Mieux vivre sa ménopause

© Stock.Adobe.com

Par Sophie Macheteau

Si la ménopause est un phénomène naturel auquel chaque femme est confrontée dans sa vie, elle n’en demeure pas moins une période encore bien taboue, et nombreuses sont les femmes qui vivent difficilement cette transition, tant sur un plan physique que psychologique. Les désagréments sont bien souvent multiples et les femmes se sentent fréquemment désarmées face à ce tsunami d’envergure. Mais la parole semble se libérer davantage et une évolution est en marche.

Les femmes sont de plus en plus prêtes à sortir des clichés, des peurs et des représentations. Car la ménopause, qui symbolise la fin de la procréation, n’est nullement la fin de la vie, ni de la féminité. Elle est, en réalité, bien autre chose… Une nouvelle maturité, une nouvelle force qui n’attend qu’à être domptée, la quête d’un nouvel épanouissement et d’une nouvelle sexualité.

Pour mieux vivre avec la ménopause et la transcender, nos experts vous apportent leur éclairage.

 

La ménopause,
kézako ?

Selon la définition de l’OMS – Organisation mondiale de la Santé – en 1996, on parle de ménopause lorsque, au terme d’une phase plus ou moins longue, les ovaires ne libèrent plus d’ovules et la sécrétion d’oestrogènes devient résiduelle. La ménopause se définit comme un arrêt permanent des menstruations résultant d’une perte de l’activité folliculaire ovarienne.

Cette description est avant tout rétrospective, puisqu’elle est basée sur une période d’aménorrhée consécutive de 12 mois sans cause physiologique ou pathologique évidente.

La ménopause survient habituellement aux alentours de l’âge de 51 ans. La carence hormonale qui s’ensuit est responsable de plusieurs manifestations appelées « syndrome climatérique ». L’âge de survenue, l’intensité des symptômes, le vécu physique et émotionnel sont variables. Compte tenu de l’espérance de vie, la ménopause représente une trentaine d’années, soit plus ou moins un tiers de la vie d’une femme en moyenne.

 

7 chiffres autour de la ménopause

En France, en 2009, 11,5 millions de femmes étaient ménopausées, auxquelles s’ajoutent 430 000 nouvelles femmes par an.

L’âge médian de la ménopause naturelle dans la population européenne est compris entre 50 ans et 51 ans et demi.

Environ 10 à 15 % des femmes seront ménopausées avant l’âge de 45 ans, la moitié d’entre elles le seront avant 50 ans et, globalement, 90 à 95 % seront ménopausées à l’âge de 55 ans.

80 % des femmes présentent au moins un autre symptôme que l’arrêt des règles.

20 à 25 % des femmes se plaignent de troubles affectant leur qualité de vie, à un moment ou un autre de la ménopause.

Le tabac avance de 1 à 2 ans l’âge moyen de la ménopause. En 2025, il y aura dans le monde 1,1 milliard de femmes en post-ménopause.

8 à 10 % des femmes prennent un traitement hormonal de synthèse.