Vous êtes ici : Accueil > ECOLO RUBRIK > ECONEWS

ECONEWS

éconewséconews

 

La ChouetteL'écolomag 69


 

France-guillan-66Opinions

Mieux qu’hier et moins bien
que demain

France Guillain

Notre cerveau aime par-dessus tout les rites et la routine ! Et rien n’est plus dangereux pour lui, car la routine le fait régresser. Peu à peu, il s’étiole et peut dérailler.

Il ne peut progresser que dans l’adversité, il a besoin, pour développer de nouvelles connexions, d’être bousculé, de faire face aux aléas de la vie, de s’adapter à tout ce qui est nouveau et vient perturber nos habitudes. Il a besoin de se faire peur : un aliment nouveau au goût bizarre, une senteur inconnue, un nouvel amour sont autant de raisons pour le révolutionner, pour découvrir un nouvel univers.

Et la vie autour de nous, la planète entière se chargent parfois très durement de nous faire progresser. Autrement dit, tout ce qui nous fait peur, ce qui nous fait mal, tout ce qui bouleverse notre vie a la capacité de nous faire du bien au cerveau.

Tout dépend de la manière que nous avons de nous le raconter, nous explique Boris Cyrulnik dans Les Vilains Petits Canards1. Tout dépend aussi de ce que nous retenons de nos malheurs. Aussi, en ce début de 2019, je pense aux inondations de 2018. Comme lors de tous les bouleversements violents du climat, elles ont fait surgir en certains coins de France déjà oubliés, balayés par l’actualité foisonnante, beaucoup de solidarité silencieuse, anonyme, entre personnes qui ne se connaissaient presque pas, ne se parlaient pas beaucoup et se sont révélées profondément chaleureuses et d’un grand soutien. Ainsi ce couple de retraités qui veut rester très discret, qui a laissé gratuitement sa maison à une maman seule avec ses enfants. Ils ne la connaissaient pas beaucoup. Le couple est parti vivre chez ses propres enfants, permettant ainsi, à la mère de famille dont la maison avait été ravagée, de garder son travail, de permettre à ses enfants de reprendre l’école en attendant aussi longtemps que nécessaire de retrouver un logement décent. Ceci n’est qu’un des innombrables exemples de l’entraide qui naît lorsque nous sommes arrachés à la routine. Leurs auteurs ne sont pas exhibés à la télévision, les journaux n’en parlent pas.

Ils sont pourtant l’un de nos plus beaux cadeaux, le souvenir de leur partage constitue nos plus belles étrennes !

Car dans ce monde du chacun pour soi que nous pouvons souvent regarder comme égoïste, nous n’avons pas besoin de chercher beaucoup pour trouver des êtres humains. Il suffit d’une catastrophe naturelle – ou non – pour le révéler.

Notre société occidentale est en pleine évolution alimentaire, technique, psychique, avec d’immenses besoins de changements de qualité de vie. Notre cerveau peut donc se faire très peur2. Mais c’est au bénéfice de tous, cela ne peut que faire croître notre intelligence et notre humanité.

L’écolomag s’inscrit dans cette mouvance. Chacun de nous, à sa mesure – même si elle nous semble bien petite, cette mesure –, a un rôle déterminant à jouer !

Gageons que 2019 sera bien mieux que 2018 et moins bien que 2020 !

À tous, une très belle année 2019 !

1- Les Vilains Petits Canards, Boris Cyrulnik, éditions Odile Jacob 2- Peur : attention il s’agit ici d’une peur constructive, un choc déstabilisant qui nous oblige à agir !

