Boostez votre immunité
en vous inspirant des abeilles

par Catherine Ballot-Flurin
Fondatrice de la marque Ballot-Flurin

« Bergère des abeilles » et fondatrice de la méthode d’apiculture DOUCE® – basée sur le respect des abeilles et leur biorythme naturel –, Catherine Ballot-Flurin a fondé il y a 38 ans la marque Ballot-Flurin, pour proposer à tous le meilleur des abeilles, dans le plus grand respect de leur bien-être. www.ballot-flurin.com

Les abeilles sont sur terre depuis 100 millions d’années et leur patrimoine immunitaire est très riche. Elles possèdent, dans leur génome, un capital d’informations capable de fabriquer de bons outils pour affronter les agents pathogènes. Elles agissent plus vite que les microbes et adaptent sans cesse leurs défenses pour rester en vie. Les abeilles ont beaucoup à nous apprendre. Depuis 1 million de siècles, elles vivent sans rien détruire et en fécondant leur environnement.

Comme le feraient les abeilles, la population humaine doit développer des parades contre les nouveaux virus. Des modèles d’adaptation et de défense existent dans la ruche.

 

Comme les abeilles, boostez votre immunité

• Comme les abeilles, travaillez assidûment le jour à des tâches variées, restez curieux-ses et adaptables à toutes les situations ; • Comme les abeilles, faites de la méditation : les abeilles font de courtes pauses en mettant leur physiologie au repos plusieurs fois par jour ;

• Comme les abeilles, vivez en symbiose : votre flore cutanée, intestinale et générale a besoin de bons micro-organismes utiles qui boostent votre immunité et qui se trouvent dans le miel cru, la propolis locale et bio, le pollen polyfloral, la gelée royale fraîche. Et dans beaucoup d’autres aliments simples ;

• Comme les abeilles, soignez-vous et nourrissez- vous avec les ressources végétales de la nature.

En consommant de la propolis locale, du miel cru et de la gelée royale bien fraîche, nous bénéficions de l’expérience immunitaire des abeilles.

Les produits locaux apportent un microbiote mieux adapté à nos défenses.

 

La propolis

Produite par les abeilles dans le fabuleux laboratoire de la ruche, elle est un étrange bouquet résineux mêlé aux sécrétions des abeilles. Ce « rempart » de la ruche est une protection active, constamment renouvelée et améliorée. À chaque instant, les abeilles étudient les déséquilibres dans la ruche et vont récolter les substances végétales qui immunisent la colonie en permanence contre tous les microbes et virus indésirables. Étymologiquement, le terme latin propolis signifie bâtisse en avant et elle sert effectivement à protéger la ruche. À travers la propolis, les abeilles nous font bénéficier de leur système immunitaire.

Utilisée depuis longtemps et étudiée depuis de nombreuses années au niveau international, la propolis et ses constituants ont pu démontrer une certaine activité contre certains virus : myxovirus, poliovirus, coronavirus, rotavirus et adénovirus1.

La propolis a été étudiée in vitro pour ses nombreuses activités biologiques et pharmacologiques, telles que des activités antioxydante, anti-infectieuse, antibiotique, antifongique (Candida albicans…), antibactérienne (Staphylococcus, le plus généralement aureus…), anti-inflammatoire ou encore anti-tumorale. Séverine Boisard en parle en détail dans sa thèse en sciences pharmaceutiques Caractérisation chimique et valorisation biologique d’extraits de propolis.

Des études récentes montrent une action favorable de la propolis sur l’immunité2.

Mon père, René Flurin, qui a exercé la profession de médecin ORL et immunologue pendant 40 ans à Cauterets, station thermale réputée des Pyrénées, témoignait déjà des bienfaits de la propolis tant pour l’hygiène bucco-pharyngienne que la cicatrisation des petites plaies et les régions exposées aux mycoses…

La Faculté des sciences pharmaceutiques d’Angers a publié plusieurs articles scientifiques sur les propolis Ballot-Flurin, dont le taux de polyphénols est très élevé et qui sont réputées pour être parmi les plus actives au monde. Leurs activités antioxydante, anti-âge, antifongique et antibactérienne sont avérées.

Attention, la propolis et les produits de la ruche doivent toujours être utilisés avec parcimonie à des doses bien adaptées à chacun-e. Lisez les conseils d’utilisation indiqués et demandez conseils aux praticiens de santé si besoin.

Cessez l’utilisation en cas de réaction de sensibilité excessive. La propolis et les autres produits de la ruche ne sont pas considérés légalement comme des médicaments mais des aliments ou des ingrédients cosmétiques. Car leur composition est variable en fonction des plantes qui entourent les abeilles, le sol, le climat. Et la réglementation ne permet pas de recommandation santé pour les produits non standardisés.

Nous travaillons actuellement avec les meilleurs experts pour trouver une définition claire à chaque produit de la ruche, éviter les fraudes et faire évoluer la réglementation pour mieux informer les utilisateurs.

