Le thon listao : faites le plein de protéines dans votre assiette !

Le thon listao est une ressource durable puisque c’est l’espèce de thon qui se renouvelle le plus rapidement (recommandé par les ONG environnementales).

Pêché de façon responsable sur banc libre c’est-à-dire sans utilisation de Dispositif de Concentration de Poissons (radeaux), cette technique de pêche est dites “sélective” pour limiter au maximum toutes prises accessoires (requins, tortues…).

Découvrez le thon listao Phare d’Eckmühl

La bûchette Soja & amande Sojami – Nouveauté

La buchette soja & amande riche en Vitamine B12 naturelle.

Sojami nous dévoile une innovation unique dans l’univers de l’alimentation végétale : La véritable prouesse réussie par Sojami, c’est d’avoir mis au point le 1er produit 100% végétal riche en Vitamine B12 (cobalamine) jusqu’ici uniquement présente dans les aliments d’origine animale (viandes, fromages).

Avec sa teneur moyenne de 1,5 ug de Vitamine B12 pour 100 g, elle couvre plus de 60% de l’AJR (Apport Journalier Recommandé) de 2,5 ug.

Découvrez une texture à la fois ferme et fondante, et une note délicate rappelant l’emmental. La Buchette peut être dégustée telle quelle sur du pain, assaisonnée, ou bien accompagnée de céréales et légumes…

La buchette présente également tous les bienfaits de la lactofermentation et les atouts de la fabrication artisanale du Sojami.

Avec cette innovation c’est :

Un petit pas pour les fermentations, mais un pas de géant pour la Nutrition !

Disponible dans vos magasins Bio préférés…

Retrouvez toute la gamme de Sojami.

Bicarbonate de soude : un allié au quotidien

Les atouts du bicarbonate de soude, aussi variés qu’efficaces, en font un allié incontournable au quotidien. Naturel, écologique et économique, il s’utilise pour l’hygiène, en cuisine et au jardin. À lui seul, le bicarbonate de soude (ou bicarbonate de sodium) remplace bien des produits… Découvrez lesquels :

Des atouts du bicarbonate de soude pour l’hygiène

On pense rarement à inviter le bicarbonate de soude à la salle de bains. Et pourtant, voici un tour d’horizon de ses nombreuses utilisations  :

  • il polit l’émail des dents et élimine les taches superficielles. Son acidité contribue aussi à éliminer la plaque dentaire : saupoudrer la brosse à dents humide d’un peu de bicarbonate, ajouter le dentifrice. Attention cependant à ne pas l’utiliser plus d’une fois par semaine à cause de son pouvoir abrasif.
  • le bicarbonate soulage les aphtes et contribue à préserver les gencives : mettre un peu de bicarbonate sur le bout de vos doigts et appliquer directement sur les aphtes. On peut aussi faire un bain de bouche avec de l’eau bicarbonatée.
  • rafraîchit l’haleine : diluer une cuillère à café dans un verre d’eau tiède, puis se rincer la bouche 2 à 3 min. En gargarisme, ce mélange aide à assainir la gorge.
  • aide à l’hygiène des appareils dentaires et brosse à dents : les faire tremper 2 à 8 heures dans un verre d’eau tiède auquel vous aurez ajouté une cuillère à café de bicarbonate.
  • antiacide naturel, il peut apaiser vos maux d’estomac. Préparez de l’eau bicarbonatée, à raison de deux cuillères à soupe diluées dans 1 litre d’eau. Vous pouvez ensuite boire cette eau pendant 24h. Même méthode si vous êtes victime de remontées acides : le pH à 8,4 du bicarbonate de soude va neutraliser celui de l’acide chlorhydrique, responsable de cette désagréable sensation.

Le bicarbonate de soude, un déodorant 100% naturel

  • en bain de pieds : diluer une cuillère à soupe de bicarbonate par litre d’eau, laisser agir quelques minutes avant de rincer soigneusement.
  • il peut faire office de déodorant écologique ! Appliquez-le avec le bout des doigts humidifiés sur vos aisselles, puis masser doucement.
  • il désodorise également vos chaussures : saupoudrer les semelles intérieures de bicarbonate et laisser agir au moins une nuit.