France Guillain

Viennent de paraître :
Le Bonheur d’être Nu – Naturisme : un autre regard sur la vie, éditions Albin Michel
Le Bain dérivatif, éditions du Rocher
www.bainsderivatifs.frbainsderivatifs@yahoo.fr
Stages et conférences : calendrier sur mon site.
Renseignements : SMS +33 6 75 93 22 51

facebook Méthode France Guillain
Appli smartphone et IPhone : http://bainsderivatifs.mobapp.at/

 


 

Olivier-Guilbaud-66

La danse des abeilles

Olivier Guilbaud

Les constats sont nombreux autour des signaux de danger sur notre mode de vie et notre planète. Il en est un en particulier, celui des abeilles, qui n’émeut plus personne… Ou, plutôt, qui ne fait plus réagir ! Les abeilles sont des insectes remarquables et remarqués. Elles sont directement à l’origine de 35 % de la production mondiale de nourriture, une valeur estimée à 153 milliards d’euros (source Inra/CNRS) ! La production de miel français était de 35 000 tonnes dans les années 90 et atteint péniblement les 10 000 en 2017.

Y aurait-il moins de fleurs ? Peut-être. Moins d’apiculteurs ? Certainement pas, mais les amateurs ne compensent pas le découragement des professionnels, qui cherchent d’autres sources de revenus. Il n’est plus l’heure de s’attacher à débattre des causes de cette catastrophe, qui sont aujourd’hui identifiées – pour ne parler que des pesticides, du varroa (un acarien parasite de l’abeille), du frelon asiatique, de la pollution des écosystèmes ou des cultures OGM. Le constat est clair. Et pourtant, rien ne se passe, ou si peu. Il manque aux politiques un axe simple, clair, qui ne pourra faire l’unanimité à court terme mais qui est nécessaire à long terme : favoriser les abeilles et la biodiversité. Une vision, peut-être simpliste mais qui aura le mérite de se concentrer sur l’essentiel, le vital, car ce qui est gratuit aujourd’hui coûtera bien cher demain et sera d’autant plus réservé à certains privilégiés.

Lla-danse-des-abeillese courage de reconnaître notre responsabilité doit laisser la place au courage de prendre nos responsabilités pour les générations futures.

Placer l’écologie au sens large comme un axe de développement majeur et profitable pour tous devient primordial, avec des objectifs simples et des avancées mesurables, dont les abeilles sont un symbole.

Les ruches du Domaine Body Nature ont été mises en place il y a 5 ans, avec des hauts lors de belles récoltes de miel, et des bas en constatant la mort de toute une ruche. Ce qui se passe à l’échelle locale doit être mis en oeuvre à grande échelle !

Je refuse les visions négatives et pessimistes pour rester résolument optimiste et constructif. Et c’est bien par l’exemple et le collectif d’une vision partagée que nous trouverons la voie, pas dans l’espoir d’une solution providentielle ou immédiate. Les abeilles nous le disent chaque jour : la réussite est collective et non pas individuelle.

Le bourdonnement de colère doit vite céder à une belle danse des abeilles, qui nous montre le chemin. Il ne sera certainement pas aisé à suivre, mais il est indispensable à l’équilibre des écosystèmes, pour assurer la reproduction des végétaux et toujours prendre plaisir à déguster le miel des ruches, la saveur de la vie.

 

Olivier Guilbaud
Co-dirigeant du Laboratoire
Science & Nature

 

Body Nature centifolia

 


 

CollectiBIO, un geste en plus, un déchet en moins

Collectibio-boxchouette-okNous le savons, le plastique est devenu un vrai fléau pour l’environnement et la nature. Financée par 13 marques spécialisées bio et en coopération avec les distributeurs bio, CollectiBio est une initiative collective pour collecter et recycler les types de plastique qui aujourd’hui ne le sont pas. Avant la fin de l’année 2018, 850 magasins bio ont progressivement été équipés de « box de collecte » pour accueillir les plastiques souples, gourdes, etc. Ainsi récupérés, ces plastiques repartiront ensuite dans des filières de recyclage pour devenir de nouveaux objets. Retrouvez ces box dans vos magasins Biocoop, Biomonde, Comptoirs de la Bio, L’Eau Vive, La Vie Claire, Naturalia, naturéO, Satoriz partenaires de l’initiative, et autres magasins indépendants.

Comment contribuer ?

