Exploruns, la première marque française de masques de protection écologiques et design

C’est désormais officiel : au moment du déconfinement, le port du masque sera obligatoire, au même titre que les gestes barrières et la distanciation sociale (source).

Et ce n’est qu’un début… Au vu des enjeux sanitaires actuels (virus, pollution, augmentation des allergies à la poussière et au pollen…), nos habitudes sont appelées à changer en profondeur. De plus en plus, le port du masque va se normaliser jusqu’à devenir banal.

Mais faut-il pour autant faire l’impasse sur ses envies de style, d’éthique et de Made in France ? Pas du tout !

Une jeune femme installée dans le Sud-Ouest, Ava, a eu la bonne idée de lancer une marque de masques de protection en liège vegan et en cuir upcyclés : Exploruns.

À la fois esthétiques, écologiques et ultra-tendances, ils protègent leurs usagers puisqu’ils intègrent un tissu homologué par la DGA (Rapport RP1981) qui l’a catégorisé en UNS1 (“Destinés aux entreprises et aux personnes en contact du public.”).

Exploruns : les masques de protection que l’on a envie de porter

Pourquoi porter un masque devrait-il être synonyme de corvée ? En apportant une touche d’esthétique à des objets fabriqués dans des matières recyclées et upcyclées, Exploruns veut changer le regard que chacun.e porte sur le masque de protection.

Ava, fondatrice, souligne :

« Nous voulons que les gens aient envie de se protéger tout en se sentant bien ! Le masque reflète nos valeurs profondes, au travers de ses multiples couleurs, et à défaut de pouvoir exprimer notre enthousiasme. Porter un masque comme un accessoire permet de se sentir bien dans sa peau et ainsi d’envisager le port du masque dans la durée. »

Un savoir-faire “Made in Pays Basque”

On oublie les masques qui viennent de Chine ou les masques jetables qui présentent un inconvénient de taille : ils polluent la planète, alors même que nous sommes en situation d’urgence climatique !

Exploruns a décidé de mettre en lumière le savoir-faire de l’Artisanat Français et les valeurs du Made In France.

La qualité de ses produits est donc garantie grâce au savoir-faire de ses artisans et à la fabrication française puisque son atelier est situé dans le Sud-Ouest.

Amour du travail bien fait jusque dans les moindres détails, maîtrise des gestes techniques, création d’emplois, conditions de travail dignes, participation au dynamisme de l’économie locale… le “Made in Pays Basque” est un engagement qui profite à tous.

Les masques Exploruns sont fabriqués dans un Atelier de sous-traitance géré par Mathieu et Damien Devoucoux, fils du célèbre Sellier Jean-Michel Devoucoux. Mathieu, co-fondateur de l’Atelier, a assisté Ava sur la conception, le design et les matières des masques.

Ava précise :

« À ce jour, le marché ne propose que des masques en tissu ou des masques jetables. Nous proposons une autre approche : un masque avec un niveau de qualité égal à celui que portent les motards, mais totalement conçu pour se protéger des agressions extérieures. »

De belles matières écologiques et “slow fashion”

Le cuir et le liège ne sont pas seulement des matières nobles, tendances, agréables à porter et durables.

Les matériaux utilisés par Exploruns possèdent une âme et s’inscrivent dans la mouvance du Slow Fashion.

Ainsi, tous les masques en cuir proviennent du circuit de l’Upcycling pour donner une seconde vie à des matériaux destinés à être jetés. Ils contribuent donc à lutter contre le gaspillage et la pollution inutiles. Toutes les couleurs sont ainsi produites en quantités limitées.

Quand aux masques en liège, ils sont fabriqués à partir de bouchons recyclés. Cette matière présente un petit avantage en plus : elle est totalement hydrofuge.

Des masques “faciles à vivre” pour simplifier le quotidien

Tous les masques sont fournis avec 3 tissus homologués UNS 1, à placer à l’intérieur de la protection en cuir ou en liège. Les tissus sont interchangeables et lavables en machine à 60 degrés.

Les masques sont aussi très faciles à entretenir :

  • le masque en cuir est à désinfecter avec une solution hydroalcoolique ;
  • le masque en liège est lavable en machine à 60 degrés ou à désinfecter avec une solution hydroalcoolique.

