Un coffret de 4 huiles 100% bio de BIO PLANÈTE sera offert aux 20 prochains abonné(e)s.

Mincir autrement

Pour accompagner ces rééquilibrages alimentaires et les transformations physiques associées, qui mieux que la nature et ses plantes pour nous donner un coup de pouce ? Découvrez nos conseils et recettes, les recommandations de Fériel Berraies et notre dossier du mois sur les graisses brunes et blanches. Sans oublier, pour commencer, que la beauté ne peut exister sans amour de soi.

S’aimer soi-même pour se sentir belle
et bien dans son corps

Tous les soins minceur du monde n’y pourront rien si nous passons notre temps à nous dévaloriser et à ne pas nous accepter. Voici quelques préceptes pour apprendre à être en accord avec soi-même et à s’aimer :

• N’oubliez pas que vous êtes unique, en quelque sorte une édition limitée de l’être humain. Par conséquent, cessez de vous comparer aux autres.

• Quand vous avez envie de vous critiquer, offrez-vous un compliment à la place et de la bienveillance. Car nous sommes bien souvent extrêmement durs et dévalorisants avec nous-mêmes. Chaque phrase dépréciative que vous vous adressez va venir ternir votre confiance en vous et réduire votre estime de vous-même.

• Votre meilleur-e ami-e n’est autre que vous-même. Alors, chaque matin, regardez-vous dans le miroir et dites-vous : « Je m’aime et je m’accepte tel-le que je suis. »

Je vous propose cette méditation
de la bienveillance, à pratiquer sans modération.

Vous pouvez mettre le morceau de musique de votre choix.

Veillez à ne pas être dérangé-e, ni par le téléphone, ni par des rendez-vous ou des demandes diverses.

Assis-e sur un coussin ou sur une chaise, fermez les yeux et pensez à une situation plus ou moins lointaine durant laquelle vous vous êtes senti-e complètement aimé-e et accepté-e tel-le que vous êtes. Il peut s’agir d’une situation très simple : un sourire, un « merci », ou encore quelqu’un qui vous a pris la main, par exemple. Essayez de vous rappeler cette situation dans ses moindres détails : le moment de la journée, le lieu, la luminosité, la température ambiante… Tentez d’être extrêmement précis-e dans cette évocation mentale. Ressentez ensuite les sensations qui vous ont habitées à ce moment-là, par exemple la détente, la chaleur et le soulagement qui vous ont envahi-e.

Souvenez-vous précisément de ces sensations, puis essayez de les éprouver de nouveau, très concrètement, et de les revivre : ressentez à quel point vous vous êtes senti-e aimé-e.

Puis, commencez à faire rayonner cette sensation autour de vous : pensez à quelqu’un qui vous est cher et que vous voulez plonger dans cette tendresse bienveillante.

Souhaitez-lui de connaître cette qualité d’amour inconditionnel et sans histoire.

Vous pouvez ensuite penser à quelqu’un qui vous est indifférent et lui souhaiter de connaître tout cet amour également, pleinement et entièrement. Ressentez la manière dont votre bien-être et votre chaleur intérieurs peuvent se diffuser vers l’extérieur, tout à fait naturellement.

Enfin, progressivement, pensez à quelqu’un que vous n’aimez pas, qui peut-être vous a blessé-e ou heurté- e: percevez sa fragilité, ressentez à quel point lui aussi n’aspire qu’à l’amour, et baignez-le à son tour de l’amour si chaleureux que votre être irradie. Si des larmes jaillissent, accueillez-les avec bienveillance, sans aucun jugement. Au terme de ce moment, revenez tout simplement à votre posture, ouvrez les yeux doucement, puis continuez par quelques minutes de pratique de base, le temps de revenir à votre corps et à votre environnement direct.

Remerciez-vous pour le temps que vous avez accordé à cette méditation.

Quelques mots
sur la bienveillance

En pratiquant la bienveillance, nous prenons soin de notre esprit pour entrer en rapport avec une forme de détente et découvrir la bonté naturelle qui est en nous et dont nous n’avons pas toujours conscience. En effet, la plupart du temps, nous oublions que nous avons un coeur. Ainsi, quand nous tombons amoureux ou quand nous mettons au monde un enfant, nous observons que notre cœur est vaste et capable d’un amour sans limite. Mais, dans la vie de tous les jours, nous oublions souvent cette faculté à nous ouvrir à l’autre et à vouloir son bonheur, mais aussi à faire preuve de bienveillance envers nous-même. Cette méditation propose de redécouvrir cette source d’amour qui fait de nous des êtres humains dignes et aimants. Elle est un entraînement à nous libérer de notre sentiment de séparation et à ressentir, de manière très concrète, très physique et très simple, notre besoin d’aimer et d’être aimé-e. Nous comprenons alors qu’il en va de même pour tout le monde, sans exception.

LES 5 CLÉS DE LA BIENVEILLANCE

  • Suspendre le jugement systématique.
  • Accueillir véritablement les autres dans leur singularité.
  • Se dire que nous ne détenons pas la vérité.
  • Se connecter à son cœur plutôt qu’à son mental.
  • Se dire que chacun fait du mieux qu’il peut.