieux mix à farcir.

Pour 1 bocal de 50 cl (l’équivalent de 5 gros légumes à farcir) - Bon marché - Conservation : 1 à 2 ans - Réhydratation : 15 à 30 mn - Cuisson : 30 mn - Difficulté : 2

  • Mix-cuisine200 g de soja texturé
  • 50 g de poivron séché
  • 5 c. à c. d’ail séché
  • 25 g d’oignon séché 5 c. à c. de persil séché
  • 5 c. à c. de levure de bière Sel et poivre

Pesez tous les ingrédients, puis réduisez-les en poudre grossière. Mettez en bocal.

Pour la mise en oeuvre (pour 2 pers. ou 1 légume à farcir) :

  • 60 g du mélange eau
  • 2 c. à s. d’huile d’olive du fromage râpé ou du parmesan (facultatif)

Mix-cuisine-2

Dans un bol, couvrez le mélange du même volume d’eau et ajoutez l’huile d’olive. Laissez reposer 15 à 30 mn pour bien réhydrater. Ajoutez éventuellement un peu de gruyère râpé ou de parmesan avant de tasser le mélange dans un légume creusé à la cuillère. La farce va gonfler au cours de la cuisson, il n’est pas nécessaire de remplir totalement. Faites cuire au four ou à la vapeur pendant environ 30 mn à 180 °C (th. 6).

Photos : © Olivier Degorce

 

Wok aux champignons noirs

Eh oui, on ose le wok déshydraté ! Cette recette, d’ordinaire, est une sautée minute de produits frais ou juste cuits, qui gardent leur croquant et leur fraîcheur en bouche. Avec un bon wok en inox, vous allez faire sauter joyeusement les ingrédients de ce mélange et obtenir, en peu de temps, un repas complet et plein d’exotisme !

Pour 1 bocal de 50 cl (2 à 3 pers.) - Bon marché - Conservation : 6 mois - Réhydratation : 30 mn à 1 h - Cuisson : 20 mn - Difficulté : 2

  • Wok-champignons-noirs130 g de riz basmati ou de riz thaï blanc
  • 10 g de poivron séché
  • 10 g de champignons noirs séchés
  • 8 g de carotte séchée
  • 5 g de graines de sésame
  • 1 c. à c. de gingembre en poudre
  • 2 g de graines de coriandre
  • 1 pincée de citronnelle en poudre
  • 1 g de coriandre séchée
  • Poivre
  • 1 cube de bouillon végétal (facultatif)

Pour la mise en oeuvre (2 à 3 personnes) : Tout le bocal

  • 3 c. à s. d’huile d’olive (ou de coco) quelques gouttes d’huile de sésame
  • 50 cl d’eau

Au moment de servir : de l’huile de sésame, de la sauce soja et de la coriandre fraîche

Wok-champignons-noirs-2

Prélevez les champignons du mélange et réhydratez-les dans l’eau froide pendant 30 mn à 1 h. Hachez-les. Dans un wok, versez le contenu du bocal. Ajoutez l’huile d’olive et faites revenir légèrement pendant 5 mn tout en mélangeant. Ajoutez alors l’eau et, éventuellement, le cube de bouillon émietté, ainsi que les champignons, et faites cuire à feu assez vif pendant 15 mn en mélangeant régulièrement. Servez aussitôt avec quelques gouttes d’huile de sésame, la sauce soja afin de saler et les feuilles de coriandre fraîche pour une saveur irrésistiblement asiatique.

Photos : © Olivier Degorce

 


 

 special-glaces

Glaces choco coco Vegan
vegan-50

 

Ingrid-Bernard

Végétarienne depuis toujours, Ingrid se passionne pour la photographie et aime cuisiner, le plus souvent des petits plats sucrés… Elle aime peser, mesurer, améliorer les recettes qu’elle conçoit, pour les rendre plus légères, plus digestes, en mélangeant parfois des farines sans gluten, en utilisant uniquement du beurre et des laits végétaux et en réduisant au maximum les proportions de sucre… Elle partage bon nombre de ses recettes sur son tout nouveau éco-blog Bidule & Cocotte (www.biduleetcocotte.com), qu’elle coécrit en famille…

par Ingrid Bernard

 

Pour 6 mini-bâtonnets - Assez bon marché - Préparation : 20 mn - Repos : 5 h - Difficulté : 1

  • Glaces-choco-coco1 boîte de lait de coco de 400 ml (non allégé)
  • 2 c. à s. de sirop d’agave

Pour l’enrobage :

  • 150 g de chocolat noir
  • 30 g d’huile vierge de coco
  • Noix de coco râpée

La veille au soir, placez le lait de coco au réfrigérateur. Le lendemain, récupérez la partie solide du lait à l’aide d’une cuillère, et placez-la dans un saladier. Ajoutez le sirop d’agave et mélangez durant quelques minutes à l’aide d’un fouet électrique. Vous devez obtenir une consistance bien crémeuse. Répartissez dans les différents moules, en veillant à bien les tapoter doucement sur votre plan de travail pour évacuer les bulles d’air. Insérez les bâtonnets au centre du moule et mettez au congélateur pour 4 à 5 h. Avant de sortir les glaces, faites fondre le chocolat (préalablement haché) et l’huile de coco au bain-marie. Transvasez le chocolat fondu dans un verre haut (mais assez large pour accueillir les glaces). Déposez du papier sulfurisé sur le plan de travail et sortez les glaces du congélateur. Plongez-les une à une dans le verre de chocolat et saupoudrez immédiatement de noix de coco râpée, au-dessus d’une assiette. Tenez la glace quelques secondes le temps que le chocolat soit saisi et déposez sur le papier sulfurisé. Dégustez aussitôt ou conservez au congélateur dans une boîte hermétique. Sortez quelques minutes avant de servir. À noter : Ne jetez pas le jus de coco mais utilisez-le pour un smoothie, par exemple.

Photo : © Ingrid Bernard

 


 

Glaces au lait de coco,
fruits rouges et vanille
Vegan, sans gluten
vegan-50 sans-gluten-50

 

Marine-DurandMarine a 26 ans et vis à Paris. Après un diplôme de design d’espace et de décoration, elle s’oriente vers la photographie et le stylisme culinaires et ouvre son blog de cuisine en novembre 2015 pour partager ses recettes et affiner son univers. Passionnée par la cuisine « healthy » et par la nature, Marine crée essentiellement des recettes végétariennes. Toute collaboration est bienvenue ! N’hésitez pas à la contacter pour des réalisations de projets, du consulting, ou juste pour partager quelques mots ! marinedurand.gr@gmail.com - 06 59 09 37 93

par Marine Durand

 

Pour 6 glaces - Assez bon marché - Préparation : 30 mn - Congélation : 1 nuit - Difficulté : 2

  • Glaces-lait-coco½ l de lait de coco
  • 125 g de myrtilles
  • 125 g de fraises
  • 125 g de mûres
  • 125 g de framboises
  • 1 gousse de vanille
  • 5 c. à s. de sucre de canne
  • 1 orange

Dans une casserole, faites chauffer le lait de coco avec 1 c. à s. de sucre et la gousse de vanille fendue en 2 et grattée, jusqu'à dissolution complète du sucre. Laissez refroidir. Rincez les fruits rouges et disposez des myrtilles, des framboises et des mûres dans les moules à glace jusqu'en haut, sans les tasser. Une fois refroidis, versez le lait de coco sucré dans les moules à l'aide d'une louche : il se répartira entre les fruits. Insérez le bâtonnet en prenant soin de ne pas écraser les fruits. Placez au congélateur pendant toute une nuit. Pour le coulis de fruits le plus clair : dans une casserole, mettez les fraises et les framboises, le jus d'½ orange, 2 c. à s. de sucre et un petit verre d'eau. Pour le coulis de fruits plus foncé : dans une autre casserole, faites de même avec les mûres et les myrtilles, le reste de l'orange et le reste du sucre. Laissez cuire 30 mn à feu doux. Une fois les fruits bien cuits, mixez chaque coulis au mixeur plongeant ou au blender et tamisez-les un par un de façon à les rendre bien homogènes. Réservez dans 2 pots distincts au réfrigérateur.

