Un coffret de 4 huiles 100% bio de BIO PLANÈTE sera offert aux 20 prochains abonné(e)s.

Cuisine & Recettes

L’écolomag N°70

Crème de sarrasin aux algues Par Amandine Geers et Olivier Degorce

Crème de sarrasin aux algues

© Olivier Degorce

Auteurs de livres de cuisine bio, chroniqueurs en écologie, Amandine et Olivier ont créé, il y a maintenant 19 ans, What’s for dinner, une association engagée, privilégiant les échanges sur les questions d’alimentation et d’écologie. Pour découvrir les programmes et les dates des prochains ateliers de cuisine bio d’Amandine, rendez-vous sur : whats-for-dinner.info et  Amandine Geers.

Par Amandine Geers et Olivier Degorce

Recettes extraites du livre
Je prépare mes repas à l’avance
50 mélanges secs à réhydrater
Éditions Terre vivante – 120 pages – 12 €

Qu’est-ce qu’on mange ? » : question récurrente et problématique… Entre le manque de temps, l’absence d’idées et le refus de céder aux plats industriels, les repas relèvent parfois du défi. Amandine Geers et Olivier Degorce détiennent la solution : les mélanges secs prêts à cuire ! Un bon nombre de repas peuvent ainsi être réalisés d’avance, en version saine et équilibrée.

Les recettes présentent divers mélanges d’ingrédients secs, auxquels on ajoute au dernier moment un oeuf, de l’eau ou du lait. On obtient ainsi des soupes, risottos, galettes, omelettes, desserts, boissons… En une demi-journée, on peut confectionner 50 plats ! Sans emballage superflu et facilement transportables, ces préparations se conservent plusieurs mois. Une réponse écologique, économique et pratique pour les déjeuners au travail, les dîners de dernière minute ou les repas itinérants.

© Olivier Degorce

Pour 1 bocal de 20 cl (15 portions) – Conservation : 1 à 2 an(s) – Bon marché – Préparation : 10 mn Cuisson : 10 mn Difficulté :

  • 100 g de farine de sarrasin
  • 5 g d’oignon séché
  • 5 g d’ail séché
  • 5 g d’échalote séchée
  • 5 g d’arrowroot
  • 1 c. à s. d’algues en paillettes (mélange du pêcheur)
  • Sel marin, poivre

Pour la mise en oeuvre (1 pers.) : 1 c. à s. du mélange (environ 10 g) + 30 cl d’eau Au moment de servir : 1 c. à c. de purée de sésame (tahin) Prélevez la quantité de mélange nécessaire et dissolvez-la soigneusement dans l’eau à l’aide d’un fouet. Placez sur feu doux et laissez cuire pendant environ 10 mn en fouettant régulièrement. Au moment de servir, ajoutez la purée de sésame.

 

Velouté aux champignons et pommes de terre Par Amandine Geers et Olivier Degorce

Velouté aux champignons et pommes de terre

© Olivier Degorce

Pour 1 bocal de 20 cl (15 portions) – Conservation : 1 à 2 an(s) – Bon marché Préparation : 10 mn – Cuisson : 5 mn – Difficulté :

  • 65 g de flocons de pommes de terre
  • 50 g de poudre de champignons séchés (à réaliser avec un mixeur)
  • 10 g d’arrow-root
  • 10 g d’oignon séché
  • 5 g d’ail séché
  • 1/2 cube de bouillon de légume (facultatif)
  • 1 pincée de persil
  • Sel et poivre

Pour la mise en oeuvre (1 pers.) : 1 c. à s. du mélange (environ 10 g) + 30 cl d’eau Au moment de servir : 1 c. à c. de purée d’amande blanche Faites chauffer l’eau. Avant l’ébullition, versez le mix en pluie et mélangez constamment. Faites cuire à feu doux pendant environ 5 mn. Vous pouvez laisser reposer la soupe et la réchauffer au moment de servir, en ajoutant la purée d’amande blanche dans l’assiette.

Whoopies fermiers par Lina Charlot

Whoopies fermiers

Chargée d’enseignement en cuisine gastronomique végétarienne, Lina possède une forte expérience dans le domaine des métiers de bouche et de la diététique. Depuis 30 ans, Lina organise également des stages et des cours de cuisine diététique et bio sur près de 100 thèmes différents ! Renseignez-vous : 09 63 27 41 89 ou 06 89 43 11 08 – biolina@orange.fr

par Lina Charlot

 

Les whoopies ressemblent aux macarons mais sont beaucoup plus faciles et rapides à confectionner.

Pour 6 pers. (environ 12 pièces) – Bon marché Préparation : 30 mn – Cuisson : 15 + 10 mn – Difficulté :

  • 5 œufs
  • 100 g de beurre mou ou de margarine
  • 200 g de farine type 65
  • 1/2 sachet de poudre levante
  • Fromage de chèvre type Ste-Maure
  • Tomates séchées à l’huile Sel

Préparez les whoopies en mélangeant, dans un saladier, la farine avec 2 œufs, 80 g de beurre, la levure et le sel. Mélangez bien. Tapissez la plaque du four avec du papier sulfurisé. Formez des petits tas en les espaçant (comme les macarons). Enfournez 10 mn à 180 °C (th. 6), puis laissez tiédir. Pendant ce temps, battez les 3 autres œufs en omelette, salez-les et faites-les cuire dans une poêle avec les 20 g de matière grasse restants, en les remuant à la fourchette pour obtenir des œufs brouillés. Coupez les whoopies en 2, garnissez-les avec les œufs, ajoutez une tranche de fromage de chèvre et un pétale de tomate à l’huile. Refermez avec le chapeau et passez au four 10 mn. Servez chaud avec une salade verte ou des légumes nouveaux cuits à l’étouffée.

Le Miso par Aromandise

Le Miso

Le miso, un délicieux condiment et super-aliment venu tout droit du Japon ! À base de soja fermenté, il est plébiscité pour ses nombreuses vertus, dont la présence des 9 acides aminés essentiels et d’isoflavones. Idéal pour les préparations vegan, le miso blanc remplace aisément la crème fraîche ou le beurre, tandis que le miso rouge ajoute un délicieux goût fumé à vos plats. Voilà un savoureux repas qui vous satisfera !

Houmous au miso blanc et dips de fenouil

© pixabay

Pour 4 pers. – Préparation et cuisson : 30 mn – Difficulté :

  • 300 g de pois chiches cuits
  • 3 c. à s. de miso blanc
  • Le jus d’1 citron
  • 2 c. à s. d’huile d’olive
  • Quelques graines de lin pour la décoration
  • 2 pincées de paprika
  • Sel, poivre
  • 1/2 fenouil

Égouttez les pois chiches. Déposez-les dans une casserole d’eau froide, puis portez à ébullition. Laissez cuire 20 mn. Égouttez en conservant un peu de jus de cuisson. Ajoutez les pois chiches dans le mixeur avec le paprika, le jus du citron, le miso, puis mixez en ajoutant le jus de cuisson au fur et à mesure jusqu’à la consistance désirée. Dressez dans un plat, puis versez par-dessus l’huile d’olive en saupoudrant de graines de lin. Coupez des morceaux de fenouil en bâtonnets fins, puis dégustez en les trempant dans le houmous !

Soupe de pommes de terre, carottes, ail et miso

© pixabay

Pour 4 pers. – Préparation et cuisson : 30 mn – Difficulté :

  • 6 pommes de terre
  • 3 carottes
  • 1 oignon
  • 2 gousses d’ail
  • 2 c. à s. de miso blanc 1 c. à s. de miso rouge

Épluchez les pommes de terre, l’oignon et les carottes, puis coupez-les en morceaux. Mettez-les dans un faitout, puis couvrez d’eau et laissez cuire à feu moyen. Lorsque les légumes sont cuits, mixez avec un mixeur à main. Ajoutez le miso rouge et le miso blanc, puis mélangez bien. Dégustez !

