Un coffret de 4 huiles 100% bio de BIO PLANÈTE sera offert aux 20 prochains abonné(e)s.

Le diable aux pieds !

Pour venir à bout des cors aux pieds, il existe un remède ancien qui a fait ses preuves : Le Diable coricide. Imaginée en 1903 par Hermann Hinglais, un pharmacien d’officine à Épernay, cette préparation se compose d’acide salicylique (tiré de l’écorce du saule), d’acide acétique (une substance naturellement désinfectante), de collodion (un composé chimique qui fixe les actifs sur la peau, comme un vernis), d’éther et d’huile de ricin comme excipients. Depuis sa création, la formule du coricide n’a pas changé, à un détail près : le colorant rouge violacé – appelé fuchsine –, qui permettait de bien délimiter la zone d’application, a été retiré de la composition car irritant et toxique par ingestion.

Toujours commercialisé, ce soin génère la vente de 200 000 flacons chaque année.

Du côté des végétaux, la chélidoine – ou grande éclaire –, plante de la famille des Papavéracées, a le pouvoir de dissoudre délicatement mais efficacement les peaux mortes, de par son action kératolytique. Elle est également appelée « herbe aux verrues », car son latex jaune orangé toxique est utilisé pour éliminer les verrues.

Cousine du pavot et du coquelicot, la chélidoine pousse librement dans tous les jardins, en buissons généreux coiffés au printemps de petites fleurs jaunes.

Réalisée maison, cette recette sera des plus efficace comme anti-cor naturel :

Cueillez 1 c. à c. de tiges de chélidoine, en prenant soin de porter des gants pour la récolter et la couper. Taillez-les ensuite en petits morceaux, puis placez-les dans un bocal contenant 50 ml de vinaigre de cidre. Laissez macérer 1 mois à l’abri de la lumière, puis filtrez. Ce mélange devra être ensuite posé sur le cor de manière très locale, à l’aide par exemple d’un Coton- Tige®.

Vous pourrez ensuite appliquer sur les pieds un peu d’huile de ricin, qui soulagera et soignera vos cors.