Une fois les glaces prises, versez en alternance du coulis de fruits clair et du coulis plus foncé sur chaque part, et servez. Bon appétit !

Photo : © Marine Durand

 


 

Incroyable glace express au chanvre Vegan, sans gluten
vegan-50 sans-gluten-50

 

Mlle PigutMelle Pigut est une ingénieuse créatrice culinaire et consultante en alimentation bio végétale. Auteur de livres de recettes végétaliennes, elle anime également des ateliers qui rencontrent un franc succès à Paris, partout ailleurs en France et, même, hors des frontières. Melle Pigut pense que bien se nourrir doit être un plaisir. Elle oeuvre avec passion pour rendre plus accessible une cuisine éthique, simple et saine, qui n'oublie pas d'être savoureuse, gourmande et... pleine de surprises ! Laissez-vous tenter. PIGUT cuisine bio végétale - Informations sur les cours de cuisine et recettes : http://cuisine.pigut.com

par Mlle Pigut

Rien de tel qu'une bonne glace pour se rafraîchir tout l'été. Celle que je vous propose est à la fois crémeuse et très légère. De plus, elle se prépare en quelques minutes seulement.

Vous allez adorer cette étonnante crème glacée 100 % végétale ! Notez que la purée de chanvre, délicieuse mais encore assez rare en magasin, peut être remplacée par une purée de cacahuète ou d'amande.

glace-express-chanvrePour 2 portions - Bon marché - Préparation : 5 mn - Congélation : 4 h - Difficulté : 2

  • 160 g de banane (1 moyenne)
  • 1,5 c. à s. de purée de graines de chanvre
  • Facultatif : ½ c. à c. de graines de sésame grillées

Épluchez la banane, coupez-la en gros morceaux et déposez-la dans un contenant hermétique au congélateur pour quelques heures, jusqu’à ce qu’elle soit bien gelée. Placez la banane congelée et la purée de chanvre dans un blender ou un robot ménager. Mixez jusqu’à obtention d’une texture crémeuse. Servez immédiatement dans une jolie coupe et parsemez de graines de sésame grillées.

Photo : © Melle Pigut

 


 

Mille-feuilles de tomates mozzarella Végétarien, sans gluten
vegetarien-50 sans-gluten-50

 

Christine Spohn

À 45 ans, Christine Spohn se passionne pour la cuisine et suit une formation au lycée hôtelier d’Illkirch, en Alsace, où elle obtient son CAP de cuisinier. À la recherche de « sens », elle devient formatrice en arts culinaires et utilise la cuisine comme support de rencontre, de partage, de créativité, de cohésion, d’éveil… dans le respect du vivant. Formée aux plantes sauvages comestibles auprès de l’ethnobotaniste François Couplan, elle se passionne pour la rencontre spirituelle avec la matière, le vivant et l’humain, et souhaite partager son enthousiasme pour une nourriture saine, équilibrée, créative et savoureuse. D'ailleurs, elle a ouvert des chambres d'hôtes dans une maison écologique à la campagne en Haute-Saône, où elle anime également des ateliers de cuisine. Pour la contacter : Tél. 06 33 52 75 28, mail : christine@les-gourmandises.bio.fr et son site : www.les-gourmandises-bio.fr

par Christine Spohn

 

Les couleurs et saveurs de l'été dans une recette simplissime, en présentation originale.

Pour 6 pers. - Bon marché - Préparation : 15 mn - Difficulté : 1

  • Mille-feuilles4 belles tomates goûteuses, variétés anciennes
  • 250 g de mozzarella di bufala
  • 1 botte de basilic
  • 10 cl d'huile d'olive
  • 5 cl de vinaigre balsamique
  • Sel et poivre du moulin
  • Salade verte

Coupez la mozzarella et les tomates en tranches de 3 mm d'épaisseur. Intercalez les tranches de mozzarella entre les tranches de tomates de manière à faire un « mille-feuilles ». Déposez sur un lit de salade. Préparez une vinaigrette avec l'huile d'olive, le vinaigre, le sel et le poivre et assaisonnez le mille-feuilles. Prélevez des feuilles de basilic frais et émincez-les finement après les avoir rincées. Parsemez les tomates de basilic.

Photo : © Christine Spohn

 


 

Rillettes de sardines Sans oeufs, sans gluten, sans lactosen
sans-gluten-50 sans-lactose-50

Pour 1 pot - Préparation : 15 mn - Cuisson : 12 mn - Difficulté : 1

  • rillettes-sardines4 petits pains rustiques précuits Nature et Cie
  • 2 boîtes de sardines en conserve
  • 1 échalote
  • 40 g de beurre
  • 1 c. à s. de vinaigre de cidre
  • 1 c. à s. de jus de citron
  • Persil frais
  • Huile d’olive

Faites cuire les pains au four à 180 °C (th. 6) pendant 12 mn. Pendant ce temps, taillez finement l’échalote et faites-la revenir à la poêle dans un peu d’huile d’olive. Ensuite, ôtez l’arête des sardines et émiettez-les dans un bol à l’aide d’une fourchette. En mélangeant entre chaque ingrédient, ajoutez : le beurre mou, les échalotes, le vinaigre de cidre et le jus de citron. Pour terminer, vous pouvez incorporer le persil ciselé et agrémenter de sel et poivre. Laissez reposer quelques minutes au réfrigérateur. Coupez les pains en 3 dans le sens de la hauteur et garnissez-les de rillettes. Astuce gourmande : beurrez les petits pains avant de les tartiner de rillettes. www.nature-et-cie.fr

 

Végétarien Cake à la farine de lentilles et aux tomates séchées
vegetarien-50

Pour 1 cake - Préparation : 15 mn - Cuisson : 1 h - Difficulté : 1

  • cake-lentilles100 g de farine de lentilles vertes Celnat
  • 50 g de farine de maïs Celnat
  • 50 g de crème de millet Celnat
  • 2 c. à s. de poudre à lever
  • 2 oeufs
  • 2 c. à s. de purée d’amande
  • 1 pot de tomates séchées (environ 300 g)
  • 10 olives vertes
  • 10 olives noires
  • 1 c. à c. d’ail semoule
  • Sel, poivre (ou mélange de poivres gris, blanc et de baies roses)