 

Choux craquelins au miso blanc

© Aromandise

Pour 4 pers. – Préparation et cuisson : 1 h 30 mn – Difficulté :

Pour le craquelin :

  • 50 g de beurre
  • 50 g de cassonade
  • 50 g de farine T55

Pour les choux :

  • 200 g d’eau
  • 50 g de beurre
  • 1 pincée de sel
  • 120 g de farine T55
  • 3 œufs entiers

Pour la crème princesse :

  • 200 ml de lait demi-écrémé
  • 2 jaunes d’œufs
  • 40 g de sucre
  • 20 g de farine T55
  • 1 gousse de vanille
  • 2 c. à s. de miso blanc
  • 100 ml de crème liquide 35 %

Pour le craquelin : Faites ramollir le beurre en pommade et incorporez le sucre, puis la farine. Débarrassez sur une feuille de papier sulfurisé et abaissez à environ 2 mm d’épaisseur. Réservez au congélateur. Pour les choux : Chauffez l’eau avec le beurre et une pincée de sel. Incorporez la farine en une fois et remuez à l’aide d’une spatule. Desséchez cet appareil 2-3 mn sur le feu en remuant. Hors du feu, incorporez les œufs un par un et disposez la pâte à choux dans une poche à douille. Formez 12 petits choux sur une plaque avec papier cuisson. Avec un emporte-pièce de diamètre 3 cm, découpez 12 ronds de craquelin congelés et déposez sur chaque chou. Cuire 10 mn à 210 °C (th. 7), puis 15 mn à 180 °C (th. 6). Réservez à température. Pour la crème princesse : Chauffez le lait dans une casserole. Blanchissez les jaunes avec le sucre dans un saladier et ajoutez la farine. Versez le lait et mélangez. Réservez dans la casserole et faites cuire au feu en fouettant jusqu’à l’ébullition. Ajoutez la vanille, le miso blanc, puis réservez au frais. Montez la crème liquide en crème fouettée et incorporez-la délicatement dans la crème miso froide. Coupez les choux en 2 au couteau scie et garnissez de crème princesse.

 

© Freepik – topntp26

Smoothie chocolat banane miso

Pour 1 pers. – Préparation : 5 mn – Difficulté :

  • 25 g de chocolat pâtissier
  • 1 banane
  • 1 grosse c. à s. de miso blanc
  • 2 c. à s. de miel
  • 30 cl de lait d’amande

Retirez la peau de la banane, coupez-la en morceaux, puis mettez-les dans un blender. Ajoutez le chocolat, le miso, le miel et le lait d’amande. Mixez et le tour est joué !

Pâté de graines de tournesol au curry pour maki aux légumes par Sarah Juhasz

Pâté de graines de tournesol au curry pour maki aux légumes

Ingénieur en génie biologique de formation, Sarah est naturopathe et créatrice culinaire (en cuisine végétale à tendance crue). Elle se passionne pour la santé, le bien-être, l’alimentation, le sport, la nature, les voyages, et bien plus encore. Elle aime partager et le fait avec grand plaisir sur son blog www.pimpmegreen.com, en accord avec ses valeurs et sa pratique de la naturopathie. « Je n’ai pas de talent particulier, je suis juste passionnément curieux » est une phrase d’Albert Einstein qui lui correspond bien !

par Sarah Juhasz

© Sarah Juhasz

Pour 2 pers. – Bon marché – Préparation : 15 mn – 2 à 4 h de trempage Difficulté :

  • 90 g de graines de tournesol
  • 1 petit bout de curcuma frais (0,5/0,75 cm)
  • 1 c. à s. de miel d’acacia
  • 2 goussesd’ail marinées (utilisées pour faire l’huile à l’ail)
  • 2 c. à c. de curry doux en poudre
  • 2 pincées de piment d’Espelette
  • 2 pincées de sel non raffiné
  • Poivre au goût
  • 1 c. à c. de vinaigre de cidre ou 1 c. à s. de jus de citron
  • 1 à 2 c. à s. d’eau

Pour les makis :

  • des feuilles d’algues Nori, et les légumes de votre choix (lamelles de concombres et d’avocats, des graines germées, des herbes fraîches, des cornichons, etc.).

Photo : © Sarah Juhasz

Recouvrez les graines de tournesol d’eau tiède et laissez-les trempez 2 à 4 h (idéalement, 1 nuit de trempage dans l’eau froide). Le lendemain, rincez et égouttez-les. Mettez-les dans le bol d’un robot équipé de la lame en S (ou votre blender équipé de bras mélangeur) avec le reste des ingrédients. Mixez jusqu’à obtention d’un pâté homogène. Pour réaliser les makis, disposez une feuille d’algue nori devant vous, verticalement. Étalez le pâté sur le tiers de la hauteur de la feuille, sur la partie basse, puis ajoutez des lamelles de concombre et d’avocats, des graines germées, des herbes fraîches, des cornichons, etc. Roulez jusqu’en haut, la feuille d’algue en partant du bas, en serrant bien. Mouillez le haut de la feuille pour bien fermer le maki. Il est également possible de mettre un peu d’eau sur l’ensemble de la feuille d’algue avant de débuter pour que celle-ci s’hydrate bien. Faites-en plusieurs que vous pouvez réserver au frais. Découpez les makis en tronçons de 2 cm environ avant de servir, à l’aide d’un couteau aiguisé (si votre couteau coupe mal, il sera difficile de trancher nettement la feuille d’algue et les makis risquent de s’écraser). Dégustez nature, avec de la sauce tamari ou la sauce cacahuète orange (ci-après).

Sauce à la cacahuète et à l’orange par Sarah Juhasz

Sauce à la cacahuète et à l’orange

Pour 2 pers. – Bon marché – Préparation : 5 à 10 mn – Difficulté :

  • 60 g de purée de cacahuète (100 % cacahuète)
  • 1 orange (100 g de chair pelée à vif)
  • 20 g de moutarde
  • 20 g de sauce tamari
  • Poivre

Facultatif :

  • un peu de jus de citron jaune, selon votre goût

Mettez tous les ingrédients dans le bol du blender et mixez jusqu’à obtention d’une texture lisse et homogène. Servez dans un bol avec des makis.

Granola cru par Sarah Juhasz

Granola cru

© Sarah Juhasz

Pour 1 bocal – Bon marché – Préparation : 10 mn – Difficulté :

  • 40 g de noisettes
  • 50 g de cerneaux de noix
  • 50 g d’abricots secs coupées en petits morceaux
  • 6 dattes Medjool dénoyautées (90 g)
  • 1 belle c. à s. de graines de lin moulues (15 g)
  • 20 g de graines de sésame
  • 1 c. à c. d’épices à pain d’épices
  • 1/2 c. à c. de vanille

Variante :

  • + 2 à 3 c. à s. de pépites de chocolat noir

Au robot équipé de la lame en S, mixez grossièrement les noisettes et les noix. Ajoutez les graines, épices, et fruits secs, puis mixez à nouveau. Si vous le souhaitez, séparez la préparation obtenue en 2 pour garder une version nature, puis, dans la seconde partie, ajoutez des pépites de chocolat noir. Mixez éventuellement à nouveau pour concasser les pépites. Dégustez nature, sur un smoothie ou une crème de fruits, ou avec du lait végétal, etc.

