Un coffret de 4 huiles 100% bio de BIO PLANÈTE sera offert aux 20 prochains abonné(e)s.

Environnement

L’écolomag N° 72

Au menu, 5 grammes de plastique par semaine

Au menu, 5 grammes de plastique par semaine

Un individu moyen pourrait ingérer jusqu’à 5 grammes de plastique chaque semaine, soit le poids d’une carte de crédit, selon un rapport commandé par le WWF (Fonds Mondial pour la Nature) à l’université de Newcastle (Australie), et publié mi-juin dernier. Selon ces résultats, compilation de 50 études menées sur l’ingestion humaine de plastiques, chaque homme en avalerait environ 2 000 micro-pièces et particules chaque semaine, soit quelque 250 grammes annuellement.

Des études ont précédemment montré que les humains ingèrent et respirent une nuée de particules de plastique chaque année, mais le défi pour les chercheurs australiens était d’en évaluer le poids. Première source de ce plastique ingurgité, l’eau, surtout si elle est embouteillée. Parmi les autres produits de consommation analysés, les fruits de mer, la bière et le sel contiennent le taux le plus fort. Selon une étude canadienne parue le 5 juin, basée sur le mode de vie d’un Américain moyen, un adulte ingère jusqu’à 52 000 microparticules de plastique par an, auxquelles s’ajoutent 90 000 supplémentaires s’il boit uniquement de l’eau en bouteille (et 4 000 s’il se contente de l’eau du robinet). Et si l’on prend en compte la pollution de l’air, et donc l’inhalation, ce chiffre passe à 121 000, ces estimations variant individuellement selon le mode et le lieu de vie.

Pour le WWF, « c’est un signal d’alarme pour les gouvernements : les plastiques ne polluent pas juste nos rivières et océans, ils ne tuent pas seulement la vie marine, mais ils sont en chacun d’entre nous », souligne Marco Lambertini, directeur général du WWF International, dans un communiqué. « Alors que la recherche étudie les potentiels effets négatifs du plastique sur la santé humaine, il est clair que c’est un problème mondial qui pourra être résolu seulement si l’on s’attaque aux racines de la pollution : si nous ne voulons pas de plastique dans notre organisme, il faut stopper les millions de tonnes qui continuent à échouer dans la nature chaque année », a-t-il ajouté.

Il a appelé à agir « au niveau des gouvernements, des entreprises, des consommateurs » et à trouver « un traité mondial » contre la pollution des mers et océans, avec des objectifs nationaux.

Source : www.goodplanet.info

La Tégéval, une balade à travers les paysages d’Île-de-France

La Tégéval, une balade à travers les paysages d’Île-de-France

Réconciliant ville et nature, la Tégéval a pour vocation de relier les espaces verts et naturels, lieux de promenade et de loisirs, villes et sites remarquables du Val-de-Marne et de l’Essonne.

Déclarée d’utilité publique, la Tégéval, projet ambitieux de reconstruction par la nature d’un territoire marqué par les grandes infrastructures autoroutières et ferroviaires, offrira aux habitants et à l’ensemble des Franciliens un accès sécurisé à une nature préservée et aux transports en commun. Elle traverse 8 communes du sud-est de la région parisienne, qui, toutes, ont été associées à l’élaboration de ce projet : Créteil, Limeil- Brévannes, Mandres-les-Roses, Marolles-en- Brie, Santeny, Valenton, Villecresnes, Yerres. Dédié aux piétons, cyclistes ou personnes à mobilité réduite, cet espace préservé offre ainsi des idées de balades originales : l’Île de loisirs de Créteil, le Parc départemental de la Plage Bleue, les jardins partagés de Villeneuve-Saint-Georges, la Forêt de la Grange, le Château du Maréchal de Saxe, l’ancienne gare de Mandres-les-Roses et l’ancienne voie ferrée Paris-Bastille.

Dans ce projet, les équipes travaillent avec la nature, portant une attention particulière au sol, à la valorisation de l’existant et à l’accompagnement de la végétation spontanée.

Les espaces naturels à la sortie des villes sont valorisés et des vergers et potagers abandonnés sont réinstallés à Limeil- Brévannes, Villecresnes ou Santeny.

Par ailleurs, la gestion est adaptée au mieux pour respecter l’environnement et être économiquement supportable par les collectivités, en privilégiant l’économie d’eau, la non-utilisation des produits phytosanitaires et la plantation de prairies hautes, qui favorisent la biodiversité.

Cette voie verte de 20 kilomètres sera accessible au public dans sa totalité dès 2020. En tout, ce sont 96 hectares qui seront valorisés jusqu’en 2030 par le Syndicat mixte d’étude et de réalisation, avec le concours de l’Agence des Espaces Verts et du Département du Valde- Marne, dans différents contextes : bois, espaces agricoles, parcs urbains, entrées de villes, nouveaux quartiers, etc.

