Home / Santé Bien-être Beauté / Bien-être / À la découverte des techniques énergétiques provocatrices (TEP)

Une thérapie adaptée au traitement des addictions

avec Yves Wauthier-Freymann
psychothérapeute

Thérapie encore trop méconnue du grand public, les TEP représentent une discipline émergente, basée sur l’humour et la compréhension compatissante pour induire chez le patient un changement effectif dans son rapport aux émotions négatives. Cette thérapie peut se révéler particulièrement efficace dans le traitement des addictions.

Yves Wauthier-Freymann est psychothérapeute, spécialisé dans les traumas et les troubles de l’attachement. Formateur et superviseur en de multiples approches, il vient de publier un ouvrage sur le sujet des TEP aux éditions Dangles. Nous lui avons posé quelques questions à propos de cette thérapie comportementale.

Comment sont nées les TEP ?

Steve Wells, psychologue, et David Lake, médecin, se sont intéressés aux travaux de Frank Farrelly, qui travaillait en institution. Lassé de revoir encore et encore les mêmes patients qui revenaient avec les mêmes symptômes ou pathologies, ce psychologue américain demanda à l’un d’entre eux de consulter à nouveau 10 ou 20 ans plus tard, car, là, peut-être qu’il serait enfin prêt, ou lui, en tant que thérapeute, ne serait plus là pour réentendre la même histoire… Cela créa un électrochoc sur le patient, qui guérit de sa pathologie. David et Steve y ont ajouté les découvertes et développements en retraitement du trauma, tels que le tapping – tapotement et stimulation de points d’acupression – ou certaines techniques de recadrage… Bessel van der Kolk, une des sommités mondiales du trauma et de la dissociation, a déclaré que, pour lui, le tapping était la découverte du 21e siècle en matière de retraitement et de dissolution des traumas.

Comment définir simplement les TEP pour nos lecteurs ?

Les TEP représentent l’alliance entre la stimulation de points d’acupression de médecine traditionnelle chinoise et un lien thérapeutique fort, axé autour du coeur et d’un humour décalé.

Les problèmes et le vécu du patient seront souvent tirés à l’extrême, ce qui amènera très fréquemment une impression de non-sens ou d’humour noir décalé, à l’anglaise, du type Monty Python ou Mister Bean… La résultante de tout ceci éclairera la problématique sous des angles nouveaux, avec pour conséquence des prises de conscience qui accéléreront l’ensemble du travail thérapeutique.

Quelles pathologies est-il possible de traiter avec les TEP ?

À peu près toutes les pathologies sont accessibles aux TEP, pour autant que le thérapeute soit formé correctement et supervisé dans sa pratique. Personnellement, je l’utilise tout autant sur des cas légers que lourds : traumas, pathologies mentales, phobies, chez des enfants, ados, adultes et couples.

Le travail se déroulera différemment en fonction du public, mais le thérapeute pourra tout aussi bien utiliser son corps et le non-verbal par des mimiques drôles et déconcertantes alors que son propos sera grave et reconnaissant la lourdeur de la situation. Une autre approche sera, au contraire, de demander directement au patient s’il désire garder le problème plutôt 20, 40 ou 60 années de plus. En fonction de sa réponse, le thérapeute pourra faire semblant d’être profondément déçu puisqu’il ne disait cela que pour l’aider. Si la personne ne veut vraiment faire aucun effort pour le rassurer, il ne peut rien pour le patient… Bref, vous l’aurez compris, tout est permis pour autant que cela parte du coeur et que cela reste au niveau du coeur…

Le thérapeute pourrait faire état de la pseudomauvaise foi du patient alors que lui-même en fait état, mais il s’agit, par un regard, un sourire, de complètement désarmer le propos et de créer une confusion chez le patient… qui ne sait plus très bien s’il doit en rire ou en pleurer… et par là même va se décharger de la tension émotionnelle qu’il gardait pour lui. De l’humour et de l’amour des gens…

Pour quelles raisons les TEP se révèlent-elles particulièrement efficaces dans le cadre du traitement des addictions ?

Les thérapies provocatrices vont très souvent chercher à exagérer et tirer à l’extrême les comportements du patient associés à l’addiction. De telle manière que la personne elle-même prend conscience du « ridicule » de ce comportement et le transformera en une forme d’autodérision. Cette prise de conscience lui fournira également la force de changer d’attitude tout en lui redonnant accès à sa capacité de choix.

Pour quels types d’addiction les résultats sont-ils le plus efficaces ?

Toutes les formes d’addiction peuvent bénéficier de cette approche. L’origine des addictions est majoritairement en lien avec des traumas, des blessures et la souffrance qu’elles génèrent. L’inconscient va chercher à contourner cette souffrance en mettant en place des mécanismes d’évitement, tels que les tocs, les ruminations mentales, les addictions, les phobies et les comportements excessifs. Un des axes moteurs du traitement des addictions est la réparation du manque d’amour de soi, de la confiance et de l’estime de soi… La thérapie provocatrice démonte toutes les croyances associées à ces manquements et redonne à l’individu une image transformée et plus proche de la réalité de ses ressources.

Quels sont les ingrédients nécessaires au bon déroulement d’une séance de TEP ?

