Un coffret de 4 huiles 100% bio de BIO PLANÈTE sera offert aux 20 prochains abonné(e)s.

Tu ne peux désirer une chose et cultiver son contraire 
de Bruno Lallement

Plaidoyer pour plus de cohérence et d’altruisme dans nos vies

On sait aussi depuis longtemps dans quelles conditions sont élevés les animaux et, depuis un certain temps, les médias relaient des vidéos où l’on voit dans quelles souffrances atroces ils sont abattus. Sans compter toutes les forêts ravagées pour satisfaire notre surconsommation de viande. Et, pourtant, nous continuons à manger de la viande, car, pensons-nous, « il n’y a pas de mal à se faire plaisir. » Dans ce plaidoyer, Bruno Lallement nous montre que ce plaisir n’est toutefois pas toujours sans conséquences et peut aller à l’encontre même de notre bonheur.

Le drame contemporain de l’exploitation de l’homme par l’homme et, au-delà, celle de la nature et des animaux, est alimenté par notre soif matérialiste et notre désir de posséder. Depuis quelques décennies seulement, en raison de nos choix de consommation et de nos modes de vie, nous avons engendré de tels dégâts sur la planète que notre espèce elle-même est menacée.

En fait, nous pratiquons très souvent l’incohérence, tout en étant surpris de ne pas obtenir ce que nous voulons. Nous polluons la planète par nos choix de consommation et espérons un environnement fait d’air pur et d’eau saine. Nous vivons dans le stress et l’agitation et espérons trouver la paix. Nous cultivons la colère et cherchons à avoir raison à tout prix en espérant une entente heureuse avec les autres.

Comment faire pour concilier nos désirs immédiats et cette aspiration au bonheur ? Comment faire alors pour que nos désirs personnels ne participent pas ou plus à la souffrance humaine et animale comme à la destruction de la planète ?

Éditions Leduc.s / collection Alisio – 112 pages – 14,90 € (parution le 15 mai)