Home / Humeurs / À quand l’atrophie des doigts et la disparition des mains ? par France Guillain

Opinions

À quand l’atrophie des doigts et la disparition des mains ?

Il y a déjà plus de 50 ans que les punitions ou les reproches et mauvaises notes pour les « pâtés » d’encre à l’école sur les belles pages d’écriture ont disparu, c’est sans regrets !

45 états des États-Unis, ainsi que la Finlande, ont déjà abandonné l’enseignement de l’écriture manuscrite à l’école ! Le Canada s’y prépare fermement. La France regarde cela avec envie : il faut tout faire pour que nos chers petits ne se sentent pas jugés, encore moins notés, ni comparés aux autres.

Il faut seulement, et du bout des lèvres, qu’ils soient évalués, aux couleurs de l’arc-en-ciel, c’est romantique et permet de rêver ! Un monde tout en nuances et en douceur, bien loin de la violence du bout de la rue et des exigences du monde du travail.

Petits anges et chérubins seront bientôt toute la journée à tapoter sur des tablettes, dont la lumière bleue brûle la rétine, avec des parents qui courent et travaillent tout le temps quand ils ne sont pas au chômage, autre forme de violence. Sachez tout de même que les super informaticiens de la Silicon Valley ne donnent ni tablettes ni ordinateurs à leurs enfants avant l’âge de 6 ans ! Ce n’est pas très grave de perdre la vue, elle ne servira bientôt plus à rien ! Car on n’arrête pas le progrès !

L’automobile du futur se suffira d’une commande vocale, il ne restera qu’à faire la sieste en attendant d’arriver sain et sauf à destination ! Nos téléphones et GPS obéissent déjà à la voix, certains ordinateurs aussi, même pas besoin des yeux ! Plus besoin de mains aux doigts longs et fins, plus besoin de coordination fine et précise entre le cerveau et le bout de nos doigts ! Adieu violon, piano, harpe, guitare, ukulélé, les synthétiseurs obéiront eux aussi à la voix ! Puis, nous abandonnerons la voix et passerons directement de la pensée aux commandes, plus besoin de corps ! Juste une tête qui pense ! De nos 5 sens, il restera l’ouïe, le goût, un peu de flair pour ceux qui mangeront bio. Plus besoin de jambes, les roues travaillent à leur place. Plus besoin de bras, les robots sont de plus en plus efficaces.

La sélection et l’adaptation naturelle étant telles, selon les constatations de Darwin, qu’il suffira, au fil des générations, d’un tronc et d’une tête. Plus besoin de bras ni de jambes !

À la naissance, nos premiers vêtements seront un robot sur roulettes multidirectionnelles. Avec une tête qui pense ! Mais qui pense à partir de quoi ? Que faut-il pour faire vivre une tête ? Pour faire penser une tête ?

Revenons donc à l’écriture. Si personne ne sait plus écrire avec un crayon ou un stylo sur du papier, tout ce qui sera écrit sera récupérable et contrôlable par autrui. Car, malgré les clefs numériques, les « bidouilleurs » arrivent toujours à passer !

Il ne restera plus qu’à verrouiller sa pensée, dans la tête elle-même. Belle solitude ! Mais même cela sera impossible avec les ordinateurs qui lisent la pensée, il en existe déjà ! Kafka ne l’avait pas imaginé ! Dans des temps plus proches de nous, c’est tout un système de coordination fine entre le cerveau et les doigts qui disparaîtra. Vu que nous avons des neurones dans tout le corps, y compris au bout des doigts, à force de perdre des neurones, nous finirons comme les mouches, qui ont 1 million de neurones, les mêmes que les nôtres !

Déjà, on ne coud plus à la main, on tricote de moins en moins. On visse et dévisse électriquement, et l’école n’enseigne plus la motricité fine à partir du cours préparatoire. Or, ce sont les aléas des mouvements des doigts, ainsi que la manière dont ils obéissent à la pensée, qui sont à l’origine de la plupart des arts que nous connaissons. Et ce sont les arts qui résistent le mieux au temps !

Qui se souvient des noms des hommes politiques ou des personnages très riches, ou même des grands professeurs du passé ? À peu près personne ! Par contre, Léonard de Vinci, les peintures rupestres, les pyramides d’Égypte ou du Mexique, la muraille de Chine, les sculptures de Rodin, la musique de Mozart, Tchaïkovski, les poèmes de Ronsard, Verlaine, laissent dans nos mémoires la trace du beau, de l’intelligence, et nous appellent au dépassement de soi.

