Le colostrum,
un allié pour l’immunité

© Anastasiya Pavlova – unsplash.com

S’il n’existe aucun traitement direct contre le coronavirus, des solutions naturelles peuvent être utilisées à titre préventif, pour renforcer le système immunitaire. C’est notamment le cas du colostrum, qui est le premier lait sécrété par les glandes mammaires juste après l’accouchement.

Dès la fin du 18e siècle, le docteur Christoph W. Hufeland a décrit le rôle unique du colostrum en comparaison avec le lait « normal » et il s’est rendu compte qu’il avait un impact positif sur le bon niveau de santé général et sur la croissance rapide des bovins nouveau-nés. En 1955, un article sur le « lait immunitaire » en tant que complément alimentaire pour l’être humain fut publié et remit le colostrum sur le devant de la scène. Au cours des années suivantes, le colostrum et ses composants firent l’objet de nombreuses analyses qui permirent de confirmer que les nourrissons allaités souffraient nettement moins d’allergies et d’infections, qu’ils avaient plus d’appétit et grandissaient généralement plus vite que les enfants qui n’avaient pas été allaités. Il est désormais établi que le colostrum est non seulement crucial pour les nourrissons mais aussi pour les adultes.

Le colostrum est un complément alimentaire sain et moderne recommandé pour les personnes de tout âge. Il pallie durablement les déficits, renforce l’immunité et la meilleure alimentation favorise visiblement la guérison. Le colostrum est également idéal pour se protéger contre la grippe et en cas de diarrhée. En effet, le colostrum comporte une multitude de composants, tels que des vitamines, minéraux, acides aminés, immuno- régulateurs, facteurs de croissance et immunoglobines, qui renforcent considérablement le système immunitaire.

Encore faut-il choisir un colostrum de qualité, car toutes les références ne se valent pas.

 

Pourquoi une supplémentation
au colostrum ?

Le colostrum est composé d’un anticorps viral qui attaque les intrus. Il contient, en effet, un éventail de facteurs antiviraux et antimicrobiens. Plusieurs rapports de recherche ont été publiés à ce sujet, notamment des Drs Bocci, Bremen, Corradeschi, Luzzi et Paulesi, qui ont déclaré dans le journal Biology : « Le colostrum stimule le tissu lymphatique et aide ainsi les personnes âgées et les personnes immunodéficientes. Depuis l’origine des mammifères, la nature utilise la voie orale, moyen de développer le système immunitaire (sûr et efficace). L’immunité oralement est simple, bon marché et sans effets secondaires et peut être très bénéfique en médecine humaine et vétérinaire en ce qui concerne la correction des déficits immunitaires.
Les essais cliniques avec des volontaires ont montré que la préservation du patrimoine biologique active les IgG (immunoglobulines G) dans les sucs digestifs des adultes, auxquels avaient été administré par voie orale du colostrum bovin, fait allusion à une entérale passive (intestinale) pour la prévention et le traitement des maladies intestinales. »

 

Le colostrum pour booster
l’immunité

Le colostrum est le produit naturel le plus ancien que nous connaissions et qui était déjà utilisé avec succès à l’époque des pharaons de l’Égypte antique contre les maladies d’origines bactérienne et virale.

Les anticorps contenus dans le colostrum (facteurs immunitaires) peuvent inhiber un large éventail de maladies respiratoires1 et même protéger les personnes souffrant d’immunodéficience contre les infections virales2.

En cas d’infection virale, ce sont surtout les facteurs immunitaires contenus dans le colostrum qui peuvent déjà empêcher l’entrée dans les voies respiratoires3. En particulier, le colostrum de vaches présente une concentration 40 fois plus élevée en anticorps pertinents que le colostrum humain.

1- Drs. Shortridge et al.; Journal of Tropical Pediatrics
2- New England Journal of Medicine, July 1992
3- Dr. E.L. Palmer et al.; Journal of Medical Virology, E.L. Palmer G.W. Gary Jr. R. Black M.L. Martin, 1980

 

Le rituel bien-être

L’idéal est de faire une cure de 3 mois, à raison de 2 gélules par jour, le soir au coucher ou le matin à jeun, 1/2 heure avant le petit déjeuner.

Pour en savoir plus :
www.head-balance.net