Le bicarbonate de soude pour la peau

  • le bicarbonate soulage les piqûres d’insectes et petites brûlures : mélanger 2 à 3 cuillères à café de bicarbonate dans un peu d’eau ou d’huile d’amande douce afin d’obtenir une pâte. Poser ce mélange sur la partie douloureuse, laisser agir avant de rincer à l’eau claire.
  • il prévient les mycoses : saupoudrer vos pieds de bicarbonate de soude avant d’enfiler vos chaussettes. La poudre absorbera l’humidité produite dans la journée.
  • en gommage : faire une pâte en diluant 3 cuillères à café de bicarbonate dans une cuillère à d’eau. Masser doucement, et rincer.
  • pour un bain apaisant : diluer dans l’eau chaude du bain, une demi-tasse de bicarbonate, laisser agir avant de vous rincer soigneusement. Vous ressortirez avec la sensation agréable d’avoir une peau lisse et souple.
 

Le bicarbonate de soude pour l’entretien capillaire

  • ajouté au shampoing (1 cuillère à soupe) , il contribue à réduire les pellicules, enlever les résidus de laques ou de gels et faciliter le démêlage.
  • nettoyage des peignes et brosses à cheveux : les plonger durant quelques heures dans de l’eau chaude contenant une cuillère à soupe de bicarbonate. Rincer.

Le bicarbonate en cuisine

Dans votre cuisine, le bicarbonate de soude fait des miracles… Mais attention, comme pour l’hygiène, il importe de choisir un bicarbonate de qualité alimentaire !

  • alléger et faire lever vos pâtisseries : sous l’effet de la chaleur, il produit des petites bulles qui aèrent les pâtes à gâteaux. De ce fait, il peut remplacer ou compléter la levure chimique dans vos recettes de gâteaux, cakes, muffins… Le bon dosage : 1 à 2 cuillères à café de bicarbonate de soude pour 500 g de farine.
  • pour les omelettes et blancs en neige : ajouter une pincée de bicarbonate par blanc d’œuf avant de monter vos blancs en neige. Ils seront d’autant plus fermes ! Si vous aimez les omelettes légères et souples, utilisez-le au moment où vous battez les œufs à raison d’une 1 cuillère à café pour 3 œufs.
  • attendrir vos viandes : avant la cuisson, saupoudrer simplement vos viandes de bicarbonate et laisser au frais pendant deux heures. N’oubliez pas ensuite de les rincer. Pour les viandes en sauces, ajouter simplement 1/2 cuillère à café de bicarbonate dans le plat de cuisson.
  • laver les fruits et légumes en profondeur : diluer une cuillère à café par litre d’eau de lavage et laisser tremper au moins cinq minutes puis rincer.
  • préserver la couleur de vos légumes : ajouter une pincée de bicarbonate par litre d’eau lors de leur cuisson.
  • neutraliser l’acidité et réduire les doses de sucre dans vos confitures, vos gelées, vos sauces : ajouter une à deux pincées de bicarbonate en cours de cuisson.

 

L’entretien de la maison et du linge

Produit d’entretien universel et écologique, le bicarbonate de sodium peut vous rendre bien des services :

  • éliminer calcaire, traits de crayon et feutre, nettoyer la vitre du four : saupoudrer simplement une éponge humide de bicarbonate et frotter la surface. Cela fonctionne également pour votre fer à repasser, quand la semelle a noirci ! Frotter à sec avec le bicarbonate pour des taches plus tenaces comme les taches de graisse.
  • nettoyer votre vaisselle : diluer une cuillère à soupe de bicarbonate par litre d’eau et laisser reposer votre vaisselle au moins 2h dans ce mélange. Pour vos casseroles, poêles ou plats brûlées, vous pouvez, si nécessaire, faire bouillir le mélange. L’usage du bicarbonate permet en outre de faire briller votre vaisselle naturellement.
  • désinfecter vos toilettes : verser le long des parois de la cuvette 2 cuillères à soupe de bicarbonate mélangées avec un peu de vinaigre blanc. Laisser reposer quelques instants.
  • conserver votre bouquet de fleurs : couper les tiges des fleurs en biseau et les plonger dans une eau tiède mélangée à 1 cuillère à café de bicarbonate, que vous changerez tous les deux jours.
  • en lave-linge comme en lave-vaisselle : ajouter une cuillère à soupe de bicarbonate afin de réduire votre dose habituelle de détergent par deux.
  • contre les allergènes d’acariens et de moisissures : saupoudrer le matelas, tapis, moquettes avec quatre cuillères à café par m². Brosser pour faire pénétrer et laisser agir 2h minimum. Aspirer.
  • neutraliser les mauvaises odeurs : verser un peu de bicarbonate au fond de votre poubelle, dans votre cendrier, sur vos tapis, moquettes, canapés, ou encore dans la litière de votre chat, pour éliminer les odeurs désagréables. Pour votre réfrigérateur, placer une coupelle remplie de 200 g de bicarbonate que vous changerez tous les trois mois.

