Home / Actualités / Bio ou local ? par Olivier Guilbaud

À la question faut-il privilégier une consommation bio à une consommation de produits locaux, la réponse serait de dire :

1. Oui, bien sûr, pour tous les avantages que les principes d’une certification bio apportent à l’homme et à l’environnement.

2. Non, car il faut considérer la question sous un angle écologique, plus global que les principes d’une certification, en intégrant, par exemple, l’impact carbone.

3. Ça dépend !

Eh oui, en fait, il ne faut pas être dogmatique mais, bien au contraire, tenir compte de chaque contexte. La consommation ne se réduit pas à un seul critère d’analyse. C’est un peu plus complexe et nécessite un effort pour se renseigner et éviter de consommer « simplement », pour plutôt se transformer en consom’acteur. Le poulet en batterie est moins carboné que le poulet bio. C’est une certitude. Les roses du Kenya en plein hiver sont moins carbonées que celles d’Europe. C’est une certitude. Les fraises locales de début de saison sont moins « vertes » que celles d’Espagne. C’est une certitude. Bio n’est donc pas synonyme de local et pas systématiquement de qualité. Local n’est pas non plus synonyme de produit écologique.

Le produit parfait ? Je dirais : écologique, local, de saison si alimentaire, et proposé par une marque réellement vertueuse, agissant dans une logique de respect de l’ensemble de sa chaîne de production. Mais ce produit n’est pas toujours disponible ! Et ce pour deux raisons. Soit ce n’est pas le bon moment de sa consommation et il faut se remettre en phase avec les saisons pour éviter des tomates en hiver. Facile !

Soit il faut décortiquer les étiquettes, se renseigner, pour dépasser les discours simplistes : adapter les quantités au besoin, valoriser les produits concentrés, éviter le suremballage, penser aux produits équitables… On le voit, la question n’appelle pas la réponse tranchée que le consommateur attend.

Chacun doit faire l’effort de consommer « en conscience » et d’assumer ses choix.

Olivier Guilbaud
Co-dirigeant du Laboratoire
Science & Nature

Conseils et vente à domicile www.body-nature.fr

 

Cosmétique naturelle des marais salants
Produits écologiques et biologiques
disponibles sur l’e-shop et en magasins bio
www.guerande-cosmetics.com
Cosmétiques bio en distribution
spécialisée et e-commerce
www.centifoliabio.fr

 

Autres articles de l'auteur

Humeurs
C’est grave, docteur ?
Réchauffement ou dérèglement climatique, nous n’en sommes plus à l’heure de la sémantique.
Humeurs
L’eau : nouveau regard !
La vie ne peut exister sans eau
Actualités
Soyez innovant, protégez la nature !
Le velcro est à l’image des graines de bardane qui s’accrochent aux vêtements.
Actualités
Engagé !
S ’engager, c’est manifester son intention de participer à une compétition d’un point de vue sportif.
Actualités
Tolérance
Si le voyage apprend la tolérance, comme le dit un proverbe tibétain, nous devrions tous voyager régulièrement !
Actualités
Folie !
Elle peut être chronique ou passagère, douce ou furieuse

À la une sur le même thème

Actualités
Les 300&bio, l’union de 300 laitiers passionnés
Les 300&bio n’est pas qu’une simple marque de yaourts bio.
Actualités
Terres d’espérance : Un webdocumentaire sur l’agriculture alternative précautionneuse des sols
Certains agriculteurs audois ont fait le choix de l’agriculture alternative précautionneuse de l’environnement.
Actualités
Langouët, le village breton qui prépare l’après pétrole
À Langouët, 603 habitants, l’équipe municipale s’emploie depuis 20 ans à faire de l’écologie sociale une réalité...
Actualités
Saint-Quentin-en-Yvelines, une ville en transition qui passe au compostage
Saint-Quentin-en-Yvelines propose aux habitants de l’agglomération des kits de compostage
Actualités
Des microplastiques jusque dans les entrailles des océans
Aucun écosystème marin n’est épargné par la pollution au plastique
Actualités
La transition agroécologique de l’agriculture selon Didier Guillaume
Pour mieux manger, la France doit compter sur la « transition agroécologique » de son agriculture conventionnelle

Autres articles

Beauté
Une année sans… 100 % de mieux-être
L’ère de la beauté futile et irréfléchie est révolue.
Actus marques
Gamme Eclat de rose de Centifolia
Véritable source d’hydratation et d’éclat pour la peau
Bien-être
Une année SANS médicaments grâce à l’ostéopathie (ou presque !)
avec Astrid Beguin ostéopathe diplômée et auteur
Bien-être
Une année sans… Pour 100 % de mieux-être
avec Christian Miquel psychosociologue et formateur
Bien-être
Une année SANS colère
La colère est une émotion, une réaction face à une frustration et une situation données
Bien-être
Les Fleurs de Bach pour nous aider à prendre les bonnes décisions
Les Fleurs de Bach sont un véritable soutien énergique de tout ce qui vous passe par la tête

Abonnez-vous à notre newsletter !

Les dernières infos directement dans votre boite mail.

Vos données ne seront jamais revendues.