Afin d’utiliser au mieux les puissantes vertus naturelles de la propolis, évitez les provenances étrangères diverses, mais sélectionnez au contraire des variétés locales et des protocoles d’extraction doux adaptés à un usage précis.

L’extraction aqueuse de la propolis (propolis blanche) est très intéressante pour un usage quotidien. Tandis que l’extrait alcoolique (propolis noire en spray ou compte-gouttes) sera plus utile occasionnellement et à petite dose.

 

La gelée royale

Elle accroît la vitalité. Préférez-la bio, fraîche et française et évitez les gelées royales lyophilisées, mises sous gaz. Les éléments de la gelée royale sont fragiles et ne résistent pas aux différentes transformations. Le label bio AB apposé sur la gelée royale n’oblige pas à mentionner avec précision sa provenance et, ainsi, tout en étant bio, elle peut venir de Chine, avoir été congelée et décongelée plusieurs fois avec un bilan carbone élevé et une main-d’oeuvre sous-payée.

 

Le miel

Il accompagne l’homme depuis la nuit des temps et nos ancêtres savaient qu’en leur sein se cachent les forces vives de la nature. Ce nectar des dieux nourrit l’homme, le réjouit et le protège aussi. Riche en éléments minéraux, enzymes, acides organiques et lipides, il est un aliment vivant et délicieux qu’il convient de consommer cru et non pas dans une tisane trop chaude. Il sera précieux en cette période. Prendre chaque jour une cuillerée, notamment de miel de lavande, de thym ou de forêt. Préférez-le bio, local, issu de ruches non traitées et placées en zones non polluées et riches en flore variée.

 

Le pollen

C’est l’aliment le plus riche que l’on connaisse, le seul sur Terre à contenir les 20 acides aminés à partir desquels les protéines de la vie sont construites et indispensables à la survie de la ruche. De plus, ces protéines sont très faciles à assimiler car libres. Le pollen d’abeilles est tonifiant, stimulant et nettement euphorisant. Il joue également un rôle important dans l’équilibre de la flore intestinale, car il contient, entre autres, des probiotiques issus du jabot des abeilles par la régurgitation du nectar qui sert à amalgamer les pelotes, des vitamines, des sels minéraux et oligoéléments, des facteurs antibiotiques naturels, des flavonoïdes…

Le pollen sera consommé de préférence « ouvert », soit dans une préparation miel et pollen qui recrée les conditions du pain d’abeilles, soit après trempage d’une heure au moins dans de l’eau additionnée de miel. L’enveloppe des grains de pollen peut alors s’ouvrir comme dans la fleur et l’assimilation des nutriments du pollen est meilleure.

La propolis, le miel, le pollen et la gelée royale tiennent mieux leurs promesses s’ils sont bio, locaux, issus de ruches où les abeilles ne sont pas stressées ni nourries au sucre.

Afin de soutenir notre immunité, les abeilles ont beaucoup à nous apprendre et à nous offrir. Engageons-nous pour les respecter et favoriser leur bien-être par une apiculture douce et bienveillante.

1- Antifungal and antiviral activity of propolis of different geographic origin. Kujumgiev A.; Tsvetkova I. ; Serkedjieva Y. Bankova V. ; Christov R. ; Popov S. Antibacterial,. Journal of Ethnopharmacology. 1999, 64, 235-240.
Antiviral activity and mode f action of propolis extracts and selected compounds. Schnitzler P.; Neuner A.; Nolkemper S.; Zunde, C.; Nowack H.; Sensch K. H.; Reichling J.. Phytotherapy Research 2010, 24, S20-S28.

2- The Effects of Propolis and its Isolated Compounds on Cytokine Production by Murine Macrophages. T. F. Bachiega, C. L. Orsatti, A. C. Pagliarone and J. M. Sforcin. Phytotherapy Research (2012).
Department of Microbiology and Immunology, Biosciences Institute, UNESP, Botucatu, SP, 18618-970, Brazil, Propolis and Some of its Constituents Down-Regulate DNA Synthesis and Inflammatory Cytokine Production but Induce TGF-ß1 Production of Human Immune Cells, Siegfried Ansorge, Dirk Reinholdb and Uwe Lendeckelc a Institute of Medical Technology Magdeburg, Journal of Pharmacy and Pharmacology, The immunomodulatory effect of propolis on receptors expression, cytokine production and fungicidal activity of human monocytes, Michelle Cristiane Búfalo, Ana Paula Bordon- Graciani, Bruno José Conti, Marjorie de Assis Golim and José Maurício Sforcin, Department of Microbiology and Immunology, Biosciences Institute, UNESP, Botucatu, Brazil Effect of propolis on preserving human periodontal ligament cells and regulating proinflammatory cytokines, Xiaojing Yuan (Orcid ID : 0000-0003-0483- 6916) doi: 10.1111/edt.12411 Yuan XJ, Wang YY, Shi BQ, Zhao YM Department of Pediatric Dentistry, Hospital of Stomatology Peking University).