Un coffret de 4 huiles 100% bio de BIO PLANÈTE sera offert aux 20 prochains abonné(e)s.

Carrot cake cru

 

Connaissez-vous le carrot cake, ou gâteau de carottes, ce gâteau que la plupart d’entre nous associent à la gastronomie anglo-saxonne ? L’origine de cette pâtisserie est fortement discutée, mais on retrouve les premières traces dans un livre de cuisine en Suisse alémanique. Dans tous les cas, son origine est bien plus ancienne et remonte au Moyen Âge, où les carottes étaient utilisées dans les puddings pour leur goût sucré (car, à cette époque, le sucre n’était pas facile à trouver). Ce n’est qu’à partir de la Seconde Guerre mondiale que le gâteau de carottes fait son apparition en Angleterre, durant la période de rationnement. Après la guerre, le carrot cake devient populaire aux États-Unis. Les carottes sont souvent utilisées dans les desserts : pas étonnant puisqu’elles contiennent près de 89 % de glucides (sucres) !

© Sarah Juhasz

Pour 4 à 6 pers. – Bon marché – Trempage : 12 h – Préparation : 30 mn – Réfrigération : 1 h – Difficulté :

[Matériel : robot lame en S, blender avec bras mélangeur, un moule à cake standard – le démoulage sera facilité si le moule est en silicone. On peut aussi prévoir de petites portions dans des moules à muffins en silicone]

  • 200 g de carottes (râpées)
  • 150 g de pommes (râpées)
  • 100 g de noisettes entières
  • 80 g de cerneaux de noix
  • 85 g de raisins secs
  • 140 g (environ 5) dattes Medjool dénoyautées
  • 25 g (2 c. à s.) d’eau de Quinton hypertonique (ou de l’eau tout simplement)
  • 1/2 c. à c. d’épices à pain d’épices
  • 3/4 c. à c. de cannelle en poudre
  • 150 g de noix de coco râpée

Pour le topping, utilisez un yaourt végétal ou réalisez cette crème de cajou :

  • 185 g de noix de cajou nature (mises à tremper dans de l’eau la veille au soir)
  • 55 g d’huile de coco de première pression à froid
  • Le jus d’une orange fraîchement pressée (70-80 g)
  • 60 g de sirop d’agave
  • Un peu de vanille en poudre (environ 1/3 de c. à c.)
  • Une pincée
  • de sel non raffiné

La veille au soir, mettez les noix de cajou à tremper. Dans le bol du blender, mixez la noix de coco afin d’en obtenir du beurre de coco (en mixant, la noix de coco va s’agglomérer, puis se liquéfier). Dans le bol d’un robot culinaire équipé de la lame en S, versez les noisettes, noix, raisins, dattes et épices. Mixez le tout pour obtenir comme un crumble. Ajoutez les carottes et les pommes, ainsi que le beurre de coco et l’eau. Mixez jusqu’à obtention d’une préparation homogène. Étalez-la dans un moule à cake et réservez au congélateur pour 1 h, le temps que le gâteau se fige. Pendant ce temps, préparez le glaçage : égouttez et rincez les noix de cajou. Ajoutez-les dans le blender avec le reste des ingrédients de la crème. Mixez jusqu’à obtention d’une crème lisse et homogène. Réservez 15 à 30 mn au réfrigérateur. Servez de belles tranches dans une assiette, accompagnées de crème de cajou maison.