Loisirs

L’écolomag N° 76

Mars – Avril 2020

2020 : l’année du nouveau Parc national de forêts !

2020 : l’année du nouveau
Parc national de forêts !

La Champagne et la Bourgogne se marient pour offrir un petit coin de paradis : le Parc national de forêts, officialisé en novembre dernier.

Les Parcs nationaux ont vocation à constituer un réseau représentatif des grands écosystèmes les plus emblématiques du territoire français.

En 2007, le Grenelle Environnement a conclu sur la nécessité de compléter le réseau actuel par 3 nouveaux parcs, centrés sur des écosystèmes- clés du patrimoine naturel français, actuellement peu représentés dans les Parcs nationaux existants. Moyenne et haute montagnes, forêts tropicales, milieux insulaires et côtiers… La forêt feuillue de plaine était jusqu’ici absente de la « famille » des Parcs nationaux français. Ainsi est né le projet du 11e Parc national français ! La Champagne et la Bourgogne entrent désormais dans la cour des grands, dans la liste restreinte des 11 Parcs nationaux, synonyme de « the place to be ». C’est aussi le seul Parc national au nord de la Loire.

Entre les activités de plein-air, de découvertes de la faune et de la flore, de rencontres avec des éleveurs, des animateurs et des personnages charismatiques, les propositions touristiques et culturelles ne manquent pas ! Imaginez- vous… Des forêts immenses, d’étroites routes pour plonger vers des combes cachées où chuchotent les ruisseaux, des villages où se lit l’héritage templier et cistercien… Tout un monde d’enchantements et d’étonnements qui s’ouvre aux promeneurs…

Bon à savoir :

Les Parcs nationaux forment un réseau mondial d’espaces naturels terrestres et maritimes exceptionnels, où la diversité biologique, culturelle et paysagère s’exprime avec magnificence. En France, ils apparaissent dans les années 60 avec le premier de la famille, le Parc national de la Vanoise. Après La Réunion et la Guyane en 2007, puis les Calanques en 2012, c’est au tour des forêts de Champagne et de Bourgogne d’être inscrites sur la prestigieuse liste des Parcs nationaux. Ici, tout sera désormais mis en oeuvre pour préserver, gérer et mettre en valeur de façon exemplaire la nature et les paysages.

L’Hôtel de Ré

L’Hôtel de Ré

Sur Île de Ré, un hôtel-boutique écologique bien sympathique, labélisé Clef Verte !

Ici, ambiance vacances garantie avec sa piscine chauffée bordée de parasols en paille, son jardin et son aire de jeux pour les enfants.

Ce petit hôtel de 32 chambres, suites et appartements est situé au coeur du joli petit village classé Station verte et Village étoilé de Sainte-Marie-de-Ré. Un point de départ idéal pour aller à la découverte de l’île de Ré, à pied ou à vélo.

Ouvert en 2012, l’Hôtel de Ré, qui a été rénové, aménagé et relooké début 2020 pour répondre aux nouvelles attentes de ses hôtes, vient tout juste d’obtenir sa 3e étoile.

Plus de renseignements www.hoteldere.com

Bouger en Drôme Provençale

Bouger en Drôme Provençale

Les prochains séjours aux saveurs printanières proposés par
l’association Prendre un Temps pour Soi :

DU 27 AU 29 MARS
Séjour Phytobioréalisme®
Réalisez un projet de végétalisation de
votre espace extérieur.

DU 28 AU 29 MARS
Séjour Biovita® et Bien Etre Bioactif®
Dynamisez vos potentiels de joie de vivre
et de santé.

DU 12 AU 17 AVRIL
Séjour Biographisme®
Initiation à l’aquarelle et à la botanique
sous forme de carnet.

DU 19 AU 23 AVRIL
Une semaine au vert
Pour renouer avec le rythme naturel du printemps, vous détendre et vous ressourcer avec des activités variées autour du végétal, au jardin, à l’atelier et sur les chemins.

