1 pilulier de 60 comprimés Bio et Vegan de Spiruline qualité Premium PHYCO+ de LT Labo sera  offert aux 20 prochains abonné(e)s

Douleurs, fatigue,
dysménorrhée… et stérilité !

avec Stéphan Lentzner
naturopathie, MTC

Photo par Brad Lloyd sur Unsplash.com

Le cycle menstruel donne des renseignements précieux sur l’équilibre énergétique du corps : chez les femmes, les menstruations sont un signe de fertilité et de bonne santé !

Les menstruations devraient venir naturellement, sans douleur ni fatigue extrême ou sautes d’humeur. Autrement, il est recommandé de consulter un praticien en naturopathie ou Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC).

Tout déséquilibre dans le cycle menstruel est la manifestation de syndrome sous-jacent, qu’il faudrait « écouter », comprendre, décoder, « mettre en ordre » et rééquilibrer…

Le cycle menstruel féminin est influencé par la qualité et la quantité d’hormones, d’énergie et de sang ; par le bon tonus de la rate, du foie, des reins et du cœur.

Notez que la suffisance en hormones oestrogènes et progestérone est étroitement liée à l’abondance de l’énergie des reins.

Cette énergie s’active progressivement… C’est pourquoi, chez les jeunes filles, les règles sont irrégulières au début.

À la ménopause, les taux d’hormones chutent, on parle de tarissement de l’eau céleste. D’où le besoin alors de nourrir le Yin et de refroidir le « feu vide » des bouffées de chaleur, ne serait- ce qu’en buvant fréquemment des tasses de thé vert à la menthe (fraîche), dont la nature froide va clarifier la chaleur montante.

Les hormones gèrent tout ! La maturation des organes sexuels, le maintien des fonctions sexuelles, le déclenchement du désir, la production des gamètes, etc.

Si, à 21 ans, le corps de la jeune femme s’épanouit, grâce à la plénitude de ses hormones, de son énergie rénale, à partir de 35 ans, on observe une diminution de cette énergie « feu/ Yang » des reins, qui entraîne une baisse de la production du sang et de l’énergie du corps. Les muscles commencent à se réduire et les rides apparaissent parce que le taux d’hormones a diminué.

À 42 ans, l’énergie des reins s’épuise un peu plus et les cheveux blanchissent.

À partir de 49 ans, l’énergie des reins s’effondre davantage. Les hormones (eau céleste) sont épuisées, c’est la ménopause.

On peut observer que beaucoup de femmes asiatiques savent (de par leur culture) qu’il est bon de soutenir régulièrement leur production de sang, en pratiquant de temps en temps des cures de Si Wu Tang, la décoction des « quatre trésors », qui tonifie, nourrit le sang et le fait circuler ; ou bien de Ba Zhen Tang, la double décoction qui tonifie et nourrit le sang et dynamise l’énergie des reins et de la rate, tout en veillant à la bonne circulation…

Vous l’aurez peut-être deviné ? La plante principale, « l’impératrice » de cette seconde formulation, est le ginseng !

Au passage, on notera aussi la puissance de la seule racine d’angélique (Radix Angelicae Sinensis / Dang Gui), qui, à elle seule, fait presque tout ! Elle tonifie et active le sang, harmonise les menstruations, calme les douleurs et favorise la défécation…

D’ailleurs, on trouve facilement ces pharmacopées de plantes, en vente libre, pour moins de 5 € dans les grands supermarchés de l’avenue de Choisy (à Paris 13e). Cependant, attention, il est évidemment fortement recommandé de consulter d’abord un médecin, diplômé en MTC, qui vérifiera si votre bilan énergétique est compatible avec la prise de ces plantes…

Pourquoi faudrait-il « tonifier » vos reins ?

L’énergie quintessentielle des reins est responsable de la croissance, du développement du corps, de la reproduction et de l’abondance de nos hormones.

Une faiblesse de l’énergie des reins peut provoquer aménorrhée, dysménorrhée, stérilité, fausses couches à répétition…

Les interactions sont en réalité plus nombreuses qu’il n’y paraît : le cœur, le foie, les moelles et la rate sont responsables du fonctionnement des cycles menstruels, parce qu’ils contribuent à fabriquer le sang et à gérer la bonne circulation…

Si le foie ne stocke pas assez de sang, alors l’utérus en manquera. Les règles seront en faible quantité ou absentes.