 Utile au jardin

En relevant le PH, le bicarbonate de soude agit en préventif pour protéger les plantes de maladies cryptogamiques comme le mildiou et l’oïdium. Pulvériser uniformément de l’eau bicarbonatée (1 cuillère à café par litre d’eau) et additionnée de savon noir (1 cuillère). Renouveler chaque semaine durant deux mois et après la pluie. Il peut être utilisé comme désherbant naturel pour vos allées en graviers ou dallées : les saupoudrer de bicarbonate en évitant la pelouse.

Enfin, il éloigne les insectes : mélanger une cuillère à café de bicarbonate avec trois cuillères à soupe d’huile d’olive. Verser deux cuillères à café de ce mélange dans 30 cl d’eau et vaporiser les plantes en évitant les fleurs. Répéter l’opération toutes les trois semaines.

N’hésitez pas à partager vos astuces ! Et pour vous procurer du bicarbonate, consultez la boutique de Nature & Partage ou de Mamie Malice 

Graines germées : au cœur de l’alimentation vivante

Les graines germées constituent les meilleurs compléments alimentaires qui soient ! N’hésitez plus : démarrez votre jardin et découvrez, en quelques jours, leur fraîcheur, leur croquant et leur richesse nutritionnelle.

Consommer des graines germées c’est tout simplement manger des graines qui sont en pleine germination. Leur consommation remonte à l’Antiquité et s’est répandue sur différents continents. Chez les Égyptiens et les Chinois, elles constituaient la base de nombreux plats traditionnels. Les pratiques anciennes incluaient la fermentation et la germination dans un but pratique : meilleure conservation des aliments, digestion facilitée.

Pour ces populations qui se nourrissaient essentiellement de céréales et de protéines, les graines germées représentaient un apport nutritionnel frais.

Au XIXe siècle, le Dr. Edmond Bordeaux-Szekely, père de l’alimentation vivante, établit une classification de l’ensemble de nos aliments en fonction de leur vitalité et de leurs bienfaits. Sans surprise, les graines germées occupent la première place de ce classement aux côtés des algues et des produits lacto-fermentés !

Les graines germées, un trésor nutritionnel

L’alimentation moderne, dénaturée, a une responsabilité dans l’explosion actuelle des maladies dégénératives et l’obésité. Les graines germées et les jeunes pousses apportent une solution remarquable à ce problème alimentaire.

Leur particularité tient au fait que la germination accroît les enzymes digestives qui soulagent le travail de nos propres enzymes pour l’assimilation des nutriments (salive, pepsine, suc pancréatique, …). Les graines germées constituent en quelque sorte des aliments prédigérés !

De plus, elles assurent l’apport des substances nutritives fondamentales dont le corps a besoin pour bien fonctionner.

Alors que la cuisson des aliments leur fait perdre une grande partie de leurs qualités, la germination, au contraire, augmente de façon spectaculaire la valeur nutritive. Les graines germées et les jeunes pousses sont des aliments de santé d’une puissance exceptionnelle.

Riches en vitamines et minéraux, en oligo-éléments, acides aminés, enzymes, substances biologiques, elles corrigent les carences provoquées par notre alimentation. Ainsi la valeur nutritive des jeunes pousses est 10 à 57 fois supérieure à celle des fruits et des légumes.

Les différents types de graines germées

À noter que chaque graine possède ses caractéristiques et ses bienfaits spécifiques. Veillez cependant à vous fournir exclusivement en “graines à germer” bio !

Les graines sèches doivent être au minimum soigneusement rincées à l’eau propre avant d’être utilisées. Il existe une multitude de graines que vous pouvez faire germer vous-même, parmi 4 grandes familles :

  • légumes et de fines herbes : alfalfa, radis, carotte, brocoli, fenouil, basilic, persil…
  • céréales et pseudo céréales : blé, orge, seigle, épeautre, avoine, quinoa, sarrasin, millet…
  • légumineuses : lentilles, haricots mungo, pois chiches, soja…
  • oléagineuses : tournesol, sésame, amande, noisette…

Les plus faciles à faire germer sont les graines de fenugrec, luzerne, lentilles, tournesol, quinoa et radis noir.

 

Comment procéder à la germination des graines ?

La culture des graines germées nécessite peu d’espace ; on peut les cultiver sur un rebord de fenêtre ou dans un coin de sa cuisine. Deux étapes clefs sont nécessaires : le trempage et la germination (votre notre tableau “durées de trempage et de germination“)

Concrètement, on va mettre d’abord à tremper les graines pour une durée qui varie selon leur dureté. Si cette opération dure plusieurs jours, il est nécessaire de changer l’eau tous les jours. Ce rinçage élimine les inhibiteurs enzymatiques. Les graines vont ainsi se gorger d’eau, c’est l’amorce de la germination.

