Home / Actualités / Des promesses et des doutes : ce qu’il faut retenir du sommet sur le climat organisé par Joe Biden

“Nous avons fait de grands progrès !” Le président des Etats-Unis, Joe Biden, s’est félicité, vendredi 23 avril, du sommet virtuel entre dirigeants du monde qu’il a organisé sur le climat. L’objectif était notamment de tourner la page de l’ère climatosceptique des années Trump et de préparer la COP26, conférence des Nations unies sur le climat qui doit se tenir du 1er au 12 novembre à Glasgow (Ecosse). Voici les annonces à retenir en marge de ce sommet, qualifié de “début du chemin” en vue d’un accord pour faire face aux dérèglements climatiques.

Les Etats-Unis doublent leur objectif de réduction de gaz à effet de serre

Vantant les bénéfices économiques “extraordinaires” qui peuvent découler des réformes écologiques, le 46e président des Etats-Unis a promis de réduire les émissions de gaz à effet de serre de la première économie mondiale de 50% à 52% d’ici 2030 par rapport à 2005. Cet objectif double quasiment l’ancien engagement du deuxième pollueur mondial, qui s’était fixé une diminution de 26% à 28% à l’horizon 2025. Il doit permettre à l’économie américaine d’atteindre la neutralité carbone d’ici 2050. Selon le groupe Climate Action Tracker (CAT), c’est “une avancée significative”, même s’il faudrait réduire les émissions d’au moins 57% d’ici 2030 pour contribuer à l’objectif d’un réchauffement maintenu à +1,5°C.

Pour manifester clairement sa rupture avec la politique de son prédécesseur, le président des Etats-Unis a tweeté : “L’Amérique est de retour”, en rappelant que son pays était revenu depuis février dans l’accord de Paris, après l’avoir quitté fin 2020 sous Donald Trump. Pour rappel, cet accord prévoit de limiter le réchauffement climatique planétaire à une hausse des températures de 2°C, et si possible de 1,5°C par rapport à l’ère pré-industrielle. Mais la première série des contributions déterminées au niveau national des signataires place la planète sur une trajectoire située entre +3°C et +4°C.

Joe Biden est cependant resté évasif sur les moyens concrets pour parvenir à la réduction des émissions de gaz à effet de serre, qui passe notamment par un important chantier de transition écologique. Son gigantesque plan pour les infrastructures, estimé à plus de 2 000 milliards de dollars, pourrait en effet se heurter à de réelles résistances au Congrès : les démocrates n’ont en effet que 50 voix sur 100 au Sénat, et il en faut généralement 60 pour éviter une obstruction. Interrogé sur le risque que les objectifs américains ne soient pas tenus, John Kerry, envoyé spécial des Etats-Unis pour le climat, a mis en avant la dynamique enclenchée et insisté sur “la force du secteur privé” dans la mobilisation en cours.

La Chine prête à travailler main dans la main avec les Etats-Unis

De son côté, le président chinois, Xi Jinping, s’est dit “déterminé à travailler avec la communauté internationale, et en particulier les Etats-Unis” autour du climat, malgré les vives tensions entre les deux pays sur nombre d’autres dossiers. Il a aussi réaffirmé l’objectif d’une neutralité carbone atteinte d’ici 2060 en Chine, premier pays pollueur avec plus d’un quart des émissions mondiales de gaz à effet de serre. 

La Chine a également laissé entendre, jeudi, qu’elle commencerait à baisser son recours au charbon après 2025. Mais elle “doit faire beaucoup plus, notamment avec des mesures concrètes pour en finir” avec cette source d’énergie, a estimé Bill Hare, de l’organisation Climate Analytics, interrogé par l’AFP. 

L’UE, le Royaume-Uni et le Brésil s’engagent aussi à agir

Des engagements du même genre ont été pris par les autres grandes puissances invitées, qui représentent ensemble 80% des émissions mondiales. Avant le début du sommet, l’Union européenne est parvenue in extremis à un accord sur une réduction nette d'”au moins 55%” de ses émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030 par rapport au niveau de 1990. “L’Europe sera le premier continent neutre en carbone”, a ainsi affirmé jeudi sur Twitter la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, en appelant tous les participants à cette conférence virtuelle à d’“ambitieuses réductions de gaz à effet de serre d’ici 2030”.

