Un coffret de 4 huiles 100% bio de BIO PLANÈTE sera offert aux 20 prochains abonné(e)s.

Petit lexique de géobiologie…
La prise de terre

par Philippe Bouchaud

 

Définition. La prise de terre est un dispositif primordial (et obligatoire) dans une maison car elle protège du risque d’électrocution. Elle représente donc un élément de sécurité.

Dans notre approche d’électricité biocompatible, elle revêt une dimension supplémentaire : évacuer un maximum de courants vagabonds vers la terre pour éviter qu’ils n’impactent les habitants. Cela constitue une bonne démarche puisque l’on intervient sur l’origine des perturbations en réduisant les courants présents dans la maison. Il est toujours préférable d’agir en amont sur les causes qu’a posteriori sur les conséquences.

Installer une bonne prise de terre est donc la première action à entreprendre quand on cherche à obtenir un environnement électromagnétique sain. La seule réserve concerne le bois : ce matériau étant isolant, il reste très difficile d’évacuer ces courants indésirables. Des mesures complémentaires s’avèrent la plupart du temps nécessaires.

Il faut aussi savoir aussi qu’une ancienne prise de terre perd de son efficacité avec le temps. Il convient de la contrôler dans les vieilles constructions et, le cas échéant, de la faire remettre en état.

Mon conseil bien-être. Si l’on n’a pas les moyens de réaliser une véritable électricité biocompatible, il faut au minimum demander à son électricien d’optimiser l’efficacité de la prise de terre bien en-deçà des normes obligatoires. En électricité biocompatible, une valeur de 10 ohms est généralement préconisée.

Philippe Bouchaud – GCB Conseils
Aide à la conception d’un habitat biotique
Expertises / Formations / Livres
www.geobiologie-pb.com
info@geobiologie-pb.com
06 15 21 18 74