Un billet pour l’autonomie
L’autonomie énergétique est-elle rentable ?

par Emmanuel Toitot

Voici venu un temps où l’autonomie énergétique s’affiche comme une solution évidente face aux incertitudes sociétales. Pour autant, certains d’entre vous, et notamment les plus de 50 ans, demandent à être rassurés avant d’investir, et se posent la question fatidique : est-ce rentable ?

Réponse du modèle économique actuel

Ce modèle économique est basé sur l’argent. Nos choix de vie sont parfois inhérents à l’intérêt qu’ils représentent financièrement. L’autonomie énergétique n’est clairement pas rentable, puisqu’elle ne rapporte pas d’argent. Le nucléaire, par contre, même s’il est polluant, dangereux à la santé et qu’il finance des lobbies, est considéré comme rentable. (source : www.sfen.org)

Réponse du nouveau paradigme

On ne fait pas de l’autonomie pour gagner de l’argent, mais parce que c’est une volonté de vivre autrement. Et ça ne coûte pas plus cher. Dans l’émergence des écohameaux par exemple, les concepts d’autonomie énergétique, de permaculture et d’éducation alternative sont des évidences puisqu’ils respectent davantage l’homme dans son environnement.

L’argent n’est plus au centre des décisions. Il reprend sa place parmi d’autres valeurs, telles que la reconnexion à la nature, l’indépendance, le partage, le respect…

Concrètement

On ne va pas se mentir. Quand les centrales nucléaires s’arrêteront, on ne se posera plus la question de la rentabilité de l’autonomie ! En revanche, serez-vous prêt-e à vivre sans machine à laver ou sans eau chaude… ? Certains peuples s’en sortent très bien, mais, pour les Européens, j’ai un doute… Coupez votre compteur pour vous en rendre compte !

Soyons cohérents

Dites-moi, quand vous faites votre jardin, est-ce que vous parlez de rentabilité ? Acheter ses tomates en grande surface est financièrement plus intéressant ; et, pourtant, nous sommes des millions à faire notre jardin pour bénéficier de nos propres fruits et légumes. Ils ont une autre saveur, n’est-ce pas ?

Même chose pour la cuisine, est-ce rentable ? Acheter une conserve est moins onéreux que de préparer sa propre recette. Mais la valeur est ailleurs, en êtes-vous conscient-e ?

Alors, pour l’autonomie énergétique, c’est la même chose ! Créer son énergie sans dépendre de qui que ce soit apporte une satisfaction, un bien-être, une liberté qui n’ont pas de prix. C’est presque magique ! Et la magie, dans un calcul de rentabilité, ça ne rentre pas dans les cases !

Les bonnes questions

Car encore fautil se poser les bonnes questions. Est-ce que mon système autonome doit être rentable ou durable ?

Autrement dit, suis-je prêt-e à mettre le prix pour profiter d’un système autonome – électrique ou thermique – qui soit adapté à mes besoins, pérenne, à faible bilan carbone, installé par des artisans viables… ? Suis-je disposé-e à m’adapter à la météo et aux limites de mon système ? Là sont les bonnes questions.

Règle capitale : ne pas rechercher le prix, mais plutôt la qualité. Derrière qualité, on entend performance, durée de vie, recyclage, santé, suivi… Et sans cela, prudence, le pas cher coûte cher au final !

Lever le voile…

Pour aller droit au but, si vous vous posez la question de la rentabilité de l’autonomie, c’est que vous avez encore certains réflexes d’un modèle économique vacillant. Mais, si vous lisez ces lignes, c’est que vous recherchez peut-être des réponses plus sincères. Il y en a quelques-unes ici, mais c’est aussi à vous de créer vos réponses ! Ainsi, vous finirez par lever vos propres doutes !

N’utilisez plus les outils de l’ancien monde pour créer le nouveau, redéfinissez des valeurs plus humaines, et votre vision de l’autonomie va s’éclaircir !

Emmanuel Toitot
Expert en solutions autonomes Conseil, vente et installation
www.toitot.com / 06 89 19 62 71