1 pilulier de 60 comprimés Bio et Vegan de Spiruline qualité Premium PHYCO+ de LT Labo sera  offert aux 20 prochains abonné(e)s

Soupe d’avoine crémeuse
à la verveine

Indications : détente, sommeil

© Olivier Degorce

Auteurs de livres de cuisine bio, chroniqueurs en écologie, Amandine et Olivier ont créé, il y a maintenant 19 ans, What’s for dinner, une association engagée, privilégiant les échanges sur les questions d’alimentation et d’écologie. Pour découvrir les programmes et les dates des prochains ateliers de cuisine bio d’Amandine, rendez-vous sur : whats-for-dinner.info et  Amandine Geers.

Par Amandine Geers et Olivier Degorce

Recettes extraites du livre
Ma pharmacie, c’est ma cuisine !
60 recettes gourmandes pour maux du quotidien d’Amandine Geers
et de Sylvie Hampikian. photos d’Olivier Degorce
Éditions Terre vivante – 120 pages – 12 €

Que manger quand on est malade ?
De l’entrée au dessert, cet ouvrage propose des recettes pour soigner les petits maux du quotidien : troubles digestifs ou de transit, fatigue, stress, syndromes hivernaux, problèmes de peau… Elles associent des ingrédients agissant en synergie, dans le cadre d’une alimentation fraîche et variée. Le livre comprend de nombreux commentaires sur les aliments, leurs bienfaits et leurs modes d’action.

La boisson chaude du soir, une petite pause bienfaisante

Trop souvent, nous rejoignons le lit juste après avoir éteint la télé, la tablette ou le smartphone, créant des conditions qui gênent l’endormissement et perturbent le sommeil. À l’inverse, les « rituels » précédant le coucher (relaxation, toilette, automassage, etc.) contribuent à faire le vide dans sa tête et à abaisser la tension nerveuse. L’efficacité de telles mesures sur le sommeil des enfants et des adolescents est largement reconnue. Plus surprenant, une étude conduite sur des militaires américains sujets aux symptômes dépressifs et au stress post-traumatique (Military Medicine, vol. 183, pp. 396-401) a montré que la mise en place de rituels en prélude ou coucher permettait de soulager efficacement les troubles du sommeil. Prendre dans le calme une douceur réconfortante, pas trop sucrée ou une délicieuse tisane à base de plantes apaisantes fait partie des habitudes recommandées.

La douce avoine est connue pour ses vertus apaisantes et déstressantes, mais elle manque quelque peu de saveur. Son goût est ici renforcé par des herbes bien choisies, dont la fameuse verveine des tisanes relaxantes.

© Olivier Degorce

Pour 2 ou 3 portions – Bon marché – Préparation : 10 mn – Cuisson : 30 mn – Conservation : jusqu’au lendemain – Difficulté :

  • 120 g de gruau d’avoine
  • 1 blanc de poireau émincé finement
  • 3 c. à s. de persil haché
  • Quelques feuilles de verveine
  • 2 c. à s. de crème d’avoine (ou de crème fraîche)
  • Sel et poivre

Commencez par faire cuire le gruau 20 mn dans une grande casserole d’eau. Écumez. Ajoutez le blanc de poireau, le persil et la verveine. Salez et poivrez. Laissez cuire à feu doux encore 10 mn. Les grains d’avoine doivent devenir moelleux. Au moment de servir, ajoutez la crème et mélangez soigneusement.

Astuce : Pour une préparation plus rapide, utilisez des flocons d’avoine, qui cuiront en 10 à 15 mn en tout.

Les plantes du sommeil : La tisane du soir, promettant une nuit paisible, fait partie des préparations incontournables de la phytothérapie. Si l’on dispose de nombreuses plantes sédatives, toutes ne sont pas agréables au goût. Toutefois, beaucoup offrent un arôme délicat qui se marie bien à la cuisine, et notamment aux desserts et aux boissons relaxantes : graines de pavot, coquelicot, rose, tilleul, feuille et fleur d’oranger, mélisse, verveine, citronnelle, lavande. L’hibiscus est peu parfumé mais délicieusement acidulé. Quant à l’aubépine, la mauve et la guimauve, leur saveur est pratiquement neutre, mais elles confèrent une texture toute douce aux préparations. Pour sucrer les tisanes, misez sur une petite dose de miel (1/2 à 1 cuillère à café), en privilégiant les variétés apaisantes, telles que lavande, tilleul, oranger, acacia, aubépine, colza ou trèfle.