Un coffret de 4 huiles 100% bio de BIO PLANÈTE sera offert aux 20 prochains abonné(e)s.

Autour de la digestion

proposé par

Depuis plus de 60 ans, HiPP s’est fixé comme objectifs le respect de l’environnement et la préservation de la nature. Pionnier dans l’agriculture biologique, HiPP est spécialisé dans les laits infantiles et les aliments pour bébé. En tant qu’expert, HiPP nous livre quelques conseils autour la digestion de bébé, ainsi que ses recommandations pour l’alimentation des bébés sujets à des allergies.

Certains bébés sont facilement constipés. Le plus souvent, un apport liquidien insuffisant provoque des selles dures. Nous abordons ici ce que vous pouvez faire pour éviter la constipation ou des selles irrégulières.

Mon bébé souffre fréquemment de constipation

Certains bébés ont tendance à être constipés dès la naissance. D’autres sont confrontés à la constipation parce qu’ils ont peur de leurs selles et les retiennent ; dans ce cas, la constipation revêt une forme d’habitude.

Certaines maladies ou une mauvaise alimentation – comportant beaucoup de sucreries, de graisses et de produits à base de farine, trop peu d’aliments végétaux, notamment des céréales et des fruits –, ou tout simplement un apport liquidien insuffisant peuvent aussi entraîner le durcissement des selles.

Conseils contre la constipation

• Veillez surtout à ce que votre enfant boive suffisamment, par exemple un peu de tisane ou de jus de fruits, qui ramollissent les selles. Les jus de fruits entre les repas soulagent souvent les symptômes de la constipation.

• Choisissez plutôt des aliments qui facilitent l’élimination des selles, comme les desserts fruités (les 100% Fruits, par exemple) ou les préparations à base de céréales complètes (100% Céréales).

• Veillez également à une bonne colonisation de sa flore intestinale. Vous pouvez pour cela donner à votre enfant les Laits et Céréales HiPP.

Remarque importante : Un peu de gymnastique spécialement adaptée aux bébés favorise, elle aussi, le transit intestinal et agit efficacement contre la constipation. En aucun cas, il ne faut céder à la tentation d’administrer des laxatifs à votre tout-petit. En cas de problèmes persistants, consultez votre pédiatre.

Transit intestinal irrégulier

De nombreux problèmes de transit intestinal ne sont que des problèmes apparents. Un bébé allaité peut avoir jusqu’à 5 selles par jour ou 1 par semaine – il n’y a pas de règle, tout est normal aussi longtemps que le bébé est en forme.

Si l’enfant est nourri avec des laits pour nourrissons, des selles dures indiquent souvent que la préparation ne contient pas suffisamment d’eau. Si, après avoir modifié le mode de préparation du lait, les selles restent dures, donnez à votre bébé des jus ou des tisanes entre les repas.

La dureté de l’eau est parfois également en cause. Renseignez-vous sur la dureté de votre eau auprès de la société de distribution ou du service des eaux de votre commune. Cette information est généralement indiquée sur la facture. En cas de problème, faites bouillir l’eau 5 minutes avant de la donner à votre bébé : cet échauffement provoque la précipitation du calcaire, qui reste dans la casserole.

Important : si vous ne trouvez pas pourquoi votre bébé souffre de constipation, vous pouvez essayer de réguler ses selles en lui donnant des fruits ou des jus de fruits.

Allergies

Voici des conseils pour l’alimentation des bébés sujets à des allergies : quel lait donner si bébé n’est pas allaité ? Comment diversifier son alimentation ? Dois-je utiliser des produits spécifiques ? Etc.

Notre guide alimentaire vous aide à nourrir bébé correctement.

Que donner à bébé en cas d’allergie ?

Les 4 à 6 premiers mois, le lait maternel suffit pour apporter au bébé tous les nutriments dont il a besoin. Ensuite, les experts en nutrition recommandent, même chez les bébés allergiques, d’élargir le plan alimentaire en y ajoutant des repas légumesviande. En fonction du développement de votre enfant, introduisez une alimentation diversifiée au plus tôt à partir de 4 mois et au plus tard à partir de 6 mois. Discutez de ce point avec votre pédiatre. L’introduction ultérieure de l’alimentation diversifiée ne protège pas mieux votre enfant contre les allergies.

Une alimentation diversifiée comprend tous les aliments en dehors du lait maternel ou des biberons. Chez les bébés allergiques, l’introduction d’une alimentation diversifiée doit faire l’objet d’un soin tout particulier.

Comment savoir si un produit HiPP est adapté à mon enfant allergique ?

En cas d’allergie ou d’intolérance connue, la liste des ingrédients inscrite sur l’emballage des produits permet de vérifier la présence ou l’absence de la substance qui déclenche l’allergie. Il est donc important de l’étudier avant de donner le produit à votre enfant allergique.

Mais le déchiffrage de la liste d’ingrédients peut vite devenir une véritable épreuve de patience. C’est pourquoi, chez HiPP, nous mettons toujours en évidence sur tous nos petits pots, en dessous ou à côté de la liste d’ingrédients, la présence ou l’absence des 4 principales sources d’allergie ou d’intolérances alimentaires chez les enfants, à savoir gluten, arachides, oeufs et produits laitiers.

Diversifier graduellement ses repas

Chaque semaine, introduisez un nouvel aliment dans le plan alimentaire de votre bébé.

HiPP a développé, en collaboration avec des diététiciens et des allergologues, des recettes pauvres en allergènes. Ces produits ne sont composés que d’un nombre limité et choisi d’aliments qui se complètent. Dans ces préparations, HiPP n’utilise que des ingrédients qui, naturellement, ne déclenchent que rarement des allergies. Cela permet à votre bébé de découvrir progressivement de nouveaux ingrédients et, à vous, de déterminer comment il les supporte.

De nombreux avantages vous attendent au Baby Club HiPP sur :
https://www.hipp.fr/fr/babyclub/inscription/
Pour en savoir plus : www.hipp.fr