1 pilulier de 60 comprimés Bio et Vegan de Spiruline qualité Premium PHYCO+ de LT Labo sera  offert aux 20 prochains abonné(e)s

Neutralité climatique pour 2050 :
Le WWF salue l’annonce de l’UE mais appelle
à des engagements ambitieux pour 2030

Suite à la COP25, l’Union européenne s’est engagée à aligner son ambition de long terme avec l’Accord de Paris. Les chefs des États et des gouvernements européens se sont mis d’accord sur un objectif de neutralité climatique (qui comprend tous les gaz à effet de serre) pour 2050 – avec la mention qu’un pays (la Pologne) ne pouvait encore s’impliquer quant à sa mise en oeuvre et que le Conseil reviendrait sur ce sujet en juin. Les annonces de la Commission sur le Green Deal (le pacte vert européen), qui promettaient d’aider financièrement les pays à atteindre cette neutralité, n’ont visiblement pas été suffisantes, faute sans doute de mesures précises. La perspective de neutralité climatique pour 2050 permet de donner un nouvel élan international à la mise en oeuvre de l’Accord de Paris et d’ouvrir en Europe la voie vers un nouveau projet de société, dans lequel les émissions générées par nos activités ne devront pas dépasser ce que la nature est en capacité d’absorber. Cette annonce sur la neutralité carbone est une bonne nouvelle, qui pourrait participer à une meilleure dynamique dans l’année qui vient.

En revanche, pour le WWF, cette ambition pour 2050 doit maintenant amener l’UE à se mettre sur la bonne trajectoire vers la neutralité en rehaussant son objectif climatique de 2030. L’UE doit ainsi arriver à la prochaine COP avec un projet de réduction de ses gaz à effet de serre de 65 % au lieu des 40 % actuels pour 2030, conformément à ce que nous dit la science et au scénario de limitation à + 1,5 °C du dérèglement climatique.

Plus d’infos sur wwf.fr