Votre microbiote a besoin de vous !
Stimulez vos défenses immunitaires
en mangeant plus… « vivant » !

© Ysabel Andreo

Ysabel Andreo est praticienne de santé en naturopathie depuis presque 20 ans. Elle est également co-fondatrice du centre de naturopathie et gîte écodurable du Moulin des Combes (Haut Limousin) et créatrice culinaire. Certifiée par l’Institut Ann Wigmore (AWNHI, Porto Rico), Ysabel encadre aussi des sorties « plantes sauvages comestibles » et des stages de jeûne. www.moulindescombes.com  www.facebook.com/moulindescombes

par Ysabel Andreo

Semoule de chou-fleur/carotte
sur lit de jeunes pousses et pissenlits

© Ysabel Andreo

Pour 4 à 5 pers. – Très bon marché – Préparation : 15 mn (hors cueillette des pissenlits) – Difficulté :

Semoule :

  • 4 carottes de taille moyenne
  • 200 g de choux-fleurs
  • 2 c. à s. de tartare d’algues (déjà prêt ou fait maison)
  • Quelques morceaux de citron lactofermenté

Sauce :

  • 2 c. à s. d’huile d’olive
  • 2 pincées de sel gris
  • 1/2 jus de citron

Salade :

  • 1 grosse poignée de jeunes feuilles de pissenlits
  • 1/2 bouquet de persil Jeunes pousses de sarrasin
  • 1 poignée de cerfeuil musquée

Sauce vinaigrette (préparée selon votre goût)

  • Gomasio
  • Quelques graines germées (fénugrec)

Préparez la semoule en mixant tous les ingrédients dans un robot avec une lame en S. Disposez la semoule au centre d’un saladier, puis l’ensemble des ingrédients de la salade autour. Préparez la vinaigrette et versez-la sur la salade. Finissez en saupoudrant le tout de gomasio et quelques graines germées.

 

La note naturo !

Notre flore intestinale – ou microbiote intestinal – est, certes, influencée par nos gènes, notre environnement et nos émotions… Mais pas que… Notre type d’alimentation, et ce dès le plus jeune âge, en modulerait sa composition.

En effet, si les intestins représentent le « gîte » pour notre écosystème microbien, les aliments riches en prébiotiques (nos jeunes pousses et légumes), probiotiques (citron lactofermenté) en sont les « couverts ».

Vous l’aurez compris, pour une santé durable, une alimentation vivifiante, variée et de qualité est indispensable. Mettre plus de fibres, de cru, de jeunes pousses, de graines germées, de légumes lactofermentés et des plantes sauvages comestibles dans nos assiettes apportera à notre microbiote les éléments nécessaires à son meilleur fonctionnement.

Pour en savoir plus sur les pré- et probiotiques, je vous invite à lire les articles du site web : https://le-quotidien-du-patient.fr/article/2018/08/06/les-prebiotiques

Les bienfaits des jeunes pousses
et graines germées

Selon le site web lanutrition.fr : « Les prébiotiques sont des constituants des fibres non digestibles qui permettent des changements spécifiques dans la composition et l’activité de la microflore intestinale, ce qui confère des avantages sur le bien-être et la santé de l’hôte. Les prébiotiques sont classés en deux groupes suivant leur structure chimique : les fructanes (inuline et fructo-oligosaccharides) et les galacto-oligosaccharides (GOS). » On trouve des aliments riches en prébiotiques dans les céréales complètes, légumineuses, légumes, fruits, oléagineux, racines.