Vous êtes ici : ECONEWS-52

ECONEWS-52

éconewséconews

 

La ChouetteL'écolomag 52


Opinions

France GuillainBien espacer les repas augmente les
capacités du cerveau !

Nombreux sont les miammeurs qui disent n’avoir plus besoin que de 2 repas quotidiens, un grand Miam-Ô-Fruit le matin et un beau Miam-Ô-5 le soir.

Très étonnés de ne plus éprouver de faim dans la journée, ils déclarent être en pleine forme et très efficaces dans leur travail. En ce qui me concerne, depuis plus de 40 ans, lorsque j’écris un livre sur une période de 10 ou 15 jours, je ne mange absolument plus rien et ne bois que de l’eau. Ceci sans aucun effort de volonté ; je n’ai tout simplement ni le temps ni l’envie de manger. Je travaille 20 heures sur 24 : je dors 4 heures d’affilée et fais 2 siestes de 20 minutes. De nombreuses années de navigation à la voile autour du monde ont laissé des traces !

Le magazine Cerveau&Psycho du mois de février 2016, sous le titre Comment bien nourrir ses neurones, rédigé par Masha Elbers, nous permet de comprendre un effet du jeûne et pourquoi nous sommes de plus en plus nombreux à nous satisfaire de 2 seuls repas par jour.

En 2009, pendant 3 mois, l’équipe de la neurologue Agnes Flöel, de l’Université de Münster en Allemagne, a restreint d’un tiers le nombre de calories absorbées par un groupe de personnes âgées de plus de 50 ans (60 ans en moyenne). Cette courte période a suffi pour que les sujets obtiennent de bien meilleurs résultats (+ 20 %) aux tests de mémoire par rapport aux membres d’un groupe témoin.

Par ailleurs, à Montréal, Alain Dagher – également neurologue – suggère que la ghréline, hormone provoquant la sensation de faim, améliore la mémoire.

Ce jeûne intermittent favorise la création de neurones, augmente l’attention, la concentration et la mémoire. Le volume d’aliments consommés dans la journée peut être le même, mais réparti en 2 repas au lieu de 3. Il n’est pas très difficile d’imaginer que, lorsque nos ancêtres venaient à manquer de nourriture, leur cerveau déployait à fond toutes ses capacités afin de combler au plus vite ce manque, qui mettait en jeu leur survie ! À l’inverse, grignoter à longueur de journée fatigue notre organisme et peut sans doute nous ramollir le cerveau.

Quant à nos besoins, ils ont beaucoup changé en 80 ans. Nous ne sommes plus exposés au froid en hiver puisque la température de nos logements et lieux de travail, voitures, transports en commun, cabines de tracteurs, etc., est constante et tropicale à longueur d’année (16 à 25/30 °C). Dans nos pays, il n’y a presque plus de gens qui travaillent dehors toute la journée à casser des cailloux ou piocher dans les champs.

Mais lorsque l’on ne fait plus que 2 repas par jour, il est important qu’ils soient de la meilleure qualité possible. Des aliments bio, cela va de soi, associés avec discernement et parfaitement bien mastiqués, afin d’en tirer le meilleur profit.

L’Écolomag nous montre à chaque fois le chemin, avec un beau florilège de recettes ! Bel appétit à tous, et nous pouvons ajouter sans nous tromper, bon cerveau !

France Guillain
La Méthode France Guillain
Éditions du Rocher
www.bainsderivatifs.fr
Facebook : franceguillain

 


Olivier Guilbaud

De nouvelles révélations !

Le tabac, ce n’est pas bien ! Les perturbateurs endocriniens, ce n’est pas bien !

Les pesticides, ce n’est pas bien !…

Il est assez remarquable de constater que, régulièrement, des sujets brûlants – soi-disant nouveaux – apparaissent dans les médias grand public. Des révélations qui, en fait, n’en sont pas pour une certaine tranche de la population, bien informée et à l’écoute du bon sens.

dessin-econews52En effet, il y a toujours eu des « sachants », qui savaient pertinemment que le tabac provoquait des maladies, que les pesticides n’étaient ni écologiques, ni économiquement rentables dans la durée… Mais ces personnes n’avaient pas forcément vocation à diffuser ces informations et/ou n’étaient pas crédibles aux yeux des médias et du grand public. Le concept de lanceur d’alerte, récent, accélère cette diffusion d’une information qui se doit d’être connue. Des individus, de bonne foi et animés de bonnes intentions, révèlent ainsi des « affaires », avec plus ou moins de succès : OGM, médicaments, finances…

Et l’accès à l’information est aussi rapide et facile que sa diffusion. Il suffit d’utiliser les leviers du digital.