Ensuite, le temps de germination est lui aussi variable selon le type de graines (entre 1 jour et une semaine). Il convient de mettre ses graines à germer à température ambiante, entre 18°C et 25°C environ.

Le début de la germination peut se faire à l’abri de la lumière ; mais quand le germe pointe le bout de son nez, il est préférable de placer les graines à la lumière pour permettre à la chlorophylle de se développer.

On peut commencer à faire germer des graines sans achat de matériel spécifique (par ex. dans la cuve d’un cuit-vapeur). Il existe des germoirs très sophistiqués – avec arrosage automatique intégré, pompe et filtre à charbon… – mais plutôt onéreux.

Une alternative économique et performante : un petit germoir astucieux comme l’Easy-Sprout au système de ventilation très bien conçu. Ce système évite les moisissures et accélère sensiblement le temps de germination. Il est idéal pour les graines de luzerne et les lentilles.

Un kit pour bien démarrer

Si vous hésitez à vous lancer, le Kit de démarrage Graines Germées est fait pour vous ! Il inclut 2 plateaux de germination, 2 types de graines à germer bio, un sac de terreau et une notice détaillée. Ce kit permet de démarrer la culture des jeunes pousses sur une fine couche de terre. Très ludique, il est idéal pour une initiation dès le plus jeune âge.

Cette méthode est particulièrement adaptée pour obtenir des pousses de tournesol et de sarrasin, mais aussi pour l’herbe de blé (à consommer en jus). Après récolte, ne jetez pas les plateaux, réutilisez-les ! D’autres graines à germer bio (luzerne, lentilles vertes et blé) sont en vente sur la boutique en ligne Nature & Partage.

Dans une salade, une soupe ou un sandwich, sur un gratin ou en apéritif, les graines germées sont très simples à inclure dans nos préparations quotidiennes. Pensez bien à toujours rincer les graines avant de les servir.

Les graines germées sont fortes en goût et très denses d’un point de vue nutritionnel. 1 ou 2 cuillerées par repas et par personne suffisent donc pour profiter de leurs bienfaits.

Pour les conserver – au maximum 3 jours -, placez les dans un bocal hermétique au réfrigérateur, ce qui stoppera le développement de la plante.

Préserver son hygiène bucco-dentaire, c’est préserver sa santé

L’apithérapie garante d’une bouche saine !

Porte d’entrée vers notre organisme, notre bouche est le point de départ de tout ce qui entre dans notre corps (alimentation, eau, virus, bactéries…).
Dans les préceptes de la médecine holistique, les maux de dents seraient responsables de certains troubles comme une inflammation intestinale ou un trouble postural… Ils sont donc à écouter avec attention et demandent un soin tout particulier.

LES BIENFAITS DE LA PROPOLIS ET DES PLANTES POUR PRENDRE SOIN NATURELLEMENT DE SON HYGIÈNE BUCCO-DENTAIRE

Un dentifrice tout sourire

Testé sous le contrôle d’un chirurgien-dentiste, le Dentifrice sourire se compose de propolis, de carbonate de calcium, de mélisse et de menthe récoltées dans nos jardins. Sa formule offre une haleine fraîche et une blancheur naturelle tout en respectant l’émail dentaire. Recommandé après chaque repas.

L’incontournable des gencives fragiles

Pour des besoins en soins plus localisés, Ballot-Flurin propose la Pâte de massage gingival. Grâce à sa concentration en propolis blanche et noire issues de l’Apiculture Douce®, elle apaise et assainit les gencives sensibles et les espaces interdentaires, soulage les irritations, diminue les saignements et les rougeurs grâce aux actions combinées des actifs apicoles naturels. Sa formule comprend également du carbonate de calcium qui polit en douceur pour éliminer la plaque dentaire.
Sa texture permet un massage efficace et doux pour les gencives.

PROPOLIS SURACTIVE DE BALLOT-FLURIN

  • Hyper active, une des plus riches au monde en polyphénols et antioxydants.
  • Ses propriétés antioxydantes ont été validées par l’université d’Angers.
  • Récoltée pure, localement selon le cahier des charges de l’Apiculture Douce®
  • Dynamisée à la main
  • Les ruchers Ballot-Flurin sont installés dans des micro-terroirs locaux préservés où les abeilles sont libres et butines des zones sauvages riches en plantes mellifères.