En ce début d’année 2015, nous ne pouvons que recommander à tous les parents qui sont encore conscients de se procurer de belles plumes d’anglaise, rondes ou gothiques, de belles encres et de beaux cahiers d’exercices d’écriture pour leurs enfants, qui seront très heureux, pour peu qu’on leur donne le goût du beau fait soi-même. Si, si, ça existe encore, il suffit de chercher. En tapotant sur une tablette, bien sûr !

Pouvoir faire ce que l’on veut avec ses mains, et ceci est valable absolument dans tous les domaines, jusqu’au plus intime, est une des libertés les plus précieuses. Ne laissons pas nos corps se limiter à l’usage des robots. Car si un phénomène naturel nous privait tous brutalement d’électricité, ce qui est parfaitement possible, ou tout simplement si la Terre bascule comme elle le fit il y a plus de 15 000 ans pour retrouver son nord astronomique, détruisant sur son passage tous les artifices des civilisations, nous serons très heureux de savoir nous servir de nos mains ! Même si une telle éventualité nous paraît faible, savoir se servir de ses mains pour assurer sa survie s’inscrit dans le cerveau archaïque et développe en nous un excellent sentiment de sécurité.

Et pour aborder 2015 – nous en avons tous bien besoin ! –, bravo à l’écolomag de nous aider à en prendre conscience !

France Guillain
www.bainsderivatifs.fr

Autres articles de l'auteur

Archives
C’est quoi le bonheur pour vous ? Le film de Julien Peron
Loin d'être une utopie, le bonheur est en effet une réalité tangible à la portée de tous.
Actualités
Les 300&bio, l’union de 300 laitiers passionnés
Les 300&bio n’est pas qu’une simple marque de yaourts bio.
Archives
Prenez votre santé en main, 12 conférences prévention-santé du Pr Henri Joyeux
En 2016, le Professeur Henri Joyeux, grand habitué des conférences, en donnait pour la première fois à Paris.
Actualités
Terres d’espérance : Un webdocumentaire sur l’agriculture alternative précautionneuse des sols
Certains agriculteurs audois ont fait le choix de l’agriculture alternative précautionneuse de l’environnement.
Actualités
Saint-Quentin-en-Yvelines, une ville en transition qui passe au compostage
Saint-Quentin-en-Yvelines propose aux habitants de l’agglomération des kits de compostage
Archives
Édition 2019 des Défis du Bois 3.0
Cette année, les Défis du Bois 3.0 auront lieu du 11 au 18 mai 2019, sur le Campus Bois d'Épinal.

À la une sur le même thème

Humeurs
« Cachez ce petit triangle que je ne saurais voir ! »
Le soleil et la douceur printanière précoces cette année nous rappellent combien notre corps a besoin de ce véritable aliment qu’est le soleil.
Humeurs
« Aujourd’hui peut-être, ou alors demain… »
LES HUMEURS DE LA CHOUETTE
Humeurs
C’est grave, docteur ?
Réchauffement ou dérèglement climatique, nous n’en sommes plus à l’heure de la sémantique.
Humeurs
« Ce qui éclaire l’existence, c’est l’espérance. » Jean d’Ormesson
LES HUMEURS DE LA CHOUETTE
Humeurs
« Les gens sont ce qu’est leur époque. » William Shakespeare
LES HUMEURS DE LA CHOUETTE
Humeurs
« Le temps passe… C’est normal, il n’a que ça à faire ! »
LES HUMEURS DE LA CHOUETTE

Autres articles

Actus marques
Riz javanais et riz rouge du Kerala
le choix du bon et du solidaire !
Santé
Coronavirus : la nutrition, un geste barrière dont on parle trop peu !
Nous ne sommes pas égaux !
Beauté
Côté beauté : Après-confinement : et si nous renouions avec notre beauté ?
Pour retrouver toute notre fraîcheur, allons à l’essentiel en toutes naturalité et simplicité.
Actus marques
Le poivre de Kampot, le poivre des plus grands chefs !
La culture du poivre de Kampot est très ancienne…
Alimentation
Prévenir les allergies printanières
Les symptômes des allergies printanières sont, en médecine chinoise, liés au foie
Santé Bien-être Beauté
STOP à la rhinite allergique !
Rhinite allergique ou pas

Abonnez-vous à notre newsletter !

Les dernières infos directement dans votre boite mail.

Vos données ne seront jamais revendues.