Un coffret de 4 huiles 100% bio de BIO PLANÈTE sera offert aux 20 prochains abonné(e)s.

L’allaitement maternel

proposé par

Depuis plus de 60 ans, HiPP s’est fixé comme objectifs le respect de l’environnement et la préservation de la nature. Pionnier dans l’agriculture biologique, HiPP est spécialisé dans les laits infantiles et les aliments pour bébé. En tant qu’expert, HiPP nous aide à devenir une championne de l’allaitement et nous livre ses conseils sur ce qu’il faut faire et ne pas faire durant l’allaitement.

 

Le lait maternel est l’aliment le plus naturel pour votre bébé. Cependant, tout comme il est appréciable d’avoir appris à respirer pour l’accouchement, il peut être intéressant de connaître quelques astuces pour allaiter votre enfant. Dans tous les cas, si vous avez des doutes ou des soucis pour allaiter, parlez-en à votre sage-femme lors de ses visites à la maison. Les sages-femmes sont spécialement formées pour aider en cas de difficulté lors de l’allaitement. Vous pouvez trouver leurs coordonnées dans les pages jaunes, en demandant à votre entourage ou votre médecin.

L’allaitement étape par étape

• Placez votre bébé sur votre poitrine lorsqu’il a faim. Cela sollicite les glandes mammaires pour produire plus de lait. Ainsi, la quantité de lait s’adaptera aux besoins de votre enfant.

• Installez-vous confortablement dans un endroit calme où vous pourrez allaiter en toute tranquillité.

• Posez sa tête au creux de votre bras et le reste de son corps sur votre avant-bras. Votre main soutient son dos. Soulevez votre sein avec l’autre main en plaçant les doigts en dessous et votre pouce au-dessus du mamelon. Rapprochez la tête de bébé de votre sein en vérifiant que ses narines ne soient pas écrasées par le sein.

• Une bonne prise du sein est très importante : effleurez les lèvres de votre bébé avec le mamelon jusqu’à ce qu’il ouvre sa petite bouche. Veillez bien à ce que bébé prenne toute l’aréole du mamelon. S’il tète uniquement le bout du mamelon, vous risquez gerçures et crevasses.

• Lassez-le téter un sein jusqu’au bout avant de passer éventuellement au second s’il est encore en demande, car, au début de la tété, le lait contient surtout de l’eau et ensuite viennent les protéines et les lipides. À la prochaine tétée, commencez à donner le sein avec lequel vous avez terminé le dernier repas, car cela stimule la montée de lait.

• En fin de tétée, retirez doucement le mamelon en glissant le bout de votre petit doigt dans la bouche du bébé. Cela enlève l’effet de succion et permet de retirer facilement le sein de la bouche de votre bébé.

• Ne vous laissez pas décourager si cela ne fonctionne pas tout de suite. Vous et votre bébé êtes une équipe unique et exceptionnelle et, comme chaque équipe, il vous faut un peu d’entraînement avant que tout fonctionne correctement. Donnez-vous et à votre corps du temps et gardez votre calme. N’hésitez pas à faire appel aux puéricultrices ou des associations de soutien à l’allaitement, qui vous aideront à trouver votre voie.

Durant l’allaitement, qu’est-ce qui est permis ?

La meilleure alimentation pour votre bébé est et reste le lait maternel. Il contient tous les nutriments nécessaires au bon développement du bébé durant ses premiers mois de vie. Mais quand l’enfant a enfin vu le jour, beaucoup de mères qui allaitent s’interrogent. Que puis-je manger et boire ? Qu’est-ce qui est plutôt déconseillé ? Puis-je faire du sport ? Afin de répondre à toutes ces questions, voici de précieux conseils à suivre pendant l’allaitement.

L’alimentation durant l’allaitement

Votre bébé s’alimente par le biais du lait maternel. Il est donc particulièrement important de veiller à avoir une alimentation saine et équilibrée durant l’allaitement. Il est tout à fait possible que vous ayez davantage faim en raison du besoin accru en calories. Les fruits, les légumes, les produits céréaliers complets, les produits laitiers, la viande maigre et le poisson fournissent les nutriments essentiels dont vous et votre bébé avez besoin. « Les légumes secs et les oignons sont propices aux ballonnements », « les tomates et les citrons irritent les fesses » : ces recommandations, que vous avez peut-être déjà entendues, ne sont scientifiquement pas fondées. Ne vous privez donc pas inutilement de nombreux aliments. Faites l’essai en petites quantités et vous saurez ce qui convient ou non à votre bébé.

Calmez au mieux vos envies sucrées avec des fruits, des salades de fruits, des fruits secs (éventuellement mélangés à du yaourt ou du fromage blanc). Un petit pot HiPP aux fruits s’avère également idéal de temps à autre.

Si vous souhaitez suivre un régime végétarien ou végétalien durant cette période, parlez-en à votre sage-femme ou à votre pédiatre.

Boire pendant l’allaitement

Il est important de boire abondamment pendant l’allaitement, car vous dépensez beaucoup d’eau dans le lait maternel. L’idéal serait de boire environ 2 à 3 litres par jour. Nous vous conseillons l’eau plate, les tisanes non sucrées – telles que la tisane d’allaitement de HiPP – ou bien un verre de jus fruit coupé à de l’eau, pour changer. Vous ne devez pas obligatoirement renoncer à votre café du matin, mais évitez d’en prendre plus de 2 à 3 tasses par jour. Observez votre bébé pour savoir si le café l’agite, certains enfants réagissant déjà à de très petites doses de caféine.

Durant l’allaitement, il est préférable de renoncer entièrement à l’alcool et à la nicotine.

Le sport durant l’allaitement

Le sport ne ralentit pas la production de lait. Il est cependant conseillé d’attendre 6 à 8 semaines après l’accouchement. Ensuite, vous pouvez pratiquer une activité physique modérément. Le sport est tout à fait compatible avec l’allaitement. Faites toutefois attention à ne pas vous dépenser au point d’en avoir des courbatures, car cela pourrait altérer le goût du lait. Dans ce cas, le lait n’est certes ni mauvais ni néfaste, mais il a juste un goût un peu différent. Écoutez votre corps et faites ce que vous sentez bon pour vous.

Les médicaments

Avant de prendre des médicaments, consultez votre médecin. Certains sont parfaitement compatibles avec l’allaitement, d’autres sont plutôt à éviter, d’autres encore sont proscrire totalement.

De nombreux avantages vous attendent au Baby Club HiPP sur :
https://www.hipp.fr/fr/babyclub/inscription/
Pour en savoir plus : www.hipp.fr