Loisirs

L’écolomag N° 80

Novembre – Décembre 2020

Des filets de pêche usagés pour aller surfer et nettoyer les océans

Des filets de pêche usagés
pour aller surfer et nettoyer les océans

À l’origine de ce projet, un constat terrible : chaque année, des milliers d’espèces marines sont emprisonnées et meurent dans les filets de pêche « fantômes » jetés en mer et des dizaines de milliers de filets sont abandonnés sur les quais ou brûlés. Aujourd’hui, le matériel de pêche abandonné représente 10 % du plastique trouvé en mer et 70 % des macro-déchets flottant à la surface.

Pour revaloriser ces déchets, et toujours dans l’optique de proposer une alternative aux surfeurs désireux de minimiser leur impact sur l’environnement, Nomads Surfing vient de créer les premières dérives – ces ailerons qui s’insèrent sous la planche de surf pour plus de stabilité –, fabriquées en France à partir de filets de pêche recyclés.

Nomads Surfing s’est ainsi associée à Sea2See – une société espagnole qui conçoit des lunettes de vue et soleil fabriquées à partir de déchets plastique marins recyclés – et à APA Injection, un spécialiste français de l’injection thermoplastique basé près de Thiers, dans le Puy-de-Dôme.

Comment ça marche ?

Fort de ses accords de longue date avec les communautés de pêcheurs et armateurs en Espagne (en France, la filière de recyclage est encore jeune), Sea2See s’occupe de collecter les déchets plastique marins, tels que les filets de pêche, les cordes, les lignes ou même les bouteilles emprisonnées dans les filets fantômes. Chaque jour, 500 kg de matière sont ainsi récupérés. Et autant qui ne finiront pas dans les océans.

Les différents types de déchets sont ensuite triés manuellement sur place, nettoyés et broyés, les matériaux (nylon, polypropylène) sont séparés pour être transformés en une matière première réutilisable, sous forme de billes de plastique. Ces billes sont envoyées, chez APA Injection, fondues et injectées dans des moules en acier usinés en France et faits sur mesure pour Nomads Surfing. Le produit est renforcé avec de la fibre de verre (30 % du produit fini) pour lui assurer la rigidité et la performance nécessaires.

que recyclé, 100 % produite en France, vendue 55 euros, valorisant les déchets et offrant une performance optimale pour le surfeur, débutant comme expérimenté.

Bon à savoir

L’histoire de Nomads Surfing commence un soir d’avril 2017, au pied de la dune du Pyla, face à l’océan. Trois amis – Basile, Nicolas et Thomas –, passionnés de surf et globe-trotteurs, font un constat terrible : le plastique n’en finit pas de détruire notre écosystème. Ils ont fait la triste expérience des plages de détritus de Kuta, à Bali, et des déchets hivernaux sur le littoral aquitain. En parallèle, l’industrie du surf est en pleine explosion, mais elle est polluante du fait des matériaux utilisés pour sa pratique (planches de surf, combinaisons). Les 3 garçons décident d’agir, à leur échelle, pour préserver l’environnement et les océans tout en continuant à surfer. Nomads Surfing est née.

Rendez-vous sur www.nomads-surfing.com

Clos l’Abbé, l’art de vivre normand

Clos l’Abbé *****, l’art de vivre normand
qui respecte l’environnement

Construite dans un parc arboré à Ouville, petit village de 450 habitants au coeur du pays Coutançais (à 3 heures de Paris), cette demeure de 300 m2 à l’architecture typiquement normande, bâtie au XVIIIe siècle, a été récemment restaurée grâce au savoir-faire d’artisans locaux.

Dans une ambiance propice au bonheur de vivre, Clos l’Abbé propose des espaces de détente chaleureux pour profiter de moments uniques, rien que pour soi et ses proches, comme dans une grande maison de famille !

La décoration mixe authenticité, grâce à des matériaux bruts, naturels et nobles pour respecter le style d’origine, et touches contemporaines. Clos l’Abbé offre également un lieu unique et privatif de détente et de bien-être absolu, avec son spa de 200 m2, indépendant de la maison.

Quant aux activités, un large choix est proposé et organisé par Clos l’Abbé, où chacun peut vivre des expériences inédites : festival de jazz, survol et traversée à pied de la baie du Mont Saint-Michel, découverte des plages du Débarquement, escapade en voilier dans les îles anglo-normandes, randonnées, balades équestres, parcours de golf, visites guidées, parapente… C’est toute la Manche qui se dévoile à seulement 3 heures de la capitale !