Thés, tisanes et boissons santé – À faire soi-même de Marie-France Farré et Noëlie Cotteaux

écolivre

Thés, tisanes et boissons santé – À faire soi-même
de Marie-France Farré et Noëlie Cotteaux

40 DIY bien-être à (s’)offrir !

Amies depuis leurs études de naturopathe et adaptes de thés/tisanes, Marie-France Farré et Noëlie Cotteaux ont concocté un guide avec plus de 40 recettes et DIY gourmands, pour composer soi-même des boissons chaudes et froides à partir de plantes ou d’épices. Thés, tisanes, chocolats, cafés, mais aussi biscuits et autres gourmandises… Il y en a pour tous les goûts ! L’idée de cet ouvrage s’est imposée à elles en constatant qu’aucun livre de phytothérapie n’abordait la notion de plaisir. Et, pourtant, préparer ces boissons est une expérience aussi bonne pour la santé que pour les papilles. Leur astuce : proposer des mélanges inattendus pour créer des saveurs délicates. Parsemé des belles photographies de Gaelle Bizeul, ce guide ravira les adeptes de boissons home made.

Éditions Eyrolles – 152 pages – 17,90 €

Gnocchis maison par Nature et Cie

Gnocchis maison

© Nature et Cie

Pour 6 pers. – Bon marché – Préparation : 20 mn – Cuisson : 10 mn – Difficulté :

  • 70 g de farine de riz Nature et Cie
  • 50 g de fécule de maïs
  • 400 g de purée de pommes de terre
  • 1 jaune d’œuf Sel Huile d’olive

Mélangez la farine de riz, la fécule de maïs, le sel, la purée et le jaune d’œuf. Malaxez jusqu’à obtenir une pâte lisse et homogène. Confectionnez des rouleaux de pâte d’une épaisseur de 2 cm et coupez des petits cubes de 2 cm. À l’aide d’une fourchette, formez des stries sur chaque gnocchi. Faites cuire les gnocchis dans de l’eau bouillante. Pour éviter qu’ils ne se collent tous entre eux, cuisez-les par petites quantités. Dès que les gnocchis remontent à la surface de l’eau, cela signifie qu’ils sont cuits. Retirez-les à l’aide d’une écumoire. Pour finir, terminez la cuisson dans une poêle à feu moyen, avec de l’huile d’olive, jusqu’à ce qu’ils soient bien dorés. Vous pourrez agrémentez les gnocchis avec du pesto, du parmesan, de la sauce tomate, ou tout autre accompagnement de votre choix.

https://nature-et-cie.fr

Okara : l’innovation Soy

Okara : l’innovation Soy

Découvrez l’okara, une spécialité 100% végétale aux avantages variés, qui séduira tous les amateurs d’aventures culinaires !

Grâce à son profil nutritionnel hors pair, c’est un ingrédient de choix en cuisine : il est riche en protéines et en fibres, pauvre en graisses saturées et sans sel. Cuisine saine garantie ! Il apportera par ailleurs une texture unique à toutes vos recettes ! À découvrir en magasin bio et sur www.soy.fr/recettes

 

Boulettes aux légumes

© Angélique Roussel

Pour 12 boulettes – Préparation : 15 mn – Cuisson : 10 mn – Difficulté :

  • 200 g d’okara Soy
  • 1 oignon
  • 1 gousse d’ail
  • 20 g de poudre d’amandes
  • 10 g de fécule de maïs
  • 1 c. à s. de concentré de tomates
  • 1 c. à c. de moutarde
  • 1 c. à c. de sauce soja
  • Herbes de Provence
  • Poivre
  • Huile d’olive pour la cuisson

Épluchez et émincez finement l’oignon et l’ail (n’oubliez pas de dégermer l’ail). Dans un saladier, mélangez tous les ingrédients. Pétrissez à la main jusqu’à obtenir une boule de pâte homogène, puis formez des boulettes. Dans une poêle huilée, faites-les revenir 10 mn et servez chaud avec une sauce et du riz ou des légumes de saison.

 

© Angélique Roussel

Pâte à tartiner

Pour 1 pot – Préparation : 5 mn – Difficulté :

  • 100 g d’okara Soy
  • 80 g de chocolat noir pâtissier
  • 2 c. à s. d’huile neutre
  • 2 c. à s. de boisson au soja
  • 1 c. à s. de purée de noisettes

Faites fondre le chocolat au bain-marie. Placez l’ensemble des ingrédients dans le bol d’un blender, avec le chocolat fondu. Mixez jusqu’à obtenir une pâte lisse et homogène. Versez dans un petit pot la pâte à tartiner… c’est prêt à déguster !

 

Brownie gourmand léger

© Angélique Roussel

Pour 6 à 8 pers. – Préparation : 10 mn – Cuisson : 20 à 25 mn – Difficulté :

  • 100 g d’okara Soy
  • 100 g de poudre d’amandes
  • 60 g de sucre complet
  • 40 g de pépites de chocolat
  • 60 g d’oléagineux (noix, noisettes…)
  • 20 g de cacao en poudre non sucré
  • 1 c. à c. de poudre à lever
  • 10 cl de boisson soja au chocolat
  • 1 c. à s. d’huile de coco désodorisée
  • 1 c. à s. de fécule
  • 1 c. à c. de vanille liquide
  • 1 pincée de sel

Dans un saladier, mélangez les ingrédients secs, puis ajoutez les ingrédients liquides. Mélangez bien. Versez la pâte dans un moule rectangulaire, puis enfournez 20 à 25 min à 180 °C (th. 6).

Galettes de patates douces et poireaux par Marie Lossy

Galettes de patates douces et poireaux

par Marie Lossy

Passionnée de cuisine et auteur du blog Allergique Gourmand, Marie a changé totalement sa façon de cuisiner suite à la découverte de multiples allergies alimentaires chez son fils. Elle a fait de la diversification et du plaisir des papilles son credo, malgré ce régime d’éviction. Prouver que l’on peut se faire plaisir en mangeant « sans » et « sain », c’est ce qu’elle partage sur son blog. Elle est également consultante en alimentation pour allergiques et intolérants alimentaires. Son blog : Allergique Gourmand  allergique_gourmand  AllergiqueGourmand

© Marie Lossy

Pour 4 pers. – Bon marché – Préparation : 15 mn – Cuisson : 15 mn + 20 mn – Difficulté :

  • 2 patates douces moyennes
  • 130 g de poireaux en rondelles
  • 1 peu d’huile d’olive
  • Curcuma
  • Sel, poivre
  • Persil
  • 2 c. à s. de farine de quinoa

Épluchez les patates douces. Coupez-les en morceaux et faites-les cuire à la vapeur. Mettez un peu d’huile d’olive et les poireaux dans une casserole. Ajoutez 1 c. à c. de curcuma. Mélangez et laissez mijoter environ 10 mn, en remuant régulièrement. Versez les patates douces cuites dans un saladier. Écrasez-les à la fourchette. Ajoutez les poireaux, le sel, le poivre, le persil et la farine de quinoa. Mélangez. Huilez légèrement une poêle. Placez-y un emporte-pièce et versez 1 c. à s. bien pleine de préparation. Homogénéisez la surface et laissez cuire environ 1 mn, puis retournez. Procédez de la même façon jusqu’à épuisement de la pâte. Servez ces galettes tièdes, en accompagnement de légumes rôtis, par exemple.

