Un coffret de 4 huiles 100% bio de BIO PLANÈTE sera offert aux 20 prochains abonné(e)s.

La plante du mois
Le framboisier (Rubus idaeus L.)
Un allié au féminin

Framboisier et botanique

Probablement originaire d’Asie Mineure, le framboisier pousse spontanément dans les bois, les forêts et les plaines de tout l’hémisphère nord : Europe, Amérique du Nord et Asie tempérée.

Cet arbrisseau vivace, pouvant atteindre 2 m de hauteur, possède de longues tiges flexibles, dressées, cylindriques et garnies de nombreux petits aiguillons. Elles naissent à partir de la souche, fructifient après une année végétative et meurent. Les feuilles alternes du framboisier sont divisées en 3 à 7 folioles ovales, acuminées et dentées. De couleur vert clair sur le dessus, elles sont blanchâtres et velues en dessous. Ses fleurs, groupées en corymbes, possèdent 5 sépales blancs et tomenteux, entourant 5 pétales blancs, dressés, plus courts que les sépales. Le fruit, de couleur rouge, est formé de nombreuses petites drupes rondes, finement pubescentes, insérées sur le réceptacle floral. Chacune de ces drupes renferme une seule graine.

Histoire et tradition du framboisier

Au Néolithique, on récoltait déjà des framboises sauvages. Les Romains répandirent sa culture dans toute l’Europe, mais c’est au Moyen Âge qu’elle s’intensifia fortement.

On confectionnait jadis du vinaigre de framboise pour se préserver de la peste ou des infusions pour lutter contre la fièvre et la faiblesse du cœur. Les framboises étaient aussi conseillées pour soulager les douleurs rhumatismales.

Les feuilles s’employaient en décoction contre les angines et la diarrhée chronique. En Angleterre et en Hollande, on les utilisait dans le cas de troubles survenant pendant l’accouchement et les menstruations. En Pologne, les feuilles servent traditionnellement pour leurs vertus tonifiantes, astringentes et diurétiques.

Étymologie et légendes autour du framboisier

Rubus vient du latin ruber, rouge, rappelant la couleur des framboises. Idaeus signifie « du mont Ida », en Crète, car, selon Pline, il était recouvert de framboisiers. Le framboisier est d’ailleurs surnommé « ronce du mont Ida ».

La légende raconte que, autrefois, toutes les framboises étaient blanches jusqu’au jour où Ida, la fille du roi de Crète, allant en cueillir pour calmer la colère de Jupiter, s’égratigna le sein et teignit à jamais les fruits d’un rouge éclatant.

Selon les coutumes allemandes, on suspendait des branches de framboisier sauvage au-dessus des portes pour protéger la maison. Dans certaines régions, en cas de décès, on place des branches de framboisier dans toutes les pièces pour chasser l’esprit du défunt.

Dans le langage des fleurs, le framboisier symbolise les remords.

CÔTÉ SANTÉ

Leur forte teneur en tanins apporte aux feuilles de framboisier des vertus astringentes et anti-diarrhéiques efficaces pour soigner divers troubles intestinaux. Elles possèdent aussi des caractéristiques diurétiques et sudorifiques, qui les rendent intéressantes lors d’un refroidissement, d’une grippe ou pour une cure de printemps.

Anti-inflammatoires et émollientes, les feuilles de framboisier s’emploient en bain de bouche et en gargarisme lors d’inflammations buccales (aphtes) ou pharyngées (angine).

Elles sont douées d’une action régulatrice sur les muscles lisses, en particulier les muscles utérins. Ainsi, elles donnent du tonus à l’utérus et à ses ligaments, facilitant de ce fait les menstruations et l’accouchement. Ayant un effet antispamodique sur le muscle utérin, elles calment les crampes menstruelles et soulagent lorsque l’on souffre d’endométriose.

Comment utiliser les feuilles ?

En infusion : 1 c. à c. de plante sèche par tasse d’eau pour un usage fréquent. Infuser 10 minutes. En cas de crampes menstruelles, 1 c. à s. de plante sèche par tasse d’eau. Infuser 10 minutes. On veillera à en boire 1 à 3 litre(s) par jour, comme « tisane des lunes ».

En teinture-mère (ou alcoolature) : selon l’usage désiré, vous pourrez prendre de 20 à 200 gouttes (0,5 à 5 ml), 2 à 3 fois par jour. Si les douleurs des crampes menstruelles sont aiguës, prenez 40 à 60 gouttes chaque 1/2 heure jusqu’à diminution ou arrêt des crampes. Si, après 3 heures, les douleurs ne s’effacent pas, arrêtez et revenez à une prise normale.

CÔTÉ BEAUTÉ

Utilisations cosmétiques des feuilles

Riches en tanins, les feuilles de framboisier ont des vertus astringentes, adoucissantes et tonifiantes. Elles sont conseillées dans le soin des peaux fatiguées et irritées, ainsi que des cheveux rêches et plats. Elles permettent également d’atténuer les rougeurs diffuses du visage en activant la microcirculation.

Les feuilles de framboisier, reconnues pour leurs vertus antioxydantes, peuvent aussi entrer dans des soins pour peaux stressées et matures.

Utilisations cosmétiques des fruits

La framboise jouit de propriétés adoucissantes, émollientes et antioxydantes. Elle est conseillée dans des crèmes pour peaux sensibles, fragiles et irritées, tout particulièrement celle du contour des yeux. La framboise est aussi appréciée dans les soins pour bébés. Sa teneur en acides organiques et en vitamines lui confère des vertus exfoliantes et tonifiantes qui sont idéales pour redonner un coup d’éclat aux peaux ternes et fatiguées. Enfin, les graines de framboise peuvent constituer une poudre de gommage à incorporer dans des produits exfoliants.

Zoom sur l’huile de framboise

Obtenue par première pression à froid des pépins, l’huile de framboise est un véritable trésor pour l’épiderme. Riche en vitamine E, caroténoïdes et composants antiradicalaires, elle est idéale dans lutte contre les signes du vieillissement de la peau et prévient la formation des rides et ridules. Réparatrice, grâce à sa teneur exceptionnelle en acides gras essentiels (oméga 3 et 6), elle est également intéressante pour soulager les peaux sujettes à démangeaisons et adoucir les peaux sensibles. Elle est traditionnellement conseillée en complément dans le soin des peaux à tendance atopique (eczéma…). Cette huile peut être incorporée dans des crèmes de nuit riches et régénérantes, ou dans des textures plus fluides pour des soins de jour réparateurs et protecteurs. Sa grande richesse en antioxydants et caroténoïdes en fait aussi une huile idéale pour réaliser des soins réparateurs après-soleil.

Recette express : masque réparateur après-soleil à l’huile de framboise

Dans un bol, mélangez 1 c. à s. de fromage blanc, 1 c. à s. de gel d’aloe vera et 1 c. à c. d’huile végétale de framboise. Appliquez en couche épaisse sur le visage. Laissez poser 20 minutes, puis ôtez l’excédent avec un linge propre, sans rincer. À faire 1 à 2 fois par semaine.