Préchauffez le four à 150 °C (th. 5). Dans une jatte, mélangez les farines de maïs et de lentilles, la crème de millet et la poudre à lever. Ajoutez les oeufs, la purée d’amandes, les olives et les tomates séchées détaillées en petits morceaux. Aillez, salez, poivrez. Mélangez consciencieusement. Mettez au four pendant 1 h à 150 °C (th. 5). Source : www.celnat.fr

 

Crème au lait d’amande Mocha’

Pour 4 à 6 verrines - Préparation : 15 mn - Repos : 3 h - Difficulté : 1

  • Creme-Mocha350 ml de lait d’amande Mochaccino La Mandorle
  • 200 ml d’amande cuisine La Mandorle
  • 200 g de matière grasse
  • 85 g de sucre
  • 25 g de fécule de maïs

Dans un saladier, mélangez le sucre et la fécule de maïs. Versez progressivement le lait d’amande Mochaccino et l’amande cuisine, tout en remuant au fouet afin d’éviter les grumeaux. Versez la préparation dans une casserole. Mettez la casserole sur feu moyen sans cessez de mélanger. Quand la crème commence à épaissir, retirez la casserole du feu. Versez dans des verrines et laissez refroidir avant de placer au frais pendant 3 h. Source : www.lamandorle.com

Photo : © La Mandorle

 


 

Livre

Chia, lin et psyllium
de Clémence Catz

livre-chia25 recettes vegan et sans gluten pour utiliser en cuisine :
• LE CHIA (variété de sauge originaire du Mexique qui a donné son nom à l’état de Chiapas. Les graines de chia sont riches en acides gras omega 3 et en fibres... et réputées pour leurs effets coupe-faim et laxatif). En cuisine : l’auteur décline les puddings de chia simples à préparer, et propose d’autres recettes moins attendues (biscuits, smoothies, veloutés...). • LA GRAINE DE LIN (composition et vertus très semblables aux graines de chia. Les graines de lin doivent être moulues avant d’être consommées afin d’être correctement assimilées). En cuisine : beurre de lin, panure et gomasio au lin et recettes plutôt croquantes (cookies, biscrus...). • LE PSYLLIUM (une plante indienne dont l’enveloppe de la graine est employée pour ses propriétés laxatives). En cuisine : ses propriétés mucilage en font un aide culinaire remarquable pour la pâtisserie vegan et les pains sans gluten. L’auteur propose des mix de farine maison, des cakes, pains, pancakes...

Éditions La Plage - 72 pages - 9,95 €

 


 

Le tofu en un tour de main !

tofouEn tranches, en cubes, mixés ou émiettés, les Tofou SOY se prêtent à une multitude de préparations. Nature, aux Herbes, Fumé ou au Curry, n'hésitez pas à intervertir les saveurs selon vos envies ! Découvrez de délicieuses recettes estivales, vite prêtes et originales, idéales pour tous vos repas d’été !

 

Salade provençale

Pour 2 pers. - Préparation : 10 mn - Cuisson : 10 mn - Difficulté : 1

  • salade-provencale140 g de Tofou mariné Soy
  • 150 g de riz
  • 1 poignée d'olives noires
  • 1 vingtaine de tomates cerise
  • Persil
  • Sel
  • Poivre
  • Vinaigrette

Faites cuire le riz. Laissez-le refroidir et versez-le dans un saladier. Ajoutez le Tofou mariné, les tomates cerise et les olives, le tout coupé en dés, puis mélangez. Salez, poivrez. Ajoutez un peu de persil ciselé et assaisonnez de vinaigrette à votre convenance.

Photo : © Angélique Roussel - La gourmandise selon Angie

 

Tourtes chèvre et épinards

Pour 10 mini-tourtes - Préparation : 20 mn - Cuisson : 35 mn - Difficulté : 1

  • tourte-chevre100 g de Tofou fumé Soy (ou Tofou aux herbes)
  • 150 g de chèvre frais
  • 200 g d’épinards cuits et égouttés
  • 1 pâte brisée
  • Sel
  • Poivre

Foncez des petites moules avec la moitié de la pâte brisée. Dans un bol, mélangez le chèvre frais et les épinards. Salez, poivrez et incorporez le Tofou coupé en petits dés. Mélangez et remplissez les moules de cette préparation. Recouvrez du reste de pâte et percez une cheminée pour laisser la vapeur s’échapper. Puis, enfournez 35 mn à 190 °C (th. 6/7).

Photo : © Angélique Roussel - La gourmandise selon Angie

 

Croque-monsieur

croque-monsieurPour 8 croque-monsieur - Préparation : 10 mn - Cuisson : 5 mn - Difficulté : 1

  • 200 g de Tofou fumé Soy
  • 50 g d’emmental râpé
  • 50 g de margarine
  • 16 tranches de pain de mie

Coupez le Tofou en fines tranches dans la hauteur et sur toute la longueur. Tartinez les tranches de pain de mie de margarine. Sur la moitié d’entre elles, disposez une tranche de Tofou, puis couvrez généreusement de fromage. Couvrez chaque croque des tranches de pain de mie restantes, face margarine sur le dessus. Saupoudrez de fromage et enfournez 10 mn à 180 °C (th. 6), jusqu’à ce que les croque-monsieur soient bien dorés.

Photo : © Angélique Roussel - La gourmandise selon Angie

 

Crumble estivale, tomates olives

Pour 2 pers. - Préparation : 15 mn - Cuisson : 25 mn - Difficulté : 1

  • crumble-estival125 g de Tofou aux herbes Soy
  • 2 tomates concassées
  • 1 petit oignon
  • 8 olives
  • Herbes de Provence
  • Huile
  • Sel
  • Poivre

Pour le crumble :

  • 30 g de farine
  • 30 g de flocons d’avoine
  • 1 c. à c. de moutarde à l’ancienne
  • 2 c. à s. de margarine

Dans une poêle huilée, faites revenir l'oignon préalablement émincé. Ajoutez les tomates en morceaux et faites revenir à feu doux quelques minutes. Dans un saladier, mélangez le tout avec les olives coupées en rondelles et le Tofou préalablement émietté. Assaisonnez de sel, de poivre et d'herbes de Provence et versez la préparation dans des ramequins allant au four. Dans un saladier, mélangez du bout des doigts la farine, les flocons d'avoine, la moutarde et la margarine, jusqu'à obtenir une pâte grumeleuse. Salez, poivrez et parsemez sur les ramequins. Enfournez 25 mn à 180 °C (th. 6).

Photo : © Angélique Roussel - La gourmandise selon Angie

 


 

Rubrik-a-trucs

 

moutardeMoutarde oxydée

Avec le temps, la moutarde a tendance à s'oxyder. Pour la raviver, versez dans le pot quelques gouttes de pastis, puis mélangez énergiquement. Votre moutarde aura repris sa saveur des premiers jours !

 

legumeLégume flétri

Quand on a laissé trop longtemps un légume au réfrigérateur, il se met à flétrir. Mais ce n’est pas pour autant qu’il est bon à jeter à la poubelle ! Il faut le passer sous l’eau froide et l’envelopper dans un torchon humide, puis mettre le tout au réfrigérateur pendant 1 heure. Le légume aura retrouvé sa fraîcheur et sera bon à consommer.

