Circuits neuronaux et plasticité cérébrale | L'écolomag
Home / Habitat / Circuits neuronaux et plasticité cérébrale

par Philippe Bouchaud
Aide à la conception d’un habitat biotique. Expertises / Formations / Livres

DÉFINITION. Au fil de mes articles, depuis plusieurs années, vous avez pu comprendre que la géobiologie utilise de plus en plus du matériel technologique pour révéler incontestablement la présence de certains phénomènes dans un lieu. C’est le cas, par exemple, des invisibles ondes électromagnétiques. Le seul problème reste dans l’interprétation de leur impact, selon que l’on se réfère aux normes en vigueur ou aux préconisations de prévention prudente. À chacun de juger.

Mais, pour d’autres manifestations, il n’existe toujours pas d’appareil technologique pour les mettre en évidence, la détection biosensible restant la seule solution. Alors vient la sempiternelle question : don ou pas don ? Qui est capable de percevoir avec son corps et ses sens ?

Voici une explication très schématisée, issue de ma compréhension des neurosciences, et très imagée par l’emploi d’une comparaison entre notre cerveau et une forêt.

Si nous nous trouvons devant une forêt vierge, pour la pénétrer, il nous faut débroussailler pour créer un sentier. Plus nous allons emprunter ce sentier et plus il va être praticable. Mais, si nous ne l’utilisons plus, la végétation va reprendre le dessus et ce sentier va s’effacer.

Dans le cas du cerveau, à notre naissance, il existe déjà des « sentiers ». Et, tout au long de notre vie, de nouveaux vont apparaître par l’apprentissage et la répétition ou disparaître parce qu’ils ne sont pas utilisés : il s’agit de la plasticité cérébrale. Pour désigner plus scientifiquement ce qui a été nommé précédemment « sentier », il s’agit des circuits neuronaux, constitués par des neurones assemblés entre eux pour exécuter une tâche bien spécifique.

Ainsi, si nous avons un sourcier parmi nos ancêtres, un-e magnétiseur-euse ou toute autre personne ayant développé sa sensibilité, nous possédons à notre naissance un « sentier » correspondant. Nous aurons alors plus de facilité pour accéder à notre biosensibilité. Mais, si tel n’est pas le cas, il nous faudra créer ce sentier, ce qui est tout à fait possible.

Chacun a donc la capacité d’être biosensible, mais plus ou moins facilement. À noter également que, parfois, nous possédons ces sentiers mais nous ne les empruntons pas, par peur de l’inconnu ou par mauvaise estime de soi.

MON CONSEIL BIEN-ÊTRE. Savoir utiliser son corps pour percevoir son environnement reste essentiel tant que la science n’aura pas développé des appareils de mesure pour tous les phénomènes qui nous entourent. Dans un premier temps, il s’agit de découvrir quelles sont nos prédispositions naturelles dans ce domaine, puis, par l’apprentissage et la répétition, développer ou renforcer ces capacités.

Philippe Bouchaud – GCB Conseils
www.geobiologie-pb.com
info@geobiologie-pb.com
06 15 21 18 74

Autres articles de l'auteur

Habitat
Petit lexique de géobiologie… Les toponymes
Un toponyme est un nom de lieu.
Habitat
Petit lexique de géobiologie… Les fausses croyances
Le petit cactus posé sur son ordinateur, censé éliminer les pollutions électromagnétiques, n’a pratiquement aucun effet.
Habitat
La prise de terre
La prise de terre est un dispositif primordial (et obligatoire) dans une maison
Habitat
Température de couleur et sommeil
Notre métabolisme est influencé depuis la nuit des temps par la variation cyclique de l’intensité et de la couleur de la lumière solaire
Habitat
La connexion à la terre
par Philippe Bouchaud
Habitat
Les maisons de famille
imprégnation de la structure énergétique de la maison, appelée « mémoire des murs ».

À la une sur le même thème

Habitat
Guide pratique pour bien vivre son autonomie
Devenir autonome dans les 5 domaines-clés de notre économie est un rêve que chacun peut atteindre
Habitat
L’Échoppe Végétale, des box pour cultiver un potager de balcon au naturel
La culture d'un potager d'appartement est à la portée de tous !
Habitat
Électricité : et si le meilleur était à venir ?
Ce qui est avéré aujourd’hui, ce sont le coût exorbitant et la sécurité aléatoire du nucléaire.
Habitat
Votre capteur solaire à air Sous le soleil exactement…
Voici de bonnes raisons d’utiliser un capteur solaire à air !
Habitat
Comment rendre votre jardin résistant à la sécheresse
une solution séculaire qui permet de garder efficacement les sols humides
Habitat
Une maisonnette pour les abeilles sauvages
Objectifs : participer au soutien de la reproduction des abeilles sauvages

Autres articles

Santé
Le régime booster métabolique
Il consiste à adopter de nouvelles habitudes alimentaires visant à stimuler le métabolisme
Beauté
Côté beauté : Après-confinement : et si nous renouions avec notre beauté ?
Pour retrouver toute notre fraîcheur, allons à l’essentiel en toutes naturalité et simplicité.
Beauté
À la découverte du Beauty Book
avec Sarina Lavagne d’Ortigue et Charlotte Daubet
Alimentation
La poudre de fruit de baobab, nouvelle source de prébiotiques
La poudre de fruit de baobab, nouvelle source de prébiotiques
Actus marques
Les nouvelles sauces Aromandise
Essayez cette toute nouvelle famille de condiments bio !
Recettes-DIY
Les 4 grands équilibres alimentaires à respecter à partir de 50 ans
4 grands équilibres déterminent le vieillissement en bonne santé

Abonnez-vous à notre newsletter !

Les dernières infos directement dans votre boite mail.

Vos données ne seront jamais revendues.