De même qu’il y a eu un « printemps arabe », je pense que nous vivrons désormais un « printemps de prise de conscience » au moins chaque trimestre (!) autour de sujets qui impactent directement notre santé ou notre environnement.

Le non-dit des autorités ou le travail de lobbying, qui existe depuis très longtemps, ne permettent plus de gagner 10 ou 20 ans avant l’éclatement de ces vérités auprès du grand public !

Ceci dit, la vie devient vite compliquée et anxiogène si nous restons à l’affût des multiples informations qui prêtent à interrogations. Éviter la viande rouge cancérigène et préférer le poisson riche en métaux lourds, s’abstenir des ondes en tous genres tout en buvant de l’eau exempte des résidus de médicaments, respirer à plein poumons de bonnes particules fines, nettoyer sa maison sans respirer de vapeurs toxiques et appliquer un soin visage sans risques liés aux perturbateurs endocriniens… la liste est longue.

Pour autant, chacun va naturellement s’attacher à des sujets jugés prioritaires selon son histoire, son environnement, ses savoirs. Il s’agit d’un subtil équilibre, orienté en fonction de l’éducation, la curiosité et la connaissance, qui jouent un rôle-clé pour trier le bon grain de l’ivraie dans le flot des informations accessibles. C’est pourquoi il ne faut pas se laisser abuser par la simplicité d’un discours qui peut être rassurant et arrangeant sur des thématiques en fait complexes, mais qui demandent un effort de compréhension et de recherche.

De nouvelles révélations ? Tout est relatif, et comme dirait l’autre, on trouve ce que l’on cherche. Il appartient donc à chacun, en fonction de ses moyens financiers, techniques, intellectuels et de sa saine curiosité, qui ne sera jamais un vilain défaut, de faire ses propres choix de vie. Et, surtout, ne pas paniquer. Il existe tellement de solutions à tout problème. Choisir le bio : alimentation, cosmétiques, entretien, bien-être, c’est déjà un grand pas sur cette voie.

body-natureOlivier Guilbaud
Co-dirigeant du Laboratoire
BODY NATURE
Conseils et vente à domicile
www.body-nature.fr

 


Bouger en Drôme Provençale

AU MAS DE LA MOCHATTE À NYONS SE TIENDRA LE STAGE DE PRINTEMPS « LA VOIX ET LE TRAIT » - Du 16 au 23 avril 2016

drome-provencaleOrganisé par Vocalise Buissonnières avec LiseÉléonore Ravot (Mezzo Soprano) et Jean-Claude Dandrieux (jiCé, illustrateur de votre magazine), le séjour alterne chant et dessin/aquarelle dans un cadre magnifique en pleine nature et sous la présence bienveillante d'un vieux mas rénové.

Liberté et joie de chanter, plaisir de dessiner et de colorer, spontanéité du geste, découverte de son identité vocale et conscience du souffle sont au programme de ces cinq jours de pratique ludique et vivante.

Ouvert à tous les niveaux, débutants et confirmés. Le matériel pour le dessin et l'aquarelle est fourni si besoin. Possibilité de prise en charge complète au mas, hébergement et repas.

vwww.vocalisesbuissonnieres.com
www.jice.fr
lemasdelamochatte.com

Renseignements et inscriptions au 06 83 13 83 27 et 06 35 94 99 64

 


Projet innovant en Alsace du Nord : le MarchéBus

marche-busUne offre trop peu diversifiée ; voilà ce qu'évoquent majoritairement les habitants d'Alsace du Nord quand on leur demande pourquoi ils ne fréquentent pas les circuits courts de leur territoire. Ils sont même plus d'un tiers à plaider pour l'ouverture de nouveaux points de vente collectifs. Des points de vente qui, toujours selon les habitants, doivent se situer à maximum 15 km de chez eux...

