1 pilulier de 60 comprimés Bio et Vegan de Spiruline qualité Premium PHYCO+ de LT Labo sera  offert aux 20 prochains abonné(e)s

© Tao

Le dossier du mois
Comment aborder la sexualité
quand les hormones « font la java » ?

Les conseils de la thérapeute Fériel Berraies

Le temps a une emprise sur le corps, mais aussi sur l’émotionnel, notamment quand les hormones « font la java », et ce pour les hommes comme pour les femmes.

Les préménopause et ménopause chez les femmes et l’andropause chez les hommes sont une période charnière où, bien souvent, l’on se pose beaucoup de questions. Outre les désagréments certains – surtout chez les femmes et moins chez les hommes (andropause ou pas) –, il est clair qu’il est souvent préférable d’être bien conseillé-e.

Les changements hormonaux affectent les deux sexes. Mais, s’agissant des femmes surtout, c’est aussi beaucoup d’émotionnel qui prend le pas, à travers le regard qu’elles portent désormais sur leur corps et sur elles-mêmes.

A-t-on envie de sexe de la même façon quand le corps change ?

Pour certaines, encore plus ; mais, pour d’autres, moins…

Les hormones ont un réel impact sur l’humeur et la sensibilité, et, par ailleurs, il n’est pas rare de constater aussi que le corps autant que la façon de le considérer se modifient.

Comment restaurer la libido quand la mécanique s’est quelque peu « encrassée » ?
Comment vivre sa sexualité quand, par exemple, on est sujette à la sécheresse vaginale,
à la prise de
poids, aux bouffées de chaleur, ou aux « pannes » chez les hommes ?

Autant de questionnements légitimes qui peuvent aussi contenir une profonde souffrance morale et révéler un isolement certain. La société continue de stigmatiser « les pannes sexuelles », surtout les masculines, et, face au syndrome du « jeunisme », enterre la libido des femmes. Comme si le désir ou la passion cessaient d’exister.

La sexualité de la maturité

Les femmes de 40 ans et plus vont, certes, vers des changements physiologiques, mais elles sont au contraire pleinement dans leur féminité et, malgré les fluctuations d’humeur et les désagréments physiques, elles ne changent pas. Il est temps de casser les tabous sur la sexualité cinquantenaire.

Les langues commencent à se délier et, avec l’avènement de nouvelles thérapies brèves en soin de support à la supervision allopathique, il y a lieu d’espérer que le changement des mentalités viendra. On peut se faire aider afin de reprendre le contrôle de sa vie sexuelle. Même à 90 ans, tout peut très bien marcher… à condition de s’adapter aux changements liés au passage du temps, de garder la forme et se donner les moyens pour rester serein-e.

Andropause et sexualité

L’andropause va de pair avec une diminution lente et graduelle du taux de testostérone dans le sang, maintenant la fonction reproductrice. Les modifications physiques générales qui l’accompagnent sont palpables : la silhouette s’arrondit, s’alourdit, le corps est davantage sujet aux douleurs, moins résistant à l’effort… L’homme voit sa sexualité changer, sa libido diminuer.

L’érection devient plus lente à obtenir et nécessite une plus forte stimulation. Bien souvent, elle n’est complète qu’avant l’éjaculation. La période avant une seconde érection s’allonge aussi. Mais, paradoxalement, avec l’âge, les hommes deviennent plus sensuels et plus sensibles aux émotions amoureuses.

Ménopause et sexualité

La baisse de la production d’hormones sexuelles (oestrogènes et progestérone) va amener son lot de contraintes, avec une sécheresse et une atrophie vaginales. La lubrification est alors plus lente. Mais les sensations et le désir restent les mêmes. Pour cela, messieurs, activez-vous et faites des efforts lors des préliminaires !

N’arrêtez jamais de faire l’amour

Chez l’homme, les relations sexuelles fréquentes permettent à son taux de testostérone de remonter et de freiner les conséquences de l’andropause, qui ont tendance à le rendre disgracieux. Son corps, soudain, rajeunit. Et ce même si l’envie fait défaut. Cela entretient la mécanique et contribue à conserver un contact physique, une proximité. Pour la femme aussi, cela alimente l’envie, participe à l’équilibre et, ainsi, à une meilleure gestion émotionnelle des bobos de la vie et de la ménopause.

Attention au Viagra® et à son effet placebo

Le Viagra®, comme les autres médicaments de la même famille (Levitra® ou Cialis®), sont des facilitateurs de l’érection, sauf qu’en 2006, cette petite pilule bleue a remporté la palme du médicament le plus contrefait au monde. Cela marche mécaniquement, oui, mais cela ne remplacera jamais l’envie et le désir de l’autre.

Si les difficultés sont installées…

Ne vous concentrez pas sur vos difficultés sexuelles et ne pointez pas vos défauts ni les siens !

Ne restez pas seul avec vos angoisses mais parlez-en à votre partenaire et, si c’est compliqué, faites appel à un thérapeute !

Comment la sophrologie peut aider

La sophrologie est une thérapie brève disposant de techniques qui permettent de rebooster vos potentiels et capacités dans plusieurs domaines, dont la sexualité. Il s’agit d’une rééducation mentale et psychologique, dont le sujet peut nécessiter pour mieux vivre une situation où il est en difficulté. Je travaille sur le vécu émotionnel, l’arbre de vie et les ressources de mon patient, en essayant de comprendre d’où vient le blocage émotionnel qui a entraîné le dysfonctionnement érectile.

La sophrologie aide à transformer le rapport à soi-même. Elle entraîne un vécu corporel différent. Elle contribue à un réinvestissement de soi-même par l’entraînement qu’elle demande.

Je pourrai, avec une seconde casquette, celle de thérapeute naturopathe, proposer, à l’appui de la sophrologie, des Fleurs de Bach pour le côté émotionnel et de la phytothérapie et de l’aromathérapie pour booster la vitalité sexuelle et l’envie.

Fériel Berraies, chercheur en sciences sociales, experte genre
Sophrologue certifiée RNCP spécialisée (cancer, sexualité, périnatalité, enfance, adolescence, personnes âgées et entreprises)
Hypnothérapeute, en formation en naturopathie
Prix Sanitas de l’innovation santé à Monastir Tunisie en 2018
Prix UFA 2015 à Bruxelles
Site : www.feriel-berraies-therapeute.com
Lui écrire : fbsophro@gmail.com