Home / Actus marques / Norme ISO 16 128 sur les cosmétiques naturels et bio : Trop bio pour être vrai !

LE DÉBAT

En fin d’année 2017, la norme ISO 16 128 relative à la définition des cosmétiques naturels et biologiques sera définitivement adoptée. Suite à  sa publication, des produits contenant des ingrédients chimiques et polluants pourront légalement se revendiquer bio. Phénoxyéthanol, parabènes, silicones ou encore dérivés d’animaux morts sont des exemples d’ingrédients controversés tolérés par cette nouvelle norme.

Contrairement aux labels historiques de la cosmétique bio, la norme ISO 16 128 n’impose aucun pourcentage minimal de bio dans le produit fini et ne fixe aucune règle concernant l’étiquetage des produits. Des allégations bio trompeuses pourront donc s’appuyer sur cette norme.

Les associations Cosmébio, Générations Cobayes, Générations Futures, WECF et Les Naturalistas s’unissent donc afin d’alerter l’opinion publique et appellent les consommateurs à redoubler de vigilance sur les produits prétendument bio qui arriveront prochainement sur le marché.

 

LA NORME ISO 16 128 : VOULUE ET ÉLABORÉE PAR LA COSMÉTIQUE CONVENTIONNELLE

Le marché de la cosmétique naturelle et bio est un marché en plein essor. Selon Organic Monitor, il représentait 8,8 milliards d’euros en 2016. Un chiffre qui devrait doubler d’ici à 2020, alors que la cosmétique conventionnelle enregistre péniblement 1 % de croissance.

Les acteurs européens de la cosmétique conventionnelle ont donc décidé en 2010 de se pencher sur la définition d’un cosmétique naturel et bio.

Cosmetics Europe, l’association européenne de la cosmétique conventionnelle, a alors été mandatée comme expert sur ce dossier. Elle a ensuite suggéré la constitution d’un groupe de travail ISO, dont le processus de décision prévoit le vote de 28 délégations nationales.

L’association Cosmébio et le certificateur Ecocert ont participé au groupe de travail de la délégation française Afnor (moyennant une cotisation importante) pour faire valoir les valeurs du naturel et du bio. Ces deux organisations ont aussi créé – avec BDIH, Soil Association et ICEA – le référentiel international COSMOS. Très exigeant quant aux formulations et aux méthodes de fabrication, il n’a pourtant pas été utilisé comme base – ni dans ses définitions, ni dans ses modes de calculs – du groupe de travail, majoritairement composé de grands groupes industriels de la cosmétique conventionnelle.

Cosmébio et Ecocert ont donc quitté le groupe de travail en janvier 2017.

 

NOTRE DÉFINITION DES COSMÉTIQUES NATURELS ET BIO

Depuis le 1er janvier 2017, Cosmébio s’appuie sur le référentiel COSMOS pour labelliser les nouveaux produits des marques adhérentes. Plus exigeant que ses prédécesseurs, ce référentiel a pour ambition de remplacer intégralement l’utilisation de matières premières d’origine pétrochimique. Il vise également à harmoniser 5 référentiels privés utilisés jusqu’alors – BDIH, ICEA, Ecocert Greenlife, SOIL Association et Cosmébio – afin d’offrir au consommateur une meilleure compréhension de la composition de ses cosmétiques.

Quelles garanties ?

La portée du référentiel est très large : origine des ingrédients, allégations du packaging, stockage des produits, modalités de contrôle…

Le label COSMOS ORGANIC exige au moins 95 % d’ingrédients végétaux issus de l’agriculture biologique et au moins 20 % d’ingrédients issus de l’agriculture biologique dans le produit fini – l’eau et les minéraux ne sont pas pris en compte dans le calcul car ils ne sont pas certifiables. Il limite par ailleurs l’origine pétrochimique qui ne doit pas être supérieure à 5% du total du produit fini (concerne notamment les conservateurs).

Le référentiel cadre aussi de façon stricte les procédés de transformation autorisés. COSMOS fait en effet la promotion de la chimie verte, laquelle a pour volonté d’éliminer l’usage ou la génération de substances néfastes pour l’environnement.

 

COMMENT RECONNAITRE UN VRAI COSMÉTIQUE BIO ?

