Un coffret de 4 huiles 100% bio de BIO PLANÈTE sera offert aux 20 prochains abonné(e)s.

LES HUMEURS DE LA CHOUETTE

« Quand je pense qu’il suffirait que les gens n’achètent pas pour que cela ne se vende plus. » Michel Colucci

C’est à peine croyable !

Un géant de l’industrie pharmaceutique qui, par ailleurs, a déjà perdu 40 % de sa valeur boursière, se retrouve dans la tourmente !

Pour la première fois, les actionnaires de Bayer ont refusé de voter pour la direction lors d’une assemblée générale. Pour mémoire, après avoir avalé Monsanto tout cru, l’os du glyphosate s’est coincé dans la gorge de Bayer. Bien fait !

Ça n’a l’air de rien et, pourtant, fissurer ce balaise industriel grâce au poids de l’opinion publique est bien la preuve que c’est la bonne méthode. Il faut les frapper au portefeuille. C’est la seule manière de les rendre gentils et respectueux. Vous allez voir que, dans un peu moins de pas longtemps, ils vont se transformer en parangons de vertu et nous vendre des produits plus verts que verts, les cochons.

Je sais bien qu’il vont continuer à essayer de nous filouter, mais après les calottes qu’ils sont en train de se prendre, la peur de perdre leur pépettes va les rendre prudents, et, qui sait, un peu moins prétentieux.

À la rédaction des emplumés, nous ne cessons de le répéter : c’est la carte bleue qui va mettre tout le monde d’accord. Refusons de donner nos sous à tous ces escrocs à rosette qui se moquent de nous. Allons dépenser ailleurs, chez des vraies gens !

Autre chose, parlons du plastique à usage unique. Nous sommes sur la bonne voie. Les sacs pour les courses, les pailles, les assiettes à pique-nique, enfin, toutes les cochonneries qui souillent ma forêt le lundi matin vont être interdites. Mais, bon, il va falloir persévérer avec la suppression des emballages plastique, privilégier le vrac et changer nos habitudes.

Enfin, il paraît que le chef de toutes les tribus gauloises s’est fait remettre un rapport par des experts de l’ONU sur la biodiversité et que tout va changer en mieux, et nanani et nananère. Il aura donc fallu s’entourer de plein d’experts pour réaliser que la Terre devient une poubelle. Bravo l’artiste !

Naturellement vôtre,

La Chouette