- Après utilisation, conservez ces plastiques en dehors des poubelles vertes et jaunes, si besoin dans un petit sac dédié à cet effet ; en cas de besoin, rincez légèrement.

- Rapportez vos plastiques dans votre magasin bio équipé d’un box CollectiBio, déposezles à l’intérieur.

CollectiBio est une réponse à la fin de vie de certains types de plastique, dont il n’existe parfois pas d’alternative. En parallèle, des travaux de fond sont menés par les marques pour réduire et éviter au maximum l’usage de ces plastiques, qui reste l’objectif n° 1.

Bloc-13-Marques-Horizontal-2

Retrouvez la liste des magasins participants
sur www.collectibio.fr

 


 

BackToStore,
un nouvel outil pour des achats plus malins

Pour aider les petits commerces et l’artisanat local, voici une application qui compare et guide vers les meilleures offres entre internet et les commerces locaux.

backtostoreBackToStore, c’est une application web gratuite, française, sécurisée, qui permet aux acheteurs de mieux comparer les offres et se rendre plus facilement dans les commerces locaux. Conçue et optimisée par des artisans- commerçants et pour des commerçants, cette application a pour objectif d’utiliser la puissance d'Internet au profit des commerces locaux et des savoir-faire des artisans. Cette plate-forme citoyenne aidera ainsi les commerces locaux à reconcurrencer le e-commerce, à monter en gamme dans la relation client/produit, dans la personnalisation de leurs offres et la valorisation de conseils, et à obtenir les tendances des produits préférés pour mieux s'approvisionner.

Plus précisément, pour ceux qui voudraient acheter en commerce local, BackToStore leur trouvera les magasins proches de chez eux et leur transmettra la carte délocalisée des commerces pouvant répondre à leur demande. L'application contactera les magasins afin de confirmer la disponibilité, personnaliser le produit, le conseil. BackToStore pourra les guider par GPS vers le meilleur commerçant dans la zone recherchée. Pour ceux qui souhaiteraient acheter un produit sur Internet, BackToStore leur sera utile pour comparer les offres entre plusieurs sites Internet sans avoir à ouvrir de nombreuses pages de navigateur et surfer pendant des heures. Sur la même page, ils trouveront le site de e-commerce sécurisé le mieux positionné sur tel achat. Et, enfin, pour ceux qui hésitent entre l'achat en commerce local et les prix plus avantageux Internet, BackToStore pourra négocier avec les commerçants locaux afin de trouver le meilleur rapport qualité/prix/proximité. Ils pourront alors réaliser le bon achat en magasin, à un juste prix, peut-être légèrement plus cher que sur Internet mais avec une expérience achat enrichie valant le surcoût.

Retrouvez l’application sur :
www.backtostore.fr

 


 

Réchauffement climatique :
2018, année de tous les records en France

chouette-humeur2018 aura été une année marquée par une prise de conscience des Français de l’urgence à agir pour le climat, mais elle a aussi été la plus chaude jamais connue en métropole depuis 1900.

« La moyenne de la température annuelle, proche de 14 °C, devrait se situer 1,4 °C au-dessus de la moyenne de référence 1981-2010 », a annoncé Météo France en fin d’année. « Cet écart fait de 2018 l’année la plus chaude en France métropolitaine depuis le début des mesures en 1900, devant 2014 (+1,2 °C) et 2011 (+1,1 °C). » Cette chaleur inédite s’est invitée dès janvier, « au premier rang des mois de janvier les plus doux », avant un mois de février frais et un mois de mars « proche de la normale », détaille l’institut météorologique. Depuis avril, « les températures sont restées en moyenne plus élevées que la normale », avec un été particulièrement chaud, le plus chaud après 2003. « D’avril à décembre, la France a ainsi connu 9 mois chauds consécutifs. Une telle séquence est inédite depuis le début du XXe siècle », relève Météo France. Pour l’institut, « les situations météorologiques ne peuvent expliquer à elles seules une année aussi chaude » et le phénomène s’inscrit bien dans le phénomène de réchauffement climatique.