Plus d’infos sur www.lategeval.fr

Des guichets uniques de l’habitat

Des guichets uniques de l’habitat
pour accompagner les Français
en matière de rénovation énergétique

C’est unique en France. La Région Hauts-de-France, en partenariat avec l’État et l’ADEME, met en oeuvre un appel à projets pour la création par les territoires de guichets uniques de l’habitat. Ces lieux dédiés et de proximité permettront de simplifier les démarches des habitants en matière de rénovation des logements. La Région sera également la première à ouvrir un programme régional pour l’efficacité énergétique (PREE).

Ce service public de proximité est le lieu unique d’information pour accompagner tous les habitants, quel que soit leur niveau de revenu, dans leur projet de rénovation de leur logement. Il ne se substitue pas à l’existant mais articule les missions proposées en matière de rénovation des logements et d’habitat sur le territoire concerné. Les territoires auront toute la liberté de construire leur offre sur la base de leurs expériences dans le domaine.

Le guichet unique de l’habitat a ainsi pour fonction d’accueillir, d’informer, de conseiller et d’accompagner les habitants : ces derniers pourront y trouver toutes les informations techniques, financières, fiscales et réglementaires nécessaires à l’élaboration du projet de rénovation de leur logement (rénovation énergétique, adaptation au vieillissement, accessibilité, etc.). Des conseillers leur apporteront des informations personnalisées, gratuites et indépendantes, et les orienteront vers les professionnels qualifiés. Les guichets uniques de l’habitat pourront, dans un deuxième temps, mobiliser des professionnels du bâtiment et du secteur bancaire.

La Région, l’État et l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (ADEME) lancent un appel à projets pour la mise en place par les territoires de guichets uniques de l’habitat dans les Hauts-de-France : ils accompagnent les collectivités locales volontaires (EPCI, ou établissements publics de coopération intercommunale, territoires de projets, groupements intercommunautaires, syndicats mixtes) pour la constitution de ce service. L’appel à projets est ouvert à tout le territoire des Hauts-de-France, et sera renouvelé annuellement pendant trois ans afin de s’adapter à la maturité des dossiers. Les Hauts-de-France seront les premiers à mettre en oeuvre ce programme, avec une signature prévue en décembre 2019.

Plus d’infos sur www.hautsdefrance.fr

Se guérir le samedi 14 septembre 2019 au Grand Rex de Paris

Se guérir
le samedi 14 septembre 2019
au Grand Rex de Paris

Une journée en compagnie de 12 experts pour reprendre sa santé en main

Les récentes découvertes scientifiques dans des domaines tels que l’épigénétique, la physique quantique ou encore les neurosciences ont apporté un éclairage inédit sur notre rôle dans les processus de guérison et confirment l’existence d’un lien puissant entre le corps et l’esprit.

Tout semble indiquer que nous disposerions tous de pouvoirs sous-estimés, qu’il suffirait d’activer pour soigner un nombre considérable de symptômes et de maladies.

Pour nous aider à découvrir ces capacités insoupçonnées, le producteur Alex Fighter vous propose de vivre une journée d’exploration à 360°, qui offre l’opportunité de poser un nouveau regard sur la santé : le vôtre.

Cette journée exceptionnelle du samedi 14 septembre rassemblera 12 experts internationaux incontournables, qui viendront nous révéler les dernières avancées scientifiques sur le sujet. Ils répondront à des questions essentielles :

Peut-on guérir par la pensée ? Nos émotions peuvent-elle influencer notre biologie ? Et si tout se jouait dans l’intestin ? La maladie a-t-elle un sens ? Pourrions-nous vivre jusqu’à 120 ans et plus ? Le jeûne est-il la réponse ultime ? Quels sont les secrets des médecines indigènes ? Peut-on déjouer un pronostic médical ? Le vieillissement cellulaire est-il réversible ? Que nous apprennent les rémissions spontanées ? Médecines chinoise, ayurvédique, tibétaine : que nous révèlent ces thérapies millénaires ?

Cette journée, au format moderne et innovant, sera l’occasion d’intégrer des outils et conseils que vous pourrez mettre aisément en pratique dans votre vie quotidienne. Vous vivrez également 3 expériences de soins en live. Vous pourrez notamment faire l’expérience de la puissance des vibrations avec un Gong Bath géant (bain de gongs), ainsi que celle des sons avec une séance de mantra thérapie, dirigée par Sofia Stril-Rever, biographe et intime du Dalaï Lama.