 

oeufsOEuf tombé

Il arrive qu’en cassant des oeufs, l’un d’entre eux tombe par terre et, pour le ramasser, c’est toute une histoire ! Il existe un truc simple à faire : mettez du sel sur l’oeuf tombé et attendez. Au bout de quelques minutes, ce dernier va durcir et il vous suffira de l’enlever.

 

pastequePastèque fraîche

Vous souhaitez avoir une pastèque bien fraîche mais n’avez plus de place au réfrigérateur ? Coupez-la en 2 et exposez la partie rouge au soleil. L’évaporation produite générera du froid.

 

Source : www.trucsdegrandmere.com

 


 

Vegan, sans gluten Le Miam ô légumes
vegan-50 sans-gluten-50

 

Vanessa Romano

De formation hôtelière, Vanessa a eu le plaisir de travailler dans des palaces et de beaux hôtels. Puis, à la naissance de ses filles et après avoir retrouvé son sud natal, elle s’est tournée vers ses 2 passions : la cuisine et la photographie. Cela fait une dizaine d'années maintenant qu’elle travaille dans ce secteur, son métier étant photographe culinaire, mais aussi auteure et styliste culinaires. Outre les livres qu’elle écrit, elle collabore avec des sites internet, des magazines, des restaurateurs ou des sociétés de l'agroalimentaire, et donne également des cours de cuisine. Elle s’est intéressée au bio après la lecture du premier livre de Laurence Salomon et, depuis, elle est accro ! Quand elle ne consomme pas bio, c'est vers le local qu’elle se tourne (agriculture raisonnée en priorité). Elle essaye de privilégier une cuisine savoureuse et gourmande, jolie à regarder mais qui reste saine et pleine de vitalité. Elle tient depuis 8 ans un blog essentiellement consacré à la cuisine, mais aussi aux endroits qu’elle aime et aux lieux qu’elle visite : http://vanessacuisine.fr

par Vanessa Romano

 

Pour 1 pers. - Bon marché - Préparation : 7 mn - Difficulté : 1

  • Miam-o-legumes1 avocat
  • Le jus d'un demi citron
  • 1 mug de tomates cerises multicolores
  • 2 radis
  • 1 branche de céleri-branche
  • ½ carotte râpée
  • ¼ courgette verte râpée
  • ¼ courgette jaune râpée
  • ¼ courgette vert clair râpée
  • 2 c. à s. de petits pois crus
  • 1 c. à s. de févettes
  • 1 c. à s. de feuilles de menthe
  • 1 c. à s. de feuilles de basilic
  • 1 c. à s. de ciboulette émincée
  • 1 c. à s. de feuilles de coriandre
  • 1 c. à s. de graines de tournesol
  • Un généreux filet d’huile d’olive
  • Quelques grains de sel

Dans le fond d’une assiette, écrasez l'avocat avec un peu de sel et le jus d’un demicitron. Lavez et parez les légumes et les herbes. Découpez-les, puis disposez tous ces légumes sur la purée d'avocat, suivis des herbes fraîches et des graines. Arrosez d’un généreux filet d’huile d’olive.

Photo : © Vanessa Romano

 


 

Makis vegan aux amandes,
panure de gomasio et spiruline
Vegan
vegan-50

 

Astrid Laisney

par Astrid Laisney

Astrid Laisney crée des petits plats depuis son adolescence. La cuisine est pour elle un cadeau que l’on offre. La cuisine bio, l’équilibre nutritionnel sont pour elle des évidences. Les produits qu’elle cuisine sont des matières imprégnées d’une rencontre, d’un coup de coeur. Les recettes créées sont un hommage à un produit, à la ou les personnes qui l’ont mis en oeuvre. Elles ont en commun d’allier la qualité, l’éthique et le gourmand. Elle crée des recettes, les photographie, collabore, entre autres, avec L Chanvre (une de ses belles rencontres !) pour qui elle a créé un blog (lchanvrebyastrid). Elle est aussi l’auteure d’un autre blog, lesrecettesdastrid.wordpress.com, qui met à l’honneur des créations variées, toujours dans le même état d’esprit.

 

Pour 4 pers. - Préparation : 10 mn - Cuisson : 20 mn - Trempage : 1 journée - Repos : 2 à 3 h - Difficulté : 2

  • makis-vegan125 g de riz rond arborio ou semi-complet
  • 1 carotte nouvelle
  • 1 courgette verte
  • 10 amandes
  • 1 c. à s. de sauce pour nems
  • 3 c. à s. de gomasio
  • 1 c. à s. de spiruline Sauce soja

La veille, mettez les 10 amandes (ou plus car, sous cette forme, vous allez les redécouvrir et les adorer !) à tremper dans de l’eau froide. Le jour de la préparation, rincez le riz à eau claire 2 à 3 fois. Placez-le dans une casserole avec 250 ml d’eau froide. Portez à ébullition et baissez le feu. Attendez environ 20 mn (selon le riz que vous utilisez… vérifiez sur l’emballage), éteignez le feu, mélangez pour séparer les grains, puis laissez refroidir. Vous pourrez ensuite ajouter la sauce pour nems en l’incorporant bien au riz. Ôtez la peau des amandes (elle part toute seule sous les doigts). Coupez-les dans le sens de la longueur afin d’obtenir de fins bâtonnets. Pelez la carotte (vous pouvez aussi seulement bien la laver pour en garder toutes les vitamines) et détaillez-la en fins tronçons. Répétez la même opération avec la courgette (en laissant la partie du milieu avec les graines). Déroulez du film alimentaire sans le détacher du rouleau. Le rouleau doit se trouver à l’opposé de vous, la partie déroulée vers vous. Étalez ½ cm de riz en rectangle en laissant 10 cm de film vers vous et 5 cm de chaque côté (le rectangle fera environ 20 cm de long sur 15 cm de large). À 2 cm du bord, vers vous, placez 2-3 bâtonnets de courgette, 2-3 bâtonnets de carotte, ainsi que les amandes, sur tout le long. La partie la plus délicate consiste à prendre le film alimentaire qui se trouve devant vous et commencer à rouler doucement mais fermement le riz sur lui-même, sur toute la longueur en même temps. Maintenez le rouleau fermement tout le long. Coupez le film alimentaire. Ensuite, tournez le boudin obtenu sur lui-même avec les 5 cm de film de chaque côté et roulez-le doucement sous votre paume pour bien l’égaliser et le tasser. Placez au frais. Renouvelez l’opération une fois. Après 2 ou 3 h au frais, ôtez délicatement le film alimentaire. Saupoudrez une planche à découper propre et sèche d’un mélange de gomasio et de spiruline, où vous roulerez doucement ces rouleaux jusqu’à ce qu’ils soient panés du mélange. Coupez chaque boudin en 8 makis. Placez sur un plat de service. Vous pouvez les accompagner de sauce soja (allégée en sel car le gomasio en contient). Vous pouvez décliner cette recette selon votre régime alimentaire, selon vos envies. Par exemple, les graines de chanvre décortiquées peuvent remplacer les amandes (ce sont aussi des protéines végétales).