 

De son côté, le Premier ministre britannique, Boris Johnson, qui accueillera la COP26 en fin d’année et souhaite devenir un leader mondial de la lutte contre le réchauffement, a renforcé l’engagement de Londres en matière de réduction des émissions : elles baisseront, assure-t-il, de 78% d’ici 2035 par rapport au niveau de 1990. Le précédent objectif était une baisse de 68% à l’horizon 2030.

Au Canada, le Premier ministre, Justin Trudeau, s’est engagé à les baisser de 40% à 45% d’ici 2030 par rapport à 2005, tandis que son homologue japonais Yoshihide Suga a annoncé que le Japon allait réduire ses émissions de CO2 à 46% à l’horizon 2030 par rapport à 2013, contre une cible précédente de 26%. De son côté, la Corée du Sud a affirmé qu’elle allait cesser de financer des centrales à charbon à l’étranger.

Même le président brésilien Jair Bolsonaro, climatosceptique notoire, s’est engagé à mettre fin à la déforestation illégale en Amazonie d’ici 2030. Lors d’un discours de trois minutes, il a aussi affirmé vouloir avancer la neutralité carbone du Brésil de dix ans, soit en 2050, tout en réclamant une importante aide financière des pays riches. Des annonces étonnantes de la part de celui qui se surnomme lui-même “capitaine tronçonneuse”comme le rappelle Le Figaro (article pour les abonnés) . Elles ont suscité le scepticisme des observateurs. (…)

LIRE LA SUITE SUR FRANCE INFO…

 

 

0 Commenter

Laisser un commentaire

À la une sur le même thème

Actualités
Compléments alimentaires : ce qu’il faut savoir par Bercy Infos
Teint lumineux, cheveux brillants, jambes galbées etc. Ces résultats promis par les nombreux compléments alimentaires disponibles sur le marché nécessitent de se renseigner sur leurs propriétés. Comment s’informer sur leur composition ? À quelle réglementation sont-ils soumis ? On vous répond !
Actualités
20 mai: Journée mondiale des abeilles
Ce mois de mai, rejoignez la communauté Pollinature ! Marchez, pédalez, jardinez ou faites du yoga tout en récoltant des fonds pour les abeilles sauvages et la biodiversité.
Actualités
GREEN ECONOMIE : 8 SOLUTIONS ECO-INNOVANTES PROPOSEES PAR LES FINALISTES DU ROTARY GREEN STARTUP WEEK-END
54 heures de challenge pour cette 1ère édition webinar dédiée à l’innovation environnementale à l’initiative du Rotary International, du 16 au 18 avril 2021
Actualités
Le congrès virtuel EFT 2021 – Du 6 au 12 mai 2021
Découvrez 14 spécialistes de bien-être et de développement personnel en direct chez vous, en voiture, au bureau, partout sur la planète. Gratuit et 100 % en ligne ! Retrouvez l’ensemble des intervenants et vidéos sur https://lecongreseft.com  Chaque vidéo de Médit’Tapping est disponible pendant 24h La tribu EFT, c’est quoi ? La Tribu EFT a pour […]
Actualités
Pour une mode éthique
par Aurélie Chevalier
Actualités
Voyage au bout d’un rêve – La ferme bio de They
une ferme qui est passée d'un fonctionnement conventionnel à une pratique totalement bio et à une quasi-autonomie énergétique

Autres articles

Actus marques
Découvrez les Émincés vegan de Soy
Découvrez les Émincés vegan de Soy, en version nature ou Tex Mex, le tout sans viande ni aucun ingrédient d’origine animale...
Actus marques
N’ayez pas peur de dire « Ciao le Sel ! » par Aromandise
Découvrez 3 substituts au sel pour en diminuer votre consommation quotidienne.
Alimentation
« Mangez de bon cœur ! » Un menu pour favoriser la santé du cœur
Les pathologies cardio-vasculaires font partie des maladies dites de « civilisation ». Peut-on en réduire naturellement le risque ?
Santé
L’hygiène dentaire ayurvédique
Si les bains de bouche à l’huile de sésame sont bien connus depuis fort longtemps en médecine ayurvédique pour l’hygiène buccale et la santé, nous les connaissons depuis peu en occident.
Santé
La santé par le chanvre Mangeons-en ! Tous les jours ! Mais pas que !
Pour les petits et les grands, le chanvre c'est bon, sain, savoureux et utile à la fois !
Actus marques
Le shatavari, la plante alliée de toutes les femmes
le shatavari fait partie de ces plantes indispensables que l'ayurvéda utilise

Abonnez-vous à notre newsletter !

Les dernières infos directement dans votre boite mail.

Vos données ne seront jamais revendues.