Home / / Des promesses et des doutes : ce qu’il faut retenir du sommet sur le climat organisé par Joe Biden

“Nous avons fait de grands progrès !” Le président des Etats-Unis, Joe Biden, s’est félicité, vendredi 23 avril, du sommet virtuel entre dirigeants du monde qu’il a organisé sur le climat. L’objectif était notamment de tourner la page de l’ère climatosceptique des années Trump et de préparer la COP26, conférence des Nations unies sur le climat qui doit se tenir du 1er au 12 novembre à Glasgow (Ecosse). Voici les annonces à retenir en marge de ce sommet, qualifié de “début du chemin” en vue d’un accord pour faire face aux dérèglements climatiques.

Les Etats-Unis doublent leur objectif de réduction de gaz à effet de serre

Vantant les bénéfices économiques “extraordinaires” qui peuvent découler des réformes écologiques, le 46e président des Etats-Unis a promis de réduire les émissions de gaz à effet de serre de la première économie mondiale de 50% à 52% d’ici 2030 par rapport à 2005. Cet objectif double quasiment l’ancien engagement du deuxième pollueur mondial, qui s’était fixé une diminution de 26% à 28% à l’horizon 2025. Il doit permettre à l’économie américaine d’atteindre la neutralité carbone d’ici 2050. Selon le groupe Climate Action Tracker (CAT), c’est “une avancée significative”, même s’il faudrait réduire les émissions d’au moins 57% d’ici 2030 pour contribuer à l’objectif d’un réchauffement maintenu à +1,5°C.

Pour manifester clairement sa rupture avec la politique de son prédécesseur, le président des Etats-Unis a tweeté : “L’Amérique est de retour”, en rappelant que son pays était revenu depuis février dans l’accord de Paris, après l’avoir quitté fin 2020 sous Donald Trump. Pour rappel, cet accord prévoit de limiter le réchauffement climatique planétaire à une hausse des températures de 2°C, et si possible de 1,5°C par rapport à l’ère pré-industrielle. Mais la première série des contributions déterminées au niveau national des signataires place la planète sur une trajectoire située entre +3°C et +4°C.

Joe Biden est cependant resté évasif sur les moyens concrets pour parvenir à la réduction des émissions de gaz à effet de serre, qui passe notamment par un important chantier de transition écologique. Son gigantesque plan pour les infrastructures, estimé à plus de 2 000 milliards de dollars, pourrait en effet se heurter à de réelles résistances au Congrès : les démocrates n’ont en effet que 50 voix sur 100 au Sénat, et il en faut généralement 60 pour éviter une obstruction. Interrogé sur le risque que les objectifs américains ne soient pas tenus, John Kerry, envoyé spécial des Etats-Unis pour le climat, a mis en avant la dynamique enclenchée et insisté sur “la force du secteur privé” dans la mobilisation en cours.

La Chine prête à travailler main dans la main avec les Etats-Unis

De son côté, le président chinois, Xi Jinping, s’est dit “déterminé à travailler avec la communauté internationale, et en particulier les Etats-Unis” autour du climat, malgré les vives tensions entre les deux pays sur nombre d’autres dossiers. Il a aussi réaffirmé l’objectif d’une neutralité carbone atteinte d’ici 2060 en Chine, premier pays pollueur avec plus d’un quart des émissions mondiales de gaz à effet de serre. 

La Chine a également laissé entendre, jeudi, qu’elle commencerait à baisser son recours au charbon après 2025. Mais elle “doit faire beaucoup plus, notamment avec des mesures concrètes pour en finir” avec cette source d’énergie, a estimé Bill Hare, de l’organisation Climate Analytics, interrogé par l’AFP. 

L’UE, le Royaume-Uni et le Brésil s’engagent aussi à agir

Des engagements du même genre ont été pris par les autres grandes puissances invitées, qui représentent ensemble 80% des émissions mondiales. Avant le début du sommet, l’Union européenne est parvenue in extremis à un accord sur une réduction nette d'”au moins 55%” de ses émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030 par rapport au niveau de 1990. “L’Europe sera le premier continent neutre en carbone”, a ainsi affirmé jeudi sur Twitter la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, en appelant tous les participants à cette conférence virtuelle à d’“ambitieuses réductions de gaz à effet de serre d’ici 2030”.

 

De son côté, le Premier ministre britannique, Boris Johnson, qui accueillera la COP26 en fin d’année et souhaite devenir un leader mondial de la lutte contre le réchauffement, a renforcé l’engagement de Londres en matière de réduction des émissions : elles baisseront, assure-t-il, de 78% d’ici 2035 par rapport au niveau de 1990. Le précédent objectif était une baisse de 68% à l’horizon 2030.