Photo : © Astrid Laisney

 


 

Galettes de courgettes Sans gluten, végan
sans-gluten-50 vegan-50

 

Emilie-Lefebvrepar Émilie Lefebvre

Émilie Lefebvre est créatrice culinaire, formatrice et consultante en cuisine et nutrition végétales. Ses recettes sont végétales, principalement sans gluten et ne contiennent pas ou peu d'huile ajoutée. Elles privilégient les aliments complets et naturels. Sur son blog, vous pourrez retrouver des recettes faciles, saines et gourmandes, ainsi que des informations sur l'alimentation végétale complète : www.kindhealthyhappy.com

 

Pour 10 à 12 galettes - Bon marché - Préparation : 15 mn - Cuisson : 10 mn - Difficulté : 1

  • Galettes-courgettes2 courgettes moyennes
  • ½ c. à c. de sel non raffiné
  • 50 g de farine de riz complet
  • 50 g de farine de millet
  • 30 g de fécule de pomme de terre ou de maïs
  • 2 c. à s. de graines de lin moulues
  • 1 oignon frais, avec la tige verte, émincé finement
  • 1 petit bouquet de persil ou de basilic, émincé finement
  • 2 c. à s. de graines de sésame
  • Poivre du moulin

Lavez les courgettes, coupez leurs extrémités et râpez-les dans un saladier à l'aide d'une grosse râpe. Ajoutez le sel, mélangez et réservez pendant une dizaine de minutes. Quand les courgettes ont rendu leur eau, ajoutez l'oignon et le persil. Mélangez à nouveau. Ne jetez pas l'eau des courgettes ! Dans un autre saladier, mélangez au fouet sec les farines, la fécule et les graines de lin moulues. Ajoutez au mélange de légumes, versez 6 c. à s. d'eau des courgettes et mélangez. Incorporez le sésame et un tour de moulin à poivre et mélangez à nouveau. La préparation doit être homogène. Si le mélange paraît trop sec, ajoutez 1 c. à s. d'eau des courgettes. Faites chauffer une poêle anti-adhésive graissée. Déposez une grosse cuillère de la préparation en l’aplatissant pour former un petit cercle (1 cm d'épaisseur maxi). Répétez l'opération en remplissant la poêle d'environ 4 à 5 galettes. Laissez dorer à feu moyen environ 5 mn sur chaque face. Terminez à couvert pendant 1 à 2 mn pour assurer une bonne cuisson de l'intérieur. Servez bien chaud.

Photo : © Émilie Lefebvre

 


 

Ragoût haricots et poivrons Végétarien, sans gluten
vegetarien-50 sans-gluten-50

 

Bettypar Betty - Une végétarienne presque parfaite

Betty, « Une Végétarienne presque Parfaite », propose, depuis plus de deux ans, à travers son blog une cuisine à son image, qu’elle qualifie de pimpante, gourmande et généreuse ! Si, pour certains, la gourmandise se résume à une explosion de leur quota de glucides, pour sa part, elle aime la dénicher dans les fruits et légumes de saison, et français bien évidemment. Pas question pour elle de se lancer dans la diète, elle aime la générosité dans l’assiette et, pour elle, le meilleur des modes de vie reste celui du plaisir des papilles ! www.unevegetariennepresqueparfaite.com - unevegetariennepresqueparfaite@gmail.com

 

Pour 2 pers. - Bon marché - Trempage : 1 nuit - Préparation : 20 mn - Cuisson : 30 mn - Difficulté : 1

  • Ragout-haricots100 g de haricots cornille (secs)
  • 1 poivron rouge
  • 1 poivron vert
  • 1 oignon
  • 1 gousse d’ail
  • 1 branche de céleri
  • De l’huile d’olive
  • 1 c. à s. d’herbes de Provence
  • 1 c. à c. de paprika fumé
  • 50 cl de bouillon de légumes
  • Sel et poivre

Disposez les haricots dans un saladier et recouvrez-les d’eau. Laissez- les tremper ainsi toute une nuit. Le lendemain, égouttez-les et rincez-les. Réservez. Dans une sauteuse, à feu moyen, versez un filet d’huile d’olive et faites revenir 2 mn l’oignon épluché et finement ciselé avec l’ail pelé et haché. Ajoutez la branche de céleri détaillée en petits morceaux ainsi que les poivrons rouge et vert coupés en dés. Prolongez la cuisson de 2 mn supplémentaires. Incorporez les herbes de Provence, le paprika fumé ainsi que les haricots cornille et mélangez bien l’ensemble. Versez le bouillon de légumes, couvrez et laissez mijoter une trentaine de mn. Dégustez dès que les haricots sont al dente, avec des pommes de terre à la vapeur.

Photo : © Betty – Une végétarienne presque parfaite

 


 

La figue de barbarie
Un joli fruit aux couleurs vives
et aux étonnantes propriétés antioxydantes !

Christine CalvetFormée à l'Institut Méditerranéen de Documentation, d'Enseignement et de Recherches sur les Plantes Médicinales de Montpellier (IMDERPLAM), Christine Calvet est une conseillère de santé spécialisée dans les techniques de soins naturels et de prévention. À l'issue de cette formation, elle a choisi d'approfondir ses connaissances en diététique et en phytonutrition, pour accompagner notamment des personnes intolérantes au gluten et au lait ainsi que d’autres souffrant de surpoids et de diabète. Son objectif est d'enseigner « l'art de se soigner et de manger autrement » par des méthodes naturelles de prévention santé et une nutrition choisie, synthèse des travaux des Prs Henri Joyeux et David Servan-Schreiber, des Drs Catherine Kousmine et Jean Seignalet et du naturopathe Daniel Kieffer. Elle est installée à Perpignan, où elle consulte et anime des ateliers culinaires. Christine Calvet est également auteur culinaire. Pour la contacter : 06 86 44 91 96 calvet-christine@orange.fr - site web de son association : http://www.harmovie.world/ et son blog : www.saisonsdemets.fr

par Christine Calvet

Le vieillissement et les maladies dégénératives associées à l’âge (cancer, maladies cardiovasculaires, diabète, insuffisance rénale, démence, Alzheimer et Parkinson, cataracte, ostéoporose…) sont dus à l’usure engendrée par des molécules très réactives, liées à l’oxygène, appelées radicaux libres. Ces radicaux libres sont à l’origine du stress oxydatif (ou stress oxydant), qui abîme à chaque instant nos membranes cellulaires, dégrade les protéines… bref, fait vieillir notre organisme et nous rend malades.

Les signes les plus visibles de cette détérioration sont les rides qui se creusent chaque année et sont provoquées par la dégradation des protéines de la structure du derme.

Autres exemples : la cataracte est le résultat, sous l’effet du soleil ou du tabac, de la dénaturation des protéines du cristallin, qui sont dénaturées ; oxydé par les radicaux libres, le cholestérol se dépose le long des artères et provoque un infarctus ; le support du code génétique, l’ADN, est bombardé chaque jour par les attaques des radicaux libres, qui causent des lésions. Lorsqu'elles ne sont plus réparées, le code génétique est altéré, et ceci peut conduire au cancer.