 

Un bain de microbulles

En complément du brossage, l’usage d’un bain de bouche est recommandé pour purifier et préserver l’hygiène buccale. Le Bain de bouche aux microbulles de propolis blanche Ballot Flurin se transforme en mousse active rafraîchissante pour parfaire le brossage et protéger durablement la bouche.
Grâce à sa mousse nettoyante, sans rinçage, il vous accompagnera partout et pourra éventuellement et occasionnellement remplacer le brossage de dents des personnes nomades!

Un spray qui ne nous quitte plus

À glisser dans son sac et à dégainer à tout moment ! Le Spray sourire est enrichi en propolis blanche brevetée et plantes de nos terroirs (mélisse, menthe, réglisse), pour une formule douce et sans alcool. Sans huiles essentielles, il respecte l’équilibre naturel buccal et digestif.

Des soins d’apithérapie sans fluor, sans dioxyde de titane pour retrouver le sourire!

Ashwagandha, plante majeure de l’ayurvéda

L’ashwagandha appartient à la catégorie la plus estimée des plantes de la pharmacopée indienne, les plantes du rasayana (« qui régénère et rajeunit ») ! Elle est utilisée depuis des siècles pour soulager le stress, augmenter les niveaux d’énergie et améliorer la concentration (1).

La plante a fait son apparition dans les écrits de médecine ayurvédique il y a 3 000 ans. Ashwagandha signifie comme le cheval en Sanskrit, car cette plante était réputée donner la vigueur d’un étalon. Son nom botanique est Withania somnifera, en l’honneur du naturaliste Henri Witham et de « somnifera » (« qui provoque le sommeil » en latin). L’ashwagandha est aussi connue sous le nom de ginseng indien.

Une plante adaptogène

Comme pour le ginseng, on utilise surtout la racine de la plante car c’est la plus riche en actifs. Sa teneur en withanolides et acétystérylglucosides engendre naturellement et en douceur un meilleur tonus général. Plante adaptogène, elle s’adapte aux besoins réels de l’organisme et possède des effets à la fois toniques et sédatifs. En favorisant la résistance de l’organisme, l’ashwagandha constitue une réponse naturelle au stress.

Le stress est une réaction de l’organisme aux situations perturbantes ; il vous aide notamment à rester concentré et vigilant. Il peut même vous sauver la vie en vous donnant la force de vous défendre, par exemple, ou en vous incitant à “piler” sur les freins pour éviter un accident.

Le stress n’est donc pas nocif en soit, mais s’il est continu (on parle alors de stress chronique), il est susceptible d’altérer la santé physique de l’individu. Le stress a un effet paralysant. Il a été montré par exemple que le stress au travail diminue le niveau d’attention et de mémoire. Le système nerveux, à force d’être sollicité, réagit de façon excessive et épuise les réserves naturelles du corps.

Utile aux changements de saison afin de retrouver une énergie stable, l’ashwagandha est une alliée en cas de fatigue émotionnelle ou de tension nerveuse, sans attendre le burn-out.

L’ashwagandha, stimulant sexuel ?

L’ashwagandha est souvent préconisée pour lutter contre l’impuissance masculine puisqu’elle augmenterait la libido et renforcerait globalement la fonction sexuelle. Là encore, il peut être utile de faire un rapprochement entre manque de libido et stress ; si une personne est très stressée – et épuisée par ce stress chronique -, l’ashwagandha pourra effectivement améliorer la situation. Rappelons que cette plante est réputée pour augmenter l’énergie physique autant que mentale !

En Inde, on utilise traditionnellement l’ashwagandha chez la femme pour renforcer le fonctionnement du système reproductif et hormonal, souvent combiné avec le shatavari (Asparagus racemosa). Découvrez notre article sur les plantes de l’amour.

De possibles effets contre le vieillissement cellulaire

Des chercheurs en médecine du Centre de traitement du Cancer « Memorial Sloan Kettering » à New York ont réalisé une étude sur l’ashwagandha(2). Les spécialistes de cet hôpital sont favorables à une approche « intégrative » combinant médecine conventionnelle et traitements alternatifs.

Ils soulignent les bienfaits de l’Ashwagandha pour calmer le stress et l’anxiété. Ils font également mention des vertus de la plante pour sa teneur en antioxydants. En protégeant les lipides contre la peroxydation due au stress, elle pourrait avoir un effet favorable face au vieillissement cellulaire.

Comment utiliser l’ashwagandha ?

Comme toute plante adaptogène, il lui faut au moins deux ou trois semaines pour commencer à agir favorablement. Nous vous conseillons donc une utilisation de six semaines pour en bénéficier pleinement.