Au Canada, le Premier ministre, Justin Trudeau, s’est engagé à les baisser de 40% à 45% d’ici 2030 par rapport à 2005, tandis que son homologue japonais Yoshihide Suga a annoncé que le Japon allait réduire ses émissions de CO2 à 46% à l’horizon 2030 par rapport à 2013, contre une cible précédente de 26%. De son côté, la Corée du Sud a affirmé qu’elle allait cesser de financer des centrales à charbon à l’étranger.

Même le président brésilien Jair Bolsonaro, climatosceptique notoire, s’est engagé à mettre fin à la déforestation illégale en Amazonie d’ici 2030. Lors d’un discours de trois minutes, il a aussi affirmé vouloir avancer la neutralité carbone du Brésil de dix ans, soit en 2050, tout en réclamant une importante aide financière des pays riches. Des annonces étonnantes de la part de celui qui se surnomme lui-même “capitaine tronçonneuse”comme le rappelle Le Figaro (article pour les abonnés) . Elles ont suscité le scepticisme des observateurs. (…)

LIRE LA SUITE SUR FRANCE INFO…

 

 

0 Commenter

Laisser un commentaire

Suggestions de livre

Autres articles de l'auteur

Actualités
Votre eau du robinet comporte-t-elle des pesticides au-dessus des limites de qualité? Découvrez-le grâce au moteur de recherche de France Info
Dans plusieurs milliers de communes, l'analyse de l'eau du robinet a révélé des niveaux de molécules issues des pesticides au-dessus des seuils de qualité. Votre eau est-elle concernée ? Recherchez votre commune et consultez-en les résultats.
Actualités
Les semences paysannes, présentées comme plus résilientes face à la sécheresse, sont-elles vraiment interdites par la loi ?
Ces semences peuvent être cultivées mais pas vendues dans un circuit professionnel, car la plupart ne répondent pas aux critères pour figurer au catalogue officiel des espèces et variétés végétales. 
Actualités
Empreinte carbone des transports
Omniprésents dans notre quotidien, les transports, dominés par la voiture individuelle, sont la principale source de pollution et d’émissions de gaz à effet de serre, moteur du réchauffement climatique en France. Article de Thomas Baïetto de Franceinfo. Et si l’explosion des prix à la pompe était l’occasion de repenser la place de la voiture dans nos […]

À la une sur le même thème

Actualités
Que savez-vous des aliments lactofermentés ?
Découvrez les bienfaits et vertus des aliments lactofermentés sur notre santé intestinale. Et comprenez comment le produit Z-flora fonctionne !
Actualités
le CBD, un allié essentiel pour le bien-être intestinal
Grâce à son action sur le système endocannabinoïde, le CBD est étroitement lié à la santé intestinale. Comment agit-il sur le système digestif ? Et contre quels problèmes pourrait-il être utile ? 
Actualités
Tout savoir sur le curcuma
Le curcuma (curcuma longa) est une plante à fleurs poussant originellement en Inde et en Asie du sud-est, issue de la famille des Zingiberaceae (même famille que le gingembre). L’épice du même nom est obtenue en broyant le rhizome – tige souterraine de la plante. Cultivé en Inde depuis l’antiquité, le curcuma se présente sous forme […]
Actualités
Un vêtement antalgique c’est possible ?
Spécialiste en vêtements techniques aux propriétés anti-douleurs, THERATEX révolutionne la gestion de la douleur et des tensions physiques en proposant une véritable alternative thérapeutique naturelle et innovante à la pointe de la technologie du bien-être, apporte soulagement et bien-être à tout le corps sans effets secondaires ni contre-indications. France 3 en parle :    
Actualités
En décembre, les cucurbitacées sont à l’honneur !
Zoom sur les 3 variétés les plus connus et leurs bienfaits : butternut, courge et potimarron
Actualités
Vous recherchez une méthode naturelle pour soulager vos tensions musculaires et articulaires ?
La biorésonance englobe les méthodes de soins basées sur l'émission d'ondes électro-magnétiques

Autres articles

Santé
Connaissez-vous le régime Dopamine ?
Nous fabriquons tous de la dopamine...
Beauté
Automassage anti-âge avec un Gua Sha
Elle consiste à stimuler, en douceur, les points situés le long des méridiens
Beauté
L’impact du stress sur le vieillissement cutané
Au cours de sa vie, la femme ressent tout un panel d’émotions qui peuvent la rendre heureuse, irritable, hésitante, anxieuse, etc.
Bien-être
Foie et reins, la détox des émonctoires
Le fonctionnement de nos principaux organes émonctoires, foie et reins, peut-être favorisé par une cure détox à chaque changement de saison.
Enfants
La Ferme des P’tits Bergers
Des produits en laine 100 % naturelle et locale
Enfants
Des séjours musicaux à la ferme
Pour apprendre la musique tout en découvrant la nature et la vie à la ferme à travers des activités ludiques et éducatives

Abonnez-vous à notre newsletter !

Les dernières infos directement dans votre boite mail.

Vos données ne seront jamais revendues.