Forts de ce constat, 7 agriculteurs du territoire, tous engagés en agriculture biologique, décident de mutualiser leurs efforts pour répondre aux attentes exprimées par les habitants. Ils se regroupent, constituent l'Association des Producteurs Biologiques d'Alsace du Nord et sont épaulés par l'OPABA (Organisation Professionnelle de l'Agriculture Biologique en Alsace) et l'ADEAN (Association de Développement Économique de l'Alsace du Nord). Pour couvrir convenablement l'ensemble de la zone géographique, plutôt que d'ouvrir plusieurs points de vente, ils imaginent un magasin mobile qui sillonnera les routes de la région. Après un relooking complet – intérieur comme extérieur –, un ancien bus de ville entame sa seconde vie aux mains de la toute jeune association. Le MarchéBus est né ! L'offre du MarchéBus est exclusivement alimentaire, bio et, bien entendu, majoritairement issue du territoire. Les 7 fermes engagées* proposent fruits, légumes, pain, viennoiseries, farines, jus, vins, et d’autres productions locales s'ajoutent sur les étals : charcuterie, oeufs, produits laitiers, fromages... Par ailleurs, comme l'offre du territoire ne couvre pas 100 % de la demande, des produits de toute l’Alsace, et plus occasionnellement des autres départements, viennent compléter la gamme.

Première tournée le 3 mars 2016.
Pour connaître les horaires et lieux de vente,
rendez-vous sur http://marchebus.eu

*Albert et Doris Burger, Daniel Starck, Ferme Faust, Ferme Rosenfelder, La Ferme Rikedel, Les Jardins d'Altaïr, Vegetal Respekt

 


L'appel du froid
l-appel-au-froidExposition de 80 photographies
de Michel Rawicki

De l'Antarctique au Groenland, en passant par la Sibérie ou encore l’Alaska, Michel Rawicki a, pendant plus de 20 ans et près de 35 voyages, sillonné et photographié les régions polaires en s'intéressant aux hommes, aux bêtes et aux glaces.

Dans un contexte de bouleversements climatiques, ce photographe, témoin d'un monde qui change, nous offre un regard honnête et positif sur cet univers blanc, sensible et fragile, qui fait écho aux préoccupations environnementales du moment.

Exposition du 19 mars au 17 juillet 2016 – Sur les grilles du Jardin du Luxembourg – rue de Médicis - 75006 Paris - Accès libre au public

 


Les dépêches GoodPlanet

 

Les usines de retraitement des eaux usées
à l’origine des rejets de plastique dans les rivières et dans les océans

En comparant la qualité des eaux en amont et en aval des centres de traitement des eaux usées, des chercheurs ont remarqué qu’ils rejetaient une part importante de micro-plastiques dans le courant. Ils sont responsables de 80 % des fragments de plastique que l’on trouve dans les rivières, et donc dans les océans. Des chercheurs de l’Université Loyola, de Chicago, ont mesuré la présence des micro-plastiques dans le flux de 10 cours d’eau de l’Illinois. Ils estiment que les centres de retraitement des eaux usées peuvent rejeter, selon leur taille, entre 45 000 et 4 500 000 micro-débris de plastique par jour.

Timothy Hoellein, assistant professeur qui a conduit l’étude, affirme que : « les centres de traitement des eaux font du bon boulot pour retraiter les eaux usées en enlevant les pathogènes et les excès de substances chimiques, comme le carbone et l’azote, des eaux qui sont déversées dans les cours d’eau. C’est ce qu’on attend d’eux. Mais ils n’ont pas été conçus pour filtrer ces particules de plastique très fines. » Ces fragments de plastique sont ainsi charriés par le courant.

Les chercheurs rappellent que tous les écosystèmes aquatiques sont connectés. Aujourd’hui, dans les océans, des « continents de plastique » se forment et l’accumulation de ces matières synthétiques, qui se dégradent difficilement, se retrouve chez les espèces marines.

 

chouette-humeurLa fuite de gaz naturel
en Californie est sans précédent

La récente fuite de gaz naturel qui s’est produite près de Los Angeles a libéré plus de 100 000 tonnes de méthane, un puissant gaz à effet de serre ; ce qui représente un record dans l’histoire américaine, selon une étude publiée en février dernier. Cette étude, parue dans la revue Science, est la première à analyser l’impact environnemental de cette gigantesque fuite dans l’installation de stockage gazier d’Aliso Canyon, finalement scellée de façon permanente le 11 février dernier après 112 jours.