Petits moelleux au mascarpone par Marie Lossy

Petits moelleux au mascarpone

© Marie Lossy

Pour 6 moelleux – Bon marché – Préparation : 10 mn – Cuisson : 20 mn – Difficulté :

  • 1 petit pot de crème fraîche épaisse (garder le pot, il servira de mesure), soit 20 cl
  • 125 g de mascarpone
  • 3/4 de pot de sucre non raffiné
  • 1 pot de farine de riz
  • 1 sachet de levure « sans »
  • 1 poignée de cranberries

Préchauffez le four à 180 °C (th. 6), chaleur tournante. Dans un saladier, versez la crème, le mascarpone et le sucre. Mélangez bien pour obtenir une pâte homogène. Versez peu à peu la farine mélangée avec la levure. Remuez pour éviter les grumeaux. Ajoutez les cranberries. Versez la préparation dans des moules, ici des mini-kouglofs et faites cuire 20 mn. La cuisson finie, sortez du four et laissez refroidir avant de démouler. Saupoudrez de sucre glace à la dégustation.

 

Crackers aux algues par Croc’ la Vie

Crackers aux algues

Christina et Bérengère-Emma sont deux passionnées qui partagent leurs expériences à travers des ateliers, des stages, des livres, des vidéos, une newsletter… des recettes et des conseils de saison pour vivre en harmonie et se soigner naturellement. Elles puisent leurs inspirations dans leur pratique quotidienne et leurs expérimentations personnelles. Loin de tout dogme, Croc’ la Vie propose une nourriture simple, saine, créative et délicieuse. www.croclavie.org

par Croc’ la Vie

Les algues sont une merveilleuse source de minéraux et d’oligoéléments. Les inclure dans notre alimentation apporte à notre organisme de précieux nutriments, comme l’iode, le fer, le magnésium, le phosphore, le sodium, le zinc, le sélénium, etc.

Ustensiles : Blender et déshydrateur

© Croc’ la Vie

Pour 2 à 3 plateaux de déshydrateur- Bon marché – Préparation : 20 à 30 mn – Déshydratation : 12 h – Difficulté :

  • 2 petites salades feuilles de chêne
  • 150 ml d’eau
  • 100 g de graines de lin doré
  • 12 g de mélange d’algues séchées (salade du pêcheur)
  • 1 c.à.s. de vinaigre d’umeboshi (prunes japonaises salées et fermentées)
  • 1 c.à.s. de sirop d’agave
  • Poivre

Mixez tous les ingrédients dans un blender jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène. Étalez la pâte obtenue sur les plateaux du déshydrateur. Prédécoupez en forme de triangles ou de rectangles à l’aide d’un couteau. Parsemez la surface d’un peu de mélange d’algues. Déshydratez pendant 12 h. Puis retournez en séparant les crackers. Poursuivez la déshydratation jusqu’à ce qu’ils soient bien croustillants. Se conservent 1 semaine à température ambiante dans un récipient hermétique.

Smoothie aux myrtilles sauvages par Croc’ la Vie

Smoothie aux myrtilles sauvages

Ce smoothie tout violet aux myrtilles sauvages est un concentré exceptionnel d’antioxydants ! Ces précieuses petites baies, à la saveur douce et légèrement sucrée, poussent tout simplement dans les buissons de nos forêts… Quand elles gèlent, elles ne perdent pas leur valeur nutritionnelle. Au contraire, cette valeur augmente. Pour résister au gel, elles décuplent leurs facultés et nous nourrissent de leur force nutritionnelle et de leur biodisponibilité.

Ustensiles : Blender

© Croc’ la Vie

Pour 1 pers. – Bon marché – Préparation : 10 mn – Difficulté :

  • 1 tasse de myrtilles sauvages (congelées quand ce n’est pas la saison)
  • 1 banane
  • 1 petite poire, voire 2

Déco :

  • quelques pincées de pollen

Mixez tout les ingrédients dans le blender avec un peu d’eau. Ajustez la quantité d’eau en fonction de la consistance souhaitée. Versez dans un bol et ajoutez quelques pelotes dorées de pollen de fleurs.

Pavé de Julienne MSC à la vapeur, aux herbes fraîches par Food4Good

Recettes proposées par

Pavé de Julienne MSC à la vapeur, aux herbes fraîches

© Delphine Pocard

Pour 2 pers. – Décongélation : 12 h – Préparation et cuisson : 15 mn +- – Difficulté :

  • 2 pavés de Julienne Food4Good
  • 1 petit bouquet d’herbes aromatiques fraîches bio : ici, aneth, thym et persil
  • Huile d’olive extra-vierge
  • Sel et poivre 5 baies moulu

La veille, sortez les pavés de Julienne MSC Food4Good du congélateur et laissez décongeler toute la nuit. Dans un cuit-vapeur, placez un lit d’herbes aromatiques dans le panier, couvrez et portez à ébullition. Lorsque la vapeur commence à s’en dégager, déposez les pavés de Julienne sur les herbes. Salez légèrement et poivrez. Couvrez. Laissez cuire de 7 à 10 mn, selon l’épaisseur des pavés. Le poisson doit avoir un aspect nacré. Servez avec quelques-unes des herbes ciselées, et en ajoutant au préalable un filet d’huile d’olive.

Pavé de Julienne MSC à la poêle sauce dorée à la moutarde par Food4Good

Pavé de Julienne MSC à la poêle sauce dorée à la moutarde

© Delphine Pocard

Pour 2 pers. – Décongélation : 12 h – Préparation et cuisson : 20 mn – Difficulté :

  • 2 pavés de Julienne Food4Good
  • 75 g de salade, mélange mâche et roquette
  • 1 c. à soupe de moutarde fine
  • 1/2 c. à café de curcuma moulu
  • 15 cl de crème fraîche liquide entière
  • 1 c. à soupe de sauce de soja
  • 125 g de riz basmati
  • Vinaigre de cidre
  • Huile d’olive bio extra-vierge
  • Sel et poivre rose

La veille, sortez les pavés de Julienne MSC Food4Good du congélateur et laissez décongeler toute la nuit. Rincez et cuisez le riz comme indiqué sur le paquet. Pendant ce temps, lavez et essorez la mâche et la roquette. Dans un saladier, versez un filet de vinaigre, un filet d’huile d’olive et une pincée de sel. Ajoutez les salades et mélangez. Dans une casserole, incorporez la moutarde, le curcuma, la crème fraîche et la sauce de soja. Mélangez et laissez épaissir quelques instants sur feu doux. Éteignez et réservez ensuite au chaud en couvrant. Salez et poivrez légèrement les pavés de Julienne. Dans une grande poêle, chauffez un filet d’huile d’olive, déposez les pavés et faites-les cuire à couvert, à feu doux, pendant environ 6 à 7 mn. Le poisson doit être nacré. Servez le poisson avec la sauce dorée, la salade de mâche et roquette, ainsi qu’une portion de riz basmati.

Diététique pour améliorer sa fertilité par Christine Calvet

Diététique pour améliorer sa fertilité

Formée à l’Institut Méditerranéen de Documentation, d’Enseignement et de Recherches sur les Plantes Médicinales de Montpellier (IMDERPLAM), Christine Calvet est une conseillère de santé spécialisée dans les techniques de soins naturels et de prévention. À l’issue de cette formation, elle a choisi d’approfondir ses connaissances en diététique et en phytonutrition, pour accompagner notamment des personnes intolérantes au gluten et au lait ainsi que d’autres souffrant de surpoids et de diabète. Son objectif est d’enseigner « l’art de se soigner et de manger autrement » par des méthodes naturelles de prévention santé et une nutrition choisie, synthèse des travaux des Prs Henri Joyeux et David Servan-Schreiber, des Drs Catherine Kousmine et Jean Seignalet et du naturopathe Daniel Kieffer. Elle est installée à Perpignan, où elle consulte et anime des ateliers culinaires. Christine Calvet est également auteur culinaire. Pour la contacter : 06 86 44 91 96 – calvet-christine@orange.fr Site web de son association : http://harmovie.baguenaudes.fr/ et son blog : www.saisonsdemets.fr

par Christine Calvet

Vous souhaitez avoir un bébé ? Préparez votre organisme en… mangeant. En effet, de nombreuses études montrent que l’alimentation joue un rôle dans la fertilité. Notamment une étude d’observation réalisée en 2017*, qui établit le lien entre faible consommation de fruits, forte consommation d’aliments fast-food et le délai pour « tomber » enceinte. Il apparaît que la faible consommation de fruits (moins de 3 fruits par jour ou 1 à 3 fruits par mois comparé à 3 fruits par jour) augmente le délai, tandis que la faible consommation d’aliments transformés (pas de fast-food du tout ou 2 à 4 fast-foods maximum par semaine) diminue cette durée.

