© Stock.adobe.com

Ail des ours

C’est une plante de sous-bois frais et ombragés, à fleurs blanches, de 20 à 50 cm de hauteur. Lorsque son feuillage est légèrement froissé, elle dégage une forte odeur – caractéristique – d’ail. C’est une plante sociale qui forme parfois de vastes colonies dans les sous-bois ou le long des ruisseaux. Les feuilles apparaissent en février-mars et les fleurs d’avril à juin. La période de la récolte se termine avec les premières fleurs.

Les composés soufrés précurseurs des arômes d’allium, les S-alk(en)yl cystéine sulfoxides, tels que l’alliine et l’allicine, sont des métabolites secondaires qui participent, avec les hétérosides, les dérivés phénoliques, les flavonoïdes et les tanins à la défense contre les herbivores et parasites (champignons, bactéries).

Il a été très utilisé en Europe et en Asie. On peut manger ses feuilles comme légume ou condiment, ainsi que son bulbe, mais il est assez coriace. Malgré la puissance de leur odeur, la saveur des feuilles est délicate, avec une note sucrée et agréablement piquante. Elles se consomment crues dans les salades, se préparent sous formes de pesto et soupe ou comme épice dans des salades, des tisanes. On peut également les cuire comme des épinards, les consommer sur des tartines avec du fromage blanc, du tofu ou encore dans du yaourt nature. On en fait enfin un beurre assaisonné pour les grillades.

Les boutons floraux sont également comestibles.

Source : Wikipédia