Selon les estimations de ces scientifiques, les émissions de méthane pendant ces 112 jours équivalent à un quart de la pollution annuelle par ce gaz provenant de toutes les autres sources combinées dans le bassin de Los Angeles. L’impact désastreux sur le réchauffement climatique est également équivalent à celui des gaz à effet de serre provenant des émissions d’échappement de plus d’un demi-million de voitures, toujours selon cette étude.

Des analyses d’échantillons de méthane ont montré que les niveaux de plusieurs substances potentiellement dangereuses, qui se trouvaient dans ce gaz naturel, étaient au-dessus de la normale. Il s’agit du benzène, du toluène et du xylène.

Cette méga-fuite a également braqué les projecteurs sur le problème plus étendu des émissions involontaires dans les installations de production de gaz naturel, ainsi que lors des opérations de transformation, de transport dans les gazoducs et dans les installations de stockage dans l’ensemble des États-Unis.

L’étude insiste sur l’importance d’analyses indépendantes sur les substances chimiques que contient le gaz. Mesurer les taux des émissions de gaz naturel, déterminer les endroits où elles se produisent, ainsi que la composition du panache peuvent aider les responsables à évaluer les risques pour la santé publique et l’efficacité des décisions prises pour l’arrêter, ainsi que l’impact environnemental.

 


eco-musique

Infinie Expenstion de Jaïs
jaisUn album électro-documentaire

Un mini-album pour transformer l’histoire humaine ! Avec son projet Dance Conscious et cet opus électro-docu-pop-surréaliste, Jaïs invite chacun à devenir acteur d’une civilisation basée sur l’épanouissement du corps, de l’esprit et de la nature.

50 acteurs de l’économie positive et citoyens du monde ont répondu à une même question lors d’entretiens filmés : quelle est, selon vous, la solution pour changer le monde ?

Ces interviews, avec Russell Brand, Nicolas Hulot, Jacques Attali, Gunter Pauli, Ellen MacArthur, Cyril Dion, Nassim Haramein ou encore Hubert Reeves, sont entrecoupées de refrains, et servent à la fois la musique et la future partie documentaire du projet. Les thématiques évoquées sont diverses : la santé, l’éducation, les énergies, l’alimentation, la démocratie, l’environnement, le productivisme, le consumérisme, la finance, le libre-échange, l’individualisme, le bien-être et la convivialité, le spécisme, le patriarcat et la conscience de soi-même.

Ce disque, d’un style indéfinissable, sorte d’électro-docu par moments pop, rêveur ou dansant, présente un panel de solutions allant des bienfaits de chaque action à la répartition des richesses ou encore la sobriété heureuse. Il dévoile quelques alternatives concrètes à l’avancée suicidaire d’un système absurde, qui ne parvient pas à générer la satisfaction de nos besoins humains fondamentaux : de l’air propre, une alimentation saine et de l’eau pure (la moitié de la population mondiale vivra en stress hydrique en 2030).

Il s’agit d’un projet tout public, touchant aussi bien le clubber que le chercheur et présente une approche « holistique » de ces enjeux.

OoF Records - Believe Distribution Disponible en digital sur Bandcamp, Deezer, et Spotify. Sortie physique du mini-album Infinie Expansion le 25 mars 2016.

 


Enquête au pays du cholestérol

L’excès de cholestérol augmente le risque d’apparition de maladies cardiovasculaires, comme l’infarctus du myocarde ou l’accident vasculaire cérébral. La phytothérapie offre aujourd’hui 2 réponses à base de produits issus du riz. Notre enquête révèle que les consommateurs connaissent rarement les différences entre la levure de riz rouge et l’huile de son de riz ; pourtant, les contre-indications de l’un et les bénéfices de l’autre sont sans équivoque.

 

La levure de riz rouge, de nombreuses contre-indications

Présenté comme une nouveauté dans le domaine des compléments alimentaires, la levure de riz rouge est en fait la source médicamenteuse de statine la plus ancienne du marché de la pharmacie. Ayant été jugé obsolète par ce marché, ce produit est réapparu récemment sous forme de compléments alimentaires dans les magasins de diététique et les pharmacies.

Ce qui est gênant, c’est qu’il y a toujours les mêmes contre-indications dans la levure de riz rouge, du fait de sa teneur en statine et en citrinine. Il est bien curieux que cet ancien médicament fasse partie de la famille des compléments alimentaires ; sa richesse en statine forme une classe d'hypolipidémiants efficaces pour baisser la cholestérolémie, mais dont les effets indésirables potentiels sont nombreux.