Le + :

Les propriétaires, tombés sous le charme de cette demeure atypique, ont souhaité créer un lieu exclusif, valorisant les savoir-faire locaux, les patrimoines naturel, culturel, artistique et architectural, ainsi que la découverte des 1 000 trésors de la région.

Avec cette réalisation, ils se sont engagés dans une démarche co-responsable, respectant l’environnement et les ressources naturelles du site. Clos l’Abbé dispose ainsi des dernières technologies, pensées dans un objectif de développement durable, comme les installations géothermiques pour fournir le chauffage et l’eau chaude, et l’éclairage intégral à LEDs. Trois cents arbres ont également été plantés pour constituer une haie bocagère, protection écologique de la richesse du patrimoine. Une borne de recharge est mise à disposition des invités venant avec un véhicule électrique. Au spa, un équipement photovoltaïque a été mis en place pour produire l’énergie nécessaire, dans un souci d’autonomie et d’énergie propre. Un système d’aérothermie gère la chaleur de l’ensemble de l’espace. Comme dans la maison, le dispositif de géothermie chauffe l’eau de la piscine. Un récupérateur d’eau a également été installé.

De 890 € à 1 480 € par nuit pour l’ensemble de la propriété, pouvant accueillir 8 invités.

Rendez-vous sur www.closlabbe.com

Bouger en Drôme Provençale

Bouger en Drôme Provençale

L’association Prendre un Temps pour Soi vous accompagne de ses pensées les plus positives en cette fin d’année 2020, et vous souhaite de la vivre chacun le mieux possible.

Les séjours prévus pour novembre sont partie remise. Le manque de visibilité sur la situation actuelle ne nous permet pas encore de fixer de nouvelles dates.

L’association Prendre un Temps pour Soi et le Mas aux Trois Fontaines seront là pour vous offrir des moments de détente, de bien-être et d’expression et vous permettre de faire le plein d’énergie au sortir de cette crise sanitaire. Le vivant est beau, il reprendra ses droits et nous serons heureux de vous accueillir.

Tous les renseignements sur le site :
www.PrendreUnTempsPourSoi.com
ou par téléphone, au 06 18 71 57 38

Il faut sauver nos insectes

éco Livres

Il faut sauver
nos insectes

de Denis Richard et Pierre-Olivier Maquart

Les insectes disparaissent à une vitesse inquiétante ! Ce livre, en dressant le portrait de certains d’entre eux, emblématiques et menacés, est autant une alerte qu’une sensibilisation à leur préservation en France et en Europe.

Les insectes forment le groupe le plus important du monde animal. Et pourtant, ces papillons, libellules, coléoptères, abeilles, criquets et sauterelles sont victimes de la dégradation de leurs milieux. Modification des paysages agricoles, emploi massif et inadapté des pesticides et des engrais azotés, assèchement des zones humides, exploitation forestière intensive… Toutes ces agressions, et d’autres encore, ont un point commun : l’action de l’homme.

La diminution du nombre et de la diversité des insectes doit nous interroger car de très nombreuses espèces sont de précieux auxiliaires des activités humaines et toutes jouent un rôle essentiel dans le maintien des équilibres écologiques.

Il est encore temps d’agir, tant sur le plan individuel que collectif. C’est le message que porte haut et fort ce très joli livre.

Éditions Delachaux et Niestlé – 192 pages – 29,90 €

Le potager d’un frimeur

Le potager
d’un frimeur

de Xavier Mathias

Toi aussi deviens une star grâce aux légumes

Ce beau livre de littérature jardinière aborde le potager sous l’angle cocasse et jubilatoire d’une frime assumée. Il réjouira les amateurs de bons mots et de beaux légumes !

On y retrouve le style de Xavier Mathias, où second degré, clins d’oeil et citations farfelues le disputent à l’érudition.

« Chaque plante est un don qui nous est fait. Je m’émerveille, c’est tout. On peut aussi dire que je frime, aucun doute. Et je nous y invite. »

Éditions Terre vivante – 208 pages – 25 €

Petites annonces

Si vous désirez passer une petite annonce

Agenda

Prés de chez vous

Trouvez l'actualité écologique de votre région ainsi que les magasins bio qui diffusent l'écolomag autour de chez vous

Partenaires

Suivez-nous
sur Facebook