Un coffret de 4 huiles 100% bio de BIO PLANÈTE sera offert aux 20 prochains abonné(e)s.

Connaissez-vous le régime Dopamine ?

Nous fabriquons tous de la dopamine. Plus ou moins, certes, mais elle joue en tout cas un rôle central dans notre vie quotidienne, à chaque instant. Elle est notre principale hormone de la récompense, de la motivation, de l’estime de soi et de l’addiction. Elle booste notre énergie, notre bonne humeur, notre envie de bouger, de faire du sport… Elle est fabriquée essentiellement par le système nerveux sympathique, ainsi que l’intestin.

Pour bien comprendre ce qu’est la dopamine, elle peut être comparée aux likes des réseaux sociaux. Chaque like, chaque j’aime, procure un plaisir auquel nous devenons accro. Une véritable perfusion de dopamine.

Mais la dopamine n’est pas qu’une hormone… Dans le cerveau, elle joue également le rôle de neurotransmetteur, le fameux « circuit de récompense ». Ainsi, quand quelque chose provoque du plaisir (sport, sexe, aliments sucrés…), c’est la dopamine qui est aux commandes.

Vicieuse qu’elle est, la dopamine ne s’embarrasse pas d’éthique et n’a aucune morale : son rôle principal est de déclencher des sensations fortes de plaisir et de motivation, mais peut également être source d’addiction.

La dopamine est fabriquée dans notre cerveau, ainsi que dans les glandes surrénales, et, bien sûr, dans l’intestin, à partir de certains acides aminés des protéines que sont la tyrosine et la phénylalanine.

Alors, que se passe-t-il lorsque l’on manque de dopamine ? Eh bien, on est mou, on est affalé, on manque de motivation pour tout et on mange gras et sucré. Les personnes obèses possèdent d’ailleurs moins de récepteurs à la dopamine. Par conséquent, il leur faut davantage de produits addictifs qu’une personne de corpulence normale.

Malheureusement, ces aliments qui stimulent le circuit de récompense sont très caloriques et nous font grossir encore plus. Pour briser le cercle vicieux, il est impératif d’instaurer de nouvelles habitudes capables d’offrir le même plaisir et qui activeront le même circuit de récompense, mais avec des moyens sains et pas ou peu caloriques.

Voici quelques conseils pour booster la dopamine :

  • Mangez davantage de protéines riches en tyrosine et phénylalanine (parmesan, morue, tous les fromages à pâte dure, langouste, graines de courges, pistaches, amandes…).
  • Mangez moins de glucides (lentilles, quinoa, riz, pâtes, pain…).
  • Mangez plus d’aliments riches en oméga 3.
  • Arrêtez la consommation de boissons sucrées.
  • Adoptez les ADM (aliments dédiés au microbiote), tels que les aliments fermentés, les polyphénols, les fibres…
  • Privilégiez les bons gras, contenus par exemple dans l’avocat, les graines de chia, les noix, noisettes, le saumon, le thon…
  • Faites de l’exercice.
  • Octroyez-vous chaque jour un temps calme, libre, de silence pour méditer par exemple…