Vous pouvez consommer l’ashwagandha selon la méthode ayurvédique :

  • On mélange 1 cuillère à café de poudre d’ashwagandha à un lait végétal (amande, par exemple).
  • Il faut ensuite faire chauffer doucement le lait pendant quelques minutes, à couvert et sans ébullition.
  • On verse ensuite le lait chaud dans une tasse contenant 1/2 cuillère à café de miel, une pincée de cannelle, de cardamome ou autre épice de votre choix.

Au bout de quelques semaines, votre stress devrait avoir moins d’emprise sur votre forme. Plante à (re)découvrir d’urgence, l’ashwagandha mérite une place de choix parmi les compléments de santé les plus efficaces.

L’efficacité de cette plante résidant dans sa teneur en withanolides, Nature et Partage a élaboré un extrait de racine standardisé à 5% de ces composés pour une action antioxydante et normalisatrice optimale.

Découvrez notre Ashwagandha en poudre ou en gélules.

Attention  : l’ashwagandha est déconseillée en cas de troubles intestinaux, d’hyperthyroïdie, d’hémochromatose, de grossesse et d’allaitement. En cas de traitement aux antidépresseurs, il est préférable de consulter le médecin (l’ashwagandha serait susceptible d’entrer en interaction avec ces médicaments).

1 : www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/19633611 
2 : www.mskcc.org/cancer-care/integrative-medicine/herbs/ashwagandha

Pour ou contre l’hydrothérapie du côlon ?

L’hydrothérapie (ou irrigation) du côlon connaît de nos jours un engouement certain. Cette pratique hygiéniste inspirée du lavement est-elle profitable ? Et quelles sont les précautions à prendre ? Nous avons fait le point sur une pratique controversée.

Le rôle du côlon dans l’immunité

L’hydrothérapie du côlon est un procédé qui consiste à irriguer d’eau, par voie rectale, le gros intestin afin de le “nettoyer”. C’est la version moderne du lavement intestinal. Inutile pour certains, controversée dans le corps médical, la technique compte pourtant son lot d’adeptes. Leur pratique de l’irrigation colônique repose sur l’hypothèse que les déchets et toxines stagnent dans le gros intestin.

Pour ces adeptes, l’hydrothérapie stimulerait le système immunitaire en désintoxiquant l’organisme. Le bon fonctionnement de l’organisme dépend d’un côlon sain. Il est en effet chargé de transformer la nourriture en matière fécale et de l’évacuer. Mais son rôle ne s’arrête pas là : il participe aussi à la synthèse de vitamines et à la maturation du système immunitaire.

Nettoyage du colon, un usage très ancien

Nettoyer son côlon est une pratique millénaire : la première description d’un lavement intestinal a été retrouvée sur un papyrus d’Égypte ancienne. À partir du Moyen-âge, le lavement devient populaire : on nomme alors « clystère » le procédé ainsi que son instrument. Dans l’Europe des XVIIe et XVIIIe siècles, le lavement était une pratique courante. L’hygiène intestinale était perçue comme une condition essentielle au bien-être corporel.

Délaissé à l’arrivée des laxatifs, le lavement thérapeutique est désormais pratiqué en milieu hospitalier pour constipation aiguë ou fécalome. Mais l’hydrothérapie du côlon comme outil de prévention connaît un regain d’intérêt. Et si son usage demeure encore restreint dans l’Hexagone, il est beaucoup plus répandu en Suisse et en Allemagne.

 

 

Comment ça marche ?

Inchangée dans son principe, l’hydrothérapie ou irrigation du côlon consiste à introduire de l’eau dans le rectum pour nettoyer le gros intestin. 

On injecte l’eau délicatement par l’anus, à l’aide d’un tuyau relié à une poche (lavement) ou un appareil conçu pour maîtriser le débit, la température et la quantité de liquide (hydrothérapie). L’eau circule dans le gros intestin et déloge ce qui s’y trouve – selles, mucus – avant de ressortir, entraînant les déchets avec elle.

Gagner en bien-être

Certains pratiquent l’hydrothérapie du côlon par mesure d’hygiène. D’autres personnes, souffrant de troubles fonctionnels (ballonnements, acidité ou spasmes), ressentent un soulagement de leurs symptômes. Elles se sentent allégées, plus en forme.

A priori, l’hydrothérapie du côlon s’adresse aux personnes bien portantes souhaitant gagner en bien-être. La méthode permettrait de soutenir l’activité normale du côlon. Enfin, rappelons que l’hydrothérapie du côlon ne remplacera jamais une alimentation équilibrée et variée, alliée à un mode de vie sain !