Or, manger des fruits et légumes en quantité rend alcaline (ou basique) la glaire cervicale (substance visqueuse sécrétée par les cellules du col de l’utérus), qui, si elle est trop acide (pH inférieur à 6), empêche la fécondation car elle neutralise les spermatozoïdes.

Ainsi, veiller à ce que chaque repas respecte l’équilibre acido-basique des vitamines, minéraux, oligoéléments et « superaliments » aide à améliorer une glaire cervicale trop acide.

I› Un menu basifiant (presque) idéal

Une assiette garnie d’une protéine animale – viande, poisson ou oeufs – et d’une céréale raffinée – pâtes blanches, par exemple –, le tout assaisonné d’une bonne dose de sel et complété, en guise de dessert, par un yaourt, est acidifiante et perturbe notre organisme.

Comment la corriger ?

• En choisissant entre la protéine et les pâtes, qui composeront la moitié de l’assiette seulement.

• En remplissant l’autre moitié par des légumes verts crus et cuits, assaisonnés d’herbes fraîches et de graines goûteuses.

• En optant pour un fruit cuit ou une compote de fruits sans sucre ajouté pour le dessert.

En pratique, cela pourrait se décliner ainsi :

Carottes râpées à la ciboulette et aux graines de tournesol + filets de maquereaux (même en boîte) + fenouils braisés + pomme au four à la cannelle ou avocat + pâtes complètes aux brocolis et champignons à la crème végétale + compote de pommes aux cranberries.

II› Quelques vitamines, minéraux, oligoéléments et super-aliments à privilégier

les vitamines du groupe B (oléagineux, légumineuses, céréales entières, levure de bière, abats, foie, thon, saumon, morue, banane, champignons…), et la B9 principalement, présente essentiellement dans les légumes à feuilles vert foncé (salades, choux verts, brocolis, épinards, blettes, artichauts, persil, cresson…), ainsi que dans les betteraves rouges, les légumineuses (dont le soja), les graines de lin, de tournesol, les noix et noisettes, les abats et le foie.

la vitamine E : huile de germe de blé, amandes, noisettes, graines de tournesol, pignons de pin, noix (et surtout la noix du Brésil), huile d’olive, avocats, sardines et épinards sont les meilleures sources dans l’alimentation courante. Mais une plante renferme beaucoup de vitamine E : l’onagre, riche en acide gamma-linolénique, acide gras essentiel dans la reproduction. En synergie avec la vitamine B9 et certains oligoéléments, il semblerait qu’elle participe à une bonne mise en condition de l’organisme pour favoriser la fertilité, chez la femme comme chez l’homme.

la provitamine A (bêta-carotène et autres caroténoïdes), de par son effet anti-oxydant, protège ovules et spermatozoïdes des radicaux libres : tous les fruits et légumes colorés en vert (salades, choux, épinards, haricots verts, herbes aromatiques…), rouge, jaune et orange (poivrons, tomates, betteraves rouges, carottes, courges, patates douces, abricots, melons, pêches, mangues, papayes…), auxquels s’ajoutent les fruits et baies rouges et noirs (cerises, fraises, framboises, mûres, myrtilles, cassis, groseilles…) et les fruits secs, comme les baies de goji, les baies de canneberge, les abricots, les pruneaux… À noter que la transformation du bêta-carotène en vitamine A nécessite des apports suffisants en vitamine C et en zinc.

la vitamine C, vitamine antioxydante comme la A et la E : non, ce n’est pas l’orange qui en contient le plus mais, par ordre décroissant : les poivrons, le cassis, les choux et le citron.

le zinc : fruits de mer, foie, sésame, graines de courge, noix, légumineuses, champignons…

le sélénium : noix du Brésil en particulier et toutes les noix, huîtres et tous les poissons gras riches en oméga 3, les abats et les champignons, pour l’essentiel.

les graines germées, dont le processus germinatif augmente le taux des vitamines (provitamine A, vitamines B, C et E en particulier).

les algues, pour leur richesse en vitamines, minéraux et oligoéléments, et qui neutralisent l’acidité de l’organisme.

Concernant les oméga 3, leur importance est primordiale car, d’une part, ils assurent une bonne fluidité des membranes et donc la progression des spermatozoïdes ; et, par la suite, chez la femme enceinte, ils réduisent son stress, limitent le risque de prématurité, puis améliorent les développements moteur et cognitif de l’enfant.

*Marine V & al : Fruits, vegetables, and health : evidence from metaanalyses of prospective epidemiological studies. 2017, vegetarian and plant-based diets in health and disease prevention.

Carottes et radis noir dans leur corolle de chou sur lit de mesclun par Christine Calvet

Carottes et radis noir dans leur corolle de chou sur lit de mesclun

© Christine Calvet

Pour 4 pers. – Bon marché – Préparation : 20 mn – Cuisson : 10 mn environ – Difficulté :

  • 1 petit chou vert lisse
  • 2 carottes fanes
  • 1 radis noir
  • 1 branche tendre de céleri et ses feuilles
  • 1 oignon rouge
  • 200 g environ de mesclun
  • 4 c. à s. de mélange d’huile olive-colza
  • Huile d’olive
  • 2 c. à s. de vinaigre balsamique
  • Thym et sel aux herbes
  • Quelques fleurs comestibles pour décorer

Effeuiller délicatement le chou. Précuisez les feuilles saupoudrées de thym émietté et de sel aux herbes 10 mn environ au cuit vapeur (selon la taille et la dureté des feuilles). Dans un bol, préparez la vinaigrette en mélangeant l’huile et le vinaigre. Brossez les carottes et le radis noir, puis râpez-les et mettez-les dans un saladier. Ajoutez la branche de céleri détaillée en tronçons de 2 cm, arrosez le tout de vinaigrette en mélangeant bien. Répartissez le mesclun dans les assiettes de service en l’arrosant d’un filet d’huile d’olive. Disposez-y 2 ou 3 feuilles de chou de façon à former une corolle, dont on remplira le centre de légumes râpés, de feuilles de céleri ciselées et d’oignon émincé. Décorez de fleurs et dégustez.

Filets de truite gingembre-anis au fenouil par Christine Calvet

Filets de truite gingembre-anis au fenouil

© Christine Calvet

Pour 4 pers. – Bon marché – Préparation : 20 mn – Cuisson : 10 mn – Difficulté :

  • 4 filets de truite de 200 g
  • 2 fenouils (avec leur plumet de feuilles)
  • 1 oignon rouge
  • 1 lanière de piment d’Espelette séché
  • Le jus d’1 citron
  • 1 tronçon de gingembre frais
  • 1 c. à s. d’anis vert en grains
  • Huile d’olive bien fruitée
  • Thym frais
  • Fleur de sel aux algues

Badigeonnez les filets de truite d’un peu d’huile d’olive et de gingembre râpé, salez-les et parsemez de dés de piment. Émincez les bulbes des fenouils et coupez leurs tiges en petits tronçons. Disposez-les avec l’oignon émincé dans le panier du cuit-vapeur et saupoudrez- les d’anis vert, de thym frais et d’un peu de sel aux algues. Déposez les filets de poisson sur les légumes en les parsemant de tronçons de tiges et du plumet haché des fenouils. Citronnez et faites cuire 10 mn. Dressez les assiettes de service en répartissant filet et légumes.

