À la découverte du Beauty Book

avec Sarina Lavagne d’Ortigue et Charlotte Daubet
fondatrice du magazine Prescription Lab et plume experte de ce magazine respectivement

En ces temps troublés, l’envie de beau et de sérénité est d’autant plus forte chez chacune de nous. La bonne nouvelle et notre coup coeur de la rentrée, c’est la sortie de l’ouvrage Le Beauty Book, qui nous accompagne dans un voyage à travers les saisons, en se reconnectant au rythme de la nature, à ses variations et ses exigences. Il aborde la beauté de façon holistique en traitant de la cosmétique, mais aussi de l’alimentation, du bien-être et de la vie spirituelle. Et ça, on adore !

Nous avons posé quelques questions Sarina Lavagne d’Ortigue, fondatrice du magazine Prescription Lab, et Charlotte Daubet, plume experte de ce magazine, qui échangent toutes deux depuis plus de 4 ans avec des professionnels de la beauté, mais aussi des influenceurs, et surtout leur communauté, pour développer une marque de cosmétiques à l’écoute des besoins d’aujourd’hui.

Sarina et Charlotte, quels ont été vos motivations et déclics respectifs
pour vous lancer dans
l’écriture de cet ouvrage ?

Nous avions envie de créer un livre fil rouge qui accompagne les femmes pendant 1 an car cela prend du temps de se transformer… Nous avions envie d’imaginer un livre ludique sur la conquête de la beauté intérieure et extérieure, et de rassembler tous les conseils précieux récoltés ces dernières années auprès d’experts qui nous ont touchées par leur pratique.

Votre vision de la beauté holistique 2020 ?

Une beauté intime et à l’écoute de soi, plus tournée vers l’intérieur que l’extérieur, où le bien-être est la clé – grâce au yoga, à l’alimentation ou à de petits rituels symboliques qui font du bien à l’âme – et qui intègre aussi des gestes et des produits simples pour être « bien dans sa peau ».

Quelques mots sur la chronobiologie de la peau la nuit ?

La nuit est le moment-clé pour la peau : sa microcirculation est maximale entre 23 h 00 et 4 h 00. Ce flux sanguin vient alimenter les cellules et les régénérer. Pendant son sommeil, la peau ouvre ses pores et est donc plus réceptive aux soins. Elle produit moins de sébum car elle ne cherche pas à se protéger. C’est donc le créneau idéal pour lui apporter les actifs dont elle a besoin.

Quel rôle joue, selon vous, le sommeil dans notre beauté ?

Capital ! Il est d’abord nécessaire de bien dormir – et en quantité suffisante – pour sa santé ; sinon, risques de trop grande émotivité, problèmes de concentration, sensation de faim, diminution de la réponse immunitaire… peuvent s’enclencher. Et le manque de sommeil accélérerait l’apparition des rides et le relâchement de la peau.

Ensuite, quand on a bien dormi, la peau est réactivée et le corps détendu, on rayonne plus et, surtout, notre capacité à aller vers les autres, à bien communiquer est en action. Et la beauté, c’est surtout une attitude, un charisme…

Quel est votre code d’honneur de la beauté nocturne ?

Dormir assez. Cela dépend des profils, mais, entre 7 heures et 9 heures, c’est idéal pour que chaque cycle puisse se dérouler. Ensuite, ne pas trop chauffer sa chambre et éteindre les écrans 1 heure avant le coucher. Toujours se nettoyer le visage – même si on ne se maquille pas, car pollution et sébum se sont déposés toute la journée. Enfin, appliquer en conscience un soin riche en hiver pour nourrir, et léger en été pour réhydrater.

Les faux pas beauté avant de se coucher ?

Zapper l’étape démaquillage et nettoyage car, comme il est dit plus haut, si la peau ouvre ses pores sur un épiderme sale pendant le sommeil, elle absorbe ce qu’il se trouve de mauvais en surface ! Et ne pas changer assez régulièrement son oreiller, qui peut accumuler sébum, transpiration et poussières déposées sur les cheveux.

Votre routine respective de beauté nocturne
en soins et en
massage ?

Sarina – J’ai une peau mixte. Donc, après mon double nettoyage, avec un lait gras pour retirer le maquillage et une lotion pour resserrer les pores, c’est le moment parfait pour m’appliquer une huile végétale – la journée, je brille trop – et me masser le visage avec la pulpe des doigts – ou un roller de jade – pour activer la circulation et drainer.