Précautions indispensables

Vous souhaitez vous lancer ? Demandez des références et posez vos questions à un praticien expérimenté avant de lui confier votre côlon ! Parce que cette pratique touche à l’intimité, certaines personnes préféreront réaliser elles-mêmes leur lavement ou irrigation du côlon.

Dans ce cas, la prise de psyllium bio quelques jours avant la première séance permet de préparer l’intestin. Pour un lavement chez soi, n’utilisez pas d’eau trop chaude, ni trop froide, afin de ne pas agresser la muqueuse. Bannissez l’eau du robinet au profit d’une eau filtrée. Et pour faciliter le nettoyage intestinal, préférez les aliments liquides (jus, soupes) 24 heures auparavant.

Attention : l’hydrothérapie du côlon ne doit pas être pratiquée en cas de troubles lésionnels. Certaines pathologies ou situations – maladie de Crohn, cancer du côlon, interventions chirurgicales récentes, troubles cardiaques et rénaux, hémorroïdes… – sont des contre-indications. Si l’expérience vous tente, nous vous recommandons de demander l’avis de votre médecin avant de vous lancer.

Lavement ou irrigation à domicile

Le lavement est la méthode de nettoyage la plus simple et la plus économique. Son accessoire indispensable, le bock à lavement de chez Nature & Partage (voir photo ci-dessus), permet de se familiariser avec la sensation de l’eau qui circule dans le rectum. Accompagné d’un mode d’emploi très complet, ce bock à lavement permet de réaliser un nettoyage rapide, à la maison comme en voyage. Les 2 litres instillés ne permettent d’agir que sur les derniers segments du gros intestin et l’évacuation se fait naturellement.

La planche Colon-Net de Nature & Partage permet de pratiquer une irrigation du côlon plus en profondeur grâce à un flux d’environ 20 litres d’eau que l’utilisateur peut contrôler à tout moment. La notice détaillée vous guide pas à pas pour une irrigation en toute autonomie, dans le confort de votre domicile. Sa forme et sa structure en tunnel, contre lequel on applique les fesses en position allongée, permet d’éliminer eau et déchets directement dans les WC.

La planche Colon-Net (photo ci-dessus) est un outil solide et efficace, dont vous pourrez profiter pendant de longues années pour le prix d’environ 3 séances chez un praticien professionnel. Le nombre de séances et la fréquence des irrigations sont variables, et dépendent de chaque individu.

Journée Internationale de l’Amitié : le samedi 30 juillet, on offre des arbres Best Friends de Treedom

Le samedi 30 juillet, c’est la Journée internationale de l’amitié. C’est le moment de montrer à nos amis combien ils comptent pour nous. Les recherches menées par Treedom, la première plateforme en ligne pour planter des arbres, montrent que plus des trois quarts de nos amis sont préoccupés par l’avenir de notre planète et que près de 79 % d’entre nous pensons que nous pourrions en  faire davantage pour réduire notre impact carbone.

Alors à l’occasion de la Journée Internationale de l’Amitié, on offre l’Arbre de l’amitié Treedom, une édition limitée spécialement créée pour l’occasion.

C’est un Mangrove du Guatemala, dont la signification est le Câlin. En effet, ses racines, entrelacées comme des bras affectueux, procurent un abri à de nombreuses espèces animales et freinent l’érosion des terres dues aux marées.   

De plus, il stocke jusqu’à 50 kilos de CO2, ce qui ce qui correspond à la quantité produite par 41kg de Panier de fraises.

Un cadeau durable pour rester lier à l’ami(e) qui le reçoit, qui ne passera pas inaperçu et qui apportera durablement notre contribution au monde.

Prix du kit : 24,90€

Batch cooking Fleurs d’Epices par Aromandise

Le batch cooking est une méthode d’organisation et de préparation de ses repas pour plusieurs jours. 

Très pratique, surtout lorsque l’on est au travail, car plus besoin de préparer ses repas la veille! C’est une méthode également économique, car elle évite d’aller acheter des sandwichs, souvent caloriques, à la boulangerie la plus proche de son lieu de travail! Enfin, cette méthode remerciera votre santé physique et morale, car on ne va pas se mentir, manger du fait maison, c’est toujours meilleur.