Renseignements et inscriptions au 06 18 71 57 38 et sur le site de l’association : www.prendreuntempspoursoi.com
www.lemasauxtroisfontaines.com
www.biographisme.fr

Ecocooning

éco Livres

Ecocooning
d’Élise Rousseau

Une maison écolo, c’est confortable !

Si l’on ne peut pas maîtriser le monde du travail ni le type de société dans lequel on vit, on peut agir sur son environnement immédiat : son chez soi et son quotidien. Comment le rendre simplement peu consommateur en énergie, sain et très respectueux de l’environnement et de l’homme ? C’est ce que les personnages de cette bande dessinée vont découvrir. Comprenant qu’elle doit modifier son mode vie au bout d’une énième allergie, la narratrice décide de tout changer, de son alimentation jusqu’à l’organisation de sa maison… Elle peut compter sur les conseils de Cocotte, une poule écolo qui s’est mystérieusement installée dans son jardin. Elle sait quels matériaux utiliser pour isoler sa maison, quels produits cosmétiques éviter et même comment consommer de manière raisonnée. Et si le meilleur ami de notre narratrice, amateur de hamburgers et un peu paresseux, se moque gentiment de cette nouvelle résolution, il se laisse peu à peu séduire par le nid douillet qu’elle se construit. Voici une bande dessinée pleine d’humour, nourrie de focus pratiques, pour faire de sa maison un petit cocon écolo et confortable.

Éditions Delachaux et Niestlé – 128 pages – 15,90 €

L’aquaponie en pratique

L’aquaponie en pratique
de Marie Fiers

Concevoir et entretenir son installation

Très pratiquée en permaculture, l’aquaponie est un écosystème en circuit fermé dans lequel des poissons fournissent l’engrais nécessaire à la croissance des plantes, qui assureront à leur tour la filtration efficace du milieu aquatique.

Si la pratique de l’aquaponie s’adresse à l’origine aux personnes qui aspirent à une certaine autonomie alimentaire par goût ou exigence de qualité (idéale pour produire en abondance fruits, légumes et poissons sains), de plus en plus de novices s’y intéressent comme un loisir. Voici un guide complet pour créer des systèmes de toutes tailles : des petites installations d’intérieur de loisir aux projets de production professionnels sous serre. En intérieur, en extérieur, au sol ou en toiture, il existe forcément un système aquaponique adapté à chacun !

Éditions Ulmer – 160 illustrations – 136 pages – 19,90 €

Se ressourcer et s’instruire à Terre vivante

Se ressourcer et s’instruire à Terre vivante

Lieu d’échanges, d’animations et de rencontres au nom de la biodiversité

À 1 heure de Grenoble et Gap, sur le plateau du Trièves, se cache un lieu enchanteur…

Loin de l’agitation urbaine, implanté dans un territoire qui fourmille d’alternatives, ce domaine de 50 hectares se découvre et se redécouvre à partir du 1er mai !

Le centre Terre vivante accueille ainsi petits et grands pour les initier, les amuser, les étonner. Les plus agiles s’aventureront dans les multiples jeux en plein-air, les jardiniers et bricoleurs trouveront un vaste choix d’informations expertes et pédagogiques, et les poètes des glycines odorantes pour rêver en paix. De mai à septembre, l’équipe d’animateurs et de jardiniers guide les visiteurs dans les parcelles de légumes, les parterres de fleurs, et propose une approche pratique et ludique de savoir-faire manuels et de techniques agro-écologiques.

Tous les week-ends, puis tous les jours en juillet et août, les visiteurs peuvent apprendre comme flâner dans les jardins.

