Home / Non classé / Édito 81

LES HUMEURS DE LA CHOUETTE

« Ce qui éclaire l’existence, c’est l’espérance. » Jean d’Ormesson

 

 

Depuis le temps que la rédaction des emplumés défend une écologie du quotidien, on nous a traité de bisounours, de naïfs, d’utopistes et de plein d’autres trucs que les « esprits forts » méprisent allègrement. Eh bien, figure-toi que ma copine la rédactrice en chef a décidé de diffuser un questionnaire auprès des lecteurs, dont tu es, toi aussi, mon ami·e. Les réponses sont dans les colonnes de ce numéro.

On n’est pas tout seuls ! Tu fais partie de tous ceux, et il y en a tout plein, qui pensent comme nous. Vous aussi défendez cette idée d’écologie au jour le jour.

Je vais te raconter une histoire.

Un jour lointain où j’étais dans ma forêt en train de faire ma gymnastique et de gamberger pour savoir si nous aurions, avec ma camarade de jeu, l’idée un peu folle de créer un magazine « écolo » de plus, une jolie petite mésange bleue s’est posée sur ma branche et m’a expliqué, avec un sourire bien charmant, que l’écologie « c’est bien beau, mais bon, c’est que des idées et je voudrais bien savoir comment vivre avec tous les jours. » Puis elle s’est envolée.

Je ne l’ai jamais revue. Mais je pense souvent à elle. Et, depuis, on essaie de faire comme elle a dit.

On parle de trucs « pratiques ». On ne donne pas de leçons de vie… On donne des recettes du quotidien.

On a publié des tas de numéros. On a laissé passer du temps pour que tu te fasses une opinion.

Et, bien plus tard, on t’a demandé ton avis avec ce fameux questionnaire.

On a fait ça en plein pataquès, au moment où tu devais avoir le moral dans les chaussettes avec ton masque sur le bout du nez et ton gel à portée de main.

Je t’avoue que j’avais un peu la pétoche que tu m’envoies balader. Je savais que tu avais d’autres chats à fouetter et tout plein de trucs hostiles dans ta vie qui te prenaient la tête.

Tu m’as répondu. Tu m’as dit qui tu étais. Tu m’as dit que des gentillesses. Tu m’as encouragée à continuer.

Et, surtout, tu m’as redonné une chose dont j’avais bien besoin. Tu m’as rendu l’espérance, pendant cette période de tourments et de solitude. Tu m’as rendue toute jeune, toute fringante. Merci !

Et pendant que j’y suis, je dois aussi remercier tous ces gens qui bossent dans l’écologie et qui nous font confiance en nous achetant de la réclame pour leurs produits.

C’est grâce à eux que l’écolomag est mis gratuitement à votre disposition. En plus, on les connaît tous. Ce sont des bonnards. Ils y croient. Ils font de bien bonnes choses.

Alors, je te conseille de dépenser tes sous chez eux plutôt que dans des rayons de supermarchés qui se disent bio, te fourguent des fraises en hiver et mettent au rancart des caissières pour te faire faire leur boulot.

Ce questionnaire m’a appris aussi que mon lecteur est plutôt une lectrice. Merci, mesdames, qui nous faites la vie plus belle.

La suite au prochain numéro.

Je vous souhaite à tous une bonne année.

Naturellement vôtre,

La Chouette

à la une sur le même thème

Non classé
Les nuits avec bébé par Aurélie Mazerm Viard
Boostons nos relations en nous appuyant sur notre expérience !
Non classé
Yoga Connect®
Pour transmettre les plaisirs de la vie
Non classé
L’hématite proposé par Sophie Folliot
La citrine - La pierre solaire est une pierre aux nombreuses vertus
Non classé
La Technique des étincelles
de Vanessa Cahierre et Nadège Fougeras

Rejoignez-nous dès maintenant et recevez toutes les dernières actualités en vous inscrivant à notre newsletter !

Vous recevrez toutes les dernières actualités du site directement dans votre boite mail.

Vos données ne seront jamais revendues.