Voici une liste d’idée de repas avec ses ingrédients à se préparer à l’avance pour sa semaine de travail :

Lundi : Riz thaï

Ingrédients :

 

Préparation :

  1. Il vous suffit de faire revenir le demi-oignon et la gousse d’ail dans une poêle avec un filet d’huile d’olive puis d’ajouter l’œuf en mélangeant de sorte à obtenir un œuf brouillé.
  2. Dans une casserole, faites cuire le riz comme les indications du paquet.
  3. Ajoutez ensuite le riz dans la poêle avec un filet de sauce soja et quelques fleurs d’épices – wok et riz.

 

Mardi : Omelette aux poivrons

Ingrédients :

 

Préparation :

  1. Découpez un demi-poivron en petits dés.
  2. Dans une poêle, versez une cuillère à soupe d’huile d’olive puis faites revenir quelques minutes les dés de poivrons.
  3. Dans un récipient, mélangez les deux œufs et le lait végétal.
  4. Versez le mélange dans la poêle à feu doux, puis attendez quelques minutes.
  5. Ajoutez le fromage de chèvre, la ciboulette et les fleurs d’épices – cuisine veggie.

 

Mercredi : Salade betterave, carotte, feta, concombre

Ingrédients :

 

Préparation :

  1. Découpez la betterave et la feta en petits dés, épluchez la carotte, puis la râpez.
  2. Épluchez le demi-concombre et le coupez en petits dés.
  3. Assaisonnez de sauce vinaigrette de votre choix puis saupoudrez de fleurs d’épices – salade bonheur.

 

Jeudi : Gratin dauphinois

Ingrédients :

 

Préparation :

  1. Préchauffez le four à 180 degrés.
  2. Epluchez, lavez et découpez les pommes de terre en fine lamelle.
  3. Dans une casserole, portez à ébullition le lait, l’ail, le sel, le poivre, la muscade puis plongez les pommes de terre 15 minutes.
  4. Placez ensuite les pommes de terre dans un plat à four, ajoutez la crème fraîche sur le dessus avec quelques noix de beurre sur le dessus.
  5. Enfournez environ 1 heure de cuisson.

 

Vendredi : Pâtes crémeuses à l’italienne

Ingrédients :

 

Préparation :

  1. Dans une casserole, faites cuire les spaghettis en suivant les instructions du paquet.
  2. En attendant, faites revenir dans un filet d’huile d’olive l’échalote et l’ail quelques minutes puis ajoutez les 100g de tomates concassées, la crème et assaisonnez de fleurs d’épices – pizza pasta.
  3. Egouttez les spaghettis puis ajoutez-les dans la préparation de la poêle. Mélangez.
  4. Saupoudrer d’origan, de feuilles de basilic et de parmesan.

 

Retrouvez notre gamme de Fleurs d’épices – Aromandise juste ici pour assaisonner vos plats !

Quel thé glacé es-tu ?

Voilà la saison estivale ! Avec la montée de la chaleur, rien de mieux que de bien s’hydrater de l’extérieur mais également de l’intérieur pour éviter l’insolation.

En effet, la chaleur accentue notre transpiration qui accélère les pertes d’eau de notre corps, c’est pourquoi, il est important de bien s’hydrater toute l’année mais encore plus en été ! Aromandise propose une gamme de thé glacé sous différentes façons de consommation.

Gamme – Thés Glacés

Trouve celui qui te correspond le plus parmi leurs différents goûts et moment de consommation. Si tu as l’habitude de boire du thé le matin et l’après-midi, alors les thés glacés citron vert et menthe seront parfaits pour te rafraîchir sous la chaleur de l’été.

Cependant, si tu as plus l’habitude de boire du thé du matin au soir, alors les thés agrumes et citron seront parfaits avec des notes un peu plus douces et chaleureuses pour apaiser tes soirées d’été.

Pour te préparer un des thés glacés – Aromandise, tu n’as pas besoin de faire chauffer de l’eau !

Dépose simplement une infusette dans une carafe d’eau d’environ 1 litre et demi et laisse infuser au réfrigérateur environ 8 heures. Tu peux également y ajouter des rondelles de fruit, des feuilles de menthe et des glaçons pour donner plus de goût. Pour un maximum de fraîcheur, tu peux également réaliser des thés frappés en ajoutant des glaçons ou de la glace pilée avant d’ajouter le thé dans ton verre.

Si tu ne bois pas tout le thé dans la journée, tu peux laisser l’infusette continuer à infuser.

La gamme de thés glacé Aromandise est également idéale pour des infusions chaudes, de qualité, aux cristaux huiles essentielles.

Par ici pour shopper notre gamme de Thé Glacé – Aromandise !

Abonnez-vous à notre newsletter !

Les dernières infos directement dans votre boite mail.

Vos données ne seront jamais revendues.