Les Mercredis des enfants (en juillet et août), les Samedis futés (de mai à septembre), l’Instant nature et les visites guidées (tous les autres jours) abordent différentes thématiques à destination de publics variés : jardiniers avertis ou en herbe, écolos débutants ou aguerris, naturalistes, enfants…

Et pour les amoureux des animaux, vous ferez la rencontre des oies arrivées en 2019, aux côtés des poules, canards, abeilles et autres petits animaux sauvages, qui font de ce parc un véritable lieu de biodiversité. En pratique :

En mai, juin et septembre : week-ends et jours féries

En juillet et août : tous les jours De 11 h 00 à 18 h 00

Rendez-vous sur centre.terrevivante.org
Centre écologique Terre vivante –
Domaine
de Raud – 38710 Mens – 04 76 34 36 35

Bon à savoir :

L’année 2020 est une année particulière pour la SCOP Terre vivante, puisqu’elle fête cette année ses 40 ans d’existence. Autant d’années d’expériences et de transmissions de solutions concrètes pour une écologie pratique et responsable au travers de ses livres (jardinage bio, cuisine saine, santé au naturel, habitat écologique), de son magazine Les 4 Saisons (30 000 abonnés) et de son Centre écologique. Une année qui sera donc aussi l’occasion de célébrer cet engagement avec vous au sein du Centre !

Qui chante dans mon jardin ?

éco Livres

Qui chante dans mon jardin ?
d’Hervé Millancourt

Le guide pour reconnaître les « bruits » et chants des hôtes du jardin

Plus de 50 espèces à découvrir : de la chouette au rouge-gorge, en passant par le crapaud, le grillon et le hérisson.

Que ce soit un chant d’oiseau, une stridulation d’insecte, un coassement d’amphibien ou un cri de mammifère, chacun est une véritable carte d’identité sonore qui nous donne des indices sur son propriétaire.

Avec ce livre-cd, décryptez vos premiers chants d’oiseaux et entraînez-vous à les reconnaître dans votre jardin. Initiez-vous également à l’écoute et à l’observation de quelques autres animaux, certainement moins talentueux que nos amis à plumes, mais tout aussi étonnants !

Éditions Larousse – 144 pages – 15,95 €

Des papillons dans mon jardin

Des papillons dans mon jardin
de Bruno P. Kremer

Comment les attirer avec les plantes appropriées

À la belle saison, quoi de plus magnifique que les papillons qui volètent avec grâce et légèreté dans le jardin ? Malheureusement, cette beauté se fait de plus en plus rare, car de nombreuses espèces ne sont plus aussi répandues que par le passé, quand elles ne sont pas tout simplement menacées d’extinction. Avis aux amateurs de papillons : vous pouvez faire de votre jardin un refuge pour eux et leurs chenilles !

Ce livre présente 40 papillons particulièrement adaptés aux jardins, ainsi que 80 plantes utiles et précieuses pour les y attirer. Les papillons, et surtout leurs chenilles, ont besoin d’espèces végétales bien précises pour leur croissance. Grâce à une offre variée de plantes et à quelques aménagements simples, vous contribuerez de manière notable à leur retour dans votre jardin. Ce serait dommage de s’en priver…

Éditions Delachaux et Niestlé – 208 pages – 24,90 €

Des canards coureurs indiens dans mon jardin

Des canards coureurs indiens
dans mon jardin – Stop aux limaces
de Sylvie La Spina

Les meilleurs amis du permaculteur

Les canards coureurs indiens se régalent de limaces et d’escargots. Ils peuvent donc être une alternative naturelle aux pesticides, notamment dans un projet permaculturel. Où les trouver, comment les élever, quels abri et point d’eau prévoir, comment les nourrir et les soigner ?

Sylvie La Spina, éleveuse, apporte toutes les réponses dans cet ouvrage et donne envie d’accueillir ces sympathiques volatiles !

Éditions Terre vivante – 120 pages – 14 €

Petites annonces

Si vous désirez passer une petite annonce

Agenda

Prés de chez vous

Trouvez l'actualité écologique de votre région ainsi que les magasins bio qui diffusent l'écolomag autour de chez vous

Partenaires

Suivez-nous
sur Facebook