Les Français ont vécu au cours des derniers mois les effets du changement climatique, avec une grande partie de l’Hexagone victime de sécheresse, des températures estivales enregistrées à l’automne à Paris et des trombes d’eau dévastatrices dans le sud.

En parallèle, l’année a vu se multiplier les initiatives pour réclamer plus d’actions dans la lutte contre le réchauffement climatique : partout en France, des dizaines de milliers de personnes sont descendues dans la rue en septembre (juste après la démission du ministre Nicolas Hulot), en octobre et encore en décembre, en pleine conférence de l’ONU sur le climat en Pologne (COP24). Depuis les années 1960, la sécheresse se durcit et plus de surfaces sont touchées. En 2018, elle a frappé les trois quarts des départements français et a concerné aussi bien les cultures que l’élevage. Et en montagne, les amateurs de ski et de raquettes vont devoir monter de plus en plus haut pour trouver de la neige. Parmi les glaciers, certains ont perdu 50 % de leur surface depuis 1850, comme celui d’Ossoue dans les Pyrénées.

Voilà le constat météorologique de 2018.

Source : www.goodplanet.info

 


 

eco-livres-vert

Vie sauvage des pôles
de Fabrice Genevois - Photographies de Biosphoto

Livre-Vie-Sauvages-Des-PolesUn voyage à la rencontre de la vie sauvage aux confins glacés de notre planète

Les régions polaires comptent parmi les endroits les plus inhospitaliers du globe. Si leurs étendues gelées sont plongées dans une pénombre glaciale en hiver, la vie y renaît à l’amorce de chaque printemps, comme un éternel défi lancé aux éléments. Confondus dans l’imaginaire collectif, les pôles ont des géographies opposées, à l’origine d’habitats et d’écosystèmes différents. Si ours, manchots, pingouins, morses et boeufs musqués sont bien souvent regroupés pêle-mêle dans notre imagier polaire, chacun a son pôle d’exclusivité.

L’histoire naturelle de ces régions, les adaptations des êtres vivants à ces milieux extrêmes et les menaces qui pèsent sur leur avenir dans le contexte du changement climatique actuel constituent un champ d’études stimulant pour le biologiste, ainsi qu’une source de rêves pour l’amateur de nature et de voyages. Illustré par les magnifiques images de l’agence Biosphoto et écrit par Fabrice Genevois, amoureux et spécialiste des régions polaires, cet ouvrage est le regard d’un homme de terrain sur un monde fascinant mais fragile.

Éditions Glénat - 160 pages - 39,50 €

 

Zoom sur la planète - Ouvrage collectif

livre-zoom-sur-la-planeteLes merveilles de la nature au fil des saisons

Jour après jour, saison après saison, cet ouvrage superbement illustré nous fait découvrir les splendeurs naturelles de notre planète. Chaque jour apporte une belle histoire, témoignage de la beauté mais aussi de la fragilité de la biodiversité dans le monde. Ainsi, mi-janvier, après deux mois de nuit polaire, le soleil est de retour en Laponie. Fin mars, le Japon admire la floraison des cerisiers, un événement incontournable que l’on appelle le hanami. Début juillet a lieu un phénomène naturel impressionnant : des milliers d’araignées de mer se réunissent au fond de l’océan, près de Melbourne, au sud de l’Australie, pour faire leur mue d’hiver dans les eaux peu profondes. En décembre, les flamants roses ouvrent le bal des parades nuptiales en Camargue.

Un livre familial, qui suscite l’émerveillement et sensibilise parents et enfants aux enjeux environnementaux.

Éditions Glénat - 256 pages - 35 €

 


 

eco-film

L’illusion verte - Vous pensiez vraiment acheter responsable ?

Film-L-illusion-VerteEn salles le 13 février

Aujourd’hui, les industriels investissent beaucoup de temps et d’argent à « verdir » leur image : voitures électriques, huile de palme labellisée bio, produits issus du commerce équitable… Tout est fait pour nous déculpabiliser et expliquer que nous pourrions sauver le monde en consommant ces produits. Une pratique dangereusement populaire nommée greenwashing, ou écoblanchiment.