Avant toute chose, avoir de l’amour pour les personnes, de la compassion, une bonne dose d’humour et d’autodérision, et un sens aigu de l’irrespect des pensées et du respect des personnes… Une session provocatrice pourra sembler assez dure à une personne extérieure, alors qu’à l’intérieur de la bulle, le patient va se sentir enveloppé par énormément d’attention, de douceur, de rires et de fous rires… Une séance comportera systématiquement du rire, même sur les thématiques les plus lourdes…

Comment se déroule concrètement une séance de TEP ?

Le patient amène sa thématique et le thérapeute veille à bien établir une alliance, basée sur la compréhension et l’écoute, tout en commençant à décaler le discours… Il peut tout aussi bien se mettre à parler au patient d’une situation qui semble lui être complètement étrangère… Par exemple, le patient vient se plaindre qu’il n’arrive pas à développer son petit cabinet, qu’il n’a que de petits patients, une petite pratique et s’entendre dire que c’est absolument génial de travailler avec des nains… Que c’est une niche car personne ne fait cela… Cela va provoquer une rupture de comportement chez le patient et le thérapeute va ensuite suivre l’énergie du patient. C’est-à-dire là où le patient réagit le plus… De fil en aiguille, le patient va déplacer sa compréhension du problème vers les voies réelles et exactes à traiter et non pas celles qu’il imaginait devoir traiter.

Le patient reviendra avec une vision plus claire de sa situation et cela permettra au thérapeute de mieux l’accompagner et de continuer ce décapage humoristique, mais avant tout thérapeutique… Du rire et de l’efficacité tout en présence et douceur.

Où est-il possible de pratiquer une séance en France ? À qui s’adresser ?

Il existe sur facebook le groupe Provocative Energy Techniques, en anglais, ainsi que le groupe francophone Psychologie énergétique, ou encore sur le site www.iepra.com, ou bien le site de l’APEC – Association francophone de Psychologie Énergétique Clinique –

www.energypsy.org

 

Pour aller plus loin :

TEP – Techniques énergétiques provocatrices

Suggestions de livre

Autres articles de l'auteur

Santé Bien-être Beauté
Le neem, la plante qui guérit de tous les maux
L'un des constituants les plus notoires du neem est l'azadirachtine
Bien-être
Dossier bien-être : La pollution mentale
Les pollutions ne touchent pas seulement notre santé mais ont un impact indéniable sur la qualité de notre bien-être
Bien-être
La pollution mentale
Le mot « détox » n’a jamais autant été plébiscité.
Bien-être
NON aux pensées négatives, OUI à la psychologie positive
Toutes les pensées négatives que nous avons au quotidien sont une source de pollution mentale qui nous empêche d’accéder au bonheur.
Bien-être
Les bienfaits du massage pour la santé
L’humain puise des forces en lui pour aller de nouveau vers l’extérieur, vers l’autre.
Bien-être
La Fermentation en Cascade
avec Claudia Vigier - Naturopathe

À la une sur le même thème

Bien-être
Mon pochon de Noël, le cadeau zéro déchet idéal !
IDÉE CADEAU : un applicateur en bois de hêtre et son déodorant, un bouton poussoir en liège, 2 recharges.
Bien-être
Soigner la pollution mentale avec l’aide des Fleurs de Bach
Que nous suggère le mot POISON ? Quelque chose de nocif, de dangereux et contraire à la vie, à la bonne santé morale et physique…
Bien-être
Atelier sophrologie anti-pollution
La pollution de l'air est particulièrement insidieuse.
Bien-être
Le vrai luxe en cosmétique : remis(e) en question
La cosmétique de luxe se paie au prix fort et se revendique exclusive, mais les formules sont le plus souvent décevantes, comme l'analyse l'Association Slow Cosmétique.
Bien-être
SAGESSE et VIRUS
Pour faire face aux divers agents infectieux virus et bactéries en tous genres, notre corps se trouve en état de défense permanent
Bien-être
BÔSTICK, duo applicateur bois et déodorant solide, sève de bambou
La texture du déodorant est un parfait équilibre entre l'huile végétale de noix de coco, le beurre de karité et la cire de Carnauba pour offrir une application douce et facile sous les aisselles.

Autres articles

Beauté
Spray H2 générateur d’hydrogène moléculaire dissous
Le spray H2 est un petit générateur d'eau hydrogénée par électrolyse. Il réduit le vieillissement cellulaire causé par les radicaux libres.
Actus marques
Les épices à avoir dans son placard pour faire voyager vos papilles
Les épices et aromates sont une porte d’entrée formidable pour découvrir d’autres traditions culinaires venues du bout de monde. Leurs goûts rehaussent les plats, changeant parfois complètement les saveurs.
Actus marques
LEVELUK K8, ioniseur d’eau par electrolyse
L'eau du robinet est d’abord filtrée, puis ionisée à l'aide du processus d'électrolyse. Des eaux alcalines et acides sont alors produites, celles-ci peuvent être utilisées en tant que : boissons, pour la beauté, la préparation des repas, le nettoyage et la désinfection de la maison.
Enfants
Substances suspectées ou avérées toxiques dans les couches pour bébés
Les associations prônent la tolérance zéro
Enfants
Violence dans la famille. Pourquoi ? Comment en tarir la source ?
La résignation n’est pas dans mon tempérament. Je fais partie des irréductibles réalistes optimistes
Enfants
La famille Zen apprend à se concentrer grâce à la sophrologie
Le petit dernier de la famille Zen est rentré très content de l’école.

Abonnez-vous à notre newsletter !

Les dernières infos directement dans votre boite mail.

Vos données ne seront jamais revendues.