1 pilulier de 60 comprimés Bio et Vegan de Spiruline qualité Premium PHYCO+ de LT Labo sera  offert aux 20 prochains abonné(e)s

© Stock.adobe.com

Par Sophie Macheteau

Les informations proposées ne se substituent pas à un avis médical auprès des professionnels de santé compétents. Demandez conseil à votre médecin ou votre pharmacien.

À la question « À quoi êtes-vous allergique ? », nombreux sont les Français qui auraient quelque chose à répondre. Car, malheureusement, depuis 25 ans, les allergies ne cessent de gagner du terrain, au point d’être devenues un véritable enjeu de santé publique.

Allergies respiratoires (asthme, rhinite), allergies cutanées (urticaire, dermatite, eczéma), allergies alimentaires (lactose, gluten, fruits à coque…) ou allergies généralisées… Leur prévalence a tellement augmenté qu’il nous a semblé important de consacrer ces quelques pages à ce dérèglement du système immunitaire, qui correspond à une perte de la tolérance vis-à-vis de substances a priori inoffensives : les allergènes.

Nos experts nous éclairent sur les mécanismes des allergies et sur les solutions naturelles pour les soulager et tenter de les atténuer.

Un nouveau regard
sur les allergies

Trois chiffres-clés

L’allergie est la 4e maladie chronique dans le monde selon l’OMS (Organisation mondiale de la Santé).
25 à 30 % de la population française souffrent aujourd’hui d’allergies.
12 à 15 % des enfants sont atteints de dermatite atopique en France.

Petit rappel sur la réaction allergique

Pour qu’il y ait une réaction allergique, 2 conditions sont nécessaires :
– une prédisposition génétique,
– une exposition à la substance allergène.

L’allergène se rend dans les vaisseaux sanguins et le corps réagit comme s’il voulait détruire l’allergène, considéré comme dangereux.

Chez les personnes allergiques, le système immunitaire produit des anticorps, également appelés immunoglobulines, qui s’attaquent aux allergènes rencontrés.

Ce sont les immunoglobulines de type E, dites IgE-dépendantes, qui sont impliquées dans les réactions allergiques. Le corps produit 5 catégories d’immunoglobulines : A, B, C, D et E, qui ont chacune une fonction spécifique.

Les intolérances, quant à elles, mettent en jeu les immunoglobulines G (IgG) et sont plus lentes à apparaître, parfois en 48 heures, avec des symptômes très divers, désagréables mais sans risque vital.