Un coffret de 4 huiles 100% bio de BIO PLANÈTE sera offert aux 20 prochains abonné(e)s.

Petit lexique de géobiologie…
Température de couleur et sommeil

par Philippe Bouchaud

 

Définition. La lumière du soleil est composée de différentes couleurs. Nous pouvons les discerner dans l’arc-en-ciel, qui a la propriété de les séparer.

Au petit matin et aussi en soirée, la lumière est filtrée par l’atmosphère, qu’elle traverse en biais : la composante bleue est dispersée en grande partie, et la teinte générale tire sur le rouge. On dit que la lumière est plus « chaude ». À midi, la lumière pénètre dans l’atmosphère à angle droit : elle est alors plus blanche, car le bleu est beaucoup moins dispersé. On dit que la lumière est plus « froide ».

Pour caractériser la couleur de la lumière, il faut se référer à la « température de couleur », dont l’unité est le degré kelvin (K). Plus le chiffre est bas et plus la lumière est dite « chaude ».

Nous pouvons approximativement classer les températures de couleurs en 3 grandes familles :

  • De 2 700 °K à 3 500 °K : blanc chaud
  • De 3 500 °K à 5 300 °K : blanc neutre
  • Au-delà de 5 300 °K : blanc froid

Mon conseil bien-être

Notre métabolisme est influencé depuis la nuit des temps par la variation cyclique de l’intensité et de la couleur de la lumière solaire, et notamment par la composante bleue, qui tient en éveil notre cerveau.

Auparavant, avec les ampoules à incandescence, mais aussi avec les bougies ou le feu de bois, il n’y avait pas de problème. Leur température de couleur varie peu et reste basse, ce qui favorisait l’endormissement du soir.

Avec les nouvelles ampoules, la règle est beaucoup moins simple, car il faut prendre en compte de nombreux facteurs, qui offrent de multiples combinaisons. Ainsi, il existe des ampoules peu lumineuses avec une lumière très froide, ou, à l’inverse, des ampoules puissantes avec une lumière chaude.

Pour schématiser :

  • La lumière froide s’utilise plutôt dans les lieux où il y a beaucoup de mouvement (escaliers, couloirs…).
  • La lumière neutre correspond à la lumière du jour et convient aux cuisines et salles de bains.
  • La lumière chaude est idéale pour créer des ambiances chaleureuses et reposantes, comme dans les salons et les chambres. Cela prépare au bon endormissement.

Un autre élément important à considérer pour bien nous préparer au sommeil : faire attention à la lumière bleue émise par beaucoup des écrans modernes (smartphones, ordinateurs, téléviseurs) !

Philippe Bouchaud – GCB Conseils
Aide à la conception d’un habitat biotique
Expertises / Formations / Livres
www.geobiologie-pb.com
info@geobiologie-pb.com
06 15 21 18 74