Cette levure rouge de riz (c’est bien la levure qui est rouge et non le riz) est concentrée en statine (la lovastatine). L’usage de statine peut provoquer des effets indésirables touchant les yeux (cataracte), le foie, les reins (graves dysfonctionnements), ainsi que les muscles (myopathie = dégénérescence des muscles). De plus, les statines contribuent à faire baisser le taux de coenzyme Q10 dans l’organisme, ce qui nécessite une supplémentation ; alors que la Q10 est indispensable à l’équilibre de l’ensemble des fonctions cardiaques. Le rôle de la coenzyme Q10 dans notre organisme est essentiel : elle gouverne la production d’énergie dans nos cellules et intervient, en particulier, dans le fonctionnement du coeur, du cerveau, des muscles, du foie, des poumons. De nombreuses études confirment l’efficacité de la Q10 contre l’hypertension artérielle, les maladies parodontales, les migraines, etc.

Pas étonnant que la levure de riz rouge, qui induit la chute du taux de Q10, entraîne chez certaines personnes des crampes, des dégénérescences musculaires, des migraines, des nausées, une grande fatigue… et soit déconseillée aux femmes enceintes, à ceux qui présentent une maladie hépatique, à ceux qui doivent faire des efforts musculaires, à ceux qui souffrent de troubles hémostatiques, aux personnes âgées de plus de 70 ans, aux jeunes de moins de 18 ans…

huile-rizL’huile de son de riz, un puissant généraliste

L’huile de son de riz est utilisée depuis plus de 40 ans en Allemagne et en Amérique du Nord. Des organismes internationaux ont approuvé ses effets bénéfiques. L’American Heart Association a reconnu ses avantages pour combattre le mauvais cholestérol et favoriser le maintien de la bonne activité cardiovasculaire. Le Diabetes Resource Center a reconnu son efficacité dans la régulation du sucre dans le sang. La FAO, Food and Agriculture Organization (Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture) plébiscite l’huile de son de riz pour l’ensemble de ses composants actifs.

En France, l’huile de son de riz a fait son apparition en force sur le marché des produits naturels grâce à son absence de contre-indication ou d'effet indésirable, mais aussi et surtout grâce à l’ensemble de ses actifs, qui en font un puissant généraliste. Ses composés actifs sont protégés d’une dégradation liée au contact de l’oxygène de l’air et de la lumière grâce à un conditionnement en capsules, plutôt qu’en bouteille.

Le son de riz contient environ 20 % de lipides, que l’on récupère par pression à froid. Les lipides spécifiques du son de riz contiennent plus d’une centaine d’antioxydants, dont les gamma oryzanols, des tocotriénols et tocophérols (vitamine E), des polyphénols (dont l’acide lipoïque), des phytostérols, des caroténoïdes, des phospholipides, des enzymes (dont la SOD et la coenzyme Q10).

Les tocotriénols

L’huile de son de riz contient de la vitamine E sous sa forme complète, 4 tocophérols (alpha, bêta, gamma et delta) et 4 tocotriénols (alpha, bêta, gamma et delta). 70 % de la vitamine E de l’huile de son de riz est représentée par les tocotriénols, capables de restreindre significativement le mauvais cholestérol (LDL) sans nuire au bon cholestérol (HDL). Le foie fabrique les 2/3 du cholestérol présent dans l’organisme, le reste étant apporté par l’alimentation. Les tocotriénols réduisent la synthèse hépatique de cholestérol en inhibant l’activité d’une enzyme (HMG-CoA réductase), responsable de sa production. Certes, les statines agissent aussi en bloquant l’action de cet enzyme, mais avec de nombreux effets indésirables. Les tocotriénols de l’huile de son de riz protègent par ailleurs les vaisseaux sanguins de l’oxydation du cholestérol LDL, impliqué dans la formation de plaques athéromateuses, donc d’athérosclérose et de risque de thrombose (obstruction des veines). Les tocotriénols, forme rare de vitamine E, contrairement aux tocophérols, sont seuls capables d’abaisser la cholestérolémie, et aussi de protéger les cellules du cerveau, ou encore, selon certaines études, de prévenir certains cancers.