Charlotte – Je n’ai pas toujours la motivation pour le double nettoyage ! Pour ma peau mixte, une petite eau micellaire douce appliquée à l’aide d’un coton lavable, suivie d’un spray d’eau thermale et une crème de nuit adaptée à mes besoins du moment font l’affaire. Je profite de l’application du soin pour masser mon visage en lissant les ridules qui commencent à se former ! Je n’oublie pas le cou et le décolleté, souvent délaissés dans nos routines beauté. Portable en mode avion 1 heure avant le coucher et méditation à deux…

Cette routine change-t-elle au fil des saisons ?

Sarina – Oui, en été, j’applique le soir, avant le soin, un sérum à la vitamine C, qui vient lutter contre les agressions du soleil et booster l’éclat.

Charlotte – Oui, c’est certain ! En été et en automne, un peeling avant la crème de nuit permet de prolonger le bronzage et de garder un teint uniforme. En hiver, j’applique un baume à lèvres nourrissant.

Quels sont vos tips pour que la peau soit sublimée
au cours de la nuit ?

Sarina – À nouveau : massage avec les doigts, un gua sha ou un roller.

Charlotte – Certains masques hydratants peuvent se garder toute la nuit pour un effet repulpant au réveil ! Mais il faut prévoir de dormir sur une petite serviette pour éviter de tacher son oreiller.

Une recette de beauté nocturne à partager
avec
nos lecteurs-trices ?

Après un massage du visage, mettre aussi quelques gouttes d’huile ou de soin sur le cou et la poitrine, dont la peau est très fine et mérite beaucoup d’attention. Et quand on veut une relaxation parfaite, quelques gouttes d’huile essentielle de lavande au dos de l’oreiller.

 

C A H I E R  D E  R E C E T T E S

R E C E T T E   N° 1

Le baume cocoon – Baume doudou du soir

Si vous ressentez le besoin impérieux d’un câlin, alors n’hésitez pas à succomber à la tentation d’envelopper votre corps avec ce soin des plus cocooning.

Difficulté : facile
Préparation : 15 mn
Conservation : environ 3 mois

Mon matériel

  • 1 pot de 100 ml
  • 1 bol
  • 1 mini-fouet en inox ou 1 petite cuillère
  • 1 balance précision à 0,01 g près

Dans mon panier

  • 10 g de cire d’abeille
  • 30 g de beurre de kokum
  • 60 ml d’huile végétale de noisette
  • 15 gouttes d’huile essentielle de bergamote
  • 15 gouttes d’huile essentielle de petit grain bigarade
  • 7 gouttes de vitamine E

La recette

  1. Dans un bol, mettez l’huile végétale de noisette, la cire d’abeille et le beurre de kokum, puis faites fondre au bain-marie.
  2. Une fois les ingrédients fondus, retirez du feu et réservez 5 mn.
  3. Ajoutez ensuite les gouttes d’huiles essentielles et la vitamine E. Puis remuez soigneusement.
  4. Transvasez dans le pot et réservez jusqu’à complet refroidissement.

Le rituel bien-être et beauté

Le matin ou le soir, massez-vous avec une petite noisette de baume sur le plexus solaire et le bas du dos. Le soir, massez l’ensemble du corps et respirez profondément ses effluves bienfaisants.

 

R E C E T T E   N° 2

Masque de nuit pyjama à l’immortelle

L’immortelle, produit d’exception aux propriétés miraculeuses, vous livre tous ses trésors dans ce masque de nuit à la texture très onctueuse, qui laissera votre peau toute douce et parfaitement désaltérée. Enrichi en actifs apaisants et régénérants, il préserve la jeunesse de votre peau et vous apporte un vrai moment de bien-être !

Difficulté : avancé
Préparation : 25 mn
Conservation : environ 3 mois

Mon matériel

  • 1 pot de 50 ml
  • 1 mini-fouet en inox
  • 2 bols et 1 saladier
  • 1 balance précision à 0,01 g près

Dans mon panier

  • 4 g de cire émulsifiante olive douceur
  • 10 g d’huile d’avoine
  • 37 g d’hydrolat d’hélichryse (immortelle) italienne
  • 4 gouttes d’huile essentielle d’hélichryse italienne
  • 14 gouttes de conservateur Cosgard

La recette

  1. Transférez la cire et l’huile d’avoine dans un bol.
  2. Dans un autre bol, transférez l’hydrolat d’hélichryse.
  3. Faites chauffffer les 2 bols au bain-marie.
  4. Lorsque la cire est totalement fondue et que l’hydrolat commence à frémir, sortez les bols du bain-marie.
  5. Versez lentement l’hydrolat dans l’autre bol sans cesser d’agiter vigoureusement pendant environ 3 mn.
  6. Mettez le bol dans un fond d’eau froide dans le saladier et agitez lentement jusqu’à refroidissement.
  7. Ajoutez le reste des ingrédients et mélangez.
  8. Transférez la préparation dans le pot.