Salade de semoule de
sarrasin au chou kale

© Caroline Villate

Depuis sa petite enfance, Virginie est passionnée de cuisine végétarienne. Diagnostiquée intolérante au gluten il y a 10 ans, et atteinte d’une maladie auto-immune, Virginie s’est alors tournée vers une cuisine hypotoxique pour gagner en énergie et en tonus. Elle est l’auteur du blog Dans la cuisine de Gin, où elle partage ses recettes gourmandes et montre que l’alimentation « bonne santé » peut être goûteuse et savoureuse. Elle anime aussi des ateliers culinaires et d’initiation à la cosmétique maison. Son blog : http://danslacuisinedegin.blogspot.fr dans_la_cuisine_de_gin DansLaCuisineDeGin

par Gin Delac

© Gin Delac

Pour 4 pers. – Bon marché – Préparation : 10 mn – Cuisson : 20 mn – Difficulté :

Pour la salade :

  • 200 g de semoule de sarrasin
  • 80 g de chou kale
  • 1 poignée de noisettes
  • 1 poignée de graines de courge
  • 1 poignée de raisins secs
  • 1 gros avocat tropical
  • 1 échalote

Pour la vinaigrette :

  • 1 orange (jus et zeste)
  • 5 c. à s. d’huile d’olive
  • 2 c. à s. de vinaigre de cidre
  • Sel Poivre

Préchauffez le four à 200 °C (th. 6/7). Préparez la semoule de sarrasin, selon les indications du paquet, en ajoutant la poignée de raisins secs. Laissez au chaud sous un couvercle. Hachez les feuilles de chou kale (gardez les côtes, par exemple pour une soupe) et faites-les blanchir 3 mn à l’eau bouillante. Égouttez-les. Pendant ce temps, déposez les graines de courge et les noisettes dans un plat large et glissez au four pour faire torréfier durant 8 mn environ. Pelez et coupez l’avocat en quartiers. Épluchez et émincez très finement l’échalote. Préparez la vinaigrette. Dans un bol, mélangez le jus d’orange, le zeste, l’huile d’olive et le vinaigre de cidre. Salez et poivrez. Assemblez la salade en mêlant la semoule aux raisins avec le chou kale et l’échalote. Disposez sur le dessus les quartiers d’avocat, puis parsemez de graines de courge et de noisettes grillées. Arrosez de vinaigrette et servez.

Le chou kale est un légume très ancien, connu depuis l’Antiquité. Il est sans conteste l’un des aliments dont les qualités nutritives sont les plus intéressantes.

Une portion de 60 grammes de kale apporte autour de 80 % de la quantité de vitamine C, approximativement 65 % du besoin en vitamine A recommandés par jour, et environ 5 fois plus de vitamine K (coagulation sanguine et lutte contre l’ostéoporose). De plus, cette dernière est l’une des rares vitamines qui ne se détruit pas à la cuisson. 100 g de chou kale fournissent 150 mg de calcium contre 125 mg pour un verre de lait ! Riche en fibres, il concentre aussi de nombreux minéraux et oligoéléments, comme du manganèse, du cuivre, du fer, du phosphore et du magnésium.

Ce chou frisé, particulièrement riche en antioxydants, renferme une quarantaine de flavonoïdes, dont la très puissante quercétine, qui protègent le système immunitaire. Il comprend aussi du kaempférol, aux vertus anticongestives et antioxydantes, donc une action antiarthritique.

Les graines de courge disposent de propriétés diurétiques et permettent d’apaiser les troubles du système urinaire, comme les infections ou l’incontinence.

Mais elles sont aussi considérées comme un aliment naturel précieux à la santé de l’homme. Ceci est dû en partie à leur teneur élevée en zinc, qui joue un grand rôle dans la santé de la prostate (l’endroit du corps où il se trouve en concentrations les plus importantes). Les phytostérols qu’elles contiennent protègent non seulement la prostate mais permettent de stimuler le système immunitaire. Elles sont riches en magnésium (262 mg pour 100 g), ce qui permet d’agir contre l’anxiété, le stress, le syndrome prémenstruel ou encore les crampes et riches en fer, qui permet de lutter contre l’anémie et la fatigue.