Infos, bande-annonce, présentation des intervenants et réservation : www.seguerir.fr

Le jeûne, à la croisée des chemins

Le jeûne, à la croisée des chemins
réalisé par Fabien Moine

Faire le choix de ne pas manger pour retrouver la santé ?

Cette idée saugrenue continue d’intriguer et de diviser, mais rencontre aujourd’hui un engouement grandissant et suscite de nombreuses discussions.

Réalisé par Fabien Moine, accompagnateur de jeûne, ce film propose une information complète sur le jeûne à travers les interviews d’experts (médecins, biologistes, accompagnateurs de jeûne, sportifs, prêtre) et les histoires de vie de 16 jeûneurs, qui témoignent avant, pendant et après leur jeûne. Au rythme de la nature, ils apprennent à écouter leur corps et prennent conscience de leur rapport à la nourriture. Sans dogmatisme ni prosélytisme, le film revient sur 55 ans d’histoire du jeûne en France, avec notamment comme interrogation la suite à lui donner, demain. Remboursé par la Sécurité sociale en Allemagne et en Russie, largement étudié aux USA, le jeûne n’a plus de frontières… Images magnifiques, musique composée pour l’occasion : c’est en poésie que des réponses aux question qu’il appelle seront transmises et les différentes manières de jeûner présentées. Bien plus qu’une démarche de bien-être, c’est une ode au merveilleux fonctionnement du corps humain, à sa capacité à retrouver la pleine santé. C’est aussi une quête de soi, de son humanité.

Rendez-vous sur www.lejeune-le-film.com

101 gestes pour la Planète – Pour une vie saine et heureuse

101 gestes pour la Planète – Pour une vie saine et heureuse
de Katy Gawelik et d’Isabelle Brunet

Tous les jours, des appels à l’action sont lancés pour sauver la planète. Il est d’ailleurs plus qu’urgent d’agir. Katy Gawelik (experte en cuisine végétarienne et en mieux-être) et Isabelle Brunet (experte en permaculture et en survivalisme) n’ont pas attendu ces appels pour passer à l’acte. Cela fait des années qu’elles agissent, à leur modeste niveau, en effectuant de petits gestes au quotidien, qui, au fur et à mesure des années, se sont accumulés et qui, par effet boule de neige, se sont multipliés. Mais, quand elles regardent autour d’elles et constatent comment évolue le monde, elles sont abasourdies et surprises de voir que leurs gestes simples de tous les jours ne sont pas encore accomplis par tout le monde. Pourtant, elles n’ont pas l’impression de réaliser des choses extraordinaires. Toutefois, en répertoriant leurs 101 gestes, elles se sont rendu compte qu’au final, elles faisaient pas mal de choses… sans que cela leur pèse ni leur impose des contraintes. Elles ont donc décidé de partager avec vous les petits gestes qu’elles accomplissent chaque jour pour protéger la planète et faire en sorte que leur vie soit épanouie, saine et heureuse. Ici, l’objectif est de vous montrer qu’un autre monde est possible, à partir du moment où chacun d’entre nous se prend en main et effectue, chaque jour, de petits gestes.

Katisa Éditions – 136 pages – 2,99 € (format numérique) – 6,57 € (format papier)

120 découvertes scientifiques pour tout comprendre

120 découvertes scientifiques pour tout comprendre
de Gilles Harpoutian

Les chercheurs explorent la Terre plus vite que jamais. Quelle chance de pouvoir encore examiner certains lieux tels qu’ils existent depuis des centaines de milliers d’années ! L’auteur a décidé de faire le guet aux côtés de ses amis chercheurs. D’arracher des ondes positives à la planète malgré l’inquiétude écologique de notre époque.

Grâce aux toutes dernières découvertes (2018 à 2019), Gilles Harpoutian nous explique comment les végétaux se défendent, prennent des risques, ressentent les odeurs, le toucher, le son. Vous admettrez – même si cela semble impossible – que les baleines bleues mènent des révolutions culturelles et que les moustiques sont distraits par la musique électronique. Vous sourirez devant les dauphins sauvages qui pratiquent le moonwalk, les improbables crêtes punk de la tortue Mary River, ou encore les perroquets kéas qui se communiquent leurs fous rires. Destinées à tous les publics, ces découvertes seront autant d’occasions d’oublier (un peu) le réchauffement climatique et de vous laisser (grandement) gagner par le bonheur que nous offre l’observation des plantes et des animaux.

Éditions Contre-Dires – 250 pages – 18 €

Partenaires

Agenda

Prés de chez vous

Trouvez l'actualité écologique de votre région ainsi que les magasins bio qui diffusent l'écolomag autour de chez vous

Écolivres
Notre sélection