En théorie, ces radicaux libres sont neutralisés par des mécanismes naturels protecteurs de l’organisme : les antioxydants. Ainsi, nous disposons d’enzymes antioxydantes : la superoxyde dismutase (qui a besoin, pour être activée, du zinc, du cuivre et du manganèse issus de l'alimentation), le glutathion (qui, lui, a besoin de sélénium, issu de l'alimentation pour être activé), etc.

Mais, dans la réalité, les systèmes de protection antioxydante sont souvent débordés : si nous sommes jeunes, en bonne santé, que nous ne fumons pas, que nous vivons au grand air sans abuser du soleil, que nous marchons chaque jour et que nous consommons de grandes quantités de fruits et légumes bio, nous neutralisons assez bien ces radicaux libres et pouvons limiter les dégâts ; mais, en prenant de l'âge, en vivant dans une atmosphère polluée, en consommant des plats industriels ou des aliments trop cuits, en étant soumis à un stress chronique, nous ne pouvons faire face correctement à ce stress oxydatif.

Les antioxydants les plus connus sont directement apportés par les aliments qui contiennent des vitamines C (fruits et légumes) et E (germe de blé, noix de toutes sortes, amandes, huiles végétales…), des caroténoïdes (légumes à feuilles vert sombre, légumes et fruits de couleurs rouge, orange et jaune), des polyphénols (légumes et fruits) et du sélénium (noix du Brésil, jaunes d’oeufs, viandes et poissons...).

Les études concluent qu'il faudrait probablement consommer autour de 8 portions de légumes et fruits par jour, de préférence bio et entiers plutôt qu'en jus, en mettant l'accent sur les légumes crucifères (tous les choux, les navets, les radis, le cresson, la roquette…), les plantes oléagineuses (telles que le colza et la cameline) crus ou peu cuits, assaisonnés avec aromates, épices (bio) comme le curcuma et le gingembre, et les fruits rouges (fraises, framboises, myrtilles, mûres, cassis, canneberges), boire du thé vert et un peu de vin rouge bio (pour leurs polyphénols), rajouter des noix du Brésil (championnes en sélénium).

Un outil est utilisé pour chiffrer le pouvoir antioxydant d'un aliment, c'est l'indice ORAC. Plus le chiffre donné est élevé, plus l'aliment est antioxydant.

C'est cet indice qui a permis de qualifier certains fruits de « super-fruits » de par leur score antioxydant. Aujourd’hui devenus assez communs pour la plupart, ils sont distribués sous formes de baies séchées, de poudre ou de jus dans les magasins bio. Il s'agit essentiellement du goji, de l'açaï, du mangoustan, de la grenade, de la canneberge, de la myrtille… Connu de tout le monde, le cactus Opuntia ficus-indica, appelé communément figuier de barbarie – ou nopal –, produit un « superfruit » encore peu commercialisé : la figue de barbarie, qui présente d'exceptionnelles qualités antioxydantes.

Des études scientifiques et cliniques ont mis en évidence ces propriétés, et les ont comparées à celles de la vitamine C. Ainsi, la consommation de ce fruit frais (croqué cru ou en jus) :

  • augmente la capacité antioxydante des cellules de plus de 50 % et réduit la sensibilité du cholestérol LDL (appelé communément « bon cholestérol ») à l'oxydation ;
  • favorise la concentration plasmatique des vitamines C et E, les deux principales vitamines antioxydantes ;
  • augmente significativement le taux globulaire de glutathion peroxydase, une de nos enzymes de défense, présente naturellement dans notre organisme.

C'est essentiellement l'indicaxanthine, un des pigments bétalaïnes de la figue de barbarie – à l'origine, du reste, de sa très jolie couleur vive –, qui lui confère son rôle actif de protecteur :

  • des parois des vaisseaux sanguins (réduction de la sensibilité à l'oxydation du « bon cholestérol », action anti-athérosclérose),
  • des cellules du cortex cérébral (protection contre les maladies neurodégénératives et contre les AVC – accidents vasculaires cérébraux – car cette molécule passe la barrière hémato-encéphalique et peut ainsi agir sur les cellules du cortex cérébral),
  • de la muqueuse de l'intestin, en s'opposant à la production des molécules à l'origine de l'inflammation. Or, l'inflammation chronique accélère le stress oxydatif.

Outre ses exceptionnelles propriétés antioxydantes, la figue de barbarie se distingue par son intéressant effet anti-rétention d'eau, ainsi que sa capacité à diminuer les sensations de gonflement (pieds, chevilles, mollets) et de jambes lourdes. C'est un diurétique efficace, qui a l'appréciable particularité de ne pas déminéraliser l'organisme grâce à son apport en potassium et calcium.

La meilleure façon de consommer ce superfruit est de le prendre sous forme de jus frais (fruit mixé qui permet d’offrir la totalité du fruit, fibres comprises), à raison de 10 cl par jour.

Mais rien n'empêche de le déguster de façon plus gourmande !

 

Un smoothie super-antioxydant
Figue de barbarie, myrtilles et baies de goji

Pour 1 smoothie - Assez bon marché - Préparation : 5 mn - Trempage : 20 à 30 mn - Difficulté : 1

  • Figue-barbarie150 g de myrtilles fraîches
  • 1 c. à s. de baies de goji
  • 1 pointe de couteau de gingembre râpé
  • 10 cl de jus de figue de barbarie

Faites tremper les baies de goji 20 à 30 mn dans un peu d'eau tiède afin qu'elles se réhydratent. Dans le bol à hélice du robot, versez les baies de goji et leur eau de trempage. Ajoutez les myrtilles, le gingembre et le jus de figue de barbarie. Mixer jusqu'à ce que la préparation soit homogène. Facultatif : pour plus de velouté, on peut ajouter ½ banane ; et, pour plus de douceur, un peu de sirop d'agave.

Photo : © Christine Calvet

 

Sorbet crémeux de melon à la menthe et aux noix de cajou

Pour 4 verrines - Assez bon marché - Préparation : 10 mn - Difficulté : 1

  • Sorbet-melon1 melon bien mûr
  • 40 cl de jus de figue de barbarie
  • Une vingtaine de noix de cajou
  • Menthe fraîche (selon le goût désiré)

Mixez tous les ingrédients jusqu'à obtention d'une texture lisse et onctueuse. Si vous disposez d'une sorbetière, versez-y le mélange et procédez suivant les instructions de la machine. Sinon, placez le mélange au congélateur. Au moment de servir, il suffit de mixer au robot, il redevient crémeux. Répartissez-le dans les verrines et dégustez aussitôt.