Mais si, à défaut de sauver le monde, ces achats responsables ne faisaient qu’enrichir les multinationales ? Dans ce documentaire, qui n’est ni culpabilisant ni moralisateur, le réalisateur Werner Boote et la journaliste Kathrin Hartmann parcourent le monde à la rencontre de grandes multinationales et de ceux qui agissent au quotidien pour changer les choses, afin de découvrir ce qui se cache derrière les labels bio, commerce équitable, etc. Une manière intéressante de révéler l’envers du décor ! 1h37 - L’atelier distribution - Un film de Werner Boote avec Werner Boote et Kathrin Hartmann, et la voix française de Manu Payet.

 


 

N° Suivant N° Précédent

 

Agenda
agenda-2019-img160
Nuit-de-la-chouette-Bauge-en-Anjou-190219-img160
ECLMG%20160x230
Salon-Sesame-150219-img160
salon-questembert-img160
Salon-bassens-2019-img160
Salon-destination-nature-141218-img160
SalonBEBT-Mandelieu-2019-img160
Vivre autrement - Paris - 15-18 mars 2019
Salon-Manosque-2019-img160
salon-Respire-la-Vie-La-Rochelle-img160
Salon-La-vie-autrement-2019-img160
Tous-en-foret-Bauge-en-Anjou-190219-img160
Salon-Giez-Mars-2019-img160
salon-zen-et-bio-Tours-img160
Salon-Evian-les-bains-2019-img160
Salon-BE-LYON-img160
RCN2019-img160
Salon-Aix-les-Bains-2019-img160
AFF_JOYEUX_REMIREMONT_img160
Salon-Remiremont-2019-img160
Festival-grains-de-sable-211218-img160
Salon-Montrond-les-bains-2019-img160
Salon-Naturally-2019-img160
AFF_JOYEUX_GREOUX-LES-BAINS_img160
Salon-Greoux-les-bains-2019-img160
AFF_JOYEUX_VITTEL_img160
Salon-Vittel-2019-img160
Salon-Sante-Nature-120219-img160
Foire-bio-Meaudre-img160
Salon-Saint-Martin-en-Haut-2019-img160
Salon-Romans-sur-isere-2019-img160
SalonBEBT-Toulouse-2019-img160
AFF_JOYEUX_VICHY_img160
Salon-Vichy-2019-img160
Salon-Thonon-2019-img160
Salon-Saint-Cyr-2019-img160
1-AFF_2019_PREVESSIN-img160
Salon-Seyssins-2019-img160
AFF_JOYEUX_MAZAN_img160
Salon-Mazan-2019-img160
SalonBEBT-Bordeaux2019-img160

 

Rechercher
VA19-ECLMG-160x780
BAN-BE19-PARIS-160X780
peps_paillettes_ecolomag_aromandise-160x780
Ayur-vana-160x780
Aromandise-grillade-left
Aromandise-brumessentielle-left
VS-BANNIERE-MASTIC-2018-ecolomag
Banner-EcoloMag-KeratineComplexForte-FR-160x780-2017-11
clubbio-780-160
Pural-banniere-160x780
noria-160x780
Ballot-flurin-160x780
che-160x780
Ecolo Régions
Bons Plans
RSS

Communiqués

21.02.2019
21.02.2019
21.02.2019
21.02.2019
21.02.2019
21.02.2019
21.02.2019
21.02.2019
21.02.2019
21.02.2019
21.02.2019
21.02.2019
21.02.2019
20.02.2019
20.02.2019
20.02.2019
20.02.2019
20.02.2019
20.02.2019
20.02.2019
20.02.2019
20.02.2019
20.02.2019
20.02.2019
20.02.2019
19.02.2019
19.02.2019
19.02.2019
19.02.2019
19.02.2019
Liste des communiqués