Compotée de pommes et cranberries, crème amande-citron par Christine Calvet

Compotée de pommes et cranberries, crème amande-citron

© Christine Calvet

Pour 4 pers. – Bon marché – Préparation : 10 mn – Cuisson : 10 à 15 mn – Réfrigération : 1 h – Difficulté :

  • 4 grosses pommes rouge
  • 2 belles poignées de cranberries
  • Mélange d’épices pour pain d’épices
  • 15 cl de lait d’amande
  • 2 c. à s. de purée d’amande complète
  • Le jus d’1/2 citron et son zeste
  • 1/2 c. à c. d’agaragar (1 g)

Pelez et coupez les pommes en morceaux. Faites-les compoter à feu doux avec les cranberries, le zeste de citron, les épices et un peu d’eau. Écrasez en conservant une texture rustique. Dans une casserole, mélangez le lait d’amande avec le jus de citron et l’agar-agar. Portez à frémissement et maintenez 1 mn. Dans un grand bol, délayez la purée d’amande dans le liquide chaud. Laissez refroidir. Dressez les verrines en déposant une couche de compotée de fruits recouverte de crème. Réfrigérez pendant au moins 1 h.

Carrot cake par Gin Delac

Carrot cake

© Caroline Villate

Depuis sa petite enfance, Virginie est passionnée de cuisine végétarienne. Diagnostiquée intolérante au gluten il y a 7 ans, et atteinte d’une maladie auto-immune, Virginie s’est alors tournée vers une cuisine hypotoxique pour gagner en énergie et en tonus. Elle est l’auteur du blog Dans la cuisine de Gin, où elle partage ses recettes gourmandes et montre que l’alimentation « bonne santé » peut être goûteuse et savoureuse. Elle anime aussi des ateliers culinaires et d’initiation à la cosmétique maison. Son blog : http://danslacuisinedegin.blogspot.fr  dans_la_cuisine_de_gin  DansLaCuisineDeGin

par Gin Delac

© Gin Delac

Pour 4 petits gâteaux – Assez bon marché – Préparation : 20 mn – Trempage : au moins 2 h – Difficulté :

Pour la croûte :

  • La pulpe de 2 carottes moyennes (issues d’un extracteur, à défaut 2 carottes finement râpées)
  • 4 dattes Medjool
  • 50 g de flocons de sarrasin
  • 30 g de noisettes entières
  • 1 c. à s. d’huile de coco
  • 1 c. à s. d’eau de fleur d’oranger
  • 1/2 c. à c. de cardamome en poudre
  • 1 poignée de pistache

Pour la crème :

  • 150 g de noix de cajou préalablement trempées au moins 2 h avant
  • 2 dattes
  • 8 cl de lait végétal
  • 1 c. à c. d’eau de fleur d’oranger
  • 1 c. à s. de pâte de pistache (ou de l’arôme pistache ou amande)

Si vous n’avez pas de pulpe de carotte issue d’un jus fait à l’extracteur, épluchez et râpez les carottes. Exprimez-en le jus, en pressant juste à la main. N’utilisez que la pulpe (gardez le jus pour autre chose). Mettez tous les ingrédients de la croûte dans le mixeur et actionnez-le jusqu’à ce que le mélange soit bien homogène. Au besoin, faites des pauses et recentrez la pâte au milieu du bol pour remixer de nouveau. Vous obtenez une sorte de pâte d’amande. Si elle est trop molle à travailler, mettez-la quelques instants au réfrigérateur pour la durcir un peu. Foncez 4 mini-cercles à pâtisserie, en faisant remonter les bords sur la paroi, de manière à former des petits contenants. Pensez à placer du papier sulfurisé dessous. Mettez au frais. Pendant ce temps, mixez les ingrédients de la crème, de manière à ce qu’elle soit bien lisse. Versez la crème dans les contenants en croûte. Mettez au frais au moins 2 heures. Décorez selon votre envie. Ici, ce sont des fleurs découpées à l’emporte-pièce, dans des rondelles de carotte et des éclats de pistaches. Dégustez frais. Pour ces gâteaux très gourmands, préférez de petits gabarits de moules. Inutile d’avoir les yeux plus gros que le ventre, sinon, ils pourraient vite devenir écoeurants.

Quiche végétalienne aux oignons et curcuma par Gin Delac

Quiche végétalienne aux oignons et curcuma

© Gin Delac

Pour 4 à 6 pers. – Bon marché – Préparation : 10 mn – Cuisson : 25 mn – Difficulté :

  • 1 pâte feuilletée sans gluten toute prête
  • 1 barquette de 400 g de tofu soyeux
  • 4 oignons
  • 4 c. à s. d’huile d’olive
  • 3 c. à s. de farine de pois chiche
  • 1 c. à s. de curcuma en poudre
  • 1 gousse d’ail
  • Sel, poivre

Préchauffez le four à 200 °C (th. 6/7). Pelez, dégermez et émincez les oignons. Dans une poêle, faites chauffer l’huile et faites-y revenir les oignons. Ajoutezy l’ail pelé, dégermé et écrasé. Mélangez et faites cuire 1 à 2 mn. Dans un bol, mélangez le tofu soyeux égoutté, la farine de pois chiche et le curcuma. Ajoutez les oignons cuits. Salez et poivrez à votre convenance. Déroulez la pâte feuilletée dans un moule et foncez-la. Versez la préparation sur la pâte, lissez et glissez au four pour 25 à 30 mn. Servez chaude ou tiède, accompagnée d’une salade verte ou de légumes.

Poêlée de céleri rave et carottes au miel par Camille Daussy

Poêlée de céleri rave et carottes au miel

Passionnée de cuisine saine et gourmande, Camille Daussy partage sur son blog, depuis quelques années, ses recettes à dominante végétarienne et, parfois, sans gluten ou végétaliennes. Elle met un point d’honneur à utiliser des produits de saison, au maximum locaux et bio. Pour vous inspirer de ses recettes, retrouvez-la sur kmillesaveurs@gmail.com et  kmillesaveurs

par Camille Daussy

© Camille Daussy

Pour 4 pers. – Bon marché – Préparation : 20 mn – Cuisson : 30 mn – Difficulté :

  • 1 oignon
  • 1 tête de céleri rave moyenne
  • 4 à 5 carottes
  • 1 gousse d’ail
  • Huile pour cuisson
  • 2 cm de racine de gingembre frais
  • 2 c. à s. de miel
  • Quelques noisettes, amandes et graines de tournesol
  • Sel, poivre
  • Curcuma
  • Thym

Épluchez le céleri rave et coupez-le en petits dés de 1 cm de côté environ. Faites de même avec les carottes. Épluchez, dégermez l’oignon et la gousse d’ail et taillez-les petits morceaux. Dans un wok ou un faitout, versez un peu d’huile de votre choix. Faites revenir l’oignon et l’ail à feu doux. Puis ajoutez le céleri, les carottes, le morceau de gingembre râpé et 3 verres d’eau. Salez. Couvrez et laissez cuire environ 20 mn à feu doux. Au bout de ce temps, découvrez et ajoutez le miel, le curcuma, le poivre, le thym, les fruits secs et les graines grossièrement concassés. Laissez cuire encore 5 à 10 mn à découvert le temps que l’eau s’évapore et que tous les arômes se mélangent. Idée : vous pouvez compléter avec des raisins secs pour un côté encore plus sucré/salé.