Photo : © Christine Calvet

 


 

Du côté des Vins Bio

Lilas-CariteLilas est la fille de Jean-Marc Carité et Marie Fougère, militants actifs dans le bio depuis plus de trente ans aujourd'hui, fondateurs des éditions Utovie et du guide Carité des bonnes adresses du Vin Bio et biodynamique, paraissant tous les deux ans depuis 1974. Elle s’est prise d’intérêt pour le vin bio grâce à son père qui lui transmet l'amour de la dégustation et du « bien-boire » depuis une dizaine d’années maintenant, tout en lui apprenant surtout que prendre le temps d’apprécier le vin, c’est respecter le travail du vigneron qui lui a consacré au moins un an de sa vie… Après l'enseignement bio de son père, Lilas a suivi une formation conventionnelle afin de compléter son apprentissage. Depuis, défendre le travail des vignerons bio et la place du vin bio est devenue sa passion principale, en plus de continuer de publier le guide Carité, elle anime régulièrement des dégustations et s’occupe de sélections de producteurs sur des salons bio dans toute la France. Elle participe également à la création du premier salon dédié au vin bio et biodynamique, ViniBio, qui se tiendra en décembre 2016.

par Lilas Carité

 

vignes

Vin bio / vin conventionnel Quelles différences ?

Sans traitements chimiques ni utilisation de pesticides dans leur culture, les vignes bio se reconnaissent à l'oeil nu. Il y pousse de l'herbe et le sol n'est pas brûlé par les herbicides. L'enherbement c'est joli… et utile en plus ! Le ver de la grappe, ou cochylis, la chenille parasite, par exemple, est repoussé par les autres « gentils » insectes qui vivent dans les herbes. Plus sont représentées des variétés différentes de fleurs, de plantes, d'insectes et d'animaux sur l'étendue du vignoble, plus la terre s'enrichira et développera des plants forts et sains. La vigne aura de bonnes défenses et de moins en moins besoin de traitements pour résister aux différentes agressions (champignons, intempéries, insectes porteurs de maladies, etc.).

En 1950, les sols des terrains agricoles contenaient environ 2 tonnes de vers par hectare.

Aujourd'hui, en agriculture conventionnelle, on trouve en moyenne moins de 100 kg de vers par hectare.

Beaucoup de vignerons bio sèment du seigle dans leurs rangs de vigne pour désintoxiquer le sol et c'est loin d'être la seule manière écologique utilisée par les bio pour l'assainir et le nettoyer. Comme on le fait avec notre organisme après une période de fêtes, de « malbouffe », ou d'excès en tous genres, le sol d'une vigne conventionnelle a besoin d'être purgé, lui aussi, pour être ensuite cultivé en bio. Cette action dure 3 ans avant de pouvoir prétendre à la certification bio.

raisinDepuis l'été 2012, le vin bio voit aussi sa vinification certifiée : ce ne sont plus uniquement la vigne et le raisin qui sont reconnus bio, le vin en bouteille l'est aussi.

Un seul et même cahier des charges bio pour tous, pas forcément parfaitement adapté à chaque région, certes, un peu laxiste par endroit diront certains, certes, mais un règlement qui représente au moins (et c'est déjà ça) une base solide et commune à tous les terrains viticoles européens.

Grâce à lui, on est loin du temps où l'on considérait les vignerons bio comme des hurluberlus et où les détracteurs du vin bio clamaient que le vin bio n'existait pas.

Désormais, le vin bio est reconnu et certifié de A à Z.

Organisme de certification le plus connu : Ecocert (80 % des certifications françaises).

 

Actualités

Le salon Millésime Bio déménage à Marseille !

Une affaire à suivre. Le 13 juin dernier, l'équipe de Sudvinbio annonçait son départ de sa ville berceau, Montpellier, pour installer son salon professionnel, Millésime Bio, à Marseille. La fin d'une histoire qui dure depuis plus de 25 ans entre le plus grand rendez-vous pro mondial du vin bio et la capitale de l’ancienne région Languedoc-Roussillon (récemment rebaptisée Occitane suite au réaménagement des régions). Une région que Georges Frêche, lorsqu'il inaugurait l'édition 2009 du salon, souhaitait faire « leader mondial des vins bio ».

Mais voilà, suite à un désaccord avec Vinisud, qui a voulu organiser son salon quasi en même temps que celui de Sudvinbio, malgré l'avis de l'équipe de ce dernier, malgré le refus catégorique des vignerons bio d’être rapprochés de l’événement Vinisud (77 % d’entre eux ont répondu par la négative à un sondage lancé par Sudvinbio leur proposant ce regroupement) et, surtout, malgré l'ancienneté de Millésime Bio à ces dates dans le hall des expositions de Montpellier, les pros du vin bio se réuniront désormais à Marseille, à près de 160 kilomètres de là.

Une affaire encore toute neuve qui a déjà pourtant secoué nombre de personnes et déchaîné les passions sur les réseaux… Les membres de Sudvinbio ont organisé une conférence de presse pour expliquer ce départ soudain. En est ressortie leur solide volonté de ne pas décevoir leurs exposants en ne trahissant pas leurs valeurs et en restant concentrés sur l’objectif qu’ils s’étaient fixé lors de la création du groupe : promouvoir le vin bio en offrant aux professionnels de la filière un salon moteur, dédié aux vignerons bio et biodynamiques, uniquement.

salon-vinibioL' événement 2016 du vin bio !

Pour la première fois, les 3, 4 et 5 décembre prochains, au Carreau du Temple dans le IIIème arrondissement, se tiendra le premier salon parisien entièrement dédié au vin bio et biodynamique.

Vinibio a pour but de présenter au grand public et aux professionnels l'excellence du vin bio et montrer à chacun que ces vins décriés injustement par le passé, peuvent être exceptionnels. Un véritable hommage au vin bio et biodynamique ! Plus d'informations : www.salon-vinibio.com

 

Accord mets & vin

Beignets de courgettes et rosé d'été

Recette extraite du livre La cuisine de la courgette de Marie Fougère, éditions Utovie www.utovie.com

Pour 6 pers. - Préparation : 10 mn - Cuisson : 10 mn - Difficulté : 1

  • Farine
  • oeufs
  • eau, sel, levure
  • huile à friture
  • 3 courgettes de taille moyenne

Pour frire les courgettes : Épluchez-les, détaillez- les en minces rondelles ou en bâtonnets, faites-les dégorger au lait végétal, égouttez-les bien, roulez-les dans la farine et jetez-les dans la friture brûlante. Vous pouvez aussi préparer une pâte à beignets classique : Trempez-y les tranches de courgettes préalablement mises à dégorger dans du gros sel, rincées sous l'eau froide et bien essuyées. (S'il reste de la pâte, trempez-y des rondelles d'oignons, et faites frire. Servez les deux légumes en beignets en même temps, c'est délicieux). Les courgettes en beignets peuvent être coupées en rondelles ou en lames, au choix. Au dessin du plat qui suivra.

Vin conseillé :

VDT-Flagrant-DeliceVDT Flagrant Délice, rosé, 2015

Un rosé aussi original, par son cépage, le Muscat de Hambourg, que délicieux. Il dévoile en bouche des notes gourmandes de fruits compotés et d'agrumes frais et évolue avec équilibre sur une matière soyeuse. Peu alcoolisé, servi frais, il accompagnera parfaitement vos apéritifs mais également vos repas légers et vos plats salés-sucrés, ainsi que les desserts frais, type sorbets de pêche.