Vérifiez la présence de ces différents éléments :

1. Le label Cosmébio

Garantit la nature des ingrédients et la traçabilité du produit tout au long de la chaîne de fabrication. Traduit l’engagement éthique et le respect de la Charte Cosmébio.

2. La liste des ingrédients

Détaille la composition du produit et précise les ingrédients issus de l’Agriculture Biologique.

3. Les caractéristiques du bio

Indiquent les pourcentages d’ingrédients d’origine naturelle et d’ingrédients issus de l’Agriculture Biologique sur le total des ingrédients.

4. Les mentions de certification

Garantissent la certification du produit par un organisme agréé – Ecocert, Bureau Veritas ou Cosmécert – et son contrôle au moins une fois par an.

Suggestions de livre

Autres articles de l'auteur

Actualités
CollectiBIO, un geste en plus, un déchet en moins
Nous le savons, le plastique est devenu un vrai fléau...
Actualités
BackToStore, un nouvel outil pour des achats plus malins
Pour aider les petits commerces et l’artisanat local...
Loisirs
Nouvelle application FairTrip 2.0, le guide de voyage réinventé
Découvrez des adresses exceptionnelles partout dans le monde, sélectionnées pour leur impact positif
Archives
C’est quoi le bonheur pour vous ? Le film de Julien Peron
Loin d'être une utopie, le bonheur est en effet une réalité tangible à la portée de tous.
Actualités
Les 300&bio, l’union de 300 laitiers passionnés
Les 300&bio n’est pas qu’une simple marque de yaourts bio.
Archives
Prenez votre santé en main, 12 conférences prévention-santé du Pr Henri Joyeux
En 2016, le Professeur Henri Joyeux, grand habitué des conférences, en donnait pour la première fois à Paris.

À la une sur le même thème

Actus marques
Lait d’Amande 1 L La Mandorle
Lait d’amande onctueux 1L Sans lactose, sans gluten, sans soja 6% d’amandes bio dégraissées Riche en protéines, calcium et magnésium Enrichi en algue Lithothamne Sans sucres Boisson et cuisine Un Lait d’Amande prêt à l’emploi ! Alternative végétale idéale, ce Lait d’Amande est obtenu à partir d’amandes douces, naturellement sources de protéines et riches en calcium et magnésium. Préparé à partir […]
Actus marques
Le Kinako
Le kinako, c’est tout simplement de la poudre de soja torréfié (variétés spécifiques) selon la méthode japonaise
Actus marques
Pour les fêtes, mitonnez de bons petits plats pleins de couleurs et de saveurs !
touche AROMANDISE pour un résultat simple et original
Actus marques
Noël : thés, tisanes et épices envoûtants
dans la théière, des thés et infusions gourmands
Actus marques
Accords thés & mets pour menus d’hiver
La sommellerie du thé commence à être reconnue
Actus marques
Les Jardins de Gaïa lancent « Mon coffret matcha »
Pour vous offrir une expérience gustative intense, énergisante et délicieusement umami, Les Jardins de Gaïa ont créé « Mon coffret matcha »

Autres articles

Beauté
10 compléments alimentaires au top pour la beauté de la peau, des cheveux et des ongles
Les compléments alimentaires n’ont rien à envier à ceux présents dans le domaine de la santé et du bien-être.
Santé
Tout savoir sur les compléments alimentaires
Il est un fait indiscutable : rien ne remplace l’aliment et une bonne hygiène de vie
Santé Bien-être Beauté
Un nouveau regard sur les compléments alimentaires
Par Sophie Macheteau
Santé
Pour le meilleur… et le pire !
Les compléments alimentaires et les aliments ne font pas toujours bon ménage
Santé
Les compléments alimentaires à l’épreuve de la science
avec Didier Le Bail naturopathe, auteur
Santé
Aidons nos enfants à grandir naturellement avec une alimentation équilibrée et les bons compléments !
À notre tour aujourd’hui d’essayer de convaincre nos enfants de manger des légumes plutôt que des frites ou des hamburgers !

Abonnez-vous à notre newsletter !

Les dernières infos directement dans votre boite mail.

Vos données ne seront jamais revendues.