Un coffret de 4 huiles 100% bio de BIO PLANÈTE sera offert aux 20 prochains abonné(e)s.

Petit lexique de géobiologie…
Les toponymes

par Philippe Bouchaud

 

Définition. Un toponyme est un nom de lieu. Il n’a pas été attribué par l’homme de façon arbitraire, mais dans un souci de description du paysage, de la géologie du site ou des événements qui y ont eu lieu dans le passé.

Beausoleil, Bel Air, Terres rouges, Malmaison, le Val d’enfer, le chemin des pendus, etc. sont faciles à comprendre encore de nos jours.

Pour d’autres, c’est un peu plus compliqué, soit parce qu’il convient de connaître le langage régional voire local, soit parce que les noms ont beaucoup évolué avant de se stabiliser avec les règles de l’orthographe et l’établissement des cartes officielles. Par exemple, Sagne ou Palud font référence à des zones marécageuses (et il existe de nombreuses déclinaisons de ces noms). Mon conseil bien-être. Plusieurs réflexions viennent à l’esprit :

– Il convient de ne pas négliger la toponymie d’un lieu et de ses environs lors de la recherche d’un bien. Cela apporte parfois une première indication. Ainsi, beaucoup de lieuxdits environnants commençant par « Font » (qui veut dire fontaine) laissent déjà entrevoir la présence de beaucoup d’eaux souterraines.

– Il faut noter que ces dénominations sont le résultat de longues années d’observations et peuvent servir à l’homme d’aujourd’hui – qui raisonne souvent à très courte échéance – sur la base d’un passé très récent.

– Cela confirme aussi que tous les lieux sont différents et ont donc des impacts variés sur les habitants, ainsi que le prône depuis toujours la géobiologie. Cela explique aussi en partie les différences de pathologies selon les régions (taux de morbidité).

Philippe Bouchaud – GCB Conseils
Aide à la conception d’un habitat biotique
Expertises / Formations / Livres
www.geobiologie-pb.com
info@geobiologie-pb.com
06 15 21 18 74