La rate contribue à maintenir le sang dans les veines et les artères, et donc, si son énergie est faible, à cause d’une mauvaise façon de s’alimenter, alors le sang « sortira » et il en résultera des règles surabondantes, longues et même parfois en dehors du cycle !

L’importance de l’hygiène de vie

L’excès d’activité physique, l’abus d’activité sexuelle, le tabac, l’abus d’alcool, les drogues, les grossesses ou fausses couches à répétition épuisent l’énergie des reins, pourtant nécessaire à la production des hormones du cycle et à la bonne santé globale.

Le surmenage et les maladies chroniques épuisent le sang, les hormones et l’énergie quintessentielle.

Une activité intellectuelle trop intense, sans repos, videra tout autant l’énergie des reins et de la rate, réduisant la production d’hormones.

Pourquoi protéger votre utérus ?

Le froid fige… Le froid sur le ventre des femmes peut envahir l’utérus et entraîner une stagnation, un blocage de sang dans l’utérus, qui peut, ensuite, être source de fibromes et de kystes, voire même parfois de stérilité !

On conseillera alors de manger plutôt des aliments de nature chaude ou tiède et de bien se couvrir, notamment la région des lombaires et du bas ventre. Posez éventuellement une bouillotte sur votre ventre si vous en sentez l’utilité et les bienfaits.

L’humidité due au climat, à un déséquilibre organique interne ou à une alimentation erronée, trop riche en produits laitiers par exemple, peut se transformer en glaires, en mucosités, en douleurs par obstruction, et dégénérer en maladie grave bien des années plus tard ! Notez que ces glaires peuvent obstruer les trompes et gêner la descente de l’ovule.

Et le cycle hormonal chez les hommes ?

Même si les hommes n’ovulent pas, ils vivent à un moindre niveau des variations hormonales cycliques, pouvant modifier leurs humeurs. À ce sujet, la sagesse voudrait que les hommes observent leurs humeurs, et notent régulièrement sur un calendrier ou un agenda les moments remarquables de leurs hausses d’humeur (en dehors des moments d’abus de boissons excitantes, café…), afin de mettre en évidence la périodicité de leur cycle hormonal. Ce qui peut les aider à mieux vivre leur cycle en anticipant leurs prochaines périodes de changements d’humeur !

En consultation clinique, nous observons, chez 99,5 % des malades, un énorme pourcentage de déficiences, de graves carences alimentaires, particulièrement chez les gens « mangeant de tout ».

On comprend alors que l’alimentation moderne est effectivement (comme le montre une étude financée par les gouvernements eux-mêmes) très peu nutritive, vidée des nutriments essentiels du fait d’une agriculture productiviste, outrancière, appauvrissant et tuant les sols !

Que faire ?

Le premier conseil sera de revenir naturellement à une alimentation plus nutritive, plus saine, plus légère et bio, complétée de jus fraîchement extraits de légumes et fruits bio et crus, agrémentée de supplémentations (notamment en plasma hypertonique de Quinton, eau de mer, etc.), avec des petits moments de jeûne intermittents, pour laisser à votre corps le temps de se réparer davantage à un rythme de 16 h/24 h.

Le deuxième conseil sera de lutter contre toute forme de stress (oxydant), qui est, avec l’alimentation erronée, la première cause de toutes les maladies !

Le troisième conseil sera de pratiquer régulièrement la respiration profonde, l’interpellation des organes, la reconnexion Terre-Ciel et le décodage biologique, nécessaire à la mise en ordre des causes des signes et symptômes manifestés.

S’il vous plaît, gardez espoir ! En clinique, nous constatons que la plupart des cas de déficiences hormonales et énergétiques peuvent être grandement améliorés.

Selon votre âge, votre constitution, votre mode de vie, une supplémentation spécifique, sur-mesure, sous contrôle médical par de votre médecin de confiance, tendra à améliorer votre confort de vie, et, a fortiori, à accroître votre tonus, pour redévelopper une bonne santé durable, ce jusqu’à un âge avancé.

Important : s’il vous plaît, insistez longuement sur le décodage biologique ! Car c’est la compréhension des causes émotionnelles, mentales, comportementales et leur « mise en ordre » qui sera la clé, l’élément charnière de votre guérison totale et durable !

Pour votre longévité et pour le plus grand bienêtre de tous, s’il vous plaît, élevez votre niveau vibratoire ! Merci infiniment.

Stéphan Lentzner – Naturopathie, MTC…
www.therapie-globale.com