1 pilulier de 60 comprimés Bio et Vegan de Spiruline qualité Premium PHYCO+ de LT Labo sera  offert aux 20 prochains abonné(e)s

Construction bois : l’École Supérieure des
Professions Immobilières dresse une enquête

Le bois chez les professionnels de l’immobilier : forte attractivité mais déficit d’information

Le Groupe ESPI – École Supérieure des Professions Immobilières (5 campus en France, 1 800 étudiants) – vient de réaliser une enquête sur « Les métiers de l’immobilier et le bois » pour le compte de l’Union des Industriels et Constructeurs Bois (UICB), avec le soutien du CODIFAB (Comité professionnel de développement des industries françaises de l’ameublement et du bois). Réalisée en octobre 2019, l’enquête porte sur un diagnostic de la perception de l’utilité du bois et la sous-information à cet égard.

L’analyse détaillée des résultats montre les facteurs d’attractivité du bois :

  • Le bois évoque la modernité, l’élégance et la solidité ;
  • C’est un matériau renouvelable, qui fait baisser l’impact carbone de la construction et réduit les dépenses énergétiques ;
  • Les sondés ont conscience qu’en utilisant du bois, la durée d’un chantier est raccourcie ;
  • Plus le niveau d’études de la personne interrogée est élevé, plus le bois est jugé attractif.

Inversement, les répondants manifestent des inquiétudes et une certaine sous-information :

  • Une majorité pense que le coût de la construction est plus cher et les coûts d’entretien sont plus importants ;
  • De la même façon, les insectes xylophages (termites) sont une contrainte pour la construction en bois ;
  • Le bois est jugé plus dangereux que d’autres matériaux (craintes d’incendie) ;
  • Les interviewés soulignent le manque de formation et de spécialistes du bois, ainsi qu’une communication insuffisante sur l’usage de ce matériau.

Rappelons que, depuis quelques années, le bois est de plus en plus utilisé pour construire des bâtiments en France, notamment des maisons individuelles. Les chiffres-clés du marché : 1,7 milliards d’euros de CA dans le domaine de la construction bois, 28 000 emplois directs dans la mise en oeuvre et 25 000 dans la fabrication, et plus de 2 500 entreprises.

Source : groupe-espi.fr