Salade chaude de panais rôti, petit épeautre et granola salé par Betty – Une végétarienne presque parfaite

Salade chaude de panais rôti, petit épeautre et granola salé

Betty, « Une Végétarienne presque Parfaite », propose, depuis plus de 2 ans à travers son blog, une cuisine à son image, qu’elle qualifie de pimpante, gourmande et généreuse ! Si, pour certains, la gourmandise se résume à une explosion de leur quota de glucides, pour sa part, elle aime la dénicher dans les fruits et légumes de saison, et français bien évidemment. Pas question pour elle de se lancer dans la diète, elle aime la générosité dans l’assiette. À ses yeux, le meilleur des modes de vie reste celui du plaisir des papilles ! www.unevegetariennepresqueparfaite.comunevegetariennepresqueparfaite@gmail.com

par Betty – Une végétarienne presque parfaite

© Betty – Une végétarienne presque parfaite

Pour 2 pers. – Bon marché – Préparation : 30 mn – Cuisson : 40 mn + 15 mn – Difficulté :

  • 2 panais (environ 400 g)
  • De l’huile d’olive
  • 1 c. à c. de paprika fumé
  • 60 g de petit épeautre
  • 1 cube de bouillon de légumes

Pour le granola :

  • 50 g de flocons d’avoine
  • 4 c. à s. d’huile d’olive
  • 2 c. à s. de sirop d’érable
  • 2 c. à s. de sauce soja de type tamari

Pour la sauce :

  • De la vinaigrette : 4 mesures d’huile de noix + 2 mesures de vinaigre de cidre + 1 mesure de moutarde à l’ancienne
  • Du persil frais émincé

Commencez par faire cuire le petit épeautre. Portez à ébullition un gros volume d’eau salée additionnée d’un bouillon cube de légumes et jetez-y le petit épeautre. Laissez cuire 40 mn jusqu’à ce que les grains soient bien tendres. Égouttez-les et disposez- les dans une assiette de service. Préchauffez le four à 200 °C (th. 6/7). Épluchez les panais et détaillez-les en cubes de 1 cm. Mettez-les dans un saladier, puis ajoutez le paprika fumé, du sel et du poivre. Ajoutez 2 c. à s. d’huile d’olive. Mélangez bien à l’aide de vos mains jusqu’à ce que les panais soient bien enrobés d’huile et déposez l’ensemble sur une plaque de four recouverte de papier cuisson. Enfournez 15 mn jusqu’à ce que les panais soient fondants. Disposez-les sur le petit épeautre. Réalisez ensuite le granola. Dans un saladier, mélangez les flocons d’avoine, l’huile d’olive, le sirop d’érable et la sauce soja. Disposez ce mélange dans une sauteuse, puis faites chauffer à feu moyen sans cesser de remuer, jusqu’à ce que l’ensemble forme des petits tas. Ajoutez sur l’assiette de service. Préparez la vinaigrette en mélangeant l’huile de noix, le vinaigre de cidre et la moutarde à l’ancienne, puis assaisonnez la salade. Servez aussitôt, parsemée de persil frais émincé.

Curry rhubarbe et pois chiches par Betty – Une végétarienne presque parfaite

Curry rhubarbe et pois chiches

© Betty – Une végétarienne presque parfaite

Pour 4 pers. – Bon marché – Préparation : 45 mn – Cuisson : 30 mn – Difficulté :

  • 250 g de pois chiches déjà cuits (ou 125 g de pois chiches secs)
  • 400 g de rhubarbe
  • 1 oignon
  • 1 gousse d’ail
  • De l’huile d’olive
  • 1 c. à s. de graines de moutarde
  • 1 c. à c. de cumin en poudre
  • 1 c. à c. de coriandre en poudre
  • 1 c. à c. de curcuma en poudre
  • 1 c. à c. de paprika en poudre
  • 20 cl de lait de coco
  • 10 cl de bouillon de légumes
  • Sel, poivre

Si vous utilisez des pois chiches secs, faites-les tremper une nuit entière dans un saladier rempli d’eau fraîche, puis faites-les cuire dans une casserole d’eau bouillante pendant 1 h 30, jusqu’à ce qu’ils soient tendres mais encore croquants. Égouttezles et réservez-les à température ambiante. Épluchez et dégermez l’ail et l’oignon, puis émincez-les finement. Épluchez la rhubarbe, puis détaillez-la en tronçons de 1 cm. Dans une sauteuse à feu moyen, versez 2 c. à s. d’huile d’olive. Ajoutez les graines de moutarde, puis, lorsqu’elles commencent à sauter, ajoutez l’oignon et l’ail. Faites-les revenir 2 mn puis ajoutez le cumin, la coriandre, le curcuma et le paprika. Prolongez la cuisson de 2 mn et ajoutez la rhubarbe. Laissez à nouveau cuire 2 mn, puis ajoutez les pois chiches égouttés, le lait de coco et le bouillon de légumes. Couvrez et laissez mijoter à feu doux une vingtaine de minutes jusqu’à ce que l’ensemble soit cuit. Rectifiez l’assaisonnement et servez aussitôt.

Risotto crémeux de quinoa, lentilles vertes, pleurotes et noix par Christine Spohn

Risotto crémeux de quinoa,
lentilles vertes, pleurotes et noix

À 45 ans, Christine Spohn se passionne pour la cuisine et suit une formation au lycée hôtelier d’Illkirch, en Alsace, où elle obtient son CAP de cuisinier. À la recherche de « sens », elle devient formatrice en arts culinaires et utilise la cuisine comme support de rencontre, de partage, de créativité, de cohésion, d’éveil… dans le respect du vivant. Formée aux plantes sauvages comestibles auprès de l’ethnobotaniste François Couplan, elle se passionne pour la rencontre spirituelle avec la matière, le vivant et l’humain, et souhaite partager son enthousiasme pour une nourriture saine, équilibrée, créative et savoureuse. D’ailleurs, elle a ouvert des chambres d’hôtes dans une maison écologique à la campagne en Haute- Saône, où elle anime également des ateliers de cuisine. Pour la contacter : Tél. 06 33 52 75 28, mail : christine@les-gourmandises.bio.fr et son site : www.les-gourmandises-bio.fr

par Christine Spohn

© Christine Spohn

Pour 6 pers. – Assez cher – Préparation : 20 mn – Cuisson : 15 à 20 mn environ – Difficulté :

  • 450 g pleurotes fraîches
  • 200 g de quinoa
  • 200 ml de vin blanc sec
  • 800 ml de bouillon végétal
  • 100 g de lentilles vertes
  • 1 oignon
  • Tomme de brebis
  • Crème végétale
  • 3 c. à s. d’huile de tournesol
  • Sel, poivre
  • Herbe aromatique (sauge ou autre)
  • Noix torréfiées

Effilochez les pleurotes à la main et faites-les revenir dans 1 c. à s. d’huile de tournesol pendant 7 mn environ. Salez et poivrez. Réservez. Dans une sauteuse, faites revenir l’oignon finement haché dans 2 c. à s. d’huile de tournesol sur feu doux. Rincez abondamment le quinoa pour éliminer la saponine et ainsi ôter son amertume. Mettez l’aromate, le quinoa et les lentilles dans la sauteuse. Mélangez bien aux oignons. Ajoutez le vin blanc et poursuivez la cuisson 5 mn. Versez 200 ml de bouillon et mélangez. Quand le bouillon est quasiment absorbé par le quinoa et les lentilles, ajoutez à nouveau 200 ml de bouillon et mélangez. Poursuivez l’opération jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de bouillon et que les lentilles/quinoa soient cuits. Retirez l’aromate. Veillez à ne pas trop cuire le quinoa au risque de le voir se transformer en purée. Ajoutez les pleurotes. Râpez la tomme de brebis, mélangez et complétez avec 2 c. à s. de crème végétale. Mélangez à nouveau. Dressez joliment à l’aide d’un emporte-pièce et décorez avec les noix préalablement torréfiées à la poêle.

