Un coffret de 4 huiles 100% bio de BIO PLANÈTE sera offert aux 20 prochains abonné(e)s.

Environnement

L’écolomag N° 69

CollectiBIO, un geste en plus, un déchet en moins

CollectiBIO, un geste en plus, un déchet en moins

Nous le savons, le plastique est devenu un vrai fléau pour l’environnement et la nature. Financée par 13 marques spécialisées bio et en coopération avec les distributeurs bio, CollectiBio est une initiative collective pour collecter et recycler les types de plastique qui aujourd’hui ne le sont pas. Avant la fin de l’année 2018, 850 magasins bio ont progressivement été équipés de « box de collecte » pour accueillir les plastiques souples, gourdes, etc. Ainsi récupérés, ces plastiques repartiront ensuite dans des filières de recyclage pour devenir de nouveaux objets. Retrouvez ces box dans vos magasins Biocoop, Biomonde, Comptoirs de la Bio, L’Eau Vive, La Vie Claire, Naturalia, naturéO, Satoriz partenaires de l’initiative, et autres magasins indépendants.

Comment contribuer ?

– Après utilisation, conservez ces plastiques en dehors des poubelles vertes et jaunes, si besoin dans un petit sac dédié à cet effet ; en cas de besoin, rincez légèrement.

– Rapportez vos plastiques dans votre magasin bio équipé d’un box CollectiBio, déposezles à l’intérieur.

CollectiBio est une réponse à la fin de vie de certains types de plastique, dont il n’existe parfois pas d’alternative. En parallèle, des travaux de fond sont menés par les marques pour réduire et éviter au maximum l’usage de ces plastiques, qui reste l’objectif n° 1.

Retrouvez la liste des magasins participants
sur www.collectibio.fr

BackToStore, un nouvel outil pour des achats plus malins

BackToStore,
un nouvel outil pour des achats plus malins

Pour aider les petits commerces et l’artisanat local, voici une application qui compare et guide vers les meilleures offres entre internet et les commerces locaux.

BackToStore, c’est une application web gratuite, française, sécurisée, qui permet aux acheteurs de mieux comparer les offres et se rendre plus facilement dans les commerces locaux. Conçue et optimisée par des artisans- commerçants et pour des commerçants, cette application a pour objectif d’utiliser la puissance d’Internet au profit des commerces locaux et des savoir-faire des artisans. Cette plate-forme citoyenne aidera ainsi les commerces locaux à reconcurrencer le e-commerce, à monter en gamme dans la relation client/produit, dans la personnalisation de leurs offres et la valorisation de conseils, et à obtenir les tendances des produits préférés pour mieux s’approvisionner.

Plus précisément, pour ceux qui voudraient acheter en commerce local, BackToStore leur trouvera les magasins proches de chez eux et leur transmettra la carte délocalisée des commerces pouvant répondre à leur demande. L’application contactera les magasins afin de confirmer la disponibilité, personnaliser le produit, le conseil. BackToStore pourra les guider par GPS vers le meilleur commerçant dans la zone recherchée. Pour ceux qui souhaiteraient acheter un produit sur Internet, BackToStore leur sera utile pour comparer les offres entre plusieurs sites Internet sans avoir à ouvrir de nombreuses pages de navigateur et surfer pendant des heures. Sur la même page, ils trouveront le site de e-commerce sécurisé le mieux positionné sur tel achat. Et, enfin, pour ceux qui hésitent entre l’achat en commerce local et les prix plus avantageux Internet, BackToStore pourra négocier avec les commerçants locaux afin de trouver le meilleur rapport qualité/prix/proximité. Ils pourront alors réaliser le bon achat en magasin, à un juste prix, peut-être légèrement plus cher que sur Internet mais avec une expérience achat enrichie valant le surcoût.

Retrouvez l’application sur :
www.backtostore.fr

Réchauffement climatique : 2018, année de tous les records en France

Réchauffement climatique :
2018, année de tous les records en France

2018 aura été une année marquée par une prise de conscience des Français de l’urgence à agir pour le climat, mais elle a aussi été la plus chaude jamais connue en métropole depuis 1900.

« La moyenne de la température annuelle, proche de 14 °C, devrait se situer 1,4 °C au-dessus de la moyenne de référence 1981-2010 », a annoncé Météo France en fin d’année. « Cet écart fait de 2018 l’année la plus chaude en France métropolitaine depuis le début des mesures en 1900, devant 2014 (+1,2 °C) et 2011 (+1,1 °C). » Cette chaleur inédite s’est invitée dès janvier, « au premier rang des mois de janvier les plus doux », avant un mois de février frais et un mois de mars « proche de la normale », détaille l’institut météorologique. Depuis avril, « les températures sont restées en moyenne plus élevées que la normale », avec un été particulièrement chaud, le plus chaud après 2003. « D’avril à décembre, la France a ainsi connu 9 mois chauds consécutifs. Une telle séquence est inédite depuis le début du XXe siècle », relève Météo France. Pour l’institut, « les situations météorologiques ne peuvent expliquer à elles seules une année aussi chaude » et le phénomène s’inscrit bien dans le phénomène de réchauffement climatique.

