LA MÉTHODE NATURELLE D’OXYGÉNATION DES CELLULES

Le Bol d’Air Jacquier ® est une inhalation qui met en contact les principes actifs de plantes avec les muqueuses respiratoires et exerce une action thérapeutique…

HOLISTE, laboratoire et développement, développe des solutions nouvelles pour préserver ou restaurer le capital santé, grâce à des méthodes respectueuses du corps et de sa capacité de régénération.

L’équipe HOLISTE a tissé des liens étroits avec des inventeurs, des chercheurs, des professionnels de santé, pour concevoir, réaliser et expérimenter des produits et des méthodes novatrices comme le BOL D’AIR JACQUIER®.

Elles ont toutes en commun un mode d’action globale et, ensemble, elles permettent de construire de nombreux concepts autour du sport, du vieillissement, de la prévention et de la santé.

 

A l’origine : René Jacquier, esprit visionnaire

1946 : René Jacquier invente le Bol d’air
Ingénieur chimiste, René Jacquier (1911 – 2010) s’est très vite intéressé à la santé. Il cherchait notamment un moyen pour améliorer l’oxygénation des personnes malades afin de renforcer leur vitalité. C’est ainsi qu’il inventa la méthode d’oxygénation biocatalytique au cœur du dispositif Bol d’air Jacquier. Le premier appareil a été développé en 1947. Depuis, les théories de René Jacquier en matière de santé sont régulièrement confirmées par de nombreux travaux scientifiques.

1989 : Holiste met le Bol d’air à portée d’un large public
Cette méthode d’oxygénation cellulaire originale et naturelle qui utilise la résine de pin, reste largement méconnue jusqu’en 1989. Convaincue de ses bienfaits, Marie-Laure Delanef décide alors de lui donner un nouveau souffle et crée le laboratoire Holiste. Avec le soutien de René Jacquier, Holiste fait évoluer la technologie et conçoit de nouveaux appareils Bol d’air performants, pratiques et sécurisés.
En savoir plus sur comment marche le Bol d’air

Aujourd’hui : le Bol d’air connaît un véritable essor en France et dans d’autres pays
Il apporte une réponse au manque chronique d’oxygène de nos cellules, première problématique contemporaine mondiale. Pour vivre au temps des pollutions et prétendre à un vieillissement en bonne santé, des milliers d’utilisateurs l’ont intégré dans leur quotidien.

En France, il est très simplement utilisé par les particuliers à domicile. Il existe dans plus de 700 centres agréés, chez des professionnels de santé, des centres de bien-être et en milieu sportif.
Sa place en médecine intégrative, dans les cliniques et établissements de soins, est maintenant acquise à l’international.
Consulter les études scientifiques