éco Livres

Guide des mouvements zéro
de Justine Davasse

Pour un futur (enfin) désirable

Loin de se réduire au zéro déchet, les mouvements zéro touchent tous les domaines de la vie privée et publique afin de transformer le monde en profondeur.

Ce livre met en lumière bon nombre d’initiatives possibles pour s’engager au quotidien. Ici, Justine Davasse propose une nouvelle grille de lecture du monde dans lequel nous vivons : l’électronique et ses leurres, le voyage et ses alternatives, et le militantisme, clé de voûte pour enfin se faire entendre. Entre désobéissance civile, jury citoyen et sabotage, elle prône une action directe pour sortir de l’individualisme et prendre conscience de son pouvoir d’action. Avec ce livre, elle vous invite à vous réapproprier toutes les problématiques environnementales grâce à des exemples précis et chiffrés, des actions incontournables à l’échelle individuelle et collective ou encore des défis pour les plus téméraires.

AU SOMMAIRE
1- Le zéro déchet
Ce que disent les tonnes de déchets que nous produisons de notre consommation, de nos habitudes de vie et pourquoi nous consommons autant. Fonctionnement et dysfonctionnements de la filière du recyclage. Importance du collectif pour réussir la transition zéro déchet, première réponse pour lutter contre la pollution et le dérèglement climatique.

2- La santé et le bien-être
Tour d’horizon des origines des pollutions qui impactent durablement notre santé et la biodiversité, des différents régimes alimentaires moins gourmands en carbone et des pratiques innovantes pour se reconnecter à la nature. Point sur ce qu’est l’éco-anxiété, trouble psychologique qui touche de plus en plus de monde.

3- Le plastique
Les grandes marques ont rendu le consommateur dépendant au plastique à usage unique. Point sur l’industrie de l’emballage, qui a compris depuis longtemps que le plastique était rentable. Aberration écologique de cette matière et les nombreuses initiatives municipales ou individuelles pour limiter son usage.

4- L’alimentation durable
L’apparition des grandes surfaces a rendu possible l’achat de nourriture à n’importe quel moment et à toutes les saisons, favorisant ainsi le gaspillage alimentaire. Plaidoyer pour un retour à des formes de production-consommation locales, à moins d’intermédiaires, à une revalorisation des petits producteurs et des pratiques agricoles vertueuses.

5- L’économie
La décroissance choisie et politiquement organisée est désirable. Elle entend améliorer la vie en produisant moins mais mieux. Sortir de l’abondance, repenser le travail, favoriser les monnaies locales et libres, repenser le troc et le don : les champs de réflexion sont nombreux pour sortir du système économique et politique néolibéral actuel.

6- L’énergie
Notre société, notre confort dépendent de ressources énergétiques (pétrole, gaz, charbon, bois…) que nous ne cessons de puiser toujours plus alors qu’elles se raréfient. Notre modèle énergétique actuel n’est pas soutenable. Point sur les énergies renouvelables, la révolution des transports à mettre en oeuvre et la nécessité de limiter notre consommation matérielle.

7- L’électronique responsable
Impact social de la surexploitation des sols au profit du numérique/de l’électronique et conséquences géopolitiques. La dématérialisation a aussi une réalité physique (data centers gourmands en énergie, électronique non recyclable…). Il existe des alternatives : acheter du neuf éthique, limiter le nombre d’écrans, refuser la 5G, privilégier les achats de seconde main.

8- Voyager durable
Le tourisme est responsable d’une grande partie des émissions de gaz à effet de serre et de la destruction des paysages. Apprendre à concilier voyage et zéro déchet en voyageant autrement, moins loin, moins souvent ou plus longtemps.

9- Politique : démocratie participative
et militantisme
Seules les actions politiques choisies collectivement et démocratiquement pourront changer les choses en matière de justices sociale et climatique. Les leviers à actionner : repenser ce que doit réellement être une démocratie représentative, développer la démocratie participative, s’interroger sur la désobéissance civile…

Pour chaque chapitre, on retrouve :
– Les idées reçues : des arguments et des exemples qui viennent contredire des idées reçues en lien avec le thème.
– Les incontournables pour agir à son échelle : des actions faciles à mettre en place (s’habiller avec des vêtements de seconde main, upcycler, composter).
– Les challenges pour les plus téméraires (se présenter à des élections avec une liste citoyenne, monter sa conférence gesticulée, monter des actions de dépollution).
– Ce qui est fait en France et ailleurs dans le monde : rappel des lois, des engagements politiques existant sur le sujet du chapitre, mais aussi les projets, les actions, les associations mis en oeuvre ailleurs.

Éditions Tana – 192 pages – 16,90 €
(Parution le 17 septembre 2020)