Les Français ont vécu au cours des derniers mois les effets du changement climatique, avec une grande partie de l’Hexagone victime de sécheresse, des températures estivales enregistrées à l’automne à Paris et des trombes d’eau dévastatrices dans le sud.

En parallèle, l’année a vu se multiplier les initiatives pour réclamer plus d’actions dans la lutte contre le réchauffement climatique : partout en France, des dizaines de milliers de personnes sont descendues dans la rue en septembre (juste après la démission du ministre Nicolas Hulot), en octobre et encore en décembre, en pleine conférence de l’ONU sur le climat en Pologne (COP24). Depuis les années 1960, la sécheresse se durcit et plus de surfaces sont touchées. En 2018, elle a frappé les trois quarts des départements français et a concerné aussi bien les cultures que l’élevage. Et en montagne, les amateurs de ski et de raquettes vont devoir monter de plus en plus haut pour trouver de la neige. Parmi les glaciers, certains ont perdu 50 % de leur surface depuis 1850, comme celui d’Ossoue dans les Pyrénées.

Voilà le constat météorologique de 2018.

Source : www.goodplanet.info

Vie sauvage des pôles

Vie sauvage des pôles
de Fabrice Genevois – Photographies de Biosphoto

Un voyage à la rencontre de la vie sauvage aux confins glacés de notre planète

Les régions polaires comptent parmi les endroits les plus inhospitaliers du globe. Si leurs étendues gelées sont plongées dans une pénombre glaciale en hiver, la vie y renaît à l’amorce de chaque printemps, comme un éternel défi lancé aux éléments. Confondus dans l’imaginaire collectif, les pôles ont des géographies opposées, à l’origine d’habitats et d’écosystèmes différents. Si ours, manchots, pingouins, morses et boeufs musqués sont bien souvent regroupés pêle-mêle dans notre imagier polaire, chacun a son pôle d’exclusivité.

L’histoire naturelle de ces régions, les adaptations des êtres vivants à ces milieux extrêmes et les menaces qui pèsent sur leur avenir dans le contexte du changement climatique actuel constituent un champ d’études stimulant pour le biologiste, ainsi qu’une source de rêves pour l’amateur de nature et de voyages. Illustré par les magnifiques images de l’agence Biosphoto et écrit par Fabrice Genevois, amoureux et spécialiste des régions polaires, cet ouvrage est le regard d’un homme de terrain sur un monde fascinant mais fragile.

Éditions Glénat – 160 pages – 39,50 €

Zoom sur la planète – Ouvrage collectif

Zoom sur la planète
Ouvrage collectif

Les merveilles de la nature au fil des saisons

Jour après jour, saison après saison, cet ouvrage superbement illustré nous fait découvrir les splendeurs naturelles de notre planète. Chaque jour apporte une belle histoire, témoignage de la beauté mais aussi de la fragilité de la biodiversité dans le monde. Ainsi, mi-janvier, après deux mois de nuit polaire, le soleil est de retour en Laponie. Fin mars, le Japon admire la floraison des cerisiers, un événement incontournable que l’on appelle le hanami. Début juillet a lieu un phénomène naturel impressionnant : des milliers d’araignées de mer se réunissent au fond de l’océan, près de Melbourne, au sud de l’Australie, pour faire leur mue d’hiver dans les eaux peu profondes. En décembre, les flamants roses ouvrent le bal des parades nuptiales en Camargue.

Un livre familial, qui suscite l’émerveillement et sensibilise parents et enfants aux enjeux environnementaux.

Éditions Glénat – 256 pages – 35 €

L’illusion verte – Vous pensiez vraiment acheter responsable ?

L’illusion verte – Vous pensiez vraiment acheter responsable ?

En salles le 13 février

Aujourd’hui, les industriels investissent beaucoup de temps et d’argent à « verdir » leur image : voitures électriques, huile de palme labellisée bio, produits issus du commerce équitable… Tout est fait pour nous déculpabiliser et expliquer que nous pourrions sauver le monde en consommant ces produits. Une pratique dangereusement populaire nommée greenwashing, ou écoblanchiment.

Mais si, à défaut de sauver le monde, ces achats responsables ne faisaient qu’enrichir les multinationales ? Dans ce documentaire, qui n’est ni culpabilisant ni moralisateur, le réalisateur Werner Boote et la journaliste Kathrin Hartmann parcourent le monde à la rencontre de grandes multinationales et de ceux qui agissent au quotidien pour changer les choses, afin de découvrir ce qui se cache derrière les labels bio, commerce équitable, etc. Une manière intéressante de révéler l’envers du décor ! 1h37 – L’atelier distribution – Un film de Werner Boote avec Werner Boote et Kathrin Hartmann, et la voix française de Manu Payet.

 

Partenaires

Agenda

Prés de chez vous

Trouvez l'actualité écologique de votre région ainsi que les magasins bio qui diffusent l'écolomag autour de chez vous

Écolivres
Notre sélection