Un coffret de 4 huiles 100% bio de BIO PLANÈTE sera offert aux 20 prochains abonné(e)s.

Déjouer le stress
tout naturellement

Si le stress affecte notre santé et notre bien-être, il n’épargne pas non plus notre beauté et engendre des effets délétères sur notre peau et nos cheveux. Pour déjouer le stress en beauté, suivez nos conseils 100 % naturels et…

 

avec Sarah Dognin dit Cruissat
docteur en pharmacie

Le stress n’aura pas notre peau

La peau et le système nerveux central proviennent du même tissu cellulaire, l’ectoderme, l’une des 3 couches primitives qui forment l’embryon. Il n’est donc pas étonnant que la peau soit étroitement liée au système nerveux. Sous l’assaut d’agressions psychologiques indésirables, elle devient le siège d’une flambée de réactions, impliquant tant des messagers nerveux et hormonaux, d’origine centrale, que des médiateurs locaux, de nature neuroendocrine ou immunitaire. Sa richesse en terminaisons nerveuses sensitives n’est donc pas seule en jeu. On sait aujourd’hui que les cellules de la peau ont une sensibilité particulière au stress dans la mesure où elles possèdent, pour la plupart d’entre elles, des récepteurs répondant à une quantité d’hormones et de neurotransmetteurs. Quand nos émotions se lisent sur notre peau, mieux vaut tenir compte de ce qu’elle nous dit et prendre les choses en main.

Nous avons posé 5 questions à Sarah Dognin dit Cruissat, docteur en pharmacie, diplômée de l’université Claude Bernard, à Lyon, à l’occasion de la sortie de son livre Les secrets d’une belle peau, aux éditions Hachette Pratique.

Par quels mécanismes le stress impacte-t-il notre peau ?

Le stress est avant tout biologique. Notre organisme possède des thermostats qui se régulent en fonction des sollicitations qui lui sont imposées. Les agressions externes, comme la pollution, les UV et les toxines fabriquées naturellement par l’organisme, issues du métabolisme, ont un effet sur nos capacités intrinsèques de régulation interne via nos organes de détoxication. Si certains saturent, le corps va procéder à leur élimination comme il peut et la peau, l’un de nos 5 émonctoires, peut en être altérée.

Quels sont les effets visibles du stress sur notre peau ?

Les effets visibles sur la peau peuvent être aussi bien des éruptions – boutons – dues à des micro- organismes, comme les bactéries, que des marques de vieillissement prématuré imputable à des besoins nutritionnels insuffisants.

Quels conseils donneriez-vous à nos lecteurs qui voient leur peau se détériorer sous l’effet du stress ?

Mes conseils sont de se prémunir contre les toxines externes et de nourrir la peau aussi bien de l’intérieur – alimentation, boissons – que de l’extérieur, avec des produits sains, exempts de substances étrangères à notre échiquier métabolique.

Avez-vous des ingrédients cosmétiques antistress chouchou à nous recommander ?

Mes ingrédients cosmétiques chouchou :

  • En interne : le jaune d’oeuf et l’éviction d’aliments insuffisamment métabolisés, c’est-àdire transformés.
  • En externe : le beurre de karité, très nourrissant, et l’huile de coco, assainissante.

Une recette de beauté antistress à partager avec nos lecteurs ?

Le jus de citron, à boire chaud l’hiver et à température ambiante l’été, et les petits poissons gras !