Les gamma oryzanols

Cette famille de lipides spécifiques se trouve quasi exclusivement dans l’huile de son de riz. À l’instar des tocotriénols, les gamma oryzanols aident à réduire le mauvais cholestérol en inhibant l’activité d’une enzyme, la cholestérol-estérase hépatique. Ce phytostérol, qui est en fait un stéroïde naturel, permet aussi de stimuler la croissance musculaire. C’est intéressant pour les sportifs, mais aussi pour les seniors, lorsque les graisses remplacent peu à peu les muscles. Le maintien de la tonicité et de la puissance musculaire est par ailleurs utile pour contrecarrer le risque de chutes et de fractures chez les seniors et les femmes ménopausées. Enfin, des études menées au Japon montrent que l’apport de gamma oryzanol diminue de 65 à 90 % les troubles de la ménopause (bouffées de chaleur, insomnie, troubles de l’humeur…) en atténuant la sécrétion de l’hormone lutéinisante (LH).

LT Labo, laboratoire français expert en phytothérapie, a été le premier à proposer de l'huile de son de riz sur le marché français avec LipOryz. Ce produit innovant bénéficie aujourd’hui d’un brevet déposé. L’huile de son de riz LipOryz est concentrée en phytostérols, en vitamine E et aussi en oligoéléments chrome et zinc ; les actions sur l’équilibre de la cholestérolémie et de la glycémie sont renforcées…

LipOryz est disponible en 60, 100 et 200 capsules
en magasins de diététique et produits naturels

 


chouette-okLa Bio dans les étoiles - Du 13 au 15 avril 2016
« Le bonheur est dans l’assiette
»

Le-bonheur-est-dans-l-assietteTel sera le thème des journées La Bio dans les étoiles. Organisé par la fondation des entreprises Ekibio, l’événement aura lieu sur la place des Cordeliers et au Théâtre d'Annonay (nord Ardèche) du 13 au 15 avril 2016.

En quoi l’alimentation, en plus de nourrir, peut-elle contribuer à notre bonheur ? Quelle importance a le plaisir de manger pour notre équilibre émotionnel ? Le ventre étant notre second cerveau, que faire pour que nos repas nous aident à être plus heureux ? Comment allier plaisir, santé et écologie en cuisine, y compris avec un petit budget ? Pourquoi les spiritualités prétendent que certains régimes rendent plus serein et favorisent l’équilibre mental ? Quelle est la place de la biodiversité dans le plaisir gustatif ?

De grands philosophes et psychologues rencontreront les nutritionnistes, chefs et journalistes les plus précurseurs sur ces thèmes, pour explorer les confins de l’alimentation, de la philosophie et de la spiritualité.

Pour en savoir plus :
www.labiodanslesetoiles.com

 


eco-livres

 

Résilience
resiliencede Yannick Monget

Un thriller extrêmement documenté, qui alterne les chapitres 100 jours avant une terrible catastrophe nucléaire déclenchée par un virus informatique et 2 ans après cet événement, alors que les survivants tentent de s'organiser dans des bases de haute technologie et que la surface du globe est ravagée par la radioactivité.

Lorsque le monde s’écroule, tel un château de cartes technologique, apparaît la véritable menace : avec l’effondrement de ses infrastructures, l’homme risque de perdre la maîtrise de la totalité de ses réacteurs nucléaires. Résilience nous fait assister aux derniers jours de l’humanité, colosse aux pieds d’argile encore accroché à ses certitudes, ainsi qu'au combat mené par les survivants plusieurs années après l’effondrement de la civilisation. Ce récit, construit autour de plusieurs intrigues, nous entraîne dans un enchaînement haletant et implacable, à la confluence du thriller géopolitique, du roman d’aventures et de l’anticipation hyperréaliste. Entre jeux de lobbies, insoupçonnables dessous du nucléaire civil et pressions politiques, cette course contre la montre décrit, avec une étonnante justesse, un univers où l'irresponsabilité n’a d’égal que l’aveuglement de ceux qui manipulent l’atome en menaçant le destin de la planète tout entière.

Éditions de La Martinière - 672 pages - 22,90 €

Confortablement ignorant
confortablement-ignorantdu Dr Richard A. Oppenlander

Changeons nos habitudes alimentaires pour protéger le climat et notre santé

Lorsque nous mangeons de la viande, du poisson ou que nous buvons du lait, faisonsnous le lien avec la destruction de la forêt amazonienne et des espèces animales, le développement dramatique des maladies chroniques (cardiovasculaires, cancers, etc.) ou avec le réchauffement climatique ?