Protein vegan shake par La Mandorle

Protein vegan shake

© La Mandorle

Pour 1 shake – Bon marché – Préparation : 5 mn – Difficulté :

  • 1 banane bien mûre
  • 4 doses de lait d’amande en poudre
  • 250 ml d’eau (ou 250 ml de lait d’amande)
  • 1/2 c. à c. de cannelle en poudre
  • 1/2 c. à c. de vanille en poudre
  • Glaçons
  • 6 doses de la Cure Protéines 25 La Mandorle

Épluchez et coupez la banane en morceaux. Blender : mixez la poudre de lait d’amande, l’eau (ou le lait d’amande), la cannelle, la vanille et la Cure Protéines 25. Ajoutez-y les morceaux de banane et les glaçons, puis remixez.

www.lamandorle.com

La 1ère huile d’olive en emballage écologique recettes proposées par Quintesens

LA 1ÈRE HUILE D’OLIVE EN EMBALLAGE ÉCOLOGIQUE

Recettes proposées par

Brioche roulée cannelle et vanille

© Quintesens – Delphine Pocard

Pour 4 pers. – Préparation : 25 mn – Repos : 1 h – Cuisson : 25 mn – Difficulté :

Pour la brioche :

  • 8 g de levure sèche de boulanger
  • 15 cl de lait végétal ou de vache, au choix
  • 600 g de farine de blé T65
  • 60 g de sucre de canne
  • 80 g d’huile d’olive Quintesens
  • 2 œufs
  • 1 c. à c. de sel non raffiné

Pour la garniture :

  • 60 g de sucre de canne
  • 3 c. à s. d’huile d’olive Quintesens
  • 2 c. à c. rase de cannelle moulue
  • 1 c. à thé de vanille moulue

Délayez la levure de boulanger dans un verre rempli d’un peu de lait légèrement tiédi. Dans un grand bol, incorporez la farine, le reste de lait et le sucre. Versez l’huile d’olive Quintesens, ajoutez les œufs, le sel et le contenu du verre. Mélangez, puis pétrir la pâte pendant 5 mn, avec les mains ou à l’aide d’un robot pétrisseur. Formez une boule, puis déposez-la dans un grand bol, couvrez d’un torchon. Faites lever la pâte pendant une trentaine de minutes dans un four préchauffé quelques minutes puis éteint. Une fois le temps passé, dégazez en appuyant sur la pâte avec la paume des mains. Farinez le plan de travail, étalez-la au rouleau, en un grand rectangle. Badigeonnez d’huile d’olive Quintesens toute la surface de la pâte. Saupoudrez de sucre, de cannelle et de vanille. Roulez la pâte sur elle-même afin d’obtenir un boudin. Détaillez celui-ci en 6 tronçons de même épaisseur. Chemisez un moule à manqué d’un papier cuisson. Déposez-y les tronçons, comme une fleur, en gardant un espace entre chaque. Laissez pousser la brioche couverte d’un linge, et ce à nouveau pendant une trentaine de minutes. Préchauffez le four à 180 °C (th. 6). Enfournez pour 25 mn. La brioche doit être dorée. Démoulez, saupoudrez de cannelle et servez !

 

Jiaozi (raviolis) chinois au poulet

© Quintesens – Delphine Pocard

Pour 1 à 2 pers. – Préparation : 30 mn – Repos : 30 mn – Cuisson : 15 mn – Difficulté :

Pour la pâte :

  • 200 g de farine de blé
  • 10 cl d’eau tiède
  • 1 pincée de sel non raffiné

Pour la farce :

  • 1 escalope de poulet
  • 1/2 chou chinois
  • 1/2 oignon
  • Quelques brins de coriandre
  • 1 c. à s. d’huile d’olive
  • 1 c. à c. de sauce de soja
  • 1 c. à s. de graines de sésame

Pour la sauce :

  • 1 c. à s. de sauce de soja
  • 2 c. à s. d’olive Quintesens
  • 1 c. à s. de vinaigre de riz ou de cidre

Dans un grand récipient, versez la farine. Ajoutez l’eau tiédie et le sel, mélangez et malaxez bien afin d’obtenir une boule de pâte lisse, souple et non collante. Laissez-la reposer sous un linge pendant une trentaine de minutes. Étalez ensuite la pâte le plus finement possible, en la divisant au préalable en 4 pâtons, par exemple, en la passant dans un laminoir. Découpez ensuite des ronds d’environ 8 cm de diamètre chacun à l’aide d’un emportepièce, d’un verre ou d’un cercle à pâtisser individuel. Hachez finement le chou chinois. Émincez finement le poulet et l’oignon. Ajoutez à ces ingrédients le chou, les feuilles de coriandre ciselées, la sauce de soja et les graines de sésame. Faites chauffer l’huile d’olive et faites revenir 3 à 4 mn à feu moyen le mélange en remuant régulièrement. Retirer du feu et laissez refroidir quelques instants. Déposez une noix de la farce sur chaque cercle de pâte. Refermez en rabattant la pâte afin de former une demilune. Portez une grande quantité d’eau à ébullition dans un faitout. Plongez les jiaozi. Dès la reprise de l’ébullition, ajoutez un verre d’eau froide. Attendez 5 mn, puis sortezles. Servez-les avec la sauce, préalablement préparée en mélangeant tous les ingrédients. En accompagnement ? Une portion de riz et une salade de germes de soja pour un repas complet !

 

Chips de betterave et de chou kale

© Quintesens – Delphine Pocard

Pour 6 parts – Préparation : 15 mn – Cuisson : 40 mn – Difficulté :

  • 2 betteraves crues de taille moyenne
  • 5 feuilles de chou kale
  • 4 c. à s. d’huile d’olive Quintesens
  • Poivre 5 baies, curry et paprika

Préchauffez le four à 150 °C (th. 5/6). Lavez les betteraves et les feuilles de chou kale à l’eau claire. Faites sécher le tout rapidement en enveloppant les légumes dans un chiffon propre. Tranchez les betteraves le plus finement possible, notamment à l’aide d’une mandoline. Réservez. Retirez la nervure centrale de chaque feuille de chou kale. Déchirez en morceaux avec les mains afin d’obtenir de belles chips. Dans un saladier, versez 2 c. à s. d’huile d’olive Quintesens. Ajoutez une belle pincée de sel, une pincée de curry et une de paprika. Incorporez les morceaux de feuilles de chou et mélangez bien pour les enrober. Étalez-les sur une plaque de four chemisée d’un papier cuisson. Enfournez pour une dizaine de minutes. Surveillez afin d’éviter que les chips noircissent (plusieurs fournées seront nécessaires). Pour les chips de betterave, enrobez les tranches du reste d’huile d’olive additionnée d’un peu de sel et des épices à convenance. Étalez-les sur la plaque chemisée. Enfourner pour environ 30 mn, jusqu’à ce qu’elles soient croustillantes. Servez immédiatement les chips de kale et de betterave mélangées au moment de l’apéritif. À consommer rapidement.

www.quintesens-bio.com

Partenaires

Agenda

Prés de chez vous

Trouvez l'actualité écologique de votre région ainsi que les magasins bio qui diffusent l'écolomag autour de chez vous

Écolivres
Notre sélection