 

Zoom sur la première collection de masques tendance

Léon, le masque en Cuir

Pour hommes et femmes, le masque Léon est fourni avec 3 Tissus homologués lavables inclus.

Il est disponible en différents coloris : Bleu pastel, Rose pastel, Gris, Havane et Noir. Les cuirs sont renouvelés très régulièrement ce qui vous assure un masque unique à chaque nouvelle production.

Composition : cuirs de vachette provenant de l’Upcycling.

Prix: 48 €

Charles, le masque en liège

Pour hommes et femmes, le masque Charles est fourni avec 3 Tissus homologués lavables inclus.

Il est disponible en différents coloris : Bleu, Chêne, Naturel et Noir.

Composition : liège issu de bouchons recyclés.

Prix: 45€

Pour une efficacité optimale et un confort de vie un lot de 6 masques en tissus permet de tenir 3 jours consécutifs sans lavage

Selon les recommandations sanitaires, il est recommandé de porter un masque 4 heures maximum.

Mais en pratique, ce n’est pas toujours simple à gérer… D’où la solution proposée par Exploruns : un lot de 6 tissus à glisser dans le masque Léon ou Charles.

Cela permet de tenir 3 jours sans laver les tissus ! Ensuite, il suffit de les passer en machine à 60° avec votre lessive habituelle.

Prix : 12 €.

 

À propos d’Ava, fondatrice d’Exploruns

Originaire de La Réunion, Ava Charpentier est une fille de commerçants qui baigne dans l’univers de la Mode depuis qu’elle est bébé.

À 18 ans, elle décide de quitter son île natale pour explorer le Monde. Elle pose ses bagages au Canada, à Vancouver, pendant plus de 6 mois ou elle fait une école internationale afin d’améliorer son niveau d’Anglais.

En cherchant sa voie, elle passe ensuite par de nombreux cursus. Jusqu’en 2015, où elle entame un Bachelor « Fashion Business » à l’Institut Supérieur Européen de la Mode à Paris (ISEM/SMODE), dont elle sort diplômée avec Mention.

Grande passionnée d’équitation, elle passe son Stage de fin d’année dans la célèbre Sellerie haut-de-gamme Devoucoux, au Pays Basque. Ava a un vrai coup de foudre pour l’univers du Cuir, le métier de Sellier et le Pays Basque.

Elle s’installe à Bayonne et obtient en 2017 un Bachelor Chef de Projet Web, suite à une formation professionnelle de 6 mois à Bordeaux.

En 2018, Ava crée alors sa propre agence web Ava Charpy, une activité qui l’épanouit pleinement, mais elle continue de porter en elle un rêve un peu fou : allier ses deux passions, la Mode et le Digital.

Le déclic se fera en 2020 !

Son conjoint, Mathieu Devoucoux, s’est associé à son frère jumeaux en 2018 pour créer un atelier de sous-traitance en sellerie et maroquinerie à Peyrehorade (40).

Ava raconte :

« Quand j’ai été suspectée d’être atteinte du coronavirus suite à l’apparition de différents symptômes Mathieu s’est “amusé” à me fabriquer un masque en cuir pour me protéger et protéger les autres. C’est alors que l’idée nous est venue : pourquoi ne pas fabriquer des masques en Cuir et en Liège afin de proposer une alternative Mode et écologique aux traditionnels masques de protection ? »

Le 16 avril, Ava se lance dans toute la partie communication (création du logo, Branding, Site E-commerce) tandis que Mathieu développe de nombreux prototypes.

Ensemble, pendant quelques jours, ils travaillent d’arrache-pied pour choisir les matières, les couleurs, tester et améliorer les produits…

Une semaine plus tard, Exploruns est officiellement lancé !

Aujourd’hui, Ava ambitionne de développer sa présence en Retail grâce à des partenaires strictement sélectionnés sur le volet qui partageront les valeurs de la marque. Mais aussi augmenter la visibilité du site e-commerce au travers de sa communauté grandissante “d’explorunners”.

 

Pour en savoir plus

Site web : https://www.exploruns.com/

Facebook : https://www.facebook.com/exploruns/

Instagram : https://www.instagram.com/exploruns/