Un coffret de 4 huiles 100% bio de BIO PLANÈTE sera offert aux 20 prochains abonné(e)s.

Les vacances avec bébé

proposé par

Depuis plus de 60 ans, HiPP s’est fixé comme objectifs le respect de l’environnement et la préservation de la nature. Pionnier dans l’agriculture biologique, HiPP est spécialisé dans les laits infantiles et les aliments pour bébé. En tant qu’expert, HiPP nous livre quelques conseils autour de l’alimentation de bébé en vacances, ainsi que ses recommandations pour affronter les bobos de l’été.

Conseils autour de l’alimentation

Le petit ventre de bébé détermine sa bonne humeur. Pour cette raison, pas d’expérimentation en tout genre en matière d’alimentation pendant les vacances. Aussi longtemps que bébé est allaité, ce thème n’est bien sûr pas à l’ordre du jour. Passé l’allaitement, mieux vaut emporter les aliments auxquels il est habitué ou les acheter sur place.

  • Planifiez un menu ou un petit pot légumes pour chaque repas de vacances.
  • Entre les repas, l’idéal est de donner à bébé des fruits (petits pots ou gourdes), ou encore des biscuits, qui sont particulièrement pratiques durant un trajet (Mon Premier Biscuit, par exemple).
  • Important : veillez à faire boire votre bébé en quantités suffisantes. Ne lui donnez que de l’eau minérale spécialement adaptée aux nourrissons ou de l’eau bouillie.
  • Veillez également à emporter suffisamment de lait infantile.
  • Faites bouillir de l’eau avant de l’utiliser, même pour laver les fruits ou les légumes.

Stockage de l’alimentation de bébé en vacances

En vacances, stockez les petits pots à une température en dessous de 25 °C. Avant de les ouvrir, vérifiez systématiquement si le petit pot est encore bien fermé. Si le petit pot n’est plus sous vide, son contenu ne doit pas être consommé. Le « test du couvercle » va vous aider : le centre du couvercle doit former un creux. Il ne doit pas céder à la pression. Pour des raisons de sécurité, n’utilisez pas un petit pot dont le couvercle est bombé. Par ailleurs, un déclic doit se faire distinctement entendre à la première ouverture.

Pour les pots en plastique et les assiettes, c’est le « test de la pression » qui va vous aider : tenez le pot ou l’assiette avec le film de protection la tête en bas, et appuyez sur les côtés de l’assiette. Si le produit sort, jetez-le. Les produits instantanés et les laits infantiles doivent être stockés dans un endroit sec et à l’abri de la lumière. Lorsqu’il fait vraiment très chaud, il est conseillé de conserver les aliments secs non ouverts au réfrigérateur. Ne mettez plus les paquets une fois ouverts au réfrigérateur, les poudres pouvant devenir humides et s’altérer. Conservez-les dans un endroit sec et consommez-les rapidement. Il est possible de les stocker en-dehors du réfrigérateur. Concernant les aliments probiotiques, ils peuvent, en cas de forte chaleur, perdre de leurs fibres probiotiques, mais cela ne représente aucun risque pour la santé.

Les premiers secours

Pensez à apporter votre carte européenne d’assuré-e en vacances. Pour les pays hors Union européenne, vous devez également disposer d’une carte d’assurance. Une visite chez un médecin à l’étranger peut coûter très cher ; aussi, il est utile de souscrire une assurance maladie supplémentaire à l’occasion des vacances. N’oubliez pas non plus le carnet de santé !

Coup de soleil

Le coup de soleil chez bébé n’est pas seulement désagréable et douloureux, il augmente aussi le risque de cancer de la peau.

Il est vrai que « la peau n’oublie jamais ». Le risque de développement du cancer de la peau s’accroît en cas de coups de soleil répétés et de longues expositions aux UV, surtout chez les enfants et les adolescents. La raison : chez les bébés et les petits enfants, les mécanismes de réparation de la peau lors de coup de soleil ne sont pas encore totalement développés.

Les dommages sur l’épiderme sont d’ailleurs déjà présents bien avant les coups de soleil. Le risque à long terme de dommages tel le cancer de la peau existe déjà avant que les premières rougeurs n’apparaissent.

En cas de brûlures légères, appliquez des compresses imbibées d’eau fraîche, de thé noir dilué ou de petit lait. Les lotions ou crèmes rafraîchissantes peuvent, elles aussi, contribuer à apaiser la douleur. N’utilisez jamais de crèmes grasses ni d’huiles. Lorsque l’enfant vomit, présente des cloques et ressent des courbatures fébriles, n’hésitez pas un instant et emmenez-le immédiatement chez un médecin.

Piqûres d’insectes

Appliquez des rondelles d’oignons à l’endroit de la piqûre, rafraîchissez la peau à l’aide d’eau, d’eau glacée ou de gel antiallergique. En cas de piqûre d’insectes aux alentours de la bouche ou du palais, donnez des glaçons à sucer et allez immédiatement voir un médecin.

Constipation

Très souvent, il suffit d’administrer l’équivalent de quelques cuillerées de jus de pêche, de poire ou d’abricot, qui facilitent le transit intestinal. Le pruneau aide aussi dans ce cas. Veillez à ce que bébé reçoive suffisamment à boire. Un peu de gymnastique ou des massages abdominaux (toujours dans le sens des aiguilles d’une montre et lentement) peuvent également aider à la digestion. En cas de constipation chronique, il est préférable de consulter un médecin.

Pharmacie de voyage

Voici une liste de ce que vous devriez toujours emporter :

  • Thermomètre et suppositoires contre la fièvre.
  • Pansements, sparadrap, pince.
  • Solution de réhydratation électrolytique en cas de diarrhées.
  • Produit pour désinfecter les plaies, gel/ pommade contre les piqûres d’insectes et les coups de soleil.
  • Tous les médicaments dont votre bébé a habituellement besoin. Pensez à les ranger dans vos bagages à main.
  • Les jouets préférés de bébé, livre d’images, jouets pour la plage.

Nous vous souhaitons un agréable voyage et de bonnes vacances !

De nombreux avantages vous attendent au Baby Club HiPP sur :
https://www.hipp.fr/fr/babyclub/inscription/
Pour en savoir plus : www.hipp.fr