Domaine La Ferme des Arnaud www.fermedesarnaud.com

 


 

Cet été, cuisinez les Cristaux d’Huiles Essentielles bio

pour des préparations riches en saveurs mais légères en sel et calories

Les Cristaux d’Huiles Essentielles sont pratiques à utiliser et économiques. Composés de pulpe d’agave cristallisée imprégnée d’huiles essentielles, ils sont 100 % biologiques. Quelques versées suffisent pour vous saisir d’une incroyable sensation en bouche. Apportez de la créativité à vos préparations culinaires. 25 saveurs sont à découvrir en magasin et sur www.aromandise.com

 

Salade de pastèque

aromadises-img1

Pour 4 pers. - Préparation : 20 mn 1 Difficulté : 1

  • Salade-pasteque2 tranches de pastèque
  • 200 g de féta en dés
  • 10 tomates cerise
  • 50 g d’olives noires dénoyautées

Vinaigrette :

  • 1 c. à s. d’huile d’olive
  • 1 filet de vinaigre
  • 5 versées de Cristaux d’Huiles Essentielles Baies roses Aromandise
  • Une pincée de Ciao le Sel ! (doux) Aromandise

Coupez la pastèque en dés et disposez-les dans un grand récipient. Ajoutez la féta, les olives et les tomates cerise coupées en 2. Recouvrez d’un film plastique et réservez au frais. Préparez la vinaigrette : mélangez l’huile, le vinaigre, Ciao le Sel ! et les Cristaux d’Huiles Essentielles Baies roses.

Photo : © Aromandise

 

Champignons à l’esprit farceur

aromadises-img2

Pour 6 pers. - Préparation : 10 mn - Cuisson : 10 mn - Difficulté : 1

  • Champignons6 gros champignons de Paris
  • 2 gousses d’ail
  • 2 échalotes
  • 6 petits chèvres frais
  • 100 g de chapelure
  • 1 c. à s. d’huile d’olive
  • 3 brins de ciboulette
  • 6 versées de Cristaux d’Huiles Essentielles Mélange Provençal Aromandise
  • Une pincée de Ciao le Sel ! (corsé) Aromandise

Épluchez les champignons et retirez les pieds. Coupez les pieds en petits dés. Épluchez l'ail et les échalotes avant de les hacher grossièrement. Dans un mixeur, réunissez l'ail et l'échalote, les chèvres frais, la chapelure, les brins de ciboulette, les Cristaux de Mélange Provençal. Mixez finement. Ajoutez l'huile d'olive et les dés de pieds de champignons. Mélangez bien à l'aide d'une cuillère. Agrémentez avec Ciao le Sel ! Farcissez les têtes de champignons de la préparation obtenue. Disposez-les sur la grille du barbecue, à mi-hauteur, et faites-les cuire durant 10 mn.

Photo : © Aromandise

 

Esquimaux framboise ylang

aromadises-img3

Pour 8 pers. - Préparation : 30 mn - Cuisson : 10 mn - Difficulté : 2

  • Esquimaux-framboise50 cl de lait entier
  • 3 jaunes d’oeufs
  • 50 g de sucre
  • 50 g de sucre glace
  • 500 g de framboises
  • 3 versées de Cristaux d’Huiles Essentielles Ylang Aromandise
  • 1/2 citron

Préparez la crème anglaise : Faites chauffer le lait à la casserole. Pendant ce temps, battez les jaunes d’oeufs avec le sucre, jusqu’à ce qu'ils deviennent blancs. Versez le lait bouillant dessus en remuant sans arrêt et chauffez le mélange à feu doux, jusqu’à obtention de la bonne consistance : plongez une spatule dans la casserole, faites une trace avec votre doigt sur le bout de la spatule, les 2 bords ne doivent pas se rejoindre. Réalisez le mélange framboises-ylang : Lavez et coupez finement les framboises. Mettez-les dans un saladier et ajoutez le sucre glace et le jus de citron. Mixez, passez le mélange au chinois et ajoutez-le à la crème anglaise. Ajoutez les Cristaux d’Huiles Essentielles Ylang. Versez l’ensemble dans des moules à esquimaux. Plantez un bâtonnet et dégustez lorsque la glace est prise.

Photo : © Aromandise

 

Punch pétillant

aromadises-img4

Pour 10 pers. - Préparation : 10 mn - Difficulté : 1

  • punch1 ananas
  • 250 g de framboises surgelées
  • 1 l de jus de pommes
  • 1 l de jus de cerises
  • 1,5 l de limonade
  • 3 c. à s. de Fleurs d'Épices Dessert Aromandise

Coupez l’ananas en petits dés et mettez-les dans un grand saladier. Ajoutez les framboises et parsemez les Fleurs d'Épices desserts sur les fruits. Versez les jus de fruits et mélangez. Allongez avec la limonade et réservez au frais. Dégustez frais.

Photo : © Aromandise

 


 

N° Suivant N° Précédent

 

Agenda
le-loubatas-img1-min
retraite-yoga-img1-min
SALON-BIEN-ETRE-DRUMETTAZ-CLARAFOND-img1-min
SALON-BIEN-ETRE-BALME-SILLINGY-img1-min
Salon-Habitat-Bois-img1-min
Salon-sante-nature-affiche
ecran-vert-img1-min
SALON-BIEN-ETRE-ST-DIDIER-TOUR-img1-min
salon-bien-etre-perigueux-img1-min
Forum-des-Alternatives-img1-min
foire-bio-synergie-img1-min
salon-zen-img1-min
Les-bio-jours-img1-min
zen_et_bio_nantes-img1-min
VeggieWorld2-img1-min
Affiche_A_vos_jardins_2016-img1-min
salon-limoges-img1-min
Partge-69-img1-min
Salon-BioAles-img1
artemisia-Marseille-img1-min
Village-sensibilites-alimentaires-img1-min
Vivez-Nature-Paris-img1-min
YogaFestival-Paris-img1-min
ADV-img1-min
veggetal-day-img1-min
marjolaine-img1-min
Vivez-nature-lyon-img1-min
naturabio-lille-img1-min
BioHarmonie-img1
salons-vinibio-et-gourmet-img2-min
salons-therapeutes-zen-min
STAGES-TERRE-VIVANTE-img1-min
salon-Toulouse
salon-Bordeaux
ecohome-paris-img1-min
Vivez-Nature-Paris-img2-min
Sesame-img1

 

Rechercher
Coeur-de-Cactus-160x780
clubbio-780-160
Pural-banniere-160x780
Andechser-banniere-160x780
Banniere-savons-zebulles
germline_banniere_kombucha_160x780px
noria-160x780
Banniere-verticale-Cerealpes-Biscuits
germline-verticale2
Ballot-flurin-160x780
macorbeille-vert-12-2015.gif
che-160x780
Kuvings
EcoLoco
Ecolo Régions
Bons Plans
RSS

Communiqués

26.08.2016
18.08.2016
13.08.2016
13.08.2016
09.08.2016
04.08.2016
04.08.2016
04.08.2016
30.07.2016
26.07.2016
26.07.2016
26.07.2016
26.07.2016
26.07.2016
25.07.2016
25.07.2016
25.07.2016
25.07.2016
25.07.2016
25.07.2016
22.07.2016
22.07.2016
22.07.2016
21.07.2016
21.07.2016
21.07.2016
20.07.2016
20.07.2016
20.07.2016
20.07.2016
Liste des communiqués