Non, bien sûr. Pourtant, nous sommes tous plus ou moins conscients que nos choix alimentaires ont une influence directe sur notre santé et notre environnement. Pourquoi, alors, nous est-il si difficile de modifier nos habitudes, alors que nous savons que nous devrions le faire ?

S’appuyant sur de nombreuses études récentes, ce livre nous donne les clés pour comprendre comment la production alimentaire industrielle, fondée sur les protéines animales, est en train de détruire à petit feu notre avenir et celui de notre planète.

Éditions Le Muscadier - 256 pages - 13 €

Le guide écofrugal
guide-eco-frugalde Philippe Lévêque

Retrouvez votre pouvoir d’achat en protégeant la planète !

Aujourd'hui, être éco-responsable, cela passe par une bonne gestion de son argent, pour prendre de bonnes décisions, se faire du bien et, plus globalement, faire du bien aux autres.

Dans ce guide d'un genre nouveau, Philippe Lévêque propose des solutions économiques et écologiques pour vivre mieux en dépensant moins.

Retrouvez 96 fiches pratiques détaillées et émaillées de nombreux exemples, pour apprendre simplement à faire des économies tout en améliorant sa qualité de vie ! Et en réduisant, dans le même temps, son impact sur l'environnement.

Éditions Marabout - 416 pages - 11,90 €

Semences hors-la-loi
de Blanche Magarinos-Rey

La biodiversité confisquée

semences-hors-la-loiDepuis les débuts de l’ère industrielle, l’agriculture s’est engagée dans un processus de destruction de la biodiversité : plus de 90 % des variétés utilisées traditionnellement par les paysans, à l’échelle de la planète, ont déjà disparu de nos champs et de nos assiettes, et 75 % de la diversité génétique des plantes agricoles a déjà été irrémédiablement perdue. Pendant que les vestiges de cette diversité étaient stockés dans des banques de gènes réfrigérées, à l’usage de l’industrie semencière, les variétés traditionnelles, jugées insuffisamment uniformes, étaient rendues illégales, laissant ainsi la place aux variétés modernes, seules autorisées à la vente et désormais protégées par des droits de propriété intellectuelle. Les poursuites judiciaires lancées contre l’association Kokopelli, qui conserve et distribue une vaste collection de variétés traditionnelles, ont illustré ces sombres développements. À l’heure où se profile une réforme de la législation européenne sur le commerce des semences, ce livre fait la lumière sur un arsenal législatif complexe et nous appelle à une prise de conscience urgente. Car, derrière les semences, premier maillon de la chaîne alimentaire, les enjeux sont nombreux : survie du monde paysan, espoir d’une agriculture durable, qualité de l’alimentation, mais aussi survivance d’un patrimoine commun, rempart contre l’appropriation de tout le vivant.

Éditions Alternatives - 160 pages - 17 €

chouette-okLa pentalogie Koh Tan, l'Île au Trésor
de Jean-Charles Courcot

Charly en Guyane, Charly à Goa, Charly à Koh Tan… de merveilleuses aventures qui nous sont offertes comme de véritables bijoux à porter en bandoulière de notre coeur et de notre âme. Une saga à la fois bouleversante, tendre, écologique, politique (non pas au sens de la pratique du pouvoir mais qui trouve son sens dans le collectif, à une somme d'individualités et/ou de multiplicités). Comme l’a très bien écrit peu de temps avant sa mort Claude Lévi-Srauss, ethnologue et membre de l’Académie française, à la lecture des 2 premiers tomes : « Ce livre restera par sa flamboyance utopie et sa candide fraîcheur un exemple… Et s’il y avait un jour, un Strauss du bonheur ou de la faim, il en serait immanquablement le lauréat. »

Jean-Charles-CourcotÀ découvrir sans plus tarder :
TOME 1 - CHERCHEURS D'OR - Charly en Guyane
TOME 2 - AUTRE MONDE - Charly en Guyane
TOME 3 - LA MALLE DE GOA - Charly en Inde
TOME 4 - GARÇON GINGEMBRE - Charly en Thaïlande
TOME 5 - SUR LES TRACES DE CHARLY (actuellement en finalisation) - Charly à Koh Tan

Éditions Arts & Îles - Plus d’infos sur :
www.jeancharlescourcot.com

 

Sur l’auteur, par Frédéric Khan, artiste peintre :

LE TISSEUR D'ART

Depuis toujours, Jean-Charles Courcot tisse les disciplines artistiques comme un artisan, avec passion et une remarquable obstination pour les mener à terme. À la fois journaliste, créateur de mode, romancier, librettiste, scénographe, parolier, styliste, scénariste et conseil en communication, Jean-Charles a fait de l'éclectisme un art de vivre. Un fil de trame sur son métier imaginaire et nous plongeons dans un roman, un reportage, une nouvelle ou le livret d'une comédie musicale.

