Frileux

Olivier Guilbaud

 

Être sensible au froid, plus ou moins, est tout à fait légitime. Question d’appréciation.

Se baigner dans la Méditerranée à 26 °C est tout juste acceptable pour certains, quand d’autres trouveront l’eau très chaude ! Question d’habitude ?

J’ai expérimenté un court passage dans une eau à 0 °C dans la mer Baltique, à Helsinki, expérience que je considérais comme impossible ; mais le contexte et la préparation mentale en groupe m’ont permis de goûter ce plaisir inoubliable. Question de volonté ? Certainement ! Au propre comme au figuré, cela se vérifie.

Le train-train quotidien est beaucoup plus sécurisant que risquer de s’engager dans une nouvelle voie, « défricher des terres inconnues ». Risquer l’échec n’est pas forcément naturel. La prudence excessive est à l’opposé de la témérité, qui est la preuve d’une grande audace. Bien ou pas bien, là n’est pas la question. On peut être prudent, ce que certains prendront comme frileux, d’un point de vue sanitaire, et téméraire, ce que certains prendront comme audacieux d’un point de vue entrepreneurial ! Et les deux sont compatibles. Alors, respectons les consignes, soyons prudents, respectons le collectif. Mais, surtout, soyons innovants, audacieux chacun à notre niveau, pour surmonter la crise sanitaire actuelle.

Ne laissons pas la place à une crise économique, trouvons les ressorts pour rebondir, « pivoter » et construire l’avenir plutôt que se désoler sur les pertes d’un monde qui change.

Et, plus que tout, n’oublions pas qu’en matière d’écologie, ça chauffe ! L’heure n’est plus à la frilosité, il faut laisser la place aux audacieux. Et vous, c’est quoi votre audace du moment ?

Olivier Guilbaud
Co-dirigeant du Groupe Laboratoire
Science et Nature

Conseils et vente à domicile www.body-nature.fr

 

Cosmétique naturelle des marais salants Produits écologiques et biologiques disponibles sur l’e-shop et en magasins bio www.guerande-cosmetics.com Cosmétiques bio en distribution spécialisée et e-commerce www.centifoliabio.fr