Cahier de 5 plantes alliées de la ménopause

Le gattilier
(Vitex agnus-castus.)

Ses composés actifs

Huile essentielle à cinéole et carbures sesquiterpéniques, flavonoïdes, iridoïdes, diterpènes, acide gras.

Ses propriétés

L’action la plus spécifique du gattilier (ou Agnus castus = agneau chaste) réside dans son impact gynécologique. Il agit non pas comme une hormone progestéronique, mais comme un antioestrogène et inhibe la libération de prolactine. Il est entre autres préconisé dans les troubles de la menstruation, les bouffées de chaleur, les troubles de l’humeur et l’irritabilité pendant la ménopause.

Comment l’utiliser ?

En tisane : 1 c. à s. de sommités fleuries ou 1 c. à c. de fruits par tasse. Faites bouillir 3 mn pour les sommités fleuries, 5 mn pour les fruits, laissez infuser 10 mn. Buvez 2 à 3 tasses par jour, 20 jours par mois, en dehors des repas, jusqu’à amélioration des symptômes.

 

L’aubépine
(Crataegus spp.)

Ses composés actifs

Oligomères procyanidoliques, flavonoïdes, polysaccharides, triterpènes, stérols, acide phénolique.

Ses propriétés

Elle apaise les troubles du sommeil liés notamment à la ménopause.

Comment l’utiliser ?

En tisane : 1 c. à c. de sommités fleuries par tasse d’eau. Faites bouillir 1 mn, laissez infuser 10 mn. Buvez 1 tasse matin et soir jusqu’à disparition des symptômes.

Sous forme de teinture mère : 30 gouttes dans un verre d’eau matin et soir. Buvez 1 tasse matin et soir jusqu’à disparition des symptômes.

 

La sauge officinale
(Salvia officinalis)

Ses composés actifs

Composés organiques (thuyone, bornéol, camphre, cinéole), tanins (acide rosmarinique), diterpènes, flavonoïdes (lutéoline, apigénine), acide ursolique.

Ses propriétés

Mimétique des oestrogènes, elle soulage les troubles de la ménopause, dont les bouffées de chaleur.

Comment l’utiliser ?

En tisane : 1 c. à s. de feuilles par tasse d’eau frémissante. Laissez infuser 10 mn. Buvez 2 à 3 tasses par jour après les repas, 20 jours par mois jusqu’à amélioration des symptômes.

Sous forme de teinture mère : 30 gouttes dans un verre d’eau, 2 à 3 fois par jour après les repas, 20 jours par mois, jusqu’à amélioration des symptômes.

Précautions d’emploi : contre-indiquée chez la femme enceinte ou allaitante, en cas de cancer hormono-dépendant et chez les personnes souffrant d’épilepsie. Évitez un usage prolongé par voie interne.

 

Le trèfle rouge
(Trifolium pratense)

Ses composés actifs

Isoflavones (formononétine, biochanine, précurseur de la daidzéine et de la génistéine), huile essentielle.

Ses propriétés

Il soulage la fatigue, l’irritabilité et l’ostéoporose.

Comment l’utiliser ?

En tisane : 1 c. à s. de plantes par tasse d’eau frémissante. Laissez infuser 10 mn. Buvez 2 à 3 tasses par jour, 3 semaines par mois, en dehors des repas, jusqu’à amélioration des symptômes.

Sous forme de teinture mère : 30 gouttes dans un verre d’eau, 2 à 3 fois par jour, 3 semaines par mois, en dehors des repas, jusqu’à amélioration des symptômes.

 

La maca
(Lepidium meyenii )

Ses composés actifs

Isothiocyanates, glucosinolates, alcamides, tanins, saponines, protéines, fibres, acides aminés (lysine, méthionine, tryptophane), oligoéléments (fer, cuivre, sodium, calcium, iode), alcaloïdes.

Ses propriétés

Adaptogène, en particulier grâce à la présence de tryptophane, la maca aide l’organisme à s’adapter à toute forme de stress et renforce le système immunitaire.

Aphrodisiaque, elle accroît la fertilité, augmente la vigueur sexuelle et combat la fatigue.

Elle réduit les symptômes liés à la ménopause, notamment : baisse de la libido, peau sèche, sécheresse vaginale, déséquilibre émotionnel.

Comment l’utiliser ?

En poudre : 1 c. à c. rase dans un peu d’eau, 2 fois par jour, jusqu’à amélioration des symptômes.

En gélules : 2 gélules matin et soir, jusqu’à amélioration des symptômes.

Sous forme de teinture mère : 30 gouttes dans un verre d’eau, 2 fois par jour, jusqu’à disparition des symptômes.