Un fil de chaîne et nous voici emportés dans un de ses spectacles vivants au théâtre, à un défilé de mode ou dans sa cuisine provençale. Il mélange les genres et les matières, il marie les couleurs et les intrigues, il dose les épices et les sensations dans le dessein de partager son amour de la vie.

Libre-penseur, il refuse les doctrines et s'oppose « avec une intransigeance despotique » à toute idéologie lénifiante qui gangrène encore ce troisième millénaire.

Personnage affable, d'une écoute patiente, Jean-Charles Courcot cache dans le tissu de sa vie aventureuse les éléments d'une quête universelle, qui se révèle dans ses oeuvres et déborde dans notre propre imaginaire.

 


 

N° Suivant N° Précédent

 

Agenda
Salon-Respire-la-Vie-Vannes-img160
Salon-Les-thermales-img160
Salon-Tourissima-Lille-img160
Salon-vivez-nature-paris-img160
Pourvu-que-l-on-seme-img160
Salon-Millesime-Bio-2019-260918-img1-min
BAN-BE19-PARIS-160X230-2
agenda-2019-img160
Salon-Les-thermales-img160
Salon-Veigy-Foncenex-2019-img160
Salon-Respire-la-Vie-Rennes-img160
salon-zen-et-bio-Angers-img160
salon-questembert-img160
Salon-bassens-2019-img160
Salon-destination-nature-141218-img160
SalonBEBT-Mandelieu-2019-img160
Vivre autrement - Paris - 15-18 mars 2019
Salon-Manosque-2019-img160
salon-Respire-la-Vie-La-Rochelle-img160
Salon-La-vie-autrement-2019-img160
salon-zen-et-bio-Tours-img160
Salon-Evian-les-bains-2019-img160
Salon-BE-LYON-img160
RCN2019-img160
Salon-Aix-les-Bains-2019-img160
AFF_JOYEUX_REMIREMONT_img160
Salon-Remiremont-2019-img160
Festival-grains-de-sable-211218-img160
Salon-Montrond-les-bains-2019-img160
Salon-Naturally-2019-img160
AFF_JOYEUX_GREOUX-LES-BAINS_img160
Salon-Greoux-les-bains-2019-img160
AFF_JOYEUX_VITTEL_img160
Salon-Vittel-2019-img160
Foire-bio-Meaudre-img160
Salon-Saint-Martin-en-Haut-2019-img160
Salon-Romans-sur-isere-2019-img160
SalonBEBT-Toulouse-2019-img160
AFF_JOYEUX_VICHY_img160
Salon-Vichy-2019-img160
Salon-Thonon-2019-img160
Salon-Saint-Cyr-2019-img160
1-AFF_2019_PREVESSIN-img160
Salon-Seyssins-2019-img160
AFF_JOYEUX_MAZAN_img160
Salon-Mazan-2019-img160
SalonBEBT-Bordeaux2019-img160

 

Rechercher
BAN-BE19-PARIS-160X780
peps_paillettes_ecolomag_aromandise-160x780
Ayur-vana-160x780
Aromandise-grillade-left
Aromandise-brumessentielle-left
VS-BANNIERE-MASTIC-2018-ecolomag
Banner-EcoloMag-KeratineComplexForte-FR-160x780-2017-11
clubbio-780-160
Pural-banniere-160x780
noria-160x780
Ballot-flurin-160x780
che-160x780
Ecolo Régions
Bons Plans
RSS

Communiqués

18.01.2019
17.01.2019
16.01.2019
16.01.2019
16.01.2019
16.01.2019
16.01.2019
16.01.2019
16.01.2019
16.01.2019
16.01.2019
16.01.2019
15.01.2019
15.01.2019
15.01.2019
15.01.2019
15.01.2019
13.01.2019
13.01.2019
13.01.2019
13.01.2019
13.01.2019
13.01.2019
13.01.2019
13.01.2019
11.01.2019
11.01.2019
10.01.2